Une aide pour les orphelins ukrainiens

Des enfants ukrainiens placés dans des institutions fuient de leur pays face à la guerre d’agression de la Russie. Nous vous montrons comment l’Allemagne les soutient.

La fuite d’enfants ukrainiens placés dans des institutions.
La fuite d’enfants ukrainiens placés dans des institutions. scentrio - stock.adobe.com

Le gouvernement fédéral soutien l’ONG de villages d’enfants « SOS-Kinderdorf » pour l’hébergement en Allemagne d’enfants venant d’institutions de placement.

Qu’est-ce que le bureau de contact de SOS Kinderdorf pour les orphelins et les enfants placés dans des institutions venant d’Ukraine ? (« SOS Meldestelle Ukrainische Waisenhäuser und Kinderheime ») ?
« SOS-Kinderdorf » gère ce service d’assistance téléphonique depuis le 31 mars 2022, à la demande du ministère fédéral de la Famille, des Personnes âgées, des Femmes et de la Jeunesse (BMFSFJ). L’objectif est de trouver rapidement un hébergement en Allemagne pour les orphelins et les enfants placés en institution venant d’Ukraine. Selon SOS-Kinderdorf, près de 100 000 enfants et adolescents en Ukraine ont grandi jusqu’à présent dans des institutions de placement. L’ONG indique que beaucoup d’entre eux se trouvent encore dans les zones en guerre. D’autres ont déjà été évacués ou ont eux-mêmes pris la fuite – et sont donc exposés à de grands dangers. Tous les jours, de 8 à 19 heures, il est possible d’obtenir une aide en composant le numéro de téléphone gratuit 0800 12 606 12 ; le +49 800 12 606 12 à partir de l’étranger.

A qui s’adresse cette offre ?
Les institutions, les organisations et les personnes privées qui organisent l’accueil en Allemagne d’orphelins et d’enfants d‘institutions de placement venant d’Ukraine peuvent s’informer auprès du bureau de SOS-Kinderdorf et être mises en contact avec des interlocuteurs adéquats. Selon SOS-Kinderdorf, des centaines d’appels ont été reçus au cours des deux premiers mois.

Quelle aide est apportée aux enfants ?
« Chaque jour, nous aidons des enfants et des familles dans le besoin en leur procurant un hébergement, des biens de première nécessité et des conseils concernant les traumatismes, mais aussi en offrant des services à plus long terme tels qu’un programme de réadaptation pour les enfants blessés par la guerre » explique la professeure Sabina Schutter, présidente du conseil d’administration de SOS-Kinderdorf. L’objectif n’est pas de seulement héberger les réfugiés traumatisés mais de faire en sorte qu’ils se sentent en sécurité. « Il est important que ces enfants et adolescents restent en groupe et ne soient pas séparés des personnes qui les encadrent et qui leur sont familières » a précisé le ministère fédéral de la Famille.

Pour joindre le service de contact de SOS-Kinderdorf sur internet (également en anglais et en ukrainien) cliquer

https://www.sos-kinderdorf.de/portal/ueber-uns/meldestelle-kinderheime-ukraine

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: