Cinq faits sur l’économie durable

Il vous faut connaître ces faits récents si vous voulez discuter sur les énergies renouvelables et le recyclage en Allemagne.

L’entretien d’une éolienne
L’entretien d’une éolienne picture alliance / Frank Rumpenhorst/dpa

1. En 2020, les émissions de gaz à effet de serre en Allemagne ont baissé de 42,3 % par rapport à 1990, l’année de référence, étant ainsi inférieures à l’objectif de protection du climat fixé à 40 % pour 2020. Mais une grande partie de ce recul est due à la récession économique en raison de la pandémie.

2. Les centrales nucléaires, au gaz et au charbon ont diminué de 6 % dans le mix énergétique en 2020, ne fournissant ainsi pour la première fois que 50 % de l’électricité allemande. Les installations d’énergie renouvelable ont par contre augmenté leur production à 45 % du mix énergétique.

3. La transformation du charbon en électricité a diminué de plus de moitié depuis 2015 alors que la production d’électricité éolienne a augmenté des deux tiers pendant la même période. En 2020, les centrales nucléaires ont fourni 14 % de moins d’électricité en raison de la sortie du nucléaire ; leur pourcentage se situe maintenant à 12,5 %.

La valorisation de pièces détachées dans une casse
La valorisation de pièces détachées dans une casse KarepaStock/Shutterstock

4. Avec près de 70 % de déchets recyclés et presque 12 % de déchets valorisés énergétiquement, plus de 81 % des déchets produits sont valorisés en 2018. Le taux de recyclage de 65 % des déchets, visé par le gouvernement fédéral pour 2020, est déjà dépassé.

5. On enregistre les plus forts taux de recyclage dans le papier et le carton ainsi que dans le verre avec 88 % et 83 %. Le verre peut être recyclé à l’infini, le papier seulement 25 fois. L’industrie de la papeterie allemande utilise déjà plus de 75 % de papier usagé car le recyclage ne nécessite pas de bois et seulement la moitié de l’énergie pour la production.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: