«Au-delà de ses propres frontières»

Simon Anholt considère que l’Allemagne est la preuve qu'une image positive est fortement liée à un engagement international.

Simon Anholt, conseiller politique
Simon Anholt, conseiller politique picture alliance / dpa

Monsieur Anholt, dans le récent « Nation Brands Index » (Indice des marques nationales), l’Allemagne est au premier rang. Dans le « Good Country Index » (Indice des bons pays) que vous publiez également, elle est classée troisième. Que nous apprend cette interaction ?
L’Allemagne est l’un des rares pays à être presque aussi bien classé dans le « Good Country Index », qui évalue le comportement réel, que dans le « Nation Brands Index » qui tient compte de la perception. Cela prouve ma thèse centrale : si l’on veut avoir une meilleure image, il faut aussi mieux se comporter dans un contexte international. L'Allemagne contribue davantage au monde au-delà de ses frontières que presque tout autre pays. 

Depuis quelques années, la perception positive de l’Allemagne s’accompagne souvent de la demande qu’elle assume une plus grande responsabilité internationale. L'Allemagne relève-t-elle ce défi ?
Il est vrai qu’il existe un manque de leadership depuis que les Etats-Unis sous Donald Trump n'offrent plus le type de leadership moral multilatéral qu'ils avaient auparavant. J'ai l'impression que le président Biden n’a pas encore comblé ce fossé et qu'il ne le fera peut-être jamais. Mais je ne crois pas on plus qu’un seul autre pays puisse le faire. Il faut que ce soit une coalition de pays. Plus ce réseau est étendu, mieux c’est. L'Allemagne devrait y jouer un rôle important.  

Dans quelle mesure la crise de Covid-19 a-t-elle changé la perception de l'Allemagne ?
En aucune façon. Ce qui se passe dans un pays n’a normalement pas d'influence sur la perception à l'étranger. D'une certaine manière, une pandémie est un événement national qui se répète tout simplement partout. Dans quelques années, peu de gens se souviendront qu’un certain pays a bien géré la pandémie. Et cela ne fera que confirmer l’opinion de ceux qui appréciaient déjà ce pays.

 


Le Britannique Simon Anholt a conseillé des gouvernements du monde entier sur la manière de s’engager davantage au niveau international. Il a créé le terme « Nation Branding » (image de marque nationale) mais, aujourd’hui, il est toutefois  critique vis-à-vis de ce concept.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: