Au royaume des cyclistes

deutschland.de s’interroge sur l’aspect que prendra la mobilité demain: Aux Pays-Bas, on circule en vélo sans avoir peur en permanence

Aux Pays-Bas, il y a plus de vélos que d’habitants.
Aux Pays-Bas, il y a plus de vélos que d’habitants. IStock/dennisvdw

Un enfant devant, un autre derrière, des sacs de courses remplis à droite et à gauche – et le tout sans casque. Ce qui semble suicidaire à mes amies allemandes qui viennent me rendre visite aux Pays-Bas est ce qu’il y a de plus naturel pour les Hollandaises. En selle, ce sont de véritables équilibristes et nombreuses sont celles qui nous suggèrent qu’on est un peu fêlé quand on leur parle d’un casque : « Echt niet ! », s’écrie Ina, horrifiée. Elle ne pourrait plus sentir le vent dans les cheveux, et c’est un must en vélo. Du moins derrière les digues.

L’automobiliste est toujours responsable en cas d’accident

Aux Pays-Bas, les cyclistes sont chouchoutés. Une loi spécifique les protège, l’automobiliste est automatiquement responsable en cas d’accident. Ils ont en outre leurs propres ronds-points, leurs propres feux, leurs tunnels, leurs ponts, un nombre croissant de voies rapides et même, depuis août 2019, le plus grand parking à vélo du monde, à Utrecht. Il n’est donc pas étonnant que la bicyclette soit une composante indispensable de la vie des Néerlandais.

Le nombre d’habitants qui n’utilisent pas leur voiture pour aller travailler mais y vont en vélo se situe entre 40 et 45 %. L’Etat et les communes essaient d’augmenter encore ce pourcentage avec toute une série de mesures. Ainsi, les centres-villes ont toujours plus de zones réservées aux cyclistes où les voitures ne sont en principe pas admises. Sans parler des incitations financières : nombre d’entreprises subventionnent l’achat d’une bicyclette par leurs employés s’ils viennent travailler avec, le reste des coûts peut être déduit des impôts. Comme les automobilistes, les cyclistes reçoivent de leur employeur 19 cents par kilomètre parcouru jusqu’au leur lieu de travail. 

17 millions de Néerlandais possèdent 22,1 millions de bicyclettes

La densité des vélo est nulle part ailleurs aussi forte qu’au royaume des cyclistes : les quelque 17 millions de Néerlandais possèdent en moyenne 1,3 vélo. Mais attention : la vitesse a augmenté sur les pistes cyclables, elles sont aussi plus fréquentées. A Amsterdam, les touristes font souvent l’erreur de vouloir explorer la ville avec un vélo loué.  

Les cyclistes d’Amsterdam sont réputés pour arriver extrêmement vite de tous côtés, ce qui n’est pas sans danger pour les touristes non avertis. Je parcoure donc toujours Amsterdam à pieds avec mes visiteurs allemands. Ce qui est déjà du sport, on ne parvient parfois à éviter un vélo qu’en sautant sur le côté.  

L’enseignement que l’on en tire ?

La voiture ne doit pas être toujours prioritaire. Les bicyclettes ont besoin de place dans les rues, nombre de citadins prennent alors leur vélo.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany?
Subscribe here: