Les 500 ans du décret sur la pureté de la bière (Reinheitsgebot)

La bière allemande est appréciée dans le monde entier et connaît une nouvelle tendance en Allemagne. Chiffres et faits les plus importants.

dpa/Frank May - Purity law

Décret sur la pureté de la bière

Le décret sur la pureté de la bière fut promulgué le 23 avril 1516 à Ingolstadt par le duc Guillaume IV. Ainsi, c’est la plus ancienne réglementation alimentaire au monde encore en vigueur de nos jours. Il établit qu’en Allemagne, seuls le houblon, le malt, l’eau et la levure peuvent être utilisés pour faire de la bière.  

Brasseries

Avec 1 388 brasseries, l’Allemagne est le pays en ayant la plus grande densité au monde. Environ 70 pour cent des brasseries allemandes se trouvent en Bavière, en Bade-Wurtemberg et en Rhénanie-Westphalie. Berlin connaît une croissance particulièrement importante du fait des « microbrasseries » produisant de la bière artisanale.

Types

Le type de bière allemande préféré est la pils, avec toutefois des différences régionales. Dans le nord de l’Allemagne elle a une part de marché de 70 pour cent. En Bavière, une bière sur quatre est blonde, suivie de près par la pils et par la typique bière blanche bavaroise (Weißbier). Les bières sans alcool sont en forte hausse.  

Production

Avec une production de 95,6 millions d’hectolitres (2014) les brasseurs allemands occupent la première place en Europe, devant la Russie (81,6), la Grande-Bretagne (41,2) et la Pologne (39,8). Au niveau mondial, l’Allemagne arrive au quatrième rang, derrière la Chine (492,1), les États-Unis (225,9) et le Brésil (140,4).

Export 

Plus de 1,5 milliard de litres sont exportés chaque année. Les plus gros clients sont l’Italie, la France et les Pays-Bas, devant la Chine et les États-Unis.

Les 500 ans du décret sur la pureté de la bière le 23 avril 2016

www.brauer-bund.de

© www.deutschland.de