Le logement en Allemagne

Le confort allemand ? A quoi ressemble une salle de séjour typique et quel meuble est indispensable ?

Wohnzimmer
Getty Images/Westend61

Allemagne. 4ZKB – tel est le code pour un logement locatif typique en Allemagne : quatre pièces (Z), une cuisine (K), une salle de bains (B). Un second B est une marque de luxe : cela signifie qu’il y a un balcon. Le plan le plus courant comprend une entrée avec une porte-manteau, entourée d’une salle de séjour, de chambres, d’une cuisine et d’une salle de bains.

Lorsque l’on rend visite à des Allemands, on est accueilli dans l’entrée où l’on demande si l’on doit retirer ou garder ses chaussures. Ensuite, les visiteurs sont introduits dans la salle de séjour et prennent place sur le canapé, appelé « Sofa ». Ils pénètrent alors dans le confort familial allemand. Le domicile est personnalisé par des photos, des tableaux, des plantes et des éléments de décoration, qui reflètent souvent la personnalité des habitants. Les murs recouverts de papier peint blanc sont passés de mode ; il faut oser la couleur.

My Home is my Sofa

Selon un sondage, le « Sofa », est le meuble préféré. Sur cet îlot de confort, l’Allemand moyen passe trois heures chaque jour. Un téléviseur à écran plat fait aussi partie de l’ameublement typique et est en ligne avec une table basse et le canapé. Par contre, les imposantes armoires murales ont tendance à disparaître des logements allemands. Elles sont inutiles car on peut stocker numériquement sa collection de livres, de vidéos et de CD.

La cuisine connaît un regain d’intérêt en tant que lieu de communication. Si elle est assez grande, on y place une grande table au centre pour des réunions conviviales. Faire la cuisine avec des amis est devenu la célébration d’un événement.

En Allemagne, les immeubles d’habitation disposent de caves. C’est pratique car on peut y  entreposer tout ce que  l’on ne peut pas mettre dans l’appartement. Un logement en location comprend la plupart du temps un débarras au sous-sol.

Beaucoup d’Allemands considèrent leur domicile comme un lieu intime. Ils mettent des rideaux aux fenêtres et entourent leur jardin d’une clôture. Les visites impromptues sont rares et même les amis très proches annoncent leur venue.  

So wohnt Deutschland

Quotidien et rêves

La plupart des Allemands vivent dans un logement loué dans un immeuble – pourtant beaucoup d’entre eux aimeraient avoir leur propre petite maison avec jardin. Comme, depuis quelques années, les prix de l’immobilier grimpent dans les agglomérations urbaines, pour beaucoup de personnes avoir sa propre maison n’est plus possible qu’à la campagne. Si l’on veut vivre dans un cadre de verdure, il faut souvent se résoudre à faire un long trajet pour se rendre au travail.

Mais, avec un peu d’audace et de talent d’improvisation, on peut aussi réaliser des rêves inhabituels d’habitation. Par exemple, vivre sur l’eau. Au cours des dernières années on a vu apparaître des groupes de péniches sur les eaux autour de Berlin, Leipzig et Hambourg 

So wohnt Deutschland

Des faits sur le logement en Allemagne

  • 54 pour cent des Allemands vivent en location – plus que dans tout autre pays en Europe. Seulement 46 pour cent sont propriétaires d’une maison ou d’un appartement.
  • Selon la région, les loyers représentent d’un quart à un tiers des revenus mensuels..
  • Munich est la ville où les loyers sont les plus élevés, suivie de Francfort et de Stuttgart.
  • En moyenne, chaque habitant dispose de 44,6 mètres carrés d’habitation.
  • La plupart des Allemands vivent dans des immeubles qui ont jusqu’à 10 appartements. Environ un quart d’entre eux vivent dans des grands blocs ou des tours d’habitation – un tiers dans des maisons individuelles.
  • Selon les statistiques, un foyer comprend deux personnes.
  • Environ un Allemand sur six vit seul.
  • En Allemagne, seulement 0,5 pour cent des foyers abrite trois générations ou plus.

Que mange l’Allemagne ?

© www.deutschland.de