La gestion de la diversité

Gérer la diversité – la diversité est un facteur de réussite pour les entreprises

Danja Frech /© Adidas
adidas - Danja Frech

C’est un calcul assez simple à faire : la clientèle qui doit achète les produits d’une entreprise est diversifée – le groupe de ceux qui imaginent et fabriquent ces produits doit donc lui aussi avoir des visages différents. Il est donc presque étonnant que l’idée de la diversité n’attire l’attention que depuis quelques années mais, depuis, très fortement. Aujourd’hui, presque chaque grande entreprise a un « gestionnaire de la diversité ». Mais que fait-il ? Et comment le devient-on ?

 

« Par passion », dit Danja Frech, responsable chez Adidas de la diversité et de l’inclusion. Frech travaille depuis 25 ans chez le fabricant d’articles de sport dont le siège se trouve en Franconie. Lorsque l’entreprise décida de mettre l’accent sur la diversité, Dania Frech leva aussitôt la main. « Le fait que des gens de toutes générations et aux cultures différentes travaillent ici est pour moi un véritable enrichissement. »

 

La tâche de Frech consiste d’abord à « gérer » la diversité existante. Adidas emploie 46.000 personnes dans quelque 160 pays dans le monde. Des gens originaires de 75 nations travaillent au siège à Herzogenaurach. On veut « créer un environnement qui accueille, respecte et accepte la diversité », dit Frech. Cela peut par exemple signifier créer des salles de prière si des membres du personnel le souhaitent. « Nous sommes très ouverts. »

 

Aménager un environnement dans lequel les gens d’origines différentes se sentent bien va de pair avec la deuxième tâche de Frech : étendre la diversité. Elle s’y attache d’une part en représentant Adidas sur des salons et des forums comme la « Women and Work Conference ». D’autre part, Adidas a fixé des quotas concrets à atteindre. On veut ainsi faire passer le pourcentage de femmes cadres, actuellement de 28%, à 32 %.

 

Où en est l’Allemagne en matière de diversité aux yeux de cette spécialiste ? « Je ne sais pas quelle note je donnerais à l’Allemagne. Ici, le sujet est pris très au sérieux mais il faudra encore du temps avant qu’il soit solidement ancré. »

 

Conférence « Diversity 2013 » les 28 et 29 novembre à Berlin

 

www.diversity-konferenz.de

www.charta-der-vielfalt.de

www.adidas.de

© www.deutschland.de