L’intégration, une idée de business

Une jeune cheffe d’entreprise soutient les écoles dans l’intégration de jeunes immigrés.

Anna Meister a créé la start-up sociale ZuBaKa.
Anna Meister a créé la start-up sociale ZuBaKa. ZuBaKa

L’idée

Comme souvent avec les bonnes idées, cela a débuté en comprenant qu’il manque quelque chose. Anna Meister travaillait à l’époque dans un collège à Francfort-sur-le-Main. Elle était assistante dans des « classes d’enseignement intensif » où de jeunes immigrés se préparent à être intégrés au système scolaire allemand. Mais elle constata rapidement que, malgré la motivation des enseignants, « le système est dépassé ». Tant d’élèves aux besoins si différents nécessitent des offres particulières.

La solution

Anna Meister parle de son expérience au Social Impact Lab à Francfort. Elle n’est pas là comme enseignante mais comme cheffe d’entreprise. ZuBaKa est le nom de la start-up créée par cette politologue. Mme Meister et son équipe proposent différents modules selon les écoles et leur situation : l’arrivée à l’école et dans la ville, l’apprentissage de la langue avec du matériel pédagogique et des cours individuels, la préparation aux stages et aux métiers.

Les élèves qui profitent de ZuBaKa sont de futurs clients et salariés.

Anna Meister, créatrice d’une entreprise

La voie menant à la start-up

Mais comment en faire une entreprise ? ZuBaKa est une start-up particulière, une entreprise sociale, Ces entreprises tentent de résoudre des problèmes sociétaux par des moyens entrepreneuriaux, « Nos clients ne peuvent pas payer eux-mêmes », dit Mme Meister à propos des écoles. « C’est pourquoi nous intégrons des entreprises. Car les élèves qui profitent de ZuBaKa sont de futurs clients et salariés. » La voie menant à son entreprise n’a pas été simple. « On ne peut pas le faire seule », dit Anna Meister. Elle est reconnaissante que le Social Impact Lab l’ait accompagnée. « J’ai cherché ici le contact avec des créateurs d’entreprise ayant des idées similaires. »

Start-up sociale : ZuBaKa permet un accès individuel au système scolaire.
ZuBaKa permet un accès individuel au système scolaire. ZuBaKa

Comment va évoluer ZuBaKa ?

En octobre 2017, ZuBaKa remporta la deuxième place au Prix allemand de l’intégration, dotée de 30.000 euros, un bon coup de pouce pour la jeune entreprise. La demande en modules est forte, « les écoles font la queue », dit Mme Meister. Trois écoles ont participé à la phase d’essai. Avec l’argent du prix, l’offre va maintenant être étendue à dix écoles.

© www.deutschland.de