Friandises de Noël en Allemagne

Le « Baumkuchen », le massepain, le pain d’épices et le « Christstollen » sont les spécialités de Noël en Allemagne.

Christmas market Germany, Stollen
picture-alliance/dpa - Christmas market Germany, Stollen picture-alliance/dpa - Christmas market Germany, Stollen

Lorsqu’il fait un froid glacial, que les marchés de Noël attirent les visiteurs et que l’on commence à fêter l’Avant, les pâtissiers entrent en scène. C’est du moins ce que l’on pourrait croire. Toutefois, pour que les friandises typiques soient dans les magasins et les foyers, il faut que les artisans traditionnels commencent à travailler bien avant les fêtes. D’autant plus que certains de leurs produits doivent être envoyés au loin. Le « Baumkuchen » est maintenant très apprécié dans de nombreux endroits sur la planète, comme l’indique par exemple la pâtisserie berlinoise Buchwald.

La pâtisserie existe depuis plus de 160 ans – fondée à Cottbus elle s’est rapidement installée à Berlin où il y avait déjà du gaz dont la flamme permettait de faire des « Baumkuchen » (littéralement « gâteau arbre ») particulièrement délicieux. Le « roi des gâteaux » est cuit à la broche ; la pâte liquide est versée peu à peu et forme ce qui ressemble aux cernes d’un tronc d’arbre, recouvert d’une couche de chocolat. L’entreprise le livrait même à la cour de Prusse. Aujourd’hui, le fournisseur de la cour compte parmi ses clients des personnalités berlinoises mais aussi des personnes dans le monde entier qui reçoivent leur gâteau par la poste, à temps pour les fêtes.   

Le massepain d’Allemagne a également depuis longtemps une réputation mondiale et est indissociable de la ville de Lübeck et du nom de Niederegger. En 1806, Johann Georg Niederegger, un jeune homme du sud de l’Allemagne, a repris une pâtisserie dans la ville hanséatique et en a fait une entreprise florissante. Des caisses de massepain marquées des initiales J.G.N. étaient envoyées à la cour du tsar russe. Aujourd’hui, ce lieu est un but de voyage – les touristes apprécient le Café Niederegger et le musée en annexe.  

Le massepain, ce fin mélange d’amandes et de sucre, n’a pas été créé en Allemagne mais en Orient, plusieurs siècles avant l’époque de Niederegger. Une autre spécialité de Noël allemande a également ses racines en dehors d’Europe : il s’agit d’une sorte de pain d’épices qui aurait déjà existé en Egypte antique. Parmi les friandises de Noël, c’est certainement le « Christstollen » qui jouit de la plus ancienne tradition : un gâteau inventé dans les couvents pour le carême. Il était donc loin de ressembler au « Christstollen » d’aujourd’hui, riche en beurre et fruits secs.

www.konditoren.de

www.konditorei-buchwald.de

www.niederegger.de

© www.deutschland.de