La chasse aux criminels sur internet

Cybercriminalité – découvrez comment procèdent la police allemande et ses partenaires internationaux.

Un logiciel malveillant a infecté un laptop
Un logiciel malveillant a infecté un laptop picture alliance/dpa

La criminalité sur internet ne connaît pas de frontières, pas plus qu’internet lui-même. La coopération internationale est de ce fait la clé de la chasse aux criminels du numérique. Un exemple : quelques jours avant Noël 2020, il a été possible de bloquer le réseau privé virtuel (VNP) Safe-Inet et de saisir une cinquantaine de 50 serveurs ainsi que leurs données. Ce succès n’a été possible que « grâce à l'excellente coopération avec nos partenaires du monde entier » a déclaré le chef de la police de Reutlingen Udo Vogel. La police de Reutlingen avait mené l’opération avec la participation de l’Office européen de police Europol, le FBI ainsi que les services de police néerlandais, français et suisses. Résultat : Safe-Inet, selon Europol le « VNP préféré des cybercriminels », n'existe plus.

Qu’est-ce que la cybercriminalité ?

La cybercriminalité est la criminalité sur ou à l’aide d'internet. Cela comprend la diffusion de pédopornographie mais aussi le trafic d'armes et de drogue, le « pishing » de données personnelles et la fraude ainsi que les « ramsomware » (rançongiciels) qui cryptent les données des victimes pour leur extorquer une rançon. Lorsque des cybercriminels utilisent des logiciels malveillants, « il s'agit en grande majorité de rançongiciels qui, entre-temps peuvent paralyser des structures entières tout comme des entreprises entières » a expliqué lors d’une interview Markus Koths, responsable du service cybercriminalité à l’Office fédéral de la police criminelle (BKA). Le danger pour le monde réel est également considérable : récemment, plusieurs hôpitaux en Allemagne ont été la cible de tels chantages. C’était une menace pour leur infrastructure numérique - et de ce fait pour la santé et même la vie des patients.    

La police allemande et ses partenaires internationaux

La police allemande est organisée au niveau fédéral. Outre les forces de police relevant de la souveraineté des Länder et organisées en préfectures de police ainsi qu'en offices de police judiciaire des Länder (LKA), il existe l’Office fédéral de police criminelle (BKA) et la police fédérale ; cette dernière n'étant pas autorisée à intervenir partout. Dans la plupart des préfectures de police, au LKA et au BKA il y a des services spécialisés en cybercriminalité – c’est ainsi que les spécialistes de Reutlingen ont été mis sur la piste de Safe-Inet. En plus des polices d’autres Etats, Interpol et Europol avec le service spécialisé EC3 (European Cybercrime Center) et le J-Cat (Joint Cybercrime Action Taskforce) sont les principaux partenaires de l'Allemagne. 

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: