L‘art de la grillade

Martin Schulz est le roi du barbecue allemand 2017. Il nous parle de sa passion et met en garde contre l’astuce de la bière, si appréciée.

Champion de barbecue : Martin Schulz avec son équipe « Grill doch mal »
Champion de barbecue : Martin Schulz avec son équipe « Grill doch mal »

Allemagne. Faire un barbecue est l’un des loisirs préférés en Allemagne. Tout le monde peut faire griller des saucisses. Mais dans la discipline reine de la grillade, il faut réaliser sur le gril un menu comportant six plats, dessert compris. Martin Schulz est un maître en la matière. Cet homme de 38 ans, de Neumarkt en Bavière, est le roi du barbecue allemand 2017. Il a remporté les championnats allemands du barbecue à Fulda avec son équipe « Grill doch mal ».

Martin Schulz
Martin Schulz dpa

M. Schulz, toutes nos félicitations pour votre victoire aux championnats allemands du barbecue. Qu’avez-vous si bien grillé avec votre équipe ?

Nous avons préparé six plats de onze portions chacun : 1. du poisson, 2. un barbecue végétarien, 3. de la poitrine de porc, 4. Un « secreto » – un filet de porc secret – comme plat improvisé, un steak de bavette de bœuf et un dessert.

Qu’est-ce qui a été le plus exigeant ?

D’achever les plats à la minute près. Quiconque finit cinq minutes plus tard est éliminé.

Un bon travail d’équipe est certainement déterminant. Combien de personnes compose votre équipe « Grill doch mal » ?

Huit hommes et deux femmes.

Une majorité d’hommes – le barbecue est toujours un domaine masculin ?

Cela a beaucoup changé. Lors des championnats allemands du barbecue, des femmes sont présentes dans toutes les équipes. En général, des familles entières participent à la compétition. C’est ce qu’il y a de bien dans ces championnats.

Vous entraînez-vous régulièrement ?

Oui. En général, on se retrouve en février pour le premier entraînement de l’année, puis une fois par mois. Tantôt on s’entraîne aux accompagnements, tantôt il s’agit de réaliser un repas composé de plusieurs plats.

Faites-vous encore des barbecues spontanés avec vos amis ?

Bien sûr. On ne fait alors que des steaks et des saucisses sur le grill.

A propos de saucisses : c’est ce que les Allemands grillent le plus, non ?

A mon avis, la saucisse grillée est le produit de barbecue allemand par excellence.

Vous avez déjà participé à des championnats internationaux du barbecue. Les pays ont-ils des cultures de la grillade différentes ?

Oui. Lors des championnats allemands du barbecue, il s’agit de faire de « belles » grillades, de préparer une assiette complète. Aux Etats-Unis, par exemple, il existe une série de compétitions où on ne fait griller que de la viande.

Le menu gagnant : quand la poitrine de porc à la bavaroise rencontre le hamburger asiatique
Le menu gagnant : quand la poitrine de porc à la bavaroise rencontre le hamburge dpa

Qu’est-ce qui vous plait dans le barbecue ?

Cuisiner en plein air. J’adore être dehors et m’asseoir pendant des heures autour du barbecue avec des amis, de boire une bière et d’attendre que la braise se fasse.

Cela évoque l’ancestral rituel du feu de camp.

Oui, c’est bien vu. C’est une grande réunion.

Vous pouvez donner un conseil à nos lecteurs ?

Surtout ne pas arroser la viande avec de la bière. C’est une habitude très prisée en Allemagne mais une erreur. La bière enlève la marinade, éteint la braise et fait voler la cendre qui se dépose alors sur la viande.

Le barbecue, un loisir apprécié : faits et chiffres

  • Le barbecue est un loisir apprécié en Allemagne mais il est aussi pris très au sérieux : l’instance suprême en la matière est une association au nom anglais, la German Barbecue Association. L’objectif de la GBA est de « promouvoir activement le barbecue de loisir en Allemagne et de relever le niveau sur les grills ». L’association organise chaque année les championnats allemands du barbecue lors d’une compétition aux règles officielles.
  • 14 % des Allemands font un barbecue une fois par mois, révèle un sondage du portail Statista.
  • Ce sont surtout les hommes qui font des grillades (63 %)
  • Les plats préférés : le steak, l’escalope et la saucisse
  • Les voisins se plaignent souvent de l’odeur et de la fumée. En 1997, le tribunal d’instance de Bonn statua que l’on peut faire un barbecue sur son balcon une fois par mois si on en informe ses voisins 48 heures à l‘avance.

© www.deutschland.de