Flexibles et innovantes face à la crise

Les entreprises allemandes réagissent en produisant à court terme les produits nécessaires pour faire face à la crise du Corona.

Un masque de protection de Dräger : on cherche des émules
Un masque de protection de Dräger : on cherche des émules picture alliance / dpa

Du matériel médical sorti d’une usine automobile

A Stuttgart, le groupe automobile Daimler veut produire des composants de matériel médical dont on a urgemment besoin  à l’aide d’imprimantes 3D. Jusqu’à présent, l’impression 3D était utilisée pour la construction de prototypes et la fabrication de petites séries. La capacité de 150.000 composants par an peut maintenant être entièrement consacrée à surmonter la crise du Corona. L’écurie de Formule 1 met en outre des respirateurs à disposition avec d’autres écuries. Ces aides respiratoires CPAP, mises au point par l’usine de moteurs de Formule 1 avec l‘University College à Londres, sont déjà utilisées en hôpital.

Des masques de protection produits par un sous-traitant automobile

Le sous-traitant automobile Mahle à Stuttgart et le fabricant de lingerie Triumph coopèrent pour fabriquer des masques de protection. Mahle sait comment on filtre l’air et fournit du matériel de filtrage qui convient aux masques FFP3 et bloque les virus. Triumph sait comment façonner les textiles et produit les masques. Une capacité de 1,5 million de masques par mois est prévue. Mahle réfléchit également à une production propre de masques façonnés à chaud et à l’utilisation de l’impression 3D pour fabriquer des composants de masque de protection et d’autre matériel médical. 

Du matériel de protection respiratoire fabriqué par un constructeur d’installations

A Troisdorf, le constructeur de machines et d’installations technologiques Reifenhäuser a provisoirement modifié deux de ses installations pilotes en raison de la pandémie du Corona. Les installations, utilisées normalement uniquement pour la recherche et le développement ainsi que pour les essais clientèle, produisent depuis une semaine en continu un matériel obtenu par fusion-soufflage destiné à la fabrication de masques respiratoires. Les installations fonctionnent jusqu’à nouvel ordre 24h/7j en 4 équipes. La production journalière permet de fabriquer jusqu’à un million de masques. Le matériau obtenu par fusion-soufflage, nécessaire pour fabriquer les masques, est actuellement une denrée rare en Allemagne.

Un produit désinfectant provenant d’un fabricant de spiritueux

Le fabricant de spiritueux MBG à Paderborn a modifié une partie de sa production pour fabriquer des produits désinfectants. Là où on remplissait jusqu’à présent entre 60.000 et 70.000 canettes d’une boisson à base de vodka, ce sont maintenant quelque 4.000 flacons en polytéréphthalate remplis de désinfectant pour les mains qui sortent chaque heure des chaînes. Au cours des prochaines semaines, l’entreprise fera don de 10.000 litres de désinfectant à des ehpads, des centres de soins et des établissements publics. La commercialisation des flacons est également en cours.  

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: