L’allemand peut changer la vie

Surmonter les préjugés, trouver des amis, obtenir un travail intéressant – les élèves des écoles PASCH expliquent pourquoi apprendre l’allemand est un atout.

Les 10 ans de PASCH : apprendre l’allemand crée des liens
Les 10 ans de PASCH : apprendre l’allemand crée des liens ZfA

Apprendre l’allemand en vaut la peine ! Et ce n’est pas aussi difficile que certains le pensent encore. Les plus de 750 contributions des élèves des écoles PASCH dans le monde à un concours organisé pour le dixième anniversaire de l’initiative de « Les écoles, partenaires de l’avenir », abrégée en  PASCH, le montrent bien. Ils ont tourné des vidéos, fait des bandes dessinées et des images. Le résultat est aussi impressionnant que varié, tout comme leur motivation pour apprendre l’allemand. Les lauréats du concours peuvent maintenant approfondir leur connaissance de l’allemand lors d’un voyage à Berlin. C’est motivant !

Apprendre l’allemand crée des liens

« Pour nous, l’allemand est une clé vers un autre monde », disent Mamatkulov, Aleksey, Remsi, Sevinch et Azizbek, de Samarkand en Ouzbékistan. Leur équipe a remporté le concours vidéo. Leur apprentissage en commun leur a fait découvrir la langue et la culture allemandes ainsi que des sujets comme la protection de l’environnement. Et ils se sont fait de nouveaux amis, parmi leurs camarades  de classe, avec des élèves des écoles Pasch et de jeunes Allemands : « pour nous, l’allemand est le cœur de notre famille ! »

Apprendre l’allemand améliore les perspectives professionnelles

Comment l’allemand a changé notre vie ? Devansh, Siddhant et Ayush, de la Lotus Valley School à Noida, en Inde, ont obtenu nombre de réponses de la part de leurs camarades : apprendre l’allemand a amélioré leurs perspectives professionnelles, offert la possibilité d’étudier en Allemagne, fait disparaître les préjugés et même modifié des habitudes alimentaires.

Apprendre l’allemand prévient les malentendus

S‘embrasser et éternuer peuvent être source d’embarras. José Prema, Samadhi et Luke Evan, de l’Ecole allemande La Serena au Chili, le savent. Pourquoi ? Parce que les Chiliens s’embrassent quand ils se rencontrent et que les Allemands disent « santé ! » quand on éternue. « Il est plus facile de se mettre dans la peau d’un étranger quand on en comprend la culture. »

Des poupées éveillent l’intérêt pour l‘Allemagne

Deux poupées que le père de Marija avait ramenées d’un voyage professionnel en Allemagne a éveillé son intérêt. Depuis, apprendre l’allemand fait partie de son quotidien. Cette jeune fille de 14 ans, vivant à Novosibirsk en Russie, est venue deux fois en Allemagne, prépare un examen d’allemand de niveau B1 et approfondit ses connaissances en correspondant avec une amis à Dresde.

PASCH-Wettbewerb
PASCH-net

Fascinée par les contes et les châteaux allemands

Pour Alina, de Kokchetau au Kazakhstan, s’intéresser à la langue et à la culture allemandes est un puzzle qui  forme peu à peu un tableau surprenant de l’Allemagne, avec des personnages de contes de fée et des bâtiments historiques.

PASCH-Wettbewerb
PASCH-net

La recette allemande qui réussit : le gâteau au citron

Cloudia, Hana Ken et Rachma, en Indonésie, ont remporté le concours vidéo des anciens élèves PASCH. Elles ont fait le portrait d’une ancienne élève PASCH qui ravit ses amis avec des recettes de gâteau allemands, reçoit des messages d’anciens élèves dans le monde entier et a trouvé un travail car le chef du personnel appréciait un trait commun : tous deux parlent l’allemand !