L’engagement de l’Allemagne en faveur de la forêt

Les forêts comptent parmi les ressources naturelles les plus importantes. C’est pourquoi l’Allemagne s’engage à l’international pour leur défense.

En Tanzanie, des élèves apprennent Une agriculture durable.
AdobeStock/sabino.parente

Former les enfants en Tanzanie et aux Philippines

Pour garantir la préservation des forêts sur le long terme, la formation des enfants est une approche importante. C’est pourquoi l’Allemagne finance depuis 2019 le projet des Nations unies « Forests for a sustainable future : educating children ». Le programme cherche à intégrer la protection des forêts dans les cursus scolaires. L’ONU a élaboré pour cela du matériel pédagogique sur la sylviculture durable en Tanzanie et aux Philippines. Ce matériel doit accroître la compréhension du grand public pour cette ressource qu’est la forêt et, ainsi, garantir l’intégrité des forêts dans ces deux pays. Les résultats du projet seront publiés sur une plateforme en ligne une fois celui-ci arrivé à son terme et mis à la disposition du public mondial.

Réhabiliter les forêts en Chine

 Avec ses projets de reforestation, la Chine cherche à freiner l’avancée du désert de Gobi.
Avec ses projets de reforestation, la Chine cherche à freiner l’avancée du désert de Gobi.
Christophe MONIN - stock.adobe.com

La Chine poursuit depuis plus de 30 ans l’un des programmes de reforestation les plus ambitieux au monde. De 2009 à 2019, le pays a reboisé quelque 70 million d’hectares de forêt. Malgré cela, les zones forestières chinoises sont abîmées et la récolte du bois est trop faible pour approvisionner l’industrie chinoise. Le pays dépend donc des importations de bois. Cela doit changer. Le gouvernement chinois souhaite améliorer son industrie forestière et renforcer le commerce légal du bois. Il est soutenu par l’Allemagne en la matière. Avec le projet « Waldpolitik-Fazilität », le ministère fédéral de l’Agriculture et de l’Alimentation (BMEL) apporte à la Chine sa longue expertise en sylviculture. Un projet pilote commun, dans la province de Shanxi, doit montrer à quoi peut ressembler en Chine une sylviculture multifonctionnelle et une réhabilitation des forêts pauvres en biodiversité.

Développer une sylviculture durable au Maroc 

 Les plus grandes forêts de cèdres au Maroc se trouvent dans les monts de l’Atlas.
Les plus grandes forêts de cèdres au Maroc se trouvent dans les monts de l’Atlas.
underworld - stock.adobe.com

Le dialogue professionnel germano-marocain « Agrar und Forst » (DIAF) existe depuis 2019. Le projet se concentre sur trois grands thèmes où l’Allemagne aide le Maroc à créer une agriculture et une sylviculture durables et compétitives. En font partie la promotion de l’agriculture écologique, le renforcement de la coopération entre entreprises agricoles et forestières et l’extension du contrôle et de la planification des forêts. Avec, par exemple, l’exploitation durable des forêts de cèdres dans les monts de l’Atlas.

© https://www.deutschland.de/fr

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: