Un engagement en faveur de la protection des espèces

La préservation de la biodiversité est un défi mondial : en Allemagne, l’Office fédéral de la protection de la nature s’en charge.

Le loir des jardins a un besoin urgent de protection
Le loir des jardins a un besoin urgent de protection Martin Grimm - stock.adobe.com

Qu’est-ce que les loirs des jardins ont en commun avec la raiponce noire, une plante, et l’hygrophore, un champignon ? Ils vivent uniquement ou principalement en Allemagne et sont de ce fait des espèces pour la conservation desquelles l’Allemagne a une responsabilité particulière. Outre de nombreuses personnes, des associations et des sociétés pour la conservation de la nature, l'Office fédéral de protection de la nature, au nom du gouvernement allemand, se charge de la protection des espèces et de la biodiversité. Nous vous présentons trois des centaines de projets qu’il soutient.  

Un soutien ciblé pour les insectes

Dans l’agriculture conventionnelle, on utilise des poisons pour lutter contre les insectes. C’est exactement ce que ce projet veut empêcher : l'utilisation de poisons. Pour préserver la biodiversité sans nuire aux cultures. Pour cela, des recherches sont menées sur les mélanges de plantes utilisées pour des bandes fleuries, entre les surfaces cultivées, fournissant spécifiquement aux insectes utiles de la nourriture et un habitat. Les insectes « utiles » sont ceux qui, tels que les ichneumons ou les punaises anti aleurodes se nourrissent des insectes endommageant les cultures.

Quick facts
9
pour cent

des exploitations agricoles en Allemagne sont des fermes bio.

7,5
pour cent

représentent la part de l’agriculture biologique sur les terres agricoles.

20
pour cent d’agriculture biologique

est l’objectif de la stratégie du futur du gouvernement fédéral en matière d’agriculture biologique.

9,9
pour cent

est l’augmentation des recettes avec des aliments bio enregistrée par le commerce en 2016.

41
pour cent des Allemands

achètent des aliments bio aussi souvent que possible.

10
pour cent

des œufs pondus en Allemagne sont issus d’élevages bio.

5
pour cent

de l’ensemble du bétail en 2016 est élevé selon les règles de l’agriculture biologique.

Aménager des surfaces d’entreprise en tenant compte de la nature

En Allemagne, d’immenses espaces sont des surfaces d’entreprise. Ce sont pour la plupart des toits inutilisés, des terrains vagues, des surfaces imperméabilisées. Un projet modèle à Hanovre encourage les entreprises qui veulent agir en faveur de la biodiversité sur leurs espaces. Elles obtiennent des informations sur les toits et les surfaces pouvant être végétalisés pour des insectes et sur un éclairage des locaux qui leur est adapté. Les employés sont familiarisés avec les sujets de la protection des insectes et de la biodiversité. L'objectif est d'utiliser des surfaces stériles au profit de la protection des espéces en faisant appel à un engagement du secteur privé. 

Sauver l’esturgeon européen

L’esturgeon est un poisson qui donne du caviar, c’est du moins ce que savent les gourmets. A part cela, il est presque inconnu bien qu’il puisse atteindre une longueur de quelque 3,5 mètres et un poids de 300 kilos. En Allemagne, il a presque disparu et de grands efforts sont faits pour le réintroduire dans l'Oder et dans l'Elbe. Mais voyez vous-même :

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: