La mondialisation de manière équitable

L’Allemagne s'engage au niveau international en faveur d'une économie et d'un travail équitables - et aide également concrètement dans la crise du Covid-19.

Une ouvrière en Ethiopie - particulièrement touchée par la pandémie
Une ouvrière en Ethiopie - particulièrement touchée par la pandémie picture alliance / Xinhua News Agency

La politique allemande est tenue de respecter les valeurs figurant dans la Loi fondamentale. L'Allemagne représente également ces valeurs au niveau international : découvrez comment l’Allemagne s’engage dans le monde entier en faveur de conditions de travail équitables, également dans l’optique de la crise de Covid-19 et des innovations techniques.

La responsabilité pour des chaînes d’approvisionnement équitables

Dès la présidence allemande du G7 en 2015, le gouvernement allemand s’est engagé fermement pour « promouvoir un travail de qualité dans le monde entier au moyen de chaînes d’approvisionnement durables ». C’est ainsi qu'à été lancée l'initiative « Vision Zero Fund (VZF) » à laquelle participent d’autres Etats et la Commission européenne en tant que donateurs, ainsi que le groupe allemand Siemens en tant que premier donateur privé. VFZ vise à améliorer les conditions de travail dans des pays producteurs pauvres en mettant l’accent sur le secteur agricole et l’industrie textile. Le fonds s’emploie aussi à prévenir autant que possible les accidents du travail et les maladies professionnelles. Le respect des droits de l’homme tout au long des chaînes d’approvisionnement mondiales est aussi un engagement important lors de sa présidence du Conseil de l’UE en 2020.  

Façonner le futur monde du travail de manière équitable

Les innovations techniques accélèrent le monde du travail international - et recèlent souvent le risque de nouvelles injustices. Le ministère fédéral du Travail et des Affaires sociales a créé un groupe de réflexion afin de trouver des réponses durables à la numérisation du monde du travail. Des conditions de travail aussi bonnes que possible dans l’économie de plateforme, c’est-à-dire pour des modèles d'entreprise basés sur internet, feront l’objet de débats tout comme la diversité dans la nouvelle société du travail ou les mesures contre la discrimination structurelle des femmes. Le ministère fédéral de la Recherche promeut également des solutions pour le monde du travail de demain, par exemple avec le réseau IntWash pour le développement durable de laveries industrielles face à la numérisation.      

L’aide dans la crise du Covid-19

Les conséquences de la pandémie de Covid-19 pour l’économie mondiale sont catastrophiques dans de nombreux pays. Les arrêts forcés de production et l’interruption des chaînes d’approvisionnement ont touché particulièrement durement les ouvriers et les ouvrières de l'industrie textile et de l'habillement dans les pays pauvres. En septembre 2020, le ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ) a mis 14,4 millions d’euros à la disposition de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) afin que des entreprises et des travailleurs au Bangladesh, au Cambodge, en Ethiopie, en Indonésie, au Laos, à Madagascar et au Vietnam puissent mieux surmonter la crise de Covid-19.   

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: