« Les Allemands apprécient le plein air »

Vivre en Allemagne : Claire, originaire d’Ecosse, parle de ses expériences en tant qu’enseignante à Francfort.

Claire Snoddy travaille en Allemagne en tant qu’enseignante.
Claire Snoddy travaille en Allemagne en tant qu’enseignante. privat

Vous vous intéressez à ce que sont la vie et le travail en Allemagne ? Nous avons interrogé des expatriés ; ils vous parlent de leur histoire et de leurs expériences.

Claire Snoddy, originaire d‘Ecosse

Je suis écossaise mais j’ai déjà vécu en Angleterre et en Chine. Il y a quatre ans, nous avons déménagé de Shanghai à Francfort car mon mari qui est chef de la communication dans l’industrie automobile a eu une offre d’emploi. Je n’étais jamais venue en Allemagne auparavant, pas même comme touriste. Je n’avais tout d’abord pas d’emploi ; nous avons des enfants et avons dû commencer par chercher un nouveau foyer. Maintenant, les enfants sont étudiants. En cherchant du travail, j’ai envoyé mon CV à l’école bilingue Phorms. J’avais déjà travaillé auparavant huit ans comme enseignante et j’avais aussi exercé d’autres professions.    

Dès le lendemain, j‘ai été convoquée à un entretien et j’ai pu débuter comme enseignante. Mon employeur s’est occupé de mon permis de travail.

Il a été très facile de s’installer en Allemagne, même sans avoir de grandes connaissances de l’allemand. Il y a beaucoup de points communs avec la Grande-Bretagne mais aussi de nombreuses différences culturelles : ici comme là-bas le fair-play est très important, tout comme le respect des règles. Par contre, les magasins ne sont pas ouverts le dimanche, ce qui signifie qu’il faut tout faire le samedi. En revanche, le dimanche est réservé complètement à la famille, pour se détendre. Je trouve cela très agréable.

En ce qui concerne les activités en plein air, j’ai été très surprise que le temps, du printemps à l’automne, y soit bien meilleur qu’en Grande-Bretagne. On peut sortir tous les soirs si on le souhaite. En Allemagne, on veille tout particulièrement à un bon équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée. Pour moi, c’était aussi très important. Il est relativement facile de vivre ici et nous y sommes très heureux. C’est pourquoi nous restons pour une durée indéterminée. Si j’avais quelque chose à souhaiter, c’est que les automobilistes en Allemagne soient un peu moins impatients. Ils klaxonnent derrière vous avant même que le feu soit passé au vert. J’aimerais aussi qu’ils ne roulent pas aussi vite sur les autoroutes.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: