La mise en réseau urbaine

Les Maisons allemandes de la science et de l'innovation (DWIH) sont présentent dans le monde entier et se consacrent aussi à l'avenir des villes.

New York : la DWIH y réunit également les innovateurs.
New York : la DWIH y réunit également les innovateurs. picture alliance / Zoonar

A New York, São Paulo, Moscou, New Delhi et Tokyo les Maisons allemandes de la science et de l'innovation (DWIH) renforcent les échanges internationaux sur la recherche et les innovations. Le réseau financé par le ministère fédéral des Affaires étrangères est coordonné par l'Office allemand d'échanges universitaires (DAAD). Dans une interview, Zahar Barth-Manzoori, responsable du bureau DWIH à Bonn, s'exprime sur le travail des bureaux DWIH et sur le thème de l'année 2020 « Les villes et le climat ».

Madame Barth-Manzoori pourquoi est-il important pour l'Allemagne d'être présente avec les DWIH dans les métropoles du monde entier ?
En tant qu’association d’organisations scientifiques, d'universités et de la recherche, les DWIH accroissent la visibilité internationale de l'Allemagne comme pays moderne de haute technologie et important site pour la recherche et l'innovation. Nous mettons efficacement en réseau des entreprises allemandes innovatrices avec des acteurs dans les pays hôtes et renforçons la coopération intersectorielle. 

L’urbanisation mondiale transforme les villes en hauts lieux pour la lutte contre le changement climatique. C'est pourquoi nous attendons également des villes qu'elles apportent des solutions.

Zahar Barth-Manzoori, responsable du bureau DWIH à Bonn

Le thème de l’année 2020 des DWIH est « Les villes et le climat ». Comment les Maisons le traitent-elles ?
Avec toute une série de manifestations diverses – même si, du fait de la pandémie de Covid-19, la plupart d’entre elles sont numériques. Plusieurs séries d'échanges sur le web, « web talk », concernaient des thèmes tels que l'urbanisme, l’architecture verte, la mobilité moderne et les questions connexes. En octobre, par exemple, la DWIH de New York organise un grand événement interdisciplinaire en ligne, le « Future Forum », sous la devise de « Building Biopolis», avec des représentants de start-ups, de l’industrie, de la science et de la politique. L’urbanisation mondiale transforme les villes en hauts lieux pour la lutte contre le changement climatique. C'est pourquoi nous attendons également des villes qu'elles apportent des solutions.

Zahar Barth-Manzoor promeut les échanges interdisciplinaires
Zahar Barth-Manzoor promeut les échanges interdisciplinaires privat

Que va faire le réseau DWIH à l'avenir ?
Avec le thème de l’année 2021 « La société en transition : les effets de la pandémie », nous voulons continuer à promouvoir les échanges interdisciplinaires, par exemple au niveau des sciences sociales, naturelles et économiques. Le réseau DWIH va également continuer à se développer : au tournant de l’année 2021/2022, nous prévoyons d’ouvrir une autre Maison allemande de la science et de l'innovation à San Francisco, où la recherche et la culture de création d’entreprises de la Silicon Valley sont particulièrement liées.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: