Un programme offrant trois avantages

Le personnel soignant manque en Allemagne mais il est trop nombreux dans d’autres pays. Le programme « Triple Win » profite aux deux côtés.

Un grand nombre de soignants étrangers travaillent en Allemagne.
Un grand nombre de soignants étrangers travaillent en Allemagne. stock.adobe.com/Andrey Popov

L’idée

Alors que le personnel soignant manque en Allemagne, il y a dans d’autres pays plus de personnel qualifié que de postes à pourvoir. C’est ici que le projet « Triple Win » intervient. Il fournit depuis 2013 du personnel aux cliniques, aux hôpitaux et aux maisons de retraite allemands. Le nom du programme illustre les trois parties qui en profitent : tout d’abord le personnel qualifié auquel il offre de nouvelles perspectives professionnelles, les organismes de soins allemands qui obtiennent un personnel qualifié et, enfin, les pays d’origine des soignants où le chômage baisse.

Les faits

Le programme est implémenté par la Centrale de placement des personnes qualifiées et à l’étranger (ZAV) de l’Agence fédérale du travail et par la Société allemande pour la coopération internationale (GIZ). Il s’adresse aux candidats de quatre pays : la Serbie, la Bosnie-Herzégovine, les Philippines et la Tunisie. « Triple Win » a déjà placé quelque 1.450 soignants dans des établissements de soins allemands et 788 se préparent actuellement dans leurs pays d’origine à un séjour en Allemagne.

Nous nous assurons que le placement de soignants étrangers en Allemagne ne provoque pas de fuite des cerveaux. 

Sonja Luciano, Société allemande pour la coopération internationale à propos de « Triple Win »

Le principe

« Triple Win » ne travaille qu’avec des pays où il y a un excédent de soignants bien formés. Et Sonja Luciano, de la GIZ, souligne : « Nous nous orientons sur le code de comportement de l’Organisation mondiale de la santé pour recruter du personnel soignant. Nous évitons la fuite des cerveaux afin que le placement de soignants étrangers en Allemagne ne provoque de manque de personnel soignant dans les pays d’origine. »

Le processus

La ZAV et la GIZ choisissent ensemble les candidats adéquats et leur trouvent un poste dans des établissements de soins allemands. La condition requise est une formation de soignant de trois ans. Dans leurs pays d’origine, les candidats suivent des cours de langue et d’intégration pour leur séjour en Allemagne. Ils reçoivent aussi une aide pour obtenir un visa et s’habituer à leur nouvel emploi.

© www.deutschland.de