La solidarité en temps de Coronavirus

Une attitude solidaire pendant la crise du Corona : l’Allemagne accueille des patients et envoie de l’aide en Italie.

Paris – les rues désertées pour cause de Coronavirus
Paris – les rues désertées pour cause de Coronavirus dpa

L’Europe est sous l’emprise de Covid-19. La situation est particulièrement dramatique dans certains pays comme l’Italie et l’Espagne. L’Allemagne contribue à la fourniture d’aide et accueille des patients particulièrement touchés. Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a en outre proposé le 23 mars d’activer la clause de solidarité européenne, conformément à l’article 222. « Cela signifierait que les réactions au Coronavirus pourraient être renforcées par des mesures concrètes au niveau européen », dit M. Maas. Des capacités en personnel et en matériel pourraient être mises à disposition au sein de l’Union européenne là où les besoins sont les plus importants. M. Maas a prié M. Josep Borrell, le Haut Représentant de l’UE, d’organiser rapidement des entretiens sur le sujet.

La Saxe accueille des malades italiens

Le Land de Saxe a accueilli plusieurs patients italiens atteints de Corona dans ses hôpitaux. En Italie, nombre d’hôpitaux sont tellement débordés que les médecins ont recours au système de « triage » pour choisir les patients qui seront accueillis au service de soins intensifs. L’Italie est le pays ayant le plus de décès par Coronavirus officiellement déclarés dans le monde.

En accueillant des malades, la Saxe répond positivement à une demande du gouvernement italien, les hôpitaux saxons ayant indiqué qu’ils avaient des capacités d’accueil, a déclaré le ministre-président du Land, Michael Kretschmer. En outre, l’accueil de ces patients italiens permet d’apprendre à traiter la maladie. « C’est un signe fort que nous pouvons aussi aider les autres. »

Des patients venus de France

Ce week-end, plusieurs Länder allemands proches de la frontière française se sont déclarés prêts à accueillir des patients français gravement atteints par le Corona. Ce sont la Sarre, le Bade-Wurtemberg et la Rhénanie-Palatinat. « C’est pour nous naturel d’aider nos voisins et amis français dans cette situation particulièrement grave », dit Frank Lambert, le directeur d’Asklepios Südpfalzklinik en Rhénanie-Palatinat. La clinique dispose de 14 respirateurs et accueillera d’abord deux patients strasbourgeois gravement atteints par Covid-19 et devant être mis sous respirateur. La Suisse et le Luxembourg veulent également accueillir des patients.

Macron exprime ses remerciements pour la solidarité européenne

Le président français Emmanuel Macron a exprimé ses remerciements pour ce soutien  transfrontalier. « Merci infiniment à nos voisins européens. La solidarité européenne sauve des vies », écrit M. Macron sur Twitter.

Le nombre d’infections au Coronavirus a surtout augmenté de façon dramatique dans le département du Haut-Rhin et la région Grand Est. Près de 2.000 personnes sont hospitalisées, dont 480 en soins intensifs.

La livraison d’aide en Italie

Le 4 mars 2020, le gouvernement fédéral avait placé l’exportation de matériel médical et de protection contre le Coronavirus sous réserve d’approbation. Cette mesure devait empêcher que le matériel de protection soit vendu pour des raisons mercantiles à des pays qui souhaitaient se constituer des réserves sans être particulièrement touchés par le Corona. Cette règle est maintenant assouplie pour une exportation vers les autres pays de l’UE afin de « protéger la santé et la vie des gens ». A la mi-mars, l’Allemagne a mis sept tonnes de matériel à la disposition de l’Italie, gravement touchée, dont des respirateurs. Comme l’a souligné Jens Spahn, le ministre allemand de la Santé, les partenaires européens doivent être solidaires quand la situation est grave.

Une vue inhabituelle : Rome sans touristes
Une vue inhabituelle : Rome sans touristes dpa

Le président italien : j’espère que l’Allemagne souffrira moins

Le président italien Sergio Mattarella a exprimé ses remerciements pour la solidarité et l’aide allemande, dont la livraison de matériel médical. Le président fédéral Frank-Walter Steinmeier avait auparavant assuré l‘Italie de la solidarité et du soutien allemands. Il a déclaré que l’Allemagne est en pensée auprès des nombreux malades, des défunts et leurs familles, et des nombreux soignants formidables dans le système de santé italien. Ces derniers travaillent dans des conditions extrêmement difficiles et se surpassent pour sauver des vies. M. Steinmeier approuve la fourniture de matériel par l’Allemagne. « Nous avons maintenant besoin d’un esprit véritablement européen de solidarité humaine et concrète, écrit-il. Ce n’est qu’ensemble que nous pourrons surmonter cette crise sans précédent. »    

Avec des informations de l’agence dpa
© www.deutschland.de