Le professeur et le prototype

Au Centre allemand de recherche aérospatiale (DLR), on travaille à un mode de propulsion alternatif.

Il y a des noms plus simples. Mais le générateur de gaz à pistons libres (FKLG) est techniquement très complexe. Le moteur hybride marque des points grâce à son bas coût de fabrication et à son fonctionnement écologique : le générateur FKLG produit du courant pour augmenter l’autonomie de la voiture hybride, et ce quel que soit le carburant utilisé par la voiture : essence, diesel, hydrogène, éthanol, colza ou tout autre carburant bio. Au Centre 
allemand de recherche aérospatiale (DLR), on travaille encore au prototype. Mais 
le professeur et investisseur de Würzburg, Manfred Gröger, est persuadé que ce 
modèle pourra, à long terme, servir de propulsion même aux bateaux.

www.dlr.de