Améliorer les thérapies avec l’IA

Des chercheurs travaillent à l’utilisation d’énormes masses de données par l’intelligence artificielle pour faire progresser la médecine.

Aujourd’hui, la médecine utilise toujours plus les technologies modernes.
Aujourd’hui, la médecine utilise toujours plus les technologies modernes. AdobeStock

La recherche  médicale mise largement sur l’intelligence artificielle, voulant faire progresser les diagnostics et les thérapies sur la base d’énormes masses de données. Les analyses génétiques et le stockage numérique des résultats et des valeurs mesurées donnent d’innombrables données contenant des informations et des corrélations importantes et souvent encore inconnues. Face à la quantité de données, il n’est possible de trouver les informations décisives qu’avec l’aide d’ordinateurs  apprenant, c’est-à-dire avec l’intelligence artificielle (IA). Des instituts de recherche allemands se consacrent à ce domaine d‘avenir avec toute une série de grands projets et de coopérations.

La recherche avec l’IA au Centre allemand de recherche sur le cancer

Au Centre allemand de recherche sur le cancer (DKFZ) à Heidelberg, des équipes de chercheurs travaillent, entre autres, sur l’analyse des images de tomographie informatisée et à résonance magnétique à l’aide de l’IA pour apporter une aide déterminante aux médecins. Les chercheurs du DKFZ se sont alliés à des confrères et des consœurs du Laboratoire européen de biologie moléculaire et de l’Université de Heidelberg pour former une unité de recherche avec l’IA qui fait partie du Laboratoire européen sur l’apprentissage et les systèmes intelligents (ELLIS).

Vers une médecine personnalisée

Au Laboratoire international Leibniz sur l‘intelligence artificielle à Hanovre, l’acccent est mis sur l’élaboration de solutions IA pour une médecine personnalisée. Il s’agit de développer avec l’IA des thérapies sur mesure pour chaque patient, ce qui les rend particulièrement efficaces. Le traitement du cancer du sein, entre autres, doit ainsi s’améliorer.

Au Centre de recherche Jülich, les scientifiques apportent leur expertise dans le domaine de la structure et du fonctionnement du cerveau ainsi que dans celui des ordinateurs hautement performants et de la simulation au Human Brain Project (HBP), un réseau international de chercheurs qui tente de comprendre le cerveau dans toute sa complexité. Ils veulent comprendre comment nous pensons, comment apparaissent la conscience, la personnalité, la mémoire, l’intelligence, les maladies. Il faut pour cela analyser les processus des quelque 100 milliards de neurones – l’IA étant la clé permettant de pénétrer progressivement cette complexité.   

© https://www.deutschland.de/fr

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: