La grande différence

Cinq pas dans la bonne direction – l’initiative Women Mobilize Women travaille à une mobilité  sexospécifique dans le monde.

Les femmes accompagnées d’enfants ont des attentes spécifiques envers la mobilité.
Les femmes et les enfants ont des attentes spécifiques envers la mobilité bernardbodo - stock.adobe.com

Un trajet en bus est le même pour tous ? Il y a pourtant une grande différence entre se déplacer seul ou avec de jeunes enfants mais on y pense rarement. L’initiative Women Mobilize Women travaille à une mobilité  sexospécifique dans le monde entier. Elle a été lancée en mai 2018 par la Transformative Urban Mobility Initiative (TUMI) avec le ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement et la Société allemande pour la coopération internationale (GIZ). Aujourd’hui, WMW est un réseau mondial de décideuses qui veulent adapter le secteur de la mobilité aux besoins des différents sexes. Women Mobilize Women a défini cinq étapes essentielles pour cela :

1. Etudier et comprendre la mobilité des femmes. L’un des fondamentaux est d’en déterminer les différences avec la mobilité masculine dans les différents pays.

2. Elaborer des offres de mobilité inclusives. La mobilité sexospécifique est toujours une question de perspective. Ainsi, l’importance de la distance entre le logement et l’arrêt du bus pour une personne allant travailler est fondamentalement différente de celle que lui accorde une personne faisant le même trajet plusieurs fois par jour avec des courses et des enfants. Les exigences en matière de toilettes propres et d’espaces avec tables à langer aux points de correspondance des transports en commun diffèrent également selon les sexes.

3. Garantir la sécurité des femmes dans les transports en commun. Des rues et des arrêts de bus clairs et bien éclairés y contribuent, tout comme un personnel et des agents de sécurité attentifs et l’instauration d’arrêts à la demande aux heures creuses pour éviter de longs trajets à pied aux femmes. Mais le rejet du harcèlement sexuel par la société et sa poursuite au niveau judiciaire doit coiffer le tout.

4. Qualifier les femmes dans le secteur du transport. Un secteur adapté aux deux sexes exige, à côté d’un emploi et d’un salaire équitables, une répartition des postes équilibrée dans tous les domaines de travail. Un comportement exemplaire de tous les salariés dans le secteur du transport est également important.

5. Créer une prise de conscience et attirer l’attention. Une signalisation respectant les sexes est un pas important mais ce n’est qu’avec des campagnes dans l’espace public et l’éducation dans les écoles que l’on peut faire prendre conscience d’un comportement respectant les sexes.

© https://www.deutschland.de/fr

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: