Neuf faits sur la protection des espèces

Combien d’espèces animales y a-t-il et où se trouve la plus grande réserve naturelle ? Neuf faits passionnants sur la biodiversité en Allemagne.

Les insectes représentent environ 70 pour cent de toutes les espèces animales du monde.
Les insectes représentent environ 70 pour cent de toutes les espèces animales. picture alliance

1. En Allemagne, il y a environ 48 000 espèces animales, 10 300 espèces végétales et 14 000 espèces fongiques. Les insectes sont les espèces les plus courantes. Avec quelque 33 000 espèces, ils représentent environ 70 pour cent de tous les êtres vivants.

2. On considère que 35 pour cent des espèces animales indigènes et 26 pour cent des espèces végétales en Allemagne sont menacées. Cela est essentiellement dû à l’agriculture qui utilise environ 50 pour cent des terres en Allemagne.

Les abeilles pollinisent une grande variété de plantes et contribuent ainsi à leur préservation.
Les abeilles pollinisent une grande variété de plantes et contribuent ainsi à leur préservation.
picture alliance/dpa

3. Les insectes volants ont été tout particulièrement touchés. Au cours de 30 dernières années, leur population a diminué de 77 pour cent. 80 pour cent des plantes sauvages et de nombreuses plantes cultivées en sont dépendantes pour leur pollinisation. Pour 60 pour cent des oiseaux, les insectes sont une source de nourriture.

4. Pour lutter contre la disparition des espèces, l’Allemagne s'investit pour davantage de protection des espèces. C'est pourquoi il y a plus de 8 000 réserves naturelles qui couvrent une superficie totale de 2 627 510 hectares, soit 6,3 pour cent de la superficie totale de l’Allemagne.

5. La plus grande réserve naturelle se trouve en grande partie dans la mer. Il s’agit du récif extérieur  de l’île de Sylt et de la partie orientale allemande de la mer du Nord. Elle couvre 560 300 hectares et est considérée comme la principale zone de biodiversité marine de la mer du Nord abritant de nombreuses espèces de poissons et de mammifères marins. La partie orientale allemande de la mer du Nord sert de zone d’alimentation, d'hivernage et de repos à de nombreux oiseaux de mer menacés.

6. Chaque année, l’Allemagne investit quelque 790 millions d’euros pour la protection du climat, de la nature et de l'environnement.

7. En 1973, l'Allemagne a été l'un des premiers pays à signer la Convention de Washington (WA) sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction Cela concerne actuellement 5 800 espèces animales et 30 000 espèces végétales. Jusqu'à maintenant, 183 pays (environ 95 pour cent de tous les Etats) au niveau international ont adhéré à la Convention.

En 2000, après 150 ans, le premier louveteau est né en liberté en Allemagne.
En 2000, après 150 ans, le premier louveteau est né en liberté en Allemagne.
picture alliance / Zoonar

8. L'engagement allemand a déjà été couronné de succès. Le pygargue à tête blanche, la cigogne noire ou le phoque commun étaient en voie de disparition. Les mesures prises ont permis un léger rétablissement en Allemagne. D'autres espèces sont de retour et se réimplantent - par exemple les loups.

9. On compte actuellement en Allemagne 128 meutes de loups, 35 couples et 10 individus territoriaux. Les plus grandes populations de loups se trouvent en Saxe, dans le Brandebourg, en Saxe-Anhalt, dans le Mecklembourg-Poméranie occidentale et en Basse-Saxe.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: