Un centre d'assistance pour les droits humains

Le gouvernement allemand aide les entreprises à mettre en place des chaînes de livraison  durables au moyen d'une procédure unique au monde.

Manifestation pour de meilleurs salaires au Bangladesh
Manifestation pour de meilleurs salaires au Bangladesh dpa

1.800 entreprises allemandes ont reçu fin juillet un e-mail avec un questionnaire portant sur les droits humains. Voici une des questions qui leur ont été posées: „Votre entreprise a-t-elle mis en place une procédure pour identifier les potentiels effets néfastes de son activité vis-à-vis des droits humains?“

Qu'est-ce que le plan d'action national pour les entreprises et les droits humains?

Cette enquête fait partie du plan d'action national entreprises et droits humains (NAP). Les entreprises allemandes doivent garantir le respect du droit du travail, des standards sociaux et de la protection de l'environnement tout au long de la chaîne de livraison et de la chaîne de valeur. Cela concerne environ 7.100 entreprises.

Qui aide les entreprises à mettre en place des chaînes de livraison durables?

Mais comment un marchand de vêtements en Allemagne peut-il s'assurer que les couturières et les couturiers qui fabriquent sa marchandise à l'autre bout du monde ne travaillent pas dans des usines qui menacent de s'effondrer? Et comment le directeur d'un supermarché peut-il veiller à ce que celles et ceux qui participent aux récoltes dans les plantations ne soient pas exploités?

Le gouvernement allemand a mis en place un centre d'assistance gratuit pour répondre à ces questions. Une initiative unique au monde.

Le centre d'assistance NAP est un service de l'Agence allemande pour l'économie et le developpement (Agentur für Wirtschaft & Entwicklung, AWE). Des experts de la coopération pour le développement, de la gestion environnementale et sociale offrent des consultations individuelles aux entreprises. Ils vérifient si les procédures existantes, comme par exemple les études d'impact sur l'environnement, sont conformes aux exigences du NAP. Ils aident les entreprises à structurer les prochaines étapes et à se concentrer sur les mesures les plus essentielles. Ils informent également les entreprises sur les financements qui peuvent les aider à rendre leurs chaînes de livraison respecteuses des droits humains et de l'environnement.

À l'aide de l'outil en ligne CSR-Risiko-Check, les entreprises peuvent identifier à l'avance les risques concernant l'environnement, les conditions de travail et la santé.

Les entreprises utilisent-elles le centre d'assistance?

350 consultations ont été données depuis le lancement du centre d'assistance NAP à l'automne 2017. La directrice du centre d'assistance NAP, Katharina Hermann, indique que ce sont surtout les grandes entreprises qui ont eu recours à cette offre au départ et constate que de plus en plus de petites et moyennes entreprises l'utilisent aujourd'hui.

Quels sont les défis à relever?

La chaîne de livraison du secteur agricole est par exemple particulièrement complexe lorsque les petites exploitations agricoles se trouvent dans des pays en développement ou dans des pays émergents qui n'en sont qu'aux débuts de leur transition. En ce qui concerne la gestion des réclamations, les commerçants doivent vérifier quels sont les maillons de la chaîne de livraison qu'ils suivent au plus près et à quel niveau les personnes concernées peuvent faire valoir leurs droits. Il convient de trouver des solutions à un niveau local ou adaptées aux spécificités de la branche en question. Katharina Hermann indique qu'il existe par exemple une instance de contrôle de la chaîne de livraison d'huile de palme, à laquelle l'industrie alimentaire et l'industrie cosmétique ont également recours.

Elle admet toutefois qu'„il n'y a pas de fournisseurs parfaits dans les marchés difficiles“. Il faut souvent commencer par renforcer les capacités sur place avant de pouvoir être en mesure de respecter des standards sociaux et environnementaux. Cela prend également du temps de mettre en place des procédures au sein des entreprises et d'ancrer le développement durable dans la culture d'entreprise.

„Les entreprises font part avec beaucoup d'honnêteté des difficultés qu'elles rencontrent pour mettre en place et contrôler des chaînes de livraison durables. Mais certaines d'entre elles sont mieux loties qu'elles ne le croient.“

Quels effets positifs sont déjà observables?

Il y a par exemple l'Union du textile, le Roundtable Sustainable Palmoil (RSPO), le Forum du cacao, l'initiative Accord on Fire and Building Safety in Bangladesh, le Roundtable Human Rights in Tourism ou bien le Indendent Complaints Mechanism dans le domaine de la finance.

© www.deutschland.de