Le retour

Les loups et les lynx sont de retour en Allemagne – et l'on espère que les élans, les bisons et les ours reviendront.

Une louve et des louveteaux en Bavière
Une louve et des louveteaux en Bavière picture alliance / blickwinkel/H. Pieper

Un loup dans un pré en Saxe : dans les Länder de l’est de l’Allemagne en particulier, un grand nombre de loups vivent en liberté depuis quelques années. On a recensé dans toute l’Allemagne 105 hordes, 25 couples et 13 animaux solitaires. Alors qu'il avait autrefois disparu, le loup est aujourd'hui une espèce strictement protégée en vertu de la loi fédérale sur la conservation de la nature.

Wolf
picture alliance / blickwinkel/S. Meyers

Deux jeunes lynx dans une niche rocheuse dans la forêt du Palatinat  : depuis 2016, 20 lynx de Suisse et de Slovaquie ont été introduits et, jusqu'à maintenant, ils ont donné naissance à dix petits. Au total, au moins 137 lynx vivent entre-temps en Allemagne, essentiellement en Bavière.

Zwei Luchsjunge
picture alliance / Alexander Sommer/Stiftung Natur und Umwelt RLP/dpa

Un élan sauvage au milieu d’un troupeau de vaches ? En effet, ces dernières années, des élans sont souvent venus de Pologne en Allemagne. Afin de pouvoir suivre scientifiquement les migrations de « Bert » qui, curieusement, aime se mêler aux troupeaux de vaches, il a été équipé d’un émetteur de localisation. Les protecteurs de la nature espèrent la réintroduction permanente des grands cervidés qui étaient répartis dans toute l'Allemagne au début du Moyen Âge.

Wilder Elch
picture alliance/dpa

Des bisons dans le parc national de la vallée inférieure de l’Oder : un petit troupeau y vit depuis 2012. Dans le cadre du projet transfrontalier « ŁośBonasus » (élan et bison), des organisations telles que le WWF et le Centre de recherche de Leibniz sur le paysage agricole (ZALF) suivent le retour naturel de bisons et d’élans venant de Pologne en Allemagne.  

Wisente
picture alliance/dpa

Un ours brun dans un parc animalier en Basse-Saxe : en Allemagne on a observé pour la dernière fois en 2019 un ours en liberté venu d’Italie en Bavière. Une étude scientifique a révélé en 2018 que l'Allemagne disposait d'un habitat potentiel de 16 000 kilomètres carrés pour les ours. Cela reste très théorique mais, au moins dans les Alpes allemandes, les scientifiques voient de bonnes chances pour un retour définitif des ours bruns.  

Braunbär
picture alliance/dpa

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: