Les droits de l’homme au travail

Comment les entreprises allemandes prennent des responsabilités dans le monde entier en ce qui concerne les droits de l’homme.

Plan d’action national pour l’économie et les droits de l’homme (NAP) : les conditions de travail équitables font partie des droits de l’homme.
Les conditions de travail équitables font partie des droits de l’homme. dpa

Allemagne. Le fait que les hommes puissent vivre dans la dignité et que leurs droits fondamentaux soient respectés dépend largement des conditions dans lesquelles ils travaillent pour gagner leur vie. Gagnent-ils assez d’argent pour nourrir leur famille ? Ne sont-ils pas exposés à des produits nocifs ou à d’autres dangers, à la violence et à l’exploitation ? Y a-t-il des syndicats faisant adopter les droits des travailleurs ? Ces responsabilités n’incombent pas seulement aux gouvernements mais aussi aux entreprises actives au niveau mondial. En décembre 2016, le gouvernement fédéral a adopté un plan d’action.  

Que couvre le Plan d’action national pour l’économie et les droits de l’homme (NAP) ?

Les entreprises allemandes doivent respecter les droits de l’homme – aussi bien sur leurs sites en Allemagne et à l’étranger que tout au long des chaînes d’approvisionnement et de création de valeur. L’Allemagne adapte ainsi les principes directeurs des Nations unies pour l’économie et les droits de l’homme. Dans l’esprit de l’Agenda 2030 pour un développement durable, l’Allemagne, avec le NAP, contribue dans le monde entier au respect des droits de l’homme et à une dimension sociale de la mondialisation. Le NAP fait partie de la politique allemande en matière de RSE.

Quel est l’objectif ?

D’ici 2020, en tant qu’objectif intermédiaire vérifiable, au minimum 50 pour cent de toutes les entreprises sises en Allemagne, comptant plus de 500 employés, doivent avoir intégré dans leur processus d’entreprise les cinq principaux éléments de diligence raisonnable énumérés au NAP. Cela inclus entre autres qu’elles publient une déclaration fondamentale sur les droits de l’homme, qu’elles déterminent les effets négatifs potentiels de leur activité d’entreprise sur les droits de l’homme, qu’elles les préviennent ou y remédient.

Que signifie RSE ?

La RSE, CSR en anglais pour « Corporate Social Responsibility », est la responsabilité sociale des entreprises.

Y a-t-il déjà des exemples positifs ?

Oui, de nombreux global players ayant leur siège en Allemagne, mais aussi des PME, ont développé des normes RSE. Les sites internet Global Compact Network Germany et CSR Germany présentent des projets exemplaires. Trois exemples :

  • Contre le travail des enfants
    Le groupe chimique et pharmaceutique Merck mène en Inde un projet contre le travail des enfants pour l’extraction du mica. Ce minéral est nécessaire pour fabriquer des pigments. Dans les mines, le travail des enfants est fréquent à cause de la pauvreté. Merck ne travaille plus qu’avec des fournisseurs respectant les normes sociales et professionnelles et a mis en place des mécanismes de contrôle. En outre, l’entreprise finance des écoles et un centre de soins et améliore ainsi les conditions de vie des personnes sur les lieux d’exploitation du mica.  
  • Pour des conditions de travail équitables
    De nombreux articles de l’entreprise de distribution Tchibo sont produits dans des usines en Asie du Sud-Est. Le programme « Worldwide Enhancement of Social Quality » doit permettre aux employés d’obtenir un salaire équitable, la sécurité au travail et la liberté de réunion. L’entreprise mise sur le dialogue entre tous les participants. Elle a introduit un code de conduite et des programmes de formation pour les fournisseurs tout comme elle a donné aux travailleurs des possibilités de s’exprimer.

 

  • Perspectives pour les jeunes
    Grohe AG, fabricant de robinetterie sanitaire, fait partie des entreprises qui ont obtenu en 2017 le « prix CSR » du gouvernement allemand. Elle s’est engagée, avec sa stratégie de durabilité, à protéger l’eau en tant que ressource. De plus, elle mène en Inde un projet pour les enfants des rues : à la Grohe Jal Academy à Mumbai ils reçoivent une formation de plombier. Ces connaissances techniques leur permettent de contribuer à la protection de la qualité de l’eau potable et à l’hygiène et ils peuvent subvenir à leurs besoins.    

Pour plus amples informations : National Action Plan for Business and Human Rights

Journée internationale des droits de l’homme le 10 décembre

© www.deutschland.de