Une aide urgente

La crise alimentaire mondiale devient dramatique. L’Allemagne donne la priorité à la lutte contre la faim.

La récolte des céréales en Ukraine
La récolte des céréales en Ukraine picture alliance / abaca

La ministre des Affaires étrangères allemande Annalena Baerbock met en garde contre « la pire crise alimentaire mondiale de notre génération ». Le Programme alimentaire mondial de l’ONU (PAM) considère que le monde « est au bord de la plus grave crise humanitaire depuis la Seconde Guerre mondiale ». La guerre d’agression russe contre l’Ukraine aggrave encore depuis des mois la  crise alimentaire mondiale – l’Allemagne et ses partenaires y réagissent avec des programmes d’aide de plusieurs milliards. 

Pourquoi la crise alimentaire s’est-elle aggravée de manière aussi dramatique ?

Le PAM estime qu’en 2022, 345 millions de personnes dans le monde entier souffriront de la faim – 200 millions de plus qu’il y a encore deux ans. La crise climatique, la sécheresse et les inondations qui en résultent, les effets de la pandémie de Covid-19 et maintenant la guerre en Ukraine sont la raison de cette aggravation. L’Ukraine faisait justement partie des principaux fournisseurs de blé du Sud. En outre, la baisse de production fait grimper les prix.

Qu’entreprennent concrètement l’Allemagne et d’autres Etats pour assurer la sécurité alimentaire ?

Depuis des années, l‘Allemagne s’engage au profit de la sécurité alimentaire mondiale. La République fédérale est le second plus grand pays donateur du PAM – en 2021, elle a mis environ 1,2 milliard d’euros à disposition du Programme alimentaire mondial. Dans le cadre de sa présidence du G7, le gouvernement allemand donne la priorité à ce thème. L’octroi de 4,5 millions de dollars supplémentaires de soutien à l’Alliance pour la sécurité alimentaire mondiale a été l’un des principaux résultats du sommet du G7 au château d’Elmau. L’Allemagne y contribue avec un montant de 450 millions d’euros ; en 2022, elle consacrera un total d’environ 4 milliards d’euros à l’aide alimentaire à caractère humanitaire et aux systèmes alimentaires résistants aux crises.     

Quel est l’engagement de l’Allemagne à long terme ?

Eradiquer la faim dans le monde et parvenir à la sécurité alimentaire font partie des principaux objectifs de l’Agenda 2030 pour le développement durable adopté en 2015. Pour cela, l’Allemagne s’engage en particulier pour une agriculture durable tout en soutenant également la recherche agricole. Le ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ) investit quelque deux milliards d’euros par an dans la sécurité alimentaire et le développement rural dont environ un tiers est attribué à l’initiative contre la faim « EINEWELT ohne Hunger » qui soutient les pays particulièrement touchés.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: