Manifester pour le changement

Il y a eu nombre de mouvements contestataires en Allemagne depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Voici les plus importants.

Fridays for Future: Protestbewegung in Deutschland
Fridays for Future dpa

Le soulèvement populaire du 17 juin 1953

Le soulèvement populaire du 17 juin a été le premier mouvement de protestation de masse après 1945 dans l’est de l’Allemagne divisée. Des millions de personnes manifestèrent en RDA pour de meilleures conditions de vie, plus de démocratie et l‘unité allemande. L’Union soviétique envoya des tanks à Berlin-Est et aida le gouvernement SED à dissoudre le mouvement contestataire par la violence. Cinquante personnes décédèrent et des centaines furent blessées. Jusqu’à la réunification, le 17 juin a été le Jour de l’unité allemande et un jour férié.

Le mouvement étudiant

Le premier grand mouvement contestataire en Allemagne a été le mouvement étudiant dans les années 1960. Se développant parallèlement aux autres mouvements étudiants en Europe de l’Ouest et aux Etats-Unis, il était dirigé au début contre la guerre du Vietnam. En Allemagne, le mouvement contestait aussi beaucoup la façon dont l’Allemagne abordait son passé nazi. La génération d’après-guerre demandait une analyse de l’histoire allemande et une transformation de la société. Il a atteint son apogée avec la contestation en 1968. Le mouvement de l‘année 1968 a aussi favorisé l’avènement du nouveau mouvement féministe et celui du mouvement anti-nucléaire.

Le mouvement anti-nucléaire

Le mouvement anti-nucléaire est apparu dans les années 1970 et se battait, désespérément semblait-il, contre l’euphorie de l’ère nucléaire. Mais les catastrophes de Tchernobyl en 1986 et de Fukushima en 2011 ont boosté la contestation anti-nucléaire. Aujourd’hui, le mouvement a atteint son objectif en Allemagne : en 2011, le gouvernement fédéral a décidé de sortir du nucléaire et accéléré la transition énergétique. La dernière centrale nucléaire allemande sera fermée en 2022.

Une manifestation des opposants au nucléaire en 1980.
Une manifestation des opposants au nucléaire en 1980. dpa

Les manifestations du lundi

A partir du 4 septembre 1989, des milliers de citoyens est-allemands manifestent chaque lundi en faveur d’une réorganisation pacifique et démocratique en RDA. A l’automne 1989, les manifestations du lundi s’étendent de Leipzig à nombre d’autres villes de la RDA. Avec le slogan « Nous sommes le peuple », les citoyens demandent la fin de la domination du SED et la liberté de voyager à l’Ouest. Le courage des manifestants pacifiques finit par provoquer la chute du mur de Berlin le 9 novembre 1989 et la réunification de l’Allemagne le 3 octobre 1990.

Fridays for Future

Depuis 2018, des collégiens et lycéens manifestent dans le monde entier pour une protection efficace du climat. En Allemagne, les élèves manifestent pour la première fois le 7 décembre 2018 à Bad Segeberg. Depuis, des dizaines de milliers de jeunes manifestent chaque vendredi à Berlin et dans nombre d’autres villes en faveur de la protection du climat et de l’environnement. Aujourd’hui, un nombre croissant d’adultes ont rejoint le mouvement Fridays for Future.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany?
Subscribe here: