Des intermédiaires féminins

L’Allemagne soutient dans le monde des projets qui intègrent les femmes dans les processus de paix et renforcent leurs droits. Trois exemples.

Les femmes doivent être intégrées aux processus de paix.
Les femmes doivent être intégrées aux processus de paix. JonoErasmus - stock.adobe.com

Les femmes doivent participer à égalité de droit aux processus de paix et être protégées dans les conflits armés – c’est ce que le Conseil de sécurité de l’ONU a décidé avec la résolution 1325 prise en 2000. Le ministère des Affaires étrangères soutient depuis des projets qui y contribuent.

Afghanistan : protéger les militantes menacées

Il est dangereux en Afghanistan de s’engager en  faveur de la paix et des droits de l’homme. Les militantes pour la paix sont souvent menacées et ont besoin de refuges sûrs. Le centre de protection, où quelque 50 militantes pour la paix et défenderesses des droits de l’homme peuvent se réfugier avec leurs enfants lorsqu’elles sont menacées est un tel lieu – et ce jusqu’à ce que la situation sécuritaire dans leurs lieux d’origine permette leur retour. Le centre leur propose, outre un lieu sûr, une aide médicale et psychologique ainsi que des conseils juridiques. L’Allemagne soutient le centre de protection depuis le mois de juin 2020.

Myanmar : mieux connaître ses droits

L’Allemagne soutient un réseau de défenderesses des droits des Rohingyas qui œuvrent au respect de ces droits. Les Rohingyas sont une minorité musulmane au Myanmar où elle a été discriminée et persécutée pendant des décennies. En 2017, des centaines de milliers d’entre eux ont fui la violence dans leur pays. Le projet permet à 15 femmes Rohingyas de suivre une formation aux droits de l’homme et droits des femmes. Il les aide en outre à mettre en œuvre leurs propres stratégies avec lesquelles elles peuvent faire valoir leurs droits au niveau local et international. Legal Action Worldwide (LAW) est partenaire du projet, une ONG qui apporte une aide juridique aux victimes de violation des droits de l’homme dans les régions en crise.

Burundi : promouvoir les femmes au niveau économique

La promotion des femmes au niveau économique peut servir la paix. C’est ce que constate un projet au Burundi soutenu par l’Allemagne. Le Women’s Peace and Humanitarian Fund (WPHF), qui soutient au Burundi un réseau de femmes qui apaisent et ou préviennent les conflits au niveau local, est partenaire du projet. Les intermédiaires y apprennent que l’on peut aussi servir la paix en soutenant les femmes au niveau économique. Car les femmes qui ont reçu des formations et des microcrédits œuvrent largement au vivre-ensemble pacifique dans leurs pays.

Pour plus d’informations : https://ohnefrauenkeinfrieden.de/ 

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: