Les laboratoires du futur de l’IA

L’Allemagne encourage également les échanges internationaux dans le domaine de l’intelligence artificielle. Trois exemples.

Un satellite dans l’espace envoie des signaux à la Terre.
Un satellite dans l’espace envoie des signaux à la Terre. Shutterstock

Dans le cadre du programme « International Future Labs for Artificial Intelligence » financé par le ministère fédéral de la Recherche, trois équipes travaillent en Allemagne, à Berlin, Hanovre et Munich, depuis 2020 sur les thèmes de l'observation de la Terre, du diagnostic médical et du développement de médicaments. Chacun de ces trois laboratoires réunit jusqu’à douze scientifiques venant, entre autres, des Etats-Unis, de France, de Suisse, du Mexique, d'Argentine, d'Australie, de Singapour, de Nouvelle-Zélande et d'Inde.  

Des données de l’espace

800 satellites sont en orbite autour de la Terre et collectent d'énormes quantités de données sur les modifications des surfaces terrestres, des mers et océans ou de l’atmosphère. A l’aide de méthodes d'IA, le laboratoire « Artificial Intelligence for Earth Observation » (AI4EO) au Centre aérospatial de Munich veut améliorer l’évaluation des informations et obtenir ainsi de nouvelles connaissances. Une petite équipe de scientifiques de pointe est soutenue par 70 jeunes scientifiques venant pour six mois en Allemagne dans le cadre d'une bourse. www.ai4eo.de

www.bmbf.de - Internationale Zukunftslabore Künstliche Intelligenz
www.bmbf.de - Internationale Zukunftslabore Künstliche Intelligenz

Des thérapies adaptées

L’équipe de chercheurs de l’« International Leibniz Future Laboratory for Artificial Intelligence » (LeibnizKILabor) basé à l’université de Hanovre veut utiliser des systèmes d’IA pour adapter des thérapies médicales aux besoins individuels des malades. Selon le professeur Niloy Ganguly de l'Indian Institute of Technology, Kharagpur (Inde) « ce projet réunit des chercheurs internationaux aux compétences diverses. Ces différences peuvent servir à élaborer des solutions de grande qualité tenant compte de différentes conditions culturelles, sociales et économiques ». https://leibniz-ai-lab.de/

Des laboratoires de biologie intelligents

Peut-on apprendre à des appareils de laboratoires à développer eux-mêmes de nouveaux médicaments, aliments ou plastiques ? C'est exactement ce qu'étudie le laboratoire du futur pour le développement de bioprocédés soutenu par l’IA (KIWI- biolab), un projet commun de l’université technique de Berlin, de l’université de Hildesheim et de l’université de Greifswald. Il s’agit de combiner les domaines d’application  de l’IA que sont la biotechnologie, l'apprentissage automatique, la technologie des processus et la robotique. Les chercheurs allemands reçoivent le soutien de collègues de Corée du Sud, du Vietnam, de Russie, d'Australie, de Suisse, des Etats-Unis, du Mexique et d'Argentine. www.kiwi-biolab.de

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: