Coronavirus : Dernières mises à jour

Les centres villes manquent de clients +++ Vous trouverez ici les dernières nouvelles les plus importantes sur la propagation de la maladie respiratoire en Allemagne.

Einkauf Innenstadt
dpa

Le 23 novembre 2020 :

Le 23 novembre 2020 : Les centres villes manquent de clients

Berlin (dpa) - Selon l'association allemande du commerce de détail HDE, le confinement partiel en Allemagne continue de laisser les centres villes largement vides. "Cela menace particulièrement l'existence de nombreuses entreprises pendant la période de Noël, qui est généralement une période très profitable pour les commerçants", a indiqué Stefan Genth, PDG de l'Association allemande du commerce de détail (HDE). Il a demandé que l'État soutienne davantage le commerce de détail.

Selon une récente enquête menée par la HDE auprès de 580 commerçants, le nombre de clients dans les centres villes au cours de la troisième semaine de novembre avait également reculé de 40 % comparé au niveau de l'année précédente. Les ventes avaient été inférieures de près de 33 % par rapport au niveau de l'année précédente. Dans le commerce de l'habillement, la baisse était même de 40 %. "À ce stade, l'avenir de nos centres villes est également en jeu", a déclaré Stefan Genth.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Edition Deutschland: download the magazine as an e-paper for free in your Language. The topics range from the EU's response to the Corona pandemic to Germany's EU Council Presidency.

+++

Le 22 novembre 2020 : Les règles spéciales en matière de chômage partiel sont prolongées 

Berlin (dpa) - Le chômage partiel prolongé est également destiné à lutter contre la hausse du chômage dû au coronavirus en Allemagne en 2021. Le Bundestag allemand a prolongé les règles spéciales concernant le chômage partiel jusqu'à la fin de 2021. Les associations professionnelles et les syndicats ont salué ces efforts. Le ministre fédéral allemand du travail Hubertus Heil (SPD) a déclaré que les moyens de chômage partiel avaient permis de garantir des emplois pendant la crise comme peu de pays ont pu le faire dans le monde. "Actuellement, le chômage partiel est notre pont le plus stable dans une vallée économique profonde", a déclaré Hubertus Heil.

+++

Le 21 novembre 2020 : Biontech et Pfizer demandent l’approbation d'urgence du vaccin

New York/Mainz (dpa) - La société Biontech, basée à Mayence, et le groupe pharmaceutique américain Pfizer auraient demandé à la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis l'approbation d'urgence de leur vaccin contre le coronavirus. Pfizer l'a confirmé sur Twitter. Biontech et Pfizer ont été les premiers fabricants occidentaux à publier des résultats d'études prometteurs et ils sont maintenant en voie d'obtenir une approbation d'urgence de la FDA.

+++

Le 20 novembre 2020 : Sondage : les jeunes citoyens de l'UE souffrent particulièrement sur le plan financier

Bruxelles (dpa) - Selon une enquête, la crise du coronavirus entraîne des difficultés financières pour les jeunes de l'UE en particulier. Près de deux tiers (64%) des citoyens de l'UE âgés de 16 à 34 ans sont en difficulté financière, selon un sondage publié vendredi par le Parlement européen. Dans toutes les tranches d'âge, la proportion était de 57 %. Près de deux personnes interrogées sur cinq, tous âges confondus (39 %), ont déclaré que la pandémie du coronavirus avait déjà affecté leurs revenus personnels. Plus d'un quart (27 %) s'attendent à des pertes futures. En Allemagne, les chiffres étaient plus bas (29 et 21 %).

+++

Le 20 novembre 2020 :

+++

Le 19 novembre 2020 : RKI : les mesures font leur effet

Berlin (dpa) - Selon l'Institut Robert Koch (RKI), la stabilisation des nouvelles infections au coronavirus en Allemagne est liée aux mesures qui ont été prises. La stabilisation des chiffres à un niveau élevé indique qu'il devient lentement évident que les règles strictes font leur effet, a déclaré la responsable du centre de suivi du RKI, Ute Rexroth. La population y adhèrerait et les mesures fonctionneraient. Cependant, le nombre de cas est encore trop élevé malgré le léger assouplissement. Jeudi, les autorités sanitaires ont signalé 22 609 nouvelles infections au coronavirus en 24 heures.

+++

Le 18 novembre 2020 : Le Bundestag  et le Conseil fédéral allemands votent sur la loi de protection contre les infections

Berlin (dpa) - La nouvelle proposition de loi sur la protection contre les infections doit être adoptée par le Bundestag et le Conseil fédéral allemands dans le cadre d'une procédure accélérée ce mercredi. L'objectif principal de l'amendement est d'apporter un soutien juridique aux mesures de lutte contre les pandémies qui ont été prises jusqu'à présent par le gouvernement par décret, créant ainsi une plus grande sécurité juridique. À midi, le Bundestag allemand discutera en deuxième et troisième lecture du projet de loi des factions de la coalition CDU/CSU et SPD, puis le votera. Le Conseil fédéral se prononcera ensuite également sur cette question lors d'une session spéciale à 15 heures. Le président fédéral allemand Frank-Walter Steinmeier rédigera éventuellement le même jour la loi afin qu'elle puisse entrer en vigueur. Les critiques de la politique de L’Etat au sujet du coronavirus affirment que la démocratie pourrait être abolie.

+++

Le 17 novembre 2020 : Merkel : "Ces décisions font partie des plus difficiles de mon mandat". Vous trouverez ici les dernières nouvelles les plus importantes sur la propagation de la maladie respiratoire en Allemagne.

Berlin (dpa) - La chancelière allemande Angela Merkel (CDU) a lancé un appel afin que la population comprenne les restrictions sévères imposées à la vie publique lors de la pandémie du coronavirus. Ces mesures sont une "contrainte démocratique", a-t-elle déclaré au journal "Süddeutsche Zeitung" lors d'une conférence. Les décisions qui allaient être prises font partie des plus difficiles de son mandat. Mais une chose est claire : "Si nous attendons que les lits de soins intensifs soient entièrement occupés, il sera trop tard".

+++

17.11.2020

16.11.2020

Le 16 novembre 2020 : Merkel : le nombre d’infections se stabilise trop lentement

Berlin (dpa) - La chancelière allemande Angela Merkel (CDU) a justifié la demande du gouvernement fédéral au sujet de nouvelles restrictions drastiques des contacts avec un nombre toujours élevé de nouvelles infections au coronavirus. Angela Merkel a déclaré que les restrictions en vigueur depuis le début du mois de novembre avaient stabilisé la situation. Cependant, cela ne suffirait pas. "Les chiffres se stabilisent quelque peu. Mais trop lentement", a déclaré la chancelière. Angela Merkel veut discuter de nouvelles restrictions avec les premiers ministres des Länder cet après-midi. Le gouvernement fédéral propose entre autres que moins de personnes issues de différents ménages soient autorisées à se rencontrer. Les fêtes privées devraient être complètement supprimées jusqu'à Noël.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Edition Deutschland: download the magazine as an e-paper for free in your Language. The topics range from the EU's response to the Corona pandemic to Germany's EU Council Presidency.

+++

Le 15 novembre 2020  : Merkel prépare les citoyens à des mois difficiles

Berlin (dpa) - La Chancelière allemande Angela Merkel a préparé les Allemands à des mois difficiles en raison de la crise du coronavirus, avant de faire le point sur le confinement partiel lundi. "L'hiver qui nous attend exigera encore beaucoup de nous tous", a déclaré Angela Merkel dans son podcast vidéo.

"Le virus continuera à déterminer nos vies pendant un certain temps encore. Cela signifie également que nous ne pouvons pas nous rencontrer en personne de manière insouciante", a déclaré Angela Merkel. Le porte-parole du gouvernement, Steffen Seibert, a déjà souligné vendredi que le gouvernement ne voyait pas encore de possibilités de relâchement. Les centres de loisirs et les restaurants sont actuellement fermés, les hôtels ne sont pas autorisés à héberger des touristes.

Dimanche, 16 947 nouvelles infections au coronavirus ont été enregistrées en Allemagne en un jour. Le week-end, les chiffres sont toujours un peu plus bas, parce que moins de tests sont effectués et que toutes les autorités sanitaires ne transmettent pas les chiffres à l'Institut Robert Koch. 

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Edition Deutschland: download the magazine as an e-paper for free in your Language. The topics range from the EU's response to the Corona pandemic to Germany's EU Council Presidency.

+++

Le 14 novembre 2020 : Le gouvernement aide les travailleurs indépendants 

Berlin (dpa/ard) - Le gouvernement allemand prévoit une aide supplémentaire pour les travailleurs indépendants dans le cadre de la crise du coronavirus. Selon ce plan, les travailleurs indépendants du secteur culturel, entre autres, devront recevoir une subvention unique pouvant atteindre 5000 euros pour ce mois de décembre et les six premiers mois de 2021. Cela leur rapportera 25 % du chiffre d'affaires comparable à celui de 2019, si leur activité a diminué de plus de la moitié en raison de la pandémie du coronavirus. Le ministère des finances estime le coût total de l'aide à plus de 20 milliards d'euros.

Le 13 novembre 2020 : L'aéroport de Francfort devient une plaque tournante pour les vaccins

Francfort/Main (dpa) - Les préparatifs pour la distribution du vaccin contre le coronavirus à l'aéroport de Francfort battent leur plein. "Nous nous préparons à l'importation et également à l'exportation", déclare le directeur de l'aéroport, Max Philipp Conrady. Le vaccin contre le coronavirus ne serait pas un grand défi en terme de quantité, mais c‘est une cargaison sensible à la température, qui exige beaucoup d'efforts et de soins. Le vaccin de la société Biontech, basée à Mayence, par exemple, doit être stocké en permanence à une température de moins 80 degrés. Les experts en logistique appellent cela "Very deep frozen". La division cargo de Lufthansa a mis en place un groupe de travail pour coordonner les activités avec les transitaires, les fabricants de produits pharmaceutiques, les autres partenaires et les autorités. La compagnie aérienne allemande s'était déjà spécialisée plus tôt dans le marché lucratif pharmaceutique et avait établi le plus grand centre de transbordement pharmaceutique d'Europe à sa plaque tournante.

+++

Le 12 novembre 2020 : La Lufthansa lance un essai de tests rapides pour détecter le coronavirus 

Munich (dpa) - La Lufthansa a commencé l'essai annoncé de tests rapides servant à détecter le coronavirus pour tous les passagers de la ligne aérienne Munich-Hambourg. Tous les passagers devaient être testés avant que le premier avion de la journée ne décolle de l'aéroport de Munich pour Hambourg le jeudi matin à 9h10. Les tests rapides  ne détectent pas le virus Covid-19 en tant que tel, mais les protéines qui lui sont associées. Le mode de fonctionnement est similaire à un test de grossesse ; les résultats devraient être disponibles après 30 à 60 minutes. Cependant, les tests sont moins précis que les tests PCR habituels. La compagnie aérienne, qui a subi de lourdes pertes, espère pouvoir proposer à nouveau davantage de liaisons aériennes, notamment à destination d‘outre-mer.

+++

Le 11 novembre 2020 :

11.11.2020 : Jens Spahn voit des "signes de changement“

Berlin (dpa) - Le ministre fédéral allemand de la santé, Jens Spahn, voit des signes d'un changement positif au sujet des infections au coronavirus en Allemagne. Dans une interview à la télévision, Jens Spahn a déclaré que la dynamique de l'infection avait "considérablement diminué" au cours des derniers jours. "Elle continue à augmenter, mais moins fortement. C'est déjà encourageant, mais pas encore suffisant". Cependant, il est encore trop tôt pour parler de "revirement de tendance". Selon les dernières données de l'Institut Robert Koch (RKI), mercredi, 18 487 nouvelles infections au coronavirus avaient été signalées dans tout le pays en 24 heures.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Edition Deutschland: download the magazine as an e-paper for free in your Language. The topics range from the EU's response to the Corona pandemic to Germany's EU Council Presidency.

+++

 

Le 10 novembre 2020 :

Le 10 novembre 2020 : Commission européenne : Le contrat pour le vaccin de Biontech est prêt

Bruxelles (dpa) - La Commission européenne a achevé les négociations concernant un contrat de fourniture du vaccin prometteur des sociétés pharmaceutiques Biontech et Pfizer. "Les négociations avec l'industrie pharmaceutique ont été conclues", ont confirmé les milieux de la Commission à l'agence de presse allemande DPA à Bruxelles mardi. "Le contrat est prêt".

+++

Le 10 novembre 2020 : Le fabricant allemand de vaccins promet une protection de 90 %

Mayence (dpa) - Le fabricant allemand de vaccins Biontech est la première entreprise occidentale à présenter des résultats intermédiaires d'une grande étude. Selon ces résultats, le vaccin assurerait une protection de plus de 90 % contre la maladie du Covid-19, et aucun effet secondaire grave n’aurait été enregistré. Biontech et son partenaire américain Pfizer prévoient de demander l'approbation auprès de la Food and Drug Administration (FDA) américaine à partir de la semaine prochaine.

+++

Le 9 novembre 2020 :

Le 9 novembre 2020 : Vaccination d'abord pour les personnes âgées, les malades et le personnel clé

Berlin (dpa) - Après l'approbation d'un vaccin contre le coronavirus, les personnes âgées, les personnes avec des pathologies et les employés des hôpitaux et des maisons de retraite devront d'abord être vaccinés contre le virus en Allemagne. De même, les personnes occupant des postes clés dans la société et pour l'ordre public devront t être vaccinées en premier, c'est-à-dire les employés des autorités sanitaires, les policiers, les pompiers, les enseignants et les éducateurs, comme l'a annoncé lundi à Berlin la présidente du conseil d'éthique allemand, Alena Buyx. Cependant, les recommandations en cours ne représentent pas encore une décision, comme l'a expliqué le président de la Commission permanente de vaccination, Thomas Mertens. "Les priorités doivent être fixées par ceux qui occupent des postes à responsabilité en politique". Alena Buyx est convaincue qu'un vaccin sera disponible très bientôt.

+++

Le 8 novembre 2020 : Nouvelles règles de quarantaine pour les revenants 

De nouvelles règles de quarantaine entreront en vigueur ce week-end pour les revenants des zones à risque à l'étranger. Ils ne devront alors s'isoler que pendant 10 au lieu de 14 jours jusqu’à présent. Cependant, ils peuvent également être "libérés" après cinq jours en faisant un test. Jusqu'à l'obtention d'un résultat de test négatif, les revenants devront rester chez eux. En fin de compte, cela devrait représenter environ une semaine, car un test peut prendre 48 heures, voire plus.

+++

Le 7 novembre 2020 : Des patients français transférés en Allemagne

Thionville/Saarbrücken (dpa) - Une fois de plus, des patients atteints de Covid-19 ont été transférés de la région frontalière française du Grand Est vers l'Allemagne. Selon l'hôpital régional de Metz-Thionville, les patients dans un état critique ont été transférés à Sarrebruck et à Völklingen en Sarre avant le week-end. L'hôpital voulait éviter une utilisation complète des services de soins intensifs. Le député français Christophe Arend a écrit sur Twitter qu’au total huit patients avaient été transférés.

+++

Le 6 novembre 2020 : Nouveau record, mais renversement de tendance en vue

Berlin (dpa) - Le nombre de nouvelles infections signalées en un jour a atteint un nouveau record de 21 506, selon l'Institut Robert Koch (RKI). Toutefois, les données du RKI montrent également qu'un renversement de tendance pourrait être imminent. Selon le rapport du RKI de jeudi soir, le chiffre de reproduction (valeur R) en Allemagne était de 0,79 (jour précédent : 0,81). Cela signifie que dix personnes infectées contaminent en moyenne environ huit personnes supplémentaires. Si la valeur est inférieure à 1 pendant une période prolongée, la situation s‘appaisera. La valeur R reflète l'évolution de l'infection environ une semaine et demie auparavant. Afin de se mettre dans une situation contrôlable, le nombre de reproduction doit être clairement inférieur à 1 pendant une période plus longue, à 0,7 ou même moins.

+++

Le 5 novembre 2020 : Retard dans les laboratoires du coronavirus 

Berlin (dpa) - Les laboratoires du coronavirus ont des problèmes avec le grand nombre de tests effectués en Allemagne. Selon l'Institut Robert Koch (RKI), 69 laboratoires ont fait état d'un retard de 98 931 échantillons à traiter au cours de la semaine calendrier jusqu'au 1er novembre. Deux semaines plus tôt, il y avait eu 20 799 échantillons. Selon le RKI, de plus en plus de laboratoires rapportent qu‘ils sont à la limite de leur capacité.  Actuellement, 1,6 million de tests sont effectués chaque semaine. Jeudi, le nombre de nouvelles infections au coronavirus enregistrées a atteint un nouveau record avec 19 990 cas.

+++

Le 5 novembre 2020 :

Le 4 novembre 2020 : Un plan de sauvetage pour les aéroports ?

Berlin (dpa) - Face à la situation tendue des aéroports dans la crise du coronavirus, le ministre fédéral allemand des transports Andreas Scheuer vise un plan de sauvetage de plusieurs milliards. Andreas Scheuer a déclaré mardi que la somme en question était d'environ un milliard d'euros. Les structures doivent être maintenues. Quelques jours avant un "sommet sur le trafic aérien" qui aura lieu vendredi, Andreas Scheuer a parlé des chiffres dramatiques dans les aéroports. L'association des aéroports ADV voit les aéroports dans une "lutte pour la survie". Sur les sites des aéroports, un quart des plus de 180 000 emplois est menacé.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Edition Deutschland: download the magazine as an e-paper for free in your Language. The topics range from the EU's response to the Corona pandemic to Germany's EU Council Presidency.

+++

Corona

+++

Le 3 novembre 2020 : Merkel espère que "le décembre sera supportable"

Berlin (dpa) - Le premier jour du confinement partiel en raison du coronavirus , la chancelière Angela Merkel a exhorté la population allemande à suivre les nouvelles règles. "La réussite de ce grand effort commun ne dépend pas seulement des règles, mais surtout du respect de ces règles", a déclaré Angela Merkel lundi à Berlin lors de la conférence de presse fédérale. "Il appartient à chacun d'entre nous de faire de ce mois de novembre notre succès commun, un tournant vers la traçabilité de la pandémie". Si l‘on parvient à ralentir la propagation du virus en novembre, "alors nous créerons les conditions d'un mois de décembre supportable, bien sûr toujours selon les règles du coronavirus, mais avec de nouveau plus de liberté".

+++

Le 2 novembre 2020 :

Le 2 novembre 2020 : Quatre semaines de confinement partiel dès maintenant 

Berlin (dpa) - Depuis lundi, un confinement partiel - initialement limité à quatre semaines - est en vigueur dans toute l'Allemagne. À l'échelle nationale, les restaurateurs, les établissements culturels et de loisirs sont obligés de fermer. Des règles plus strictes s'appliquent également aux rencontres personnelles : Dans la plupart des États fédéraux, seuls deux ménages sont autorisés à se réunir - dans certains cas, cela s'applique même aux réunions privées. Les restrictions de contact visent à éviter que les autorités sanitaires et l'ensemble du système de santé du pays ne soient surchargés, en particulier les unités de soins intensifs. Contrairement au printemps, cette fois-ci, les crèches et les écoles ainsi que les magasins en général resteront ouverts.

+++

Le 1er novembre 2020 : 5000 soldats dans le cadre de la lutte contre le coronavirus 

Freital (dpa) - Les forces armées allemandes ont maintenant environ déployé 5 000 soldats pour soutenir les états et les municipalités dans la pandémie du coronavirus. Au cours des deux dernières semaines, la demande a augmenté rapidement, a déclaré le lieutenant général Martin Schelleis, qui est en charge des opérations de secours. Les forces armées sont donc préparées à d'autres tâches. "Nous avons un contingent de 15 000 soldats en réserve depuis le printemps", a déclaré Martin Schelleis. "Nous sommes prêts à répondre à d'autres demandes", a déclaré le général.

+++

Le 31 octobre 2020 : Bientôt les premiers résultats concernant le vaccin contre le coronavirus seront disponibles 

 Mayence (dpa) - Selon ses propres déclarations, la société pharmaceutique Biontech, basée à Mayence, attend les premiers résultats significatifs des tests d'efficacité en cours concernant le vaccin contre le coronavirus dans les prochains jours. "Cela ne va plus durer longtemps avant que nous ayons le premier "readout", où nous verrons si le vaccin est capable de protéger", a déclaré le PDG de Biontech, Ugur Sahin, dans une interview.

"D'ici la mi-novembre, nous aurons non seulement des données d'activité, mais aussi des données de tolérance", a-t-il déclaré. Si ces données sont positives, le dossier sera soumis à la FDA américaine jusqu’à la mi-novembre. En outre, Biontech est déjà engagée dans un processus continu avec l'Agence européenne des médicaments (EMA). "Cela signifie que chaque fois que nous avons de nouvelles données, nous les soumettons à l'agence afin qu'elles puissent être examinées en temps réel".

Ces autorités pourraient alors décider d'une autorisation de mise sur le marché en urgence sur la base de ces résultats. "Nous avons déjà commencé à fabriquer des vaccins. Il est stocké dans nos installations, il est soumis à un contrôle de qualité et il n'est pas encore approuvé". Cette approbation ne serait accordée qu‘en cas  d’autorisation. "En principe, ces mesures pourraient être prises avant la fin de l‘année."

 +++

Le 30 octobre 2020 :  Les Européens misent sur des tests et avertissements - et de nouveaux confinements

Bruxelles (dpa) - Tester, mettre en garde, vacciner : les États de l'UE veulent coopérer plus étroitement pour briser la deuxième vague du coronavirus. La chancelière allemande Angela Merkel et ses collègues de l'UE en ont convenu lors d'une visioconférence. À court terme, cependant, de plus en plus de pays se sentent obligés de mettre un frein aux contacts quotidiens. "Nous sommes tous dans la même situation", a déclaré le président du Conseil de l'UE, Charles Michel, tardivement dans la soirée de jeudi après la visioconférence des 27 chefs d'État et de gouvernement de l'UE. Au cours de cette réunion de trois heures, les chefs d'État et de gouvernement ont concrètement convenu de faire avancer les stratégies communes de test et de vaccination et d'harmoniser les différentes applications d'alerte au coronavirus pour les téléphones portables.

+++

Le 29 octobre 2020 :

Le 29 octobre 2020 : Angela Merkel justifie le confinement partiel à cause du coronavirus 

Berlin (dpa) - La chancelière allemande Angela Merkel a défendu le renforcement des mesures en raison du coronavirus devant le Bundestag. "Les mesures que nous prenons maintenant sont appropriées, nécessaires et proportionnées. Si nous (...) attendions plutôt que les unités de soins intensifs soient pleines, il serait alors trop tard". Ces dernières semaines, le nombre de nouvelles infections est "monté en flèche", a-t-elle déclaré. De nombreuses autorités sanitaires ont atteint leur limite. "Nous sommes dans une situation dramatique au début de la saison froide. Elle nous concerne tous. Sans exception". Angela Merkel a appelé les citoyens à faire preuve de plus de prudence et de solidarité dans la crise du coronavirus.

Mercredi, le gouvernement fédéral et les Länder se sont mis d'accord sur de nouvelles restrictions de contact et ont décidé que les restaurants fermeraient à nouveau et que les hôtels ne seraient plus autorisés à accueillir des touristes.

+++

Le 28 octobre 2020 :

+++

Le 28 octobre 2020 : Les citoyens seront confrontés à des restrictions massives

Berlin (dpa) - Le gouvernement fédéral allemand veut contrôler l'augmentation massive du nombre d'infections au coronavirus par des restrictions de contact drastiques. Dans tout le pays, les centres de loisirs et les restaurants devront être fermés, les spectacles de divertissement interdits, les contacts en public et les fêtes dans des lieux publics et dans les appartements devront être limités. Ce sont les résultats d'une proposition de résolution du gouvernement fédéral pour la visioconférence  de la Chancelière Angela Merkel (CDU) avec les Premiers ministres des Länder ce mercredi. Les mesures devront prendre effet dans toute l'Allemagne à partir du 2 novembre et resteront en vigueur jusqu'à la fin du mois.

+++

Le 27 octobre 2020 :

Le 27 octobre 2020 : Nuremberg annule le marché de Noël

Nuremberg (dpa) - Le célèbre marché de Noël de Nuremberg est annulé cette année en raison de la pandémie du coronavirus. Cela a été annoncé par la ville de Nuremberg à cause du nombre croissant des infections au coronavirus. Dans d'autres villes comme Düsseldorf, Cologne, Erfurt, Freiburg ou Francfort, de nombreux marchés ont déjà été annulés. Parmi ceux-ci, figure aussi le célèbre marché de Noël berlinois „Weihnachtszauber“ (magie de Noël) au Gendarmenmarkt.

+++

Le 26 octobre 2020 :

Le 26 octobre 2020 : Steinmeier contre  un „nationalisme vaccinal“

Berlin (dpa) - Le président fédéral allemand Frank-Walter Steinmeier a appelé la communauté internationale à coopérer dans la lutte contre le coronavirus et en particulier au sujet des vaccins. „Si, après la pandémie, nous ne voulons pas vivre dans un monde où le principe du "chaque individu contre les autres, et chacun pour soi" prendra encore plus d‘espace,  nous aurons alors besoin du raisonnement éclairé de nos sociétés et de nos gouvernements", a-t-il déclaré dans un discours vidéo à l’occasion de l'ouverture de la conférence sur la santé "Sommet mondial de la santé". Il a déclaré que la pandémie doit être surmontée dans un esprit de coopération, et non dans un esprit de "nationalisme vaccinal". Le "Sommet mondial de la santé" de plusieurs jours, avec des conférences et des panels de discussion, devait initialement se tenir à Berlin avec environ 2000 participants. En raison de la pandémie, cet événement a également été transformé en une conférence  en ligne. Les participants discutent maintenant entre eux par vidéo.

+++

Le 25 octobre 2020 : La société des hôpitaux pense que les cliniques sont bien équipées

Berlin (dpa) - Selon la société allemande des hôpitaux , les hôpitaux allemands sont préparés à accueillir un nombre croissant de patients atteints de Covid-19. "Les hôpitaux sont très alarmés sans être agités", a déclaré le directeur général de la société allemande des hôpitaux, Georg Baum, au journal "Mannheimer Morgen". Actuellement, il y a plus de 8000 lits de soins intensifs libres. En outre, pas tous les patients qui se présentent à l'hôpital avec une infection au coronavirus ont besoin d'un traitement médical intensif. "Les capacités seront disponibles pendant longtemps avant que cela ne devienne alarmant".

+++

Le 24 octobre 2020 : Les premiers patients des Pays-Bas ont été transférés en Allemagne 

Rotterdam (dpa) - Pour la première fois depuis la deuxième vague de la pandémie du coronavirus,  des patients des Pays-Bas ont été transférés dans des hôpitaux allemands. Ces transferts  ont pour but de réduire la pression sur les unités de soins intensifs aux Pays-Bas. Presque un lit sur deux dans les unités de soins intensifs est déjà occupé par un patient souffrant du Covid-19. Les Pays-Bas sont l'un des pays européens les plus touchés par la deuxième vague de la pandémie. La Rhénanie-du-Nord-Westphalie et la Basse-Saxe avaient proposé de prendre en charge des patients des Pays-Bas.

+++

Le 23 octobre 2020 : Montgomery met en garde contre une marque critique

Berlin (dpa) - Suite à la récente augmentation des nouvelles infections au coronavirus en Allemagne, le président allemand de l'Association médicale mondiale, Frank Ulrich Montgomery, a mis en garde contre un seuil critique. Avec 20 000 nouvelles infections par jour, la situation échappera à tout contrôle. "Il ne serait alors plus possible pour les autorités sanitaires de suivre et d'interrompre les chaînes d'infection", a-t-il déclaré au journal "Rheinische Post" (vendredi). "Nous serons alors menacés par un second confinement, car le virus ne pourra plus être freiné d‘une autre manière." Récemment, plus de 11 000 nouvelles infections au coronavirus ont été détectées pour la première fois en Allemagne en l'espace d'un jour.

+++

Le 23 octobre 2020

Le 22 octobre 2020

Le 22 octobre 2020 : Le ministre de la santé Jens Spahn a contracté le coronavirus 

Berlin (dpa) - En tant que premier membre du gouvernement allemand, le ministre fédéral de la santé Jens Spahn a contracté le coronavirus. Jusqu'à présent, il ne présente que des symptômes bénins et se trouve en quarantaine domestique. Toutefois, le cabinet dans son ensemble ne doit pas être mis en quarantaine. En raison des mesures d'hygiène strictes lors des réunions du cabinet, il est peu probable que d'autres membres du gouvernement aient été contaminés par Jens Spahn, a déclaré le gouvernement fédéral.  La ministre de la famille Franziska Giffey a déjà été testée négativement dans le cadre d’un test rapide. Jens Spahn a exprimé sa gratitude sur Twitter pour les "nombreux messages de bon rétablissement".

Le nombre de nouvelles infections au coronavirus en un jour a dépassé pour la première fois la barre des 10 000 mercredi, avec 11 287 cas.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Edition Deutschland: download the magazine as an e-paper for free in your Language. The topics range from the EU's response to the Corona pandemic to Germany's EU Council Presidency.

+++

Le 22 octobre 2020

Le 21 octobre 2020 : Des soldats pour d’éventuelles missions internationales contre le Covid-19

Bruxelles (dpa) - Des soldats allemands pourraient être envoyés en mission de crise dans d'autres pays de l'OTAN et pays partenaires lors de la deuxième vague de la pandémie du coronavirus. Comme l'a confirmé un porte-parole du ministère de la Défense, le gouvernement allemand a promis à l'OTAN de soutenir son plan d'urgence "Hand Allied". Selon ce plan, du personnel médical, des pionniers et experts des forces militaires seraient mis à disposition pour des missions étrangères servant à contrer les menaces nucléaires, biologiques ou chimiques. Le plan d'urgence devrait être activé, par exemple, s'il existe une menace d'effondrement du système médical dans les pays de l'alliance ou les pays partenaires de l'OTAN en raison de taux d'infection très élevés et que l'État concerné demande de l‘aide.

+++

Le 20 octobre 2020 : Les experts mettent en garde contre le concept d'immunité collective

Heidelberg (dpa) - Le célèbre virologue berlinois Christian Drosten et d'autres collègues s'opposent à une stratégie concernant le coronavirus avec pour objectif l'immunité collective. "Nous constatons avec inquiétude qu'une fois de plus, des voix s'élèvent en faveur d'une stratégie de lutte contre la pandémie en infestant naturellement de grandes parties de la population dans le but de renforcer l'immunité collective", indiquent-ils dans une déclaration de la Société allemande de virologie (GfV). Une infestation non contrôlée entraînerait une augmentation du nombre de décès. "L'étude a également montré que le risque d’une progression grave de la maladie de Covid -19 est accru dans les cas suivants : l‘ obésité, le diabète, le cancer, une insuffisance rénale, des maladies pulmonaires chroniques, des maladies du foie, un AVC, après des transplantations et pendant une grossesse.“ L‘aspiration à une immunité collective serait contraire à l‘éthique, mais aussi très risquée sur le plan médical, social et donc économique.

+++

Le 19 octobre 2020 : La gestion de la crise est bien évaluée

Berlin (dpa) - Selon un sondage, plus de deux tiers des Allemands sont généralement satisfaits de la gestion de la crise du coronavirus par le gouvernement allemand. Dans un sondage réalisé par l'institut de recherche sur l'opinion publique Kantar pour le compte de "Bild am Sonntag", 68 % des personnes interrogées ont jugé la gestion "plutôt bonne". Pour 27 %, elle est "plutôt mauvaise". 4 % ont répondu par "je ne sais pas". Quant à l‘extension de l'obligation de porter des masques dans tous les lieux publics dans les zones à risque où il n'est pas possible de garder une distance constante, 89% des personnes interrogées pensent que c'est une bonne chose, 10% une mauvaise chose et 1% ont répondu "je ne sais pas". La mesure limitant les fêtes privées à dix personnes venant d'un maximum de deux ménages différents, qui s'applique dans les zones à risque, est considérée comme positive par 74 % et fausse par 22 %. 4 % ont répondu "je ne sais pas". 70% étaient favorables au couvre-feu dans les restaurants et une interdiction générale de la vente d'alcool après 23 heures dans les zones à haut risque. 27 % rejettent ces mesures, 3 % répondent "je ne sais pas".

+++

Video

+++

Le 18 octobre 2020 : Le vaccin est déjà en cours de production

La société pharmaceutique Biontech, basée à Mayence, a annoncé une avancée importante. Le vaccin appelé "BNT162b2" fonctionne très bien. Même la production de masse a déjà commencé. Ceci a été rapporté par theeuropean.de. L'entreprise a maintenant fait la demande du processus final d'approbation et serait sur le point de "mettre fin à cette pandémie".

+++

Le 17 octobre 2020 : admission de patients en provenance de l'UE

Berlin (dpa) - Face à la forte augmentation du nombre d'infections au coronavirus, certains États fédéraux allemands ont fait savoir qu'ils étaient prêts à accepter à nouveau des patients de pays voisins de l'UE pour des soins intensifs. Selon un porte-parole du ministère des affaires étrangères allemand, il y a déjà, à sa connaissance, des entretiens préparatoires entre la Rhénanie-du-Nord-Westphalie et les Pays-Bas et entre la Bavière et la République tchèque. Au niveau européen, des progrès ont également été réalisés dans la coordination de ces transferts transfrontaliers de patients en soins intensifs en raison du coronavirus. L'UE met 220 millions d'euros à disposition pour le transport transfrontalier de patients, de matériel et de personnel, a déclaré le porte-parole.

Entre-temps, l'Institut Robert Koch a établi le troisième record allemand consécutif : 7 830 nouvelles infections au coronavirus ont été enregistrées en l’espace de 24 heures.

+++

Le 16 octobre :

Le 16 octobre : „Il n'est plus minuit moins 2 mais minuit pile"

Berlin (dpa) - Le chef du département d'immunologie systémique du Centre Helmholtz pour la recherche sur les infections à Braunschweig a mis en garde contre la perte de contrôle des infections. „Il n'est plus minuit moins 2 mais minuit pile", a déclaré Michael Meyer-Hermann. L'Allemagne est au seuil d'une croissance exponentielle, a-t-il déclaré. Michael Meyer-Hermann travaille avec des modèles mathématiques pour prédire le cours de l'épidémie de COVID-19. Il conseille le gouvernement allemande et lui recommande de conserver l'obligation de porter des masques ; les amendes en cas de non-respect sont également très importantes. En même temps, il a mis en garde contre les discussions concernant l‘autorisation de grands événements et le raccourcissement de la période de quarantaine dans la situation actuelle. 

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Edition Deutschland: download the magazine as an e-paper for free in your Language. The topics range from the EU's response to the Corona pandemic to Germany's EU Council Presidency.

+++

Le 15 octobre:

Le 15 octobre : Des règles plus strictes pour les foyers de coronavirus 

Berlin (dpa) - Par crainte d'une propagation incontrôlable de la pandémie du coronavirus avec des conséquences imprévisibles pour les citoyens et l'économie, le gouvernement fédéral allemand et les Länder renforcent les mesures de lutte dans les foyers de coronavirus. La chancelière Angela Merkel (CDU) et les premiers ministres des États fédérés allemands se sont mis d'accord mercredi sur des règles uniformes pour les villes et les régions ayant un taux d'infection élevé. Plus précisément, la chancelière et les ministres-présidents se sont mis d'accord sur ce point :

Masques obligatoires : dans les villes et les régions où les infections au coronavirus augmentent rapidement, l‘obligation de porter le masque doit être étendue. Elle doit s'appliquer à partir de 35 nouvelles infections pour 100 000 habitants en sept jours, également dans les endroits où les gens se rapprochent ou restent plus longtemps ensemble.

Fêtes privées : dans les régions où le nombre d‘infections augmente rapidement, les fêtes privées seront à l'avenir généralement limitées à un maximum de dix participants et deux ménages. La limite s'appliquera s'il y a plus de 50 nouvelles infections pour 100 000 habitants en l‘espace de sept jours.

Limitation des contacts : Si les nouvelles infections dépassent 50, à l'avenir, seules dix personnes au maximum seront autorisées à se réunir dans les lieux publics. Si les nouvelles mesures ne mettent pas un terme à l'augmentation des infections, le nombre de contacts sera réduit à cinq personnes ou aux membres de deux ménages au maximum.

Couvre-feu : En outre, en cas de 50 nouvelles infections pour 100 000 habitants en sept jours, un couvre-feu sera imposé à 23 heures pour la restauration. Les bars et les clubs devront être fermés.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Edition Deutschland: download the magazine as an e-paper for free. The topics range from the EU's response to the Corona pandemic to Germany's EU Council Presidency.

+++

Le 14 octobre:

Le 14 octobre : Plus de 5000 nouvelles infections au coronavirus enregistrées la première fois depuis avril

Berlin (dpa) - Selon l'Institut Robert Koch (RKI), les autorités sanitaires allemandes ont signalé plus de 5000 nouvelles infections au coronavirus en un jour pour la première fois depuis la mi-avril. Selon le RKI, le nombre total était de 5132. Le nombre s‘élevait encore à 2828 nouvelles infections mercredi. La valeur maximale précédente de 6294 a été atteinte le 28 mars, mais à cette époque, les tests effectués ont été nettement moins nombreux et de nombreuses infections sont passées inaperçues. Le nombre de patients en soins intensifs est passé à environ 620 patients, contre 450 la semaine précédente.

+++

Le 13 octobre : Mise en garde contre l'immunité de groupe au moyen d’infections 

Genève (dpa) - L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde contre le recours à l'immunité de groupe au moyen d‘ infection massive pour combattre la pandémie du coronavirus. "Jamais dans l'histoire de la santé publique, l'immunité de groupe n'a été utilisée comme stratégie contre une épidémie, et encore moins contre une pandémie", a déclaré le chef de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. Une telle approche serait problématique d'un point de vue éthique et scientifique. L'immunité de groupe - le seuil à partir duquel un virus ne peut plus se propager dans une population - doit être obtenue par la vaccination et non par l'infection, comme c'est le cas pour la rougeole et la polio. En attendant, le ministre fédéral de la santé allemand Jens Spahn est optimiste quant à l'obtention d'une immunité de groupe par la vaccination.  "Nous sommes très, très confiants que nous atteindrons volontairement l'objectif d'un taux de vaccination suffisamment élevé".

+++

Le 12 octobre : "Le coronavirus accélère le changement"

Düsseldorf (dpa) - La pandémie du coronavirus est en train de modifier le secteur du commerce de détail allemand comme aucune autre crise de ces dernières décennies. Le commerce sur Internet est en plein essor, par contre de nombreuses zones piétonnes et centres commerciaux sont beaucoup plus vides qu'il y a un an. Alors que les magasins alimentaires et les magasins de bricolage affichent des ventes record, les clients des magasins de mode restent absents. Les chiffres ont évolué comme suit : Au troisième trimestre, les ventes du commerce électronique en Allemagne ont augmenté de 13,3 % par rapport à l'année précédente, pour atteindre 19,3 milliards d'euros. Pour Joachim Stumpf, directeur général de la société de conseil en commerce BBE, il est donc clair que "le coronavirus est un grand accélérateur du changement structurel dans le commerce de détail.

+++

Le 11 octobre : De plus en plus de villes allemandes deviennent des foyers de coronavirus 

Berlin (dpa) - Dans les grandes villes allemandes, le nombre d’infections au coronavirus augmente rapidement, et de plus en plus de zones métropolitaines dépassent désormais le seuil. Au cours du week-end, Cologne et Stuttgart ont signalé que le niveau d'alerte important de 50 nouvelles infections pour 100 000 habitants en l’espace de sept jours avait été dépassé. Berlin, Francfort, Brême et Essen se situent également au-dessus de ce seuil. La police effectue des contrôles massifs afin d‘assurer que les règles de distance et l'obligation de porter des masques soient respectées. Plusieurs premiers ministres des États fédéraux allemands lancent des appels drastiques, en particulier aux jeunes, pour qu'ils respectent les règles afin que la maladie ne se propage pas davantage.

+++

Le 10 octobre : L’armée allemande et le RKI vont envoyer des experts dans des endroits avec beaucoup d‘infections au coronavirus 

Berlin (dpa) - L’armée allemande et l'Institut Robert Koch vont à l'avenir envoyer des experts dans des endroits où il y a beaucoup d‘infections au coronavirus. Selon un accord conclu vendredi par la chancelière Angela Merkel (CDU) avec les maires des grandes villes, cette mesure s'appliquera si plus de 35 nouvelles infections pour 100 000 habitants sont enregistrées en l’espace de sept jours. Lorsque le nombre d'infections s'élèvera à 50 au plus tard, les villes devront introduire des restrictions plus importantes. Les métropoles doivent décharger leurs services d'ordre public de manière à ce qu’ils puissent contrôler les restrictions. Les gouvernements fédéral et des États fédérés devront discuter à court terme de la manière dont la police fédérale et celle des États fédérés pourront également contribuer à contrôler le respect des règles.

+++

Le 9 octobre : "Les grandes villes décident de l’évolution de la pandémie".

Berlin (dpa) - La hausse rapide du nombre d’infections au coronavirus en Allemagne inquiète le gouvernement allemand. Dans la capitale Berlin et dans d'autres villes, l'incidence  de 7 jours a déjà dépassé le niveau critique de 50. C'est pourquoi la chancelière Angela Merkel souhaite rencontrer les maires et les responsables des onze plus grandes villes allemandes ce vendredi lors d'une visioconférence. Parmi ces villes figurent Berlin, Hambourg, Brême, Munich, Francfort-sur-le-Main, Cologne, Düsseldorf, Dortmund, Essen, Leipzig et Stuttgart. Le maire de Hambourg, Peter Tschentscher, avait déjà déclaré mercredi dans le cadre de l‘émission "Morgenmagazin" de la ZDF : "L’évolution de la pandémie est décidée dans les métropoles".

+++

Le 8 octobre : le ministre fédéral allemand de la santé  "s'inquiète" de la situation au sujet du coronavirus 

Berlin (dpa) - Lors d'une conférence de presse commune à Berlin, le ministre fédéral allemand de la santé Jens Spahn et le président de l'Institut Robert Koch (RKI), Lothar Wieler, ont exprimé leur "grande inquiétude" face à la hausse des chiffres du coronavirus en Allemagne. "Nous ne savons pas comment la situation en Allemagne va évoluer dans les prochaines semaines. Il est possible que nous voyions plus de 10.000 nouvelles infections par jour. Il est possible que le virus se propage de manière incontrôlée". L'Allemagne a bien surmonté la crise jusqu'à présent grâce aux mesures de protection. Ce n'est qu'en respectant les règles d'hygiène et de distance qu'une grande partie des infections a pu être évitée.

+++

La ministre fédérale allemande de la recherche : un vaccin sera disponible  à partir du milieu de l’année 2021

Berlin (dpa) - La ministre fédérale allemande de la recherche, Anja Karliczek, maintient son évaluation selon laquelle les vaccins contre le coronavirus pourraient être disponibles pour de nombreuses personnes d'ici le milieu de l'année 2021. "En ce moment, la recherche avance à une vitesse gigantesque", a déclaré jeudi à Berlin la politicienne de la CDU. Actuellement, le ministère de la recherche part du principe qu’une grande partie de la population pourrait être vaccinée d'ici le milieu de l'année prochaine.

++

Le 7 octobre 2020 : Vaccin allemand entre dans le processus d‘admission

Mayence (dpa) - Le  vaccin contre le coronavirus développé par la société Biontech, basée à Mayence, entre dans le processus d’admission. L'Agence européenne des médicaments (EMA) va tester la substance active BNT162b2 dans le cadre d'un processus dit „rolling review", ont annoncé Biontech et la société pharmaceutique Pfizer, qui soutient le développement. Cette procédure implique la soumission et l'évaluation continues des données des essais cliniques. La décision de l'EMA d'entamer le processus est basée sur les données préliminaires encourageantes des essais précliniques et premiers essais cliniques  chez les adultes. Cela fait de Biotech la première entreprise allemande et, avec AstraZeneca, la deuxième entreprise à être admise par l'EMA pour ce processus.

+++

Le 6 octobre 2020 : Le coronavirus apporte de nouveaux risques pour les compagnies d'assurance

Munich (dpa) - Moins d'accidents, mais plus de cyberattaques : Selon Allianz, la pandémie du coronavirus a des effets à long terme sur les compagnies d'assurance. Au cours des six premiers mois de la crise du coronavirus, les dommages en matière de biens et de responsabilité civile ont diminué dans certains secteurs des entreprises, car il y a eu moins d'accidents. C'est ce que rapporte la filiale d'assurance industrielle d'Allianz, AGCS, dans une étude publiée mardi à Munich. D'autre part, les risques de cyberattaques augmentent lorsque de nombreux employés accèdent aux réseaux d'entreprise dans des bureaux à domicile relativement peu sécurisés. Selon une estimation du marché d'assurance britannique Lloyd's, Covid-19 pourrait coûter au secteur 110 milliards de dollars dans le monde entier cette année. AGCS elle-même a jusqu'à présent réservé 450 millions d'euros pour les dommages causés par le coronavirus. La majeure partie de cette somme provient de l'assurance d’annulation pour les films, les productions télévisées et les grands événements, comme l'a expliqué Thomas Sepp, membre du conseil d'administration de l'AGCS.

+++

Le 5 octobre 2020 :

Le 5 octobre 2020 : Les employés vont-ils avoir droit au télétravail ?

Berlin (dpa) - Selon la volonté du ministre allemand du travail Hubertus Heil, les employés auront à l'avenir un droit légal au télétravail 24 jours par an - à moins qu'il n'y ait des raisons compréhensibles contre cela. La "loi sur le télétravail“ annoncée, stipule qu'un employeur ne peut refuser le désir de télétravail que s'il y a des raisons organisationnelles ou opérationnelles pour le faire, comme l'a indiqué le journal "Bild am Sonntag". Les réactions ont été mitigées : Les représentants des salariés et les Verts pensent que les propositions ne vont pas assez loin, tandis que les employeurs et le partenaire de la coalition SPD au sein du gouvernement fédéral, la CDU chrétienne-démocrate, se sont montrés sceptiques. Hubertus Heil, politicien du SPD, a également justifié son avancée en raison des expériences faites pendant l‘ère du coronavirus. "Le virus nous a appris qu'il est possible de travailler de manière beaucoup plus mobile que nous le pensions."

++

Le 4 octobre 2020 : Un autre vaccin allemand en phase de test

Langen (dpa) - En Allemagne, un vaccin contre le coronavirus basé sur un vaccin contre la variole peut être testé sur l'homme. L'Institut Paul Ehrlich (PEI), qui est responsable des vaccins, a approuvé l'étude. Selon l'PEI, il s'agit d'un vaccin dit vecteur, qui est utilisé pour introduire le matériel génétique dur virus Covid-19 dans l'organisme. Il a été développé par le Centre allemand de recherche sur les infections (DZIF) et IDT Biologika GmbH à Dessau. L'université Ludwig Maximilian de Munich, l'université Philipps de Marbourg et l'hôpitale universitaire de Hambourg-Eppendorf sont également impliqués. Selon l'PEI, quatre vaccins dits à ARN et maintenant deux vaccins à vecteur se trouvent en différentes phases d'études cliniques en Allemagne.

+++

Le 3 octobre 2020 : L'Allemagne fête la réunification dans des conditions liées au coronavirus

L'Allemagne célèbre le 30e anniversaire de la réunification allemande dans des conditions liées au coronavirus. Au début des festivités principales à Potsdam, le président fédéral allemand Frank-Walter Steinmeier, la chancelière fédérale allemande Angela Merkel et le président du Bundestag Wolfgang Schäuble ont participé samedi à un service œcuménique à l'église Saint-Pierre-et-Paul. En raison de la pandémie, seuls 130 invités ont été autorisés à y assister, y compris des délégations des citoyens des Länder. Les célébrations sous la devise "Nous ensemble" ont été accueillies par Dietmar Woidke (SPD), ministre-président du Land Brandebourg en tant que président en exercice du Bundesrat allemand.

+++

Le 2 octobre 2020 : Angela Merkel : les restrictions liées au coronavirus m’ont rappelé la RDA

Berlin (dpa) - La période de restrictions sévères en raison du coronavirus au printemps a rappelé à la chancelière Angela Merkel sa vie en RDA. "Mon enfance et ma jeunesse ont été très présentes à ce moment", a déclaré la politicienne de la CDU dans une interview au réseau „Redaktionsnetzwerk Deutschland (RND)“. En mars, a-t-elle dit, les politiciens ont dû intervenir très fortement dans les libertés civiles des gens. "Que j'aie dû dire aux gens qu‘ils n‘avaient que le droit d'être dans la rue en tant que ménage ou à deux, qu'aucun événement n'était autorisé, que les enfants n'avaient pas le droit de rendre visite à leurs parents dans la maison de retraite - cela représentait de graves restrictions“.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Edition Deutschland: download the magazine as an e-paper for free. The topics range from the EU's response to the Corona pandemic to Germany's EU Council Presidency.

+++

Le 1 octobre 2020 :

Le 1 octobre 2020 : Le deuxième candidat allemand spécialisé dans le développement de vaccins en deuxième phase de test

Tübingen (dpa) - La société biopharmaceutique Curevac, basée à Tübingen, a entamé la deuxième phase de test de son vaccin. Le premier participant à l'étude de la phase 2a a été vacciné, selon un communiqué de presse. L'étude est menée au Pérou et au Panama avec 690 participants en bonne santé. Les premières données sont attendues pour le quatrième trimestre. Après cela, la société prévoit de commencer l'étude décisive de la phase III avec jusqu'à 30 000 participants. Curevac a été la deuxième entreprise allemande, après Biontec de Mayence, à recevoir l'approbation pour une étude clinique.

+++

Le 30 septembre 2020 : Le gouvernement fédéral et les États fédérés resserrent les rênes

Berlin (dpa) - Le gouvernement fédéral et les gouvernements des Länder allemands resserrent à nouveau les rênes en raison des chiffres toujours élevés du coronavirus juste avant les vacances d'automne. On doit désormais s’attendre à une amende d'au moins 50 euros si des visiteurs de restaurant communiquent de fausses informations dans les listes de clients. "Communiquer des faux détails personnels n'est pas une infraction banale", a déclaré mardi la chancelière Angela Merkel (CDU) après avoir consulté les premiers ministres des États fédérés. Si le nombre d'infections dans les régions augmente, il y aura des restrictions locales sur le nombre de personnes autorisé à des fêtes privées. Pour l'instant, il n'y aura pas de relâchement supplémentaire concernant les mesures liées au coronavirus. Angela Merkel a déclaré que la hausse du nombre d'infections était une source d'inquiétude. Il faut à tout prix éviter un nouveau confinement, a-t-elle déclaré. Le Premier ministre bavarois Markus Söder (CSU) a également mis en garde contre un confinement général dans tout le pays. "Plus de masques, moins d'alcool et des fêtes plus petites" est la devise générale, a déclaré Markus Söder.

+++

Le 29 septembre 2020 :

Le 29 septembre 2020 : António Guterres: Plus d'un million de morts en raison du coronavirus : une étape angoissante 

New York (dpa) - Le Secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a qualifié d'étape angoissante" le nombre de plus d'un million de personnes décédées à la suite d'une infection au coronavirus. "C'est un chiffre stupéfiant", a déclaré António Guterres à New York mardi soir, selon le communiqué. "Néanmoins, nous ne devons jamais perdre de vue les vies individuelles : Ils étaient pères, mères, épouses, maris, frères, sœurs, amis et collègues". António Guterres a appelé les gens du monde entier à continuer à respecter les règles de distance et d'hygiène et à porter des masques. "Nous pouvons relever ce défi." Pour ce faire, a-t-il dit, nous avons besoin de dirigeants responsables, de la science et d'une coopération mondiale. Auparavant, des données de l'université Johns Hopkins de Baltimore ont démontré que plus d'un million de personnes sont mortes dans le monde entier depuis le début de la pandémie du coronavirus après avoir été infectées. Plus de 33,2 millions d'infections ont été détectées. Les experts estiment qu'il existe un nombre élevé de cas non signalés.

+++

Le 28 septembre 2020 : Identification d'anticorps hautement efficaces contre les coronavirus

Des chercheurs de l’ hôpital universitaire de la Charité à Berlin et du Centre allemand pour les maladies neurodégénératives (DZNE) ont identifié des anticorps très efficaces contre le coronavirus SARS-CoV-2. Les chercheurs ont d'abord isolé près de 600 anticorps différents du sang de personnes ayant survécu à une maladie du COVID-19 déclenchée par le SRAS-CoV-2. Des tests en laboratoire leur ont permis de limiter ce nombre à quelques spécimens particulièrement efficaces, puis de les reproduire artificiellement à l'aide de cultures cellulaires. Les anticorps dits neutralisants identifiés se lient au virus, comme le démontrent des analyses structurelles, et l'empêchent ainsi de pénétrer dans les cellules et de se multiplier. Ils poursuivent actuellement le développement d'un vaccin passif.

+++

Le 27 septembre 2020 : La crise du coronavirus frappe relativement peu de ménages

Francfort/Main (dpa) - Selon une enquête, la plupart des ménages privés en Allemagne sont épargnés par des pertes financières liées à la crise du coronavirus. "Après que la pandémie du coronavirus avait fait ravage pendant six mois, nous constatons que la situation financière des ménages ne s'est ni détériorée ni redressée de manière significative après le premier choc de mars 2020", a déclaré Andreas Hackethal, de l'Institut Leibniz de Francfort pour l´institut de recherche sur les marchés financiers de Safe. "Mesurée à la réalité de vie des gens, il est donc confirmé que l'Allemagne s´en est bien sortie, jusqu'à présent.

Selon l´enquête menée début septembre, 17 % des 10 800 ménages interrogés sont confrontés à des pertes de revenus, mais la grande majorité de 83 % ne voit pas sa situation se détériorer ou même s'améliorer. Les données pour le "baromètre relatif à la crise des ménages" ont été collectées pour la septième fois.

+++

Le 26 septembre 2020 : 60 millions d'euros d'aide d'urgence pour les étudiants

Berlin (dpa) - Au cours des derniers mois, le gouvernement allemand a versé un total d'environ 60 millions d'euros sous forme d'aide transitoire aux étudiants qui ont connu des difficultés financières en raison de la pandémie du coronavirus. Achim Meyer auf der Heyde, le secrétaire général du syndicat étudiants allemand (DSW), a indiqué ce chiffre, vendredi, à Berlin. Les syndicats étudiants sont chargés de traiter les demandes d'aide d'urgence. Selon le rapport, 135.000 demandes ont été approuvées, jusqu'à présent, 80.000 demandes ont été rejetées. Lors de la crise du coronavirus, le ministère fédéral allemand de l'éducation et de la recherche avait mis à disposition 100 millions d'euros pour l'aide d'urgence - de l'argent qui ne doit pas être remboursé.

Entre-temps, l'Institut Robert Koch (RKI) a annoncé, samedi matin, que le nombre de nouvelles infections au coronavirus en Allemagne avait atteint son plus haut niveau depuis avril. En un jour, les autorités sanitaires allemandes ont signalé 2507 nouvelles infections au coronavirus.

 

Le 25 septembre 2020 : Jens Spahn déconseille les voyages à l'étranger pendant les vacances d'automne et d'hiver

Berlin (dpa) - Le ministre fédéral allemand de la santé, Jens Spahn, a conseillé aux citoyens de ne pas se rendre à l'étranger pendant les vacances d'automne et d'hiver en raison de l'augmentation des infections au coronavirus. "On peut aussi partir en vacances dans son pays", a déclaré le politicien de la CDU, vendredi, dans l´émission "Morgenmagazin" de la chaîne télévision ZDF. Lors de la pandémie du coronavirus, il a été démontré à maintes reprises que des personnes retournant dans leur pays d'origine étaient de plus en plus souvent porteuses du virus. "Je pense que nous devrions en tirer les leçons ensemble pour les vacances d'automne, d'hiver et de Noël", a déclaré Jens Spahn. Cette situation est difficile pour les agences de voyage, mais on ne peut rien y changer pour le moment.

Le 24 septembre 2020 :

Le 24 septembre 2020 : "La pandémie ne fait que commencer"

Berlin (dpa) - Le virologue berlinois Christian Drosten estime que l'Allemagne n'est pas encore suffisamment préparée pour la période à venir concernant la pandémie du coronavirus. "Nous devons changer certaines choses pour contrôler la situation dans les mois à venir", a-t-il déclaré. "La pandémie ne fait que commencer". Il doit également être clair que l'admission d'un vaccin ne résout pas immédiatement le problème, a déclaré Christian Drosten. La priorité doit d'abord être accordée aux groupes à risque. "En dehors de la concurrence attendue au sujet de la distribution, il n'est pas non plus si facile de remplir autant de doses de vaccins dans des flacons et de vacciner ensuite", a-t-il expliqué. "C'est pourquoi c'est déjà une activité pour toute l'année 2021.“

+++

Le 23 septembre 2020 : Le Conseil d'éthique allemand rejette la preuve de l'immunité

Berlin (dpa) - Dans le débat sur la manière de traiter le coronavirus, le Conseil d'éthique allemand rejette clairement l'introduction d'une preuve officielle d'immunité, pour l´instant. La raison en est "les incertitudes considérables" concernant l'immunité après une infection et la validité des tests d'anticorps, a expliqué le conseil consultatif indépendant. La présidente du Conseil d'éthique, Alena Buyx (voir photo), a évoqué le débat social très controversé sur les certificats d'immunité concernant le coronavirus. Certains imaginent "un genre de carte blanche" qui permettrait une vie normale en période de pandémie - d'autres y voient le signe avant-coureur d'une "société à deux vitesses fondée sur le système immunitaire".

+++

Le 22 septembre 2020 : Des fêtes de Noël dans les stades et sur les places du marché ?

Hanovre (dpa) - En raison des restrictions continues dues à l'épidémie du coronavirus, l'Église protestante d'Allemagne (EKD) se prépare à organiser des messes de Noël dans les stades de football et sur les places du marché. Il y aura également des messes dans les cinémas drive-in, a annoncé l'EKD mardi, à Hanovre. A côté de nombreux volontaires qui vont s´engager, il y aura une coopération avec les pompiers et les services de secours technique afin de pouvoir célébrer en toute sécurité dans les lieux publics.

+++

Le 21 septembre 2020 : Une nouvelle stratégie pour la saison froide

Berlin (dpa) - Le ministre fédéral allemand de la santé, Jens Spahn, a annoncé une nouvelle stratégie de test de dépistage du coronavirus et de nouvelles règles de quarantaine en vue de la saison froide. Par exemple, les tests rapides doivent faire partie de la nouvelle stratégie de test parce qu'ils sont maintenant aussi meilleurs en terme de qualité. Il a également précisé les plans pour la création de cliniques ambulatoires pour détecter la fièvre. "Il est important d'avoir une infrastructure qui garantit que les gens ne s'infectent pas les uns les autres dans la salle d'attente. Cela s´applique bien au coronavirus, mais aussi à la grippe et une éventuelle vague de cette dernière", a déclaré Jens Spahn lundi, à Berlin.

+++

Le 20 septembre 2020 : Jens Spahn : le système de santé n'est pas surchargé

Berlin (dpa) - Selon le ministre fédéral allemand de la santé Jens Spahn, le système de santé allemand n'est pas surchargé actuellement, malgré le nombre croissant d'infections au coronavirus. Avec près de 2 300 nouvelles infections en une journée, le nombre le plus élevé depuis avril a été atteint, a écrit Jens Spahn sur Twitter. "Actuellement, notre système de santé peut bien faire face à la situation, mais la dynamique à travers l'Europe est inquiétante", a-t-il ajouté. Il a une nouvelle fois appelé les citoyens à garder leurs distances, à porter des masques et à respecter les règles d'hygiène.

Les autorités sanitaires allemandes ont enregistré 2 297 nouvelles infections au coronavirus vendredi, a annoncé l'Institut Robert Koch (RKI). Le point culminant des nouvelles infections enregistrées quotidiennement s‘élevait à plus de 6 000 à la fin du mois de mars / début avril. Ce nombre a ensuite eu tendance à baisser, puis à remonter à partir de juillet. Le nombre de nouvelles infections détectées dépend également du nombre de personnes testées.

+++

Le 19 septembre 2020 : La pandémie du coronavirus met fin au carnaval

Düsseldorf/Cologne (dpa) - La procession typique du Lundi du carnaval de Cologne (photo de 2019) n'aura pas lieu en 2021 en raison de la pandémie du coronavirus. Le défilé et le carnaval dans le Land de Rhénanie du Nord-Westphalie seront en grande partie annulés lors de la saison du carnaval de 2020/21. Conformément à la volonté du gouvernement et des grandes associations de carnaval de protéger les gens contre de nouvelles infections, il n'y aura pas de réunions de carnaval classiques, ni de défilés tels qu’on les connaît.

+++

Le 18 septembre 2020 : Prêt pour le lancement : BioNTech reprend une usine de production de vaccins 

Mayence (dpa) - Pour la production d'un éventuel vaccin contre le coronavirus, la société Biontech de Mayence reprend l'usine de production du groupe pharmaceutique suisse Novartis qui se trouve à Marburg. Sous réserve de l'approbation réglementaire, Biontech prévoit de produire jusqu'à 250 millions de vaccins potentiels dans cette usine au cours du premier semestre de 2021. Le contrat a été signé mercredi soir.

+++

Le 17 septembre 2020 : La confiance dans l'État a fortement augmenté

Berlin (dpa) - La confiance du peuple allemand dans les institutions politiques a considérablement augmenté. Le nombre des citoyens qui considère que l'État est capable de remplir ses devoirs a augmenté de 22 pourcent par rapport à l'année dernière, et a atteint 56 %. C'est ce que démontre  la nouvelle enquêté "Service public" menée auprès des citoyens par l'association de la fonction publique dbb. Le président du dbb, Ulrich Silberbach, a attribué ces tendances à l'évaluation majoritairement positive des actions de l'État et de la fonction publique face à la crise du coronavirus.

+++

Le 16 septembre 2020 :

Le 16 septembre 2020 : La Commission s’attend à plusieurs vaccins

Berlin (dpa) - La Commission permanente de vaccination (Stiko) de l'Institut Robert Koch suppose qu'il y aura plusieurs vaccins différents contre le nouveau coronavirus en Allemagne. "Compte tenu du grand nombre de vaccins potentiels contre le sars-CoV-2, il est probable que plusieurs vaccins seront finalement approuvés en Allemagne", a déclaré la vice-présidente de la Commission, Sabine Wicker, aux journaux de Funke Mediengruppe (ce mercredi). Il se pourrait que des vaccins individuels soient particulièrement convenables pour certains groupes de la population - par exemple, pour les personnes âgées. Le gouvernement allemand s'attend à ce qu'un vaccin contre le coronavirus en Allemagne soit disponible pour une partie de la population dans les premiers mois de l'année prochaine. Mais pour la majeure partie ce ne sera probablement pas avant la moitié de l'année prochaine.

+++

Le 15 septembre 2020 : Le coronavirus pourrait faire baisser le nombre de cambriolages à un niveau historiquement bas

Berlin (dpa) - Le nombre de cambriolages de maisons en Allemagne pourrait chuter à un niveau historiquement bas en raison de la pandémie du coronavirus, selon le secteur des assurances. "L'évolution au cours du premier semestre de cette année donne à penser que nous pourrions être confrontés au plus faible nombre de cambriolages depuis le début de nos statistiques en 1981", a déclaré Jörg Asmussen, le directeur général de l'Association allemande des assurances (GDV).

+++

Le 14 septembre 2020 : La crise du coronavirus accélère l'abandon de l'argent liquide

Munich (dpa) - Selon une étude consommateurs, la crise du coronavirus accélère l'abandon progressif des Européens de l'argent liquide. Dans dix pays européens, seuls 36 % des consommateurs préfèrent en moyenne payer en liquide, selon les experts financiers de PwC Strategy& dans leur enquête publiée lundi. Il y a un an le chiffre s´élevait à 43 %, ce qui était nettement plus élevé. Cependant, il y a encore de très grandes différences au sein de l'Europe : en Allemagne, 56 % des personnes interrogées préfèrent payer en liquide, en Suède, seulement 15 %.

+++

Le 13 septembre 2020 : Protection des patients : impliquer le Bundestag allemand dans la stratégie de vaccination

Berlin (dpa) - Du point de vue des protecteurs des patients, le Bundestag allemand devrait être impliqué dans la détermination de la distribution d'un éventuel vaccin contre le coronavirus. Il est clair qu'un vaccin ne sera pas immédiatement disponible pour tous, a déclaré le président de la Fondation allemande pour la protection des patients, Eugen Brysch, à la Deutsche Presse-Agentur (l'agence de presse allemande). "Il faut donc prioriser et cette décision ne doit pas revenir seuls aux fonctionnaires ou scientifiques". Afin d´être transparent et juste au niveau de la distribution, le Bundestag allemand devrait définir des directives éthiques. "Seuls les membres du Parlement ont la légitimité démocratique ici." Le Parlement devrait veiller à ce que les personnes ayant besoin de soins, leurs proches et le personnel infirmier et médical soient prioritaires.

Le ministre fédéral de la santé allemand Jens Spahn (CDU) avait déjà souligné que la commission de vaccination travaillait sur des propositions où certaines choses étaient déjà prévisibles. "En premier lieu, ceux qui sont professionnellement exposés à un risque - les infirmières / infirmiers et les médecins  - seront vaccinés. Et ensuite, les groupes à risque comme les personnes âgées ou les personnes déjà malades seront vaccinées", a-t-il déclaré à Focus Online (vendredi dernier). Il est optimiste et pense que d´ici quelques mois, il pourrait y en avoir assez pour tout le monde - si un vaccin est disponible. Jens Spahn a affirmé : "Il n'y aura pas de vaccination obligatoire."

+++

Le 12 septembre 2020 : Une culture du débat respectueuse est nécessaire

Hanovre (dpa) - Le ministre fédéral allemand de la santé Jens Spahn (CDU) a appelé à une culture du débat respectueuse dans la crise du coronavirus. Il a également demandé aux opposants de ne pas se retrancher dans leur bulle de WhatsApp ou Facebook. Des discussions controversées sont nécessaires, mais la question est de savoir comment ces débats peuvent être menés, a déclaré Jens Spahn, vendredi, lors d'un forum sur la santé à Hanovre. Selon lui, il est important de trouver un dénominateur commun, de débattre de la question et de prendre soin les uns des autres. Ce ne sont pas les manifestations contre les mesures au sujet du coronavirus à Berlin qui doivent donner le ton du débat. "Dans la pandémie, je souhaiterais aussi que nous, les Allemands, percevions ce que nous avons accompli ensemble", a déclaré Jens Spahn. D´après lui, le fait que l'Allemagne se porte relativement bien par rapport aux pays voisins face à la pandémie est également dû au système de la santé et à l'investissement personnel de ses citoyennes et citoyens. En outre, il a indiqué qu´il fallait parvenir à se sentir fier de ce qui a été réalisé et de rester solidaires les uns envers les autres.

+++

Le 11 septembre 2020 : Des escalators aseptiques

Munich (dpa) - La société „Stadtwerke München“ et la société de transport de Munich (Münchener Verkehrsgesellschaft) sont en train de tester des escalators aseptisés. Six escalators du métro Marienplatz sont actuellement équipés d'un système spécial de désinfection aux UV. Le tout fonctionne ainsi : Dans la zone scellée, les mains courantes sont irradiées de lumière UV. Cela devrait permettre de détruire les micro-organismes en quelques secondes.

+++

11.09.2020:

+++

Le 10 septembre 2020 : Fin de l'avertissement général aux voyageurs

Berlin (dpa) - L'avertissement général aux voyageurs pour la quasi-totalité des 160 pays hors de l'UE et de l'espace Schengen prendra fin le 30 septembre prochain. Ensuite, il y aura des évaluations adaptées à la situation dans les différents pays, suite à une décision du gouvernement fédéral. Un avertissement aux voyageurs n'est pas une interdiction, mais il est destiné à avoir un effet de dissuasion considérable. Toutefois, l´avertissement a aussi un côté positif pour les consommateurs : Il leur permet d´annuler gratuitement leurs réservations de voyages à forfait.

+++

Le 9 septembre 2020 : Hôtels et restaurants en mode de crise

Berlin (dpa) - Rien qu'entre mars et juin de cette année, le secteur de l'hôtellerie a enregistré une baisse de 17,6 milliards d'euros de son chiffre d'affaires par rapport à l'année dernière, selon l'association des hôtels et restaurants Dehoga, mardi à Berlin. "Nos établissements ont été les premiers à être touchés par les conséquences du coronavirus et nous serons les derniers, dans toutes nos formes d'exploitation, à être autorisés à pleinement reprendre notre activité", a déclaré le président de Dehoga, Guido Zöllick. Il espère toutefois des solutions non bureaucratiques. "Il sera important que les autorités locales continuent à faire preuve de générosité lorsqu'il s'agira d'approuver des espaces extérieurs ou des abris contre le vent, des jardins d’hiver ou des pavillons, ainsi que l'utilisation de radiateurs, afin de prolonger la saison gastronomique en plein air".

+++

Le 8 septembre 2020 : Merkel discute de l'avenir de l'industrie automobile

Berlin (dpa) – La chancelière allemande Angela Merkel (CDU) va s'entretenir ce soir par vidéoconférence avec des représentants de l'industrie automobile au sujet de la situation difficile que rencontre ce secteur clef de l'économie allemande à cause de la crise du coronavirus. Elle abordera également des questions stratégiques essentielles concernant l'avenir de ce secteur, telles que la transition numérique, l'interconnexion et la conduite autonome. La crise du coronavirus frappe cependant durement l'industrie automobile. La demande en véhicules a diminué ces derniers mois. De nombreuses entreprises, en particulier les fournisseurs, sont confrontés à des problèmes majeurs. C'est pour cette raison que des appels à un plus grand soutien vis-à-vis de ce secteur ont été adressés à la chancelière avant la tenue de la téléconférence. L'industrie automobile emploie actuellement plus de 800.000 personnes en Allemagne.

+++

Le 7 septembre 2020 :

Le 8 septembre 2020 :

Le 7 septembre 2020 : Les parents qui ont dû garder leurs enfants pendant le lockdown vont recevoir leur bonus cette semaine

Berlin (dpa) – À partir de ce lundi, les parents d'environ 18 millions d'enfants vivant en Allemagne qui ont été contraints de les garder à domicile pendant le confinement vont recevoir un bonus de 300 euros par enfant. Les parents n'ont pas à déposer de demande pour recevoir cet argent, qui sera versé automatiquement sur leur compte bancaire. Seule condition : ils doivent avoir touché des allocations familiales destinées à l'enfant pendant au moins un mois au cours de l'année 2020. Selon un sondage de l'Institut de l'économie allemande (Institut der deutschen Wirtschaft, IW), presque les deux-tiers des bénéficiaires du bonus déclarent vouloir dépenser la totalité ou une partie de cette somme dès sa réception.

+++

Le 6 septembre 2020 :

Le 6 septembre 2020 : Le gouvernement allemand vient en aide à l'industrie textile dans les pays en développement

Berlin (dpa) – Gerd Müller (CDU), le ministre allemand du Développement, a annoncé que l'Allemagne allait verser des aides financières à l'industrie textile de sept pays particulièrement touchés par la crise du coronavirus. Ces aides font partie d'un plan international contre le coronavirus. Le Bangladesh, l'Indonésie, le Cambodge, le Laos, le Vietnam, l'Éthiopie et Madagascar vont recevoir 14,5 millions d'euros afin de stabiliser le secteur. Le ministre a indiqué samedi aux journaux du groupe de média allemand Funke Mediengruppe que cette enveloppe permettrait d'aider environ 2 millions de personnes. « Les chaînes de livraison globales ont été rompues, des millions de personnes ont perdu leur travail du jour au lendemain », a expliqué Gerd Müller pour justifier le versement de ces aides.

+++

Le 5 septembre 2020 : 5.000 nouveaux emplois dans le secteur de la santé publique

Berlin (dpa) – En raison de la pandémie, le Bund et les Länder veulent créer au moins 5.000 nouveaux postes à temps plein et en contrat à durée indéterminée dans le secteur de la santé publique d'ici à 2022. Dans un premier temps, au moins 1.500 postes de médecins, de personnel spécialisé et d'employés administratifs vont être créés d'ici au 31 décembre 2021. L'objectif est également d'améliorer la transition numérique à l'œuvre au sein des offices de santé et des services de santé. Les 375 offices de santé que compte l'Allemagne jouent un rôle de premier plan en termes de traçage des chaînes de transmission du coronavirus et d'ordonnance de tests de dépistage et de mise en quarantaine.

+++

Le 4 septembre 2020 : Raccourcissement de la période de quarantaine ?

Berlin (dpa) Plusieurs responsables politiques spécialisés sur les questions liées à la santé plaident en faveur d'un raccourcissement de la période de quarantaine imposée aux personnes suspectées d'être porteuses du coronavirus. « J'estime qu'il est très judicieux de réduire la période de quarantaine à cinq jours », a indiqué le député social-démocrate Karl Lauterbach au quotidien allemand « Die Welt ». « Nous savons que la plupart des gens ne sont plus contagieux passée une période de cinq jours après l'apparition des premiers symptômes, même si le test continue d'indiquer un résultat positif. » Le virologue berlinois Christian Drosten est également favorable à un raccourcissement de la période de quarantaine, afin que les mesures mises en place pour limiter la pandémie continuent d'être acceptées par la population. Il a indiqué mardi dans son podcast sur NDR que les personnes potentiellement infectées devraient s'isoler cinq jours au lieu de 14, et qu'avec cette proposition il allait jusqu'à la dernière limite de l'épidémiologie.

+++

Le 3 septembre 2020 : Les experts tablent sur 100.000 faillites privées

Hambourg (dpa) – Selon les prévisions du fournisseur d'informations Crifbürgel, les faillites privées vont nettement s'accroître au cours des prochains mois en Allemagne. Environ 6,8 millions de consommateurs sont actuellement en situation de surendettement. Viennent ensuite les auto-entrepreneurs et les travailleurs indépendants, tous secteurs confondus, qui ont vu leurs revenus s'effondrer d'un jour à l'autre et qui se sont retrouvés dans une situation financière critique. Crifbürgel table sur 85.000 faillites privées cette année et sur 100.000 l'an prochain.

+++

Le 2 septembre 2020 : Une lueur d'espoir pour des millions de personnes infectées par le coronavirus

Les biochimistes et les virologues de l'Université Goethe et de la clinique universitaire de Francfort sont parvenus pour la première fois à déterminer les mécanismes de communication à l'œuvre dans une cellule infectée par le virus SARS-CoV-2. En menant des expériences sur des cellules en culture, les scientifiques sont parvenus à stopper la multiplication des virus au moyen d'une série de médicaments utilisés habituellement contre le cancer. Il reste certes à mener des tests complémentaires sur des personnes, mais l'avantage est que les médicaments déjà autorisés sur le marché ont une grande longueur d'avance en termes de développement. Cela signifie que cela permettrait de lancer très rapidement des essais cliniques en fonction des résultats des tests et ce sans avoir à mener d'autres expériences complémentaires.

+++

Le 1 septembre 2020 : Premiers signes d'amélioration sur le marché du travail

Nuremberg (dpa) – Le nombre de chômeurs a de nouveau connu une hausse au mois d'août en Allemagne, mais il s'agit d'une hausse saisonnière habituelle, tout comme au mois de juillet. Selon l'Agence fédérale pour l'emploi, 2,95 millions de personnes n'avaient pas d'emploi en août, soit 45.000 de plus qu'au mois de juillet et 636.000 de plus que l'an dernier. Detlef Scheele, le PDG de l'Agence fédérale pour l'emploi, a indiqué mardi à Nuremberg qu'il n'y avait pas eu de hausse supplémentaire du taux de chômage à cause de la crise du coronavirus au mois de juillet. D'après les chiffres provisoires de l'Agence fédérale pour l'emploi, 5,36 millions de personnes étaient placées en position d'activité partielle au mois de juin en Allemagne. Après une hausse massive en mars et en avril, le nombre d'employés placés en position d'activité partielle par leur entreprise continue de baisser.

+++

Le 31 août 2020 : L'application de traçage du coronavirus a été téléchargée près de 18 millions de fois

Selon l'association allemande des technologies numériques Bitkom, le nombre de téléchargements d'applications dans les deux plus grands magasins d'applications devrait atteindre 2,75 milliards cette année, soit une hausse de 28 pour cent par rapport à l'année dernière. « L'application la plus importante de l'année 2020 est l'application de traçage du coronavirus, avec près de 18 millions de téléchargements », a indiqué Bernhard Rohleder, le PDG de Bitkom.

+++

Le 30 août 2020 : Steinmeier : « Une attaque au cœur de notre démocratie »

Berlin (dpa) – Le président fédéral Frank-Walter Steinmeier a fermement condamné  les protestations qui ont eu lieu samedi soir sur les marches du bâtiment du Reichstag à Berlin. « Les drapeaux du Reich et les grossièretés devant le Bundestag allemand sont une attaque insupportable au cœur de notre démocratie. Nous ne le tolérerons jamais » a déclaré Steinmeier dimanche.

« Notre démocratie est vivante », a souligné Steinmeier. Quiconque est agacé par les mesures prises contre le Covid-19 ou doute de la nécessité de celles-ci, peut le faire, même publiquement, également en manifestant. « Ma compréhension s’arrête là où des manifestants se laissent atteler aux charrettes des ennemis de la démocratie et des agitateurs politiques. » Steinmeier remercie les policiers « qui, face à cette situation difficile, ont agi de manière très pondérée ». 

+++

Le 29 août 2020 :  Des protestations contre la politique en matière de Covid-19 – la police disperse la manifestation

Berlin (dpa) – Selon la police, quelque 18 000 personnes se sont rassemblées à Berlin pour protester contre les règles de protection contre la pandémie de Covid-19. La police n’a toutefois pas laissé partir la manifestation prévue dans le centre ville samedi après-midi, car les distances minimales de protection contre l’infection n’avaient  pas été respectées et la plupart des manifestants ne portaient pas de masque couvrant le nez et la bouche. 

Les  autorités berlinoises voulaient en fait interdire les rassemblements mais elles avaient été déboutées par les tribunaux. La décision de la Cour administrative supérieure de Berlin contre l’ordre d’interdiction de la police a été communiquée dans la nuit de vendredi à samedi.

+++

Le 28 août 2020 :  La Bundesliga sera dans des stades vides jusqu’à fin octobre

Berlin (dpa) – La Bundesliga de football devra avoir lieu devant des tribunes largement vides, au moins jusqu’à la fin du mois d’octobre. La chancelière Angela Merkel (CDU) et les ministres-présidents des Länder ont convenu jeudi qu’un groupe de travail au niveau des chefs  de la Chancellerie des Etats devra élaborer une proposition sur la manière d’organiser la relation avec les supporters lors des événements sportifs nationaux au cours des deux prochains mois. Les événements majeurs lors desquels le suivi des contacts et le respect des règles d’hygiène ne sont pas possibles ne devront pas avoir lieu, au moins jusqu’à la fin du mois de décembre 2020.

+++

Le 26 août 2020 : Une amende de 50 euros de minimum en cas de violation de l’obligation de porter un masque

Berlin (dpa) - A l’avenir, en Allemagne, ne pas respecter l’obligation de porter un masque, par exemple dans les bus, les trains et les magasins, entraînera une amende d’au moins 50 euros. Selon la dpa, cela ressort de l’accord entre la chancelière Angela Merkel et les ministres-présidents de 15 des 16 "Bundesländer". La Saxe-Anhalt est le seul Land qui ne soutient pas ce règlement.

De plus, les personnes rentrant de zones à risque de Covid-19 devront observer une quarantaine ne pouvant être interrompue qu’au bout du cinquième jour, en se soumettant à un test. Il est aussi question de savoir si les tests doivent rester gratuits. 

Les événements majeurs pour lesquels la recherche des contacts et le respect des règles d'hygiène ne sont pas possibles ne devraient pas avoir lieu avant au moins la fin décembre 2020. Un groupe de travail de l'État doit proposer, d'ici la fin du mois d'octobre, une réglementation pour un contact uniforme avec le public lors des événements sportifs nationaux.

La numérisation dans les écoles doit être encouragée. Le gouvernement fédéral veut soutenir les États avec un programme immédiat de 500 millions d'euros supplémentaires.

Les limites supérieures uniformes pour les participants aux soirées privées proposées par le gouvernement fédéral n'ont pas été acceptées par le gouvernement fédéral et les gouvernements des États.

+++

RKI prévoit un vaccin contre le coronavirus d'ici le début de 2021

Berlin (dpa) - L'Institut Robert Koch (RKI) s'attend à ce qu'un ou plusieurs vaccins contre le nouveau virus de la corona soient disponibles au début de l'année prochaine. Cependant, il est probable que le vaccin ne sera pas disponible en quantité suffisante pour l'ensemble de la population dès le début. C'est pourquoi la Commission permanente de la vaccination devrait élaborer un concept sur la manière dont les stocks pourraient être utilisés avec le meilleur bénéfice possible.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Edition Deutschland: téléchargez le magazine sous forme de e-paper gratuitement. Les sujets abordés vont de la réponse de l’Union européenne à la pandémie de Covid-19 au la présidence allemande du Conseil de l'UE.

+++

+++

Le 26 août 2020 : Les prix de l’immobilier augmentent malgré la crise du Covid-19

Wiesbaden (dpa) -  En Allemagne, les prix des appartements et des maisons ont continué à augmenter malgré la crise du Covid-19. L'Office allemand de la statistique a indiqué mercredi qu’au second trimestre les prix des logements ont augmenté en moyenne de 1,4 pour cent par rapport au premier trimestre de l'année. Comparée à la même période de l’année dernière, l'augmentation est de 5,6 pour cent. Selon les statisticiens de Wiesbaden, l'évolution se situe donc dans la fourchette des trimestres précédents. Il semblerait que les énormes conséquences économiques de la pandémie n’aient guère, jusqu’à maintenant, influencé le boom immobilier. Un fort enchérissement a eu lieu surtout dans les grandes villes mais aussi dans les campagnes.

+++

Le 25 août 2020 : La crise du Covid-19 creuse des trous dans les caisses de l'Etat

Wiesbaden (dpa) - La crise du Covid-19 a creusé un trou profond dans les finances publiques allemandes. Selon les données actuelles communiquées mardi par l’Office fédéral de la statistique, l'Etat, les Länder, les communes et les assurances sociales ont dépensé au cours du premier semestre 51,6 milliards euros de plus que ce qu’ils ont encaissé. En mars et en avril, la pandémie avait pratiquement entraîné la paralysie de certaines parties de l'économie allemande.

+++

Le 24 août 2020 : des médecins lancent un test pour les grands rassemblements

 Leipzig/Halle (dpa) – Après avoir effectué un enregistrement minutieux, la faculté de médecine de Halle a lancé samedi une expérience avec un concert pour tester l’effet de grands rassemblements en période de Covid-19. On a tout d’abord pris la température de tous les volontaires avant qu’ils n’entrent dans l’Arena Leipzig. En outre, des « Contact tracer » leur ont été remis afin de pouvoir retracer leurs déplacements. Le chanteur pop Tim Bendzko (« Keine Maschine ») a donné trois concerts, dans différentes configurations, devant 1 500 spectateurs volontaires.

Avec cette expérience, les chercheurs veulent découvrir comment de grands rassemblements peuvent avoir lieu malgré le Covid-19.  L’objectif de la collecte de données est de développer un modèle mathématique permettant d’évaluer le risque de propagation de Covid-19 dans une salle de spectacle. Selon les responsables de l’étude, les résultats devraient être connus à l’automne.

+++

Le 23 août 2020 : « Un second confinement serait une catastrophe »

Berlin (dpa) – Selon Lars Feld, à la tête des « sages de l’économie », un second confinement lors de la crise de Covid-19 serait une catastrophe pour l’économie. Feld a déclaré à l’Agence de presse allemande : «  S’il devait y avoir une accélération et que les infections continuaient à se propager, on risquerait un nouveau confinement. Du point de vue économique, ce serait une catastrophe. Il faut alors craindre un ralentissement permanent de la croissance. »
Feld est professeur d’économie politique et d’économie de la réglementation à l’université de Fribourg et, depuis mars 2020, il préside le Conseil d'experts pour l'appréciation de l'évolution économique générale. Les experts sont familièrement appelés aussi « sages de l’économie ».

+++

Le 22 août 2020: Le seuil de 2 000 nouvelles infections a été franchi

Berlin (dpa) – Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 signalés quotidiennement en Allemagne a franchi le seuil des 2 000 et atteint le niveau le plus élevé depuis fin avril. Les autorités sanitaires allemandes ont recensé 2 034 nouvelles infections au Covid-19 en l’espace d’un jour (données enregistrées le 22 août , 0 heure), a indiqué samedi matin l’Institut Robert Koch (RKI). Le dernier chiffre le plus élevé, 2 055 nouvelles contaminations, a été enregistré le 25 avril. Le pic des nouvelles infections enregistrées quotidiennement avait dépassé les 6 000 cas fin mars/début avril, après quoi leur nombre avait nettement chuté. Depuis fin juillet, le nombre de cas constatés est à nouveau en hausse.

L’augmentation actuelle ne permet de tirer des conclusions directes sur la situation des infections car, dernièrement, le nombre de tests effectués a aussi augmenté considérablement. Actuellement, l’augmentation du nombre de cas ne peut pas être expliquée uniquement par l’augmentation des tests effectués, a annoncé le RKI il y a quelques jours. Selon le bilan de situation de vendredi (21 août), il y a, dans toute l’Allemagne, un grand nombre de foyers de cas groupés, résultant par exemple de fêtes dans le cercle de la famille ou d’amis. A cela s’ajoute qu’un grand nombre de nouveaux cas de Covid-19 identifiés le sont sur des personnes rentrant de voyage, en particulier dans les groupes d’âge les plus jeunes.

+++

21 août 2020: Étude: Le télétravail est bon pour l'environnement

Berlin (dpa) - Communiquer par téléphone et visioconférence plutôt que de prendre la voiture pour aller au bureau: selon une étude commanditée par l'organisme de protection du climat Greenpeace, les émissions de CO2 diminuent de beaucoup lorsqu'un grand nombre d'employés travaillent plus souvent depuis chez eux. Les émissions de CO2 liées à la circulation automobile pourraient baisser de 5,4 millions de tonnes par an si deux employés sur cinq travaillaient depuis chez eux deux jours par semaine, selon une étude de l'Institut des études du futur et d'évaluation des technologies (Institut für Zukunftsstudien und Technologiebewertung, IZT) menée pour le compte de Greenpeace. À titre de comparaison: en 2019, la circulation automobile en Allemagne a rejeté 166 millions de tonnes de CO2 dans l'atmosphère. L'étude porte sur les émissions de CO2 liées aux trajets quotidiens effectués par les employés pour se rendre sur leur lieu de travail, et non sur les émissions de CO2 supplémentaires causées par les voyages d'affaires.

+++

 

20 août 2020: Les recettes fiscales en hausse au mois de juillet

Berlin (dpa) – Après une forte baisse provoquée par la crise du coronavirus, les recettes fiscales de l'État ont recommencé à augmenter au mois de juillet. Selon le ministère des Finances allemand, elles étaient seulement inférieures de 0,3 pour cent comparées à celles du mois de juillet 2019. Cette hausse est dûe en partie au fait que de nombreuses échéances fiscales qui avaient été reportées au printemps dernier été dûes au mois de juillet. La crise du coronavirus continue toutefois d'affecter les recettes fiscales. Les impôts sur le revenu, notamment, ont fortement baissé à cause du recours à l'activité partielle. Le gouvernement allemand table sur une baisse globale de 10 pour cent des recettes fiscales pour l'année 2020. Les impôts communaux ne sont toutefois pas pris en compte dans cette estimation. Quelques premiers signes de reprise économique ont été observés récemment. La production industrielle s'est accélérée, le commerce extérieur se porte également mieux. Malgré le recours à l'activité partielle, le marché du travail est également en train de se redresser.

+++

19 août 2020: Un nombre record de nouvelles infections

Munich/Berlin (dpa) - L'Institut Robert Koch (RKI) a enregistré ce mois-ci le nombre le plus élevé de nouvelles infections signalé en Allemagne depuis trois mois. En l'espace d'une journée, les autorités sanitaires allemandes ont signalé 1.510 nouvelles infections au coronavirus. Selon le RKI, ces données remontent à mercredi matin. La dernière fois qu'une valeur plus élevée a été relevée, c'était le 1er mai: 1.639 nouvelles infections avaient été signalées ce jour-là. Le pic de nouvelles infections en Allemagne a été jusqu'à présent atteint début avril 2020, avec plus de 6.000 infections quotidiennes. Les valeurs avaient ensuite sensiblement diminué. Depuis la fin du mois de juillet, le nombre de nouvelles infections est à nouveau en hausse.

+++

18 août 2020 : Le recours à l’activité partielle a porté ses fruits durant la pandémie

Wiesbaden (dpa) - Grâce au recours à l’activité partielle, la crise du coronavirus n’a eu que de faibles répercussions sur le marché du travail en Allemagne en comparaison avec d’autres pays. Selon l’Office allemand de la Statistique, il y avait 1,3 pour cent de moins d’actifs occupés au deuxième semestre 2020 par rapport à la même période l’année précédente. Le PIB a toutefois accusé une forte baisse dans le même temps: 11,7 pour cent par rapport à la même période en 2019. Le volume global d’heures travaillées a également accusé une forte baisse, chutant de 10 pour cent par rapport à l’an dernier sur la même période, en grande partie à cause du recours massif à l'activité à temps partiel, selon l’Institut de recherche sur le marché du travail et les professions (Institut für Arbeitsmarkt- und Berufsforschung, IAB).

+++

17 août 2020 : De nombreux cas d'infection non détectés

 Kupferzell (dpa) - L'Institut Robert Koch (RKI) a relevé un nombre important de cas de coronavirus non détectés lors d'une étude sur les anticorps du coronavirus menée à Kupferzell, une commune du Bade-Wurtemberg dans laquelle un cluster a été détecté. Selon les chercheurs du RKI, le nombre de personnes atteintes de la maladie Covid-19 résidant dans cette commune de 6.000 habitants est près de quatre fois supérieur (3,9) au nombre de cas qui avaient jusqu'alors été signalés. Des anticorps contre le virus Sars-CoV-2 ont été détectés chez 7,7 pour cent des 2.203 personnes testées. Mais même une valeur si élevée en comparaison avec la moyenne au niveau fédéral ne suffit pas à empêcher une „seconde vague“ tant redoutée, a indiqué Lars Schaade, le vice-président du RKI. Dans son étude intitulée „Corona Monitoring lokal“, le RKI étudie également l'évolution de la pandémie dans trois autres clusters. Les données de 8.000 personnes au total doivent être recuillies.

+++

Le 16 août 2020 : Merkel : les situations d'urgence dans le monde pourraient s’aggraver 

Berlin (dpa) - La Chancelière allemande Angela Merkel a mis en garde contre l'aggravation des urgences humanitaires dans le monde. "Nous devons partir du principe que la pandémie et le changement climatique vont changer la situation de nombreuses personnes dans le monde", a déclaré la chancelière dans son message vidéo hebdomadaire publié samedi. Elle a ajouté qu'il était d'autant plus important pour le pays de fournir rapidement une aide humanitaire. Elle a cité en exemple le déploiement des forces armées allemandes et du personnel de l'Agence d'assistance technique au Liban. Dans la perspective de la Journée mondiale de l'aide humanitaire, mercredi prochain (19 août), Angela Merkel a également souligné l'importance d'assurer la protection des travailleurs humanitaires sur le terrain.

+++

Le 15 août 2020 : Les masques en surplus vont être envoyés dans d'autres pays

Berlin (dpa) - Le gouvernement allemand prévoit de donner une partie des masques de protection contre le coronavirus qui ne trouvent actuellement pas preneurs à d'autres pays. Un porte-parole du ministère de la Santé allemand a indiqué qu'il était prévu de mettre des équipements de protection à disposition de l'Organisation mondiale pour la santé (OMS). Au regard de la situation actuelle en Allemagne vis-à-vis de la pandémie, il est possible de placer une partie des masques actuellement en surplus dans un stock national et de mettre une petite quantité de masques à disposition des pays qui en ont aujourd'hui urgemment besoin. Il s'agit également d'un geste de solidarité.

+++

Le 14 août 2020 : La Bavière signale près de 1.400 voyageurs testés positifs

1.389 des 107.376 voyageurs qui ont passé un test à leur retour en Allemagne dans les centres de dépistage bavarois ont éte testés positifs au coronavirus. Ces informations ont éte transmises par l'Office bavarois pour la Santé et la Sécurité alimentaire (Landesamt für Gesundheit und Lebensmittelsicherheit, LGL) à la chaîne de télévision BR. La ministre de la Santé bavaroise Melanie Huml a toutefois admis mercredi après-midi que de nombreuses personnes qui avaient été testées n'avaient pas encore été informées du résultat de leur test. Plusieurs dizaines de milliers de résultats d'analyse n'ont pas encore été transmis aux personnes concernées, parmi lesquels ceux d'environ 900 personnes porteuses du coronavirus. Ces personnes devraient être toutes informées d'ici à jeudi.

+++

Le 13 août 2020 : Sommet sur l’École à la Chancellerie

Berlin (dpa) - La chancelière allemande Angela Merkel (CDU), la cheffe du SPD Saskia Esken, la ministre de l'Éducation Anja Karliczek (CDU) et plusieurs ministres de l'Éducation des Länder se réunissent jeudi en fin d'après-midi à la Chancellerie pour parler de la situation dans les écoles au regard de la pandémie. Steffen Seibert, le porte-parole du gouvernement allemand, a annoncé qu'il s'agissait d'une „discussion informelle“ au sujet des défis auxquels font face les écoles actuellement. Le principal sujet de discussion de ces derniers jours portait sur les règles d'hygiène à mettre en place dans les écoles afin d'éviter de nombreuses infections et de nouvelles fermetures.

+++

Le 12 août 2020 :  Préoccupant: Importante hausse du nombre de nouvelles infections

Berlin (dpa) - Le nombre de nouvelles infections signalées chaque jour en Allemagne vient d’atteindre son niveau le plus haut depuis début mai. Selon l’Institut Robert Koch (RKI), les autorités sanitaires allemandes ont signalé 1.226 nouvelles infections au coronavirus en l’espace d’une journée. La plus haute valeur qui avaitr été enregistrée jusqu’ici était le 9 mai 2020, avec 1.251 nouvelles infections signalées.

„Nul doute que cela est préoccupant“, a indiqué Jens Spahn, le ministre de la Santé allemand, sur Deutschlandfunk. „Nous constatons qu’à cause des retours de voyageurs, mais aussi des fêtes de toutes sortes, des fêtes familiales à de nombreux endroits dans le pays, nous avons de nouvelles flambées de petite et grande envergure dans presque toutes les régions du pays."

+++

Le 11 août 2020 : 60 pour cent des professionnels du secteur de la restauration et de lhôtellerie se sentent menacés

Berlin (dpa) - Environ 60 pour cent des gérants de restaurants et d’hôtels en Allemagne considèrent la crise du coronavirus comme une menace pour l’existence de leur entreprise. C’est le résultat d’un sondage mené par l’Association allemande des hôteliers et restaurateurs Dehoga auprès de 7.200 professionnels de la restauration et de l’hôtellerie. 59, 6 pour cent des entreprises interrogées ont indiqué qu’elles luttaient actuellement pour leur survie économique. Les sondés ont indiqué que leur chiffre d’affaires avait baissé en moyenne de 60,1 pour cent entre janvier et juillet 2020 comparé à la même période l’année dernière.

+++

10 août 2020 : Paul-Ehrlich-Institut : des vaccins contre le Covid-19 à partir de la fin de l’année

Berlin (dpa) – Le Paul-Ehrlich-Institut (PEI), responsable de l’homologation des vaccins en Allemagne, reste optimiste en ce qui concerne la recherche d’un vaccin contre le Covid-19. « Actuellement, j'estime qu’il y aura des autorisations fin 2020 / début de l’année prochaine, à condition que les résultats des tests de phase III soient positifs » a déclaré Klaus Cichutek, président du PEI au réseau Redaktionsnetzwerk Deutschland (RND). Lors des essais dits de phase III, on vérifie si un vaccin protège vraiment contre une infection.   

+++

9 août 2020 : Une association médicale met en garde contre le laisser-aller croissant

Berlin (dpa) - L’Association médicale Marburger Bund met en garde contre le laisse-aller croissant face à la pandémie de Covid-19 en Allemagne. « Les médecins s’inquiètent car trop de personnes se comportent entre-temps de manière risquée. Nous constatons déjà une augmentation continue du nombre d’infections – il est faible mais il est là »  a déclaré la présidente Susanne Johna. Parallèlement, la volonté de respecter les règles de protection semble diminuer au sein d’une petite partie de la population. « Il faut donc parler d’une tendance qui nous montre clairement que cela ne peut pas continuer comme cela. » Les règles de distanciation, d’hygiène et l’obligation de porter un masque doivent être à nouveau observées de manière plus systématique. Il faut peut-être confronter à nouveau certaines personnes au fait que la maladie de Covid-19 reste dangereuse.

+++

8 août 2020 : lancement du test obligatoire de dépistage du Covid-19

Berlin (dpa) – Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, le test de dépistage est maintenant obligatoire en Allemagne pour tous les vacanciers rentrant de pays ayant un grand nombre de personnes infectées. Quiconque ne présente pas une attestation de résultat négatif peu avant son départ doit se faire tester après son retour en Allemagne. Ceci est possible, gratuitement, jusqu’à trois jours après le retour, comme le stipule un décret du ministre fédéral de la Santé Jens Spahn. Les tests doivent être faits soit directement à l’aéroport soit dans d’autres centres de test ou des cabinets médicaux. Depuis samedi dernier, tous les vacanciers volontaires peuvent se faire tester gratuitement.   

+++

Le 7 août 2020 : Croissance record des exportations

Wiesbaden (dpa) – L’économie allemande se rétablit de la crise due au Covid-19. En juin, les exportations ont enregistré une forte augmentation de 14,9 pour cent par rapport au mois précédent. Il s’agit de la plus forte hausse mensuelle depuis le début de la série chronologie en 1990. Sur l’ensemble de l’année, l'Association des chambres de commerce et de l’industrie allemandes (DIHK) et la Fédération de l'industrie allemande (BDI) prévoient toutefois une baisse des exportations de 15 pour cent.

+++

Le 6 août 2020 : Le concept existe mais le retour des supporters reste incertain

Francfort/Main (dpa) – La ligue de football allemande (DFL) a fait ses devoirs et le gouvernement fédéral a également fait des éloges prudents. Toutefois, le retour des supporters dans les stades reste un sujet épineux, avec de nombreuses parties concernées et un résultat incertain. Un porte-parole du ministère de la Santé a déclaré que cela « dépendra finalement » de la manière dont les règlements adoptés mardi par les 36 clubs, en collaboration avec les autorités locales, seront appliqués. 

L’assemblée des membres de la DFL avait décidé à la majorité, mais pas à l'unanimité, d’interdire l’alcool et de supprimer les places debout jusqu’au 31 octobre, en cas de retour des supporters. De plus, aucun billet d’invité ne sera distribué jusqu’à la fin de l'année et des mesures seront prises afin de pouvoir retracer les chaînes d'infection. La meilleure façon d'y parvenir semble être l'utilisation de billets personnalisés.

+++

Le 5 août 2020 : La crise du Covid-19 réduit de moitié le temps que les enfants consacrent à l'école

Munich, 5 août 2020 – Pendant la pandémie de Covid-19, le temps que les enfants ont consacré chaque jour à l'école a été réduit de moitié. Il est passé de 7,4 à 3,6 heures par jour. Cela ressort dune enquête menée en juin en Allemagne par l'institut ifo auprès de 1 099 parents. Selon celle-ci, 38 pour cent des élèves ont étudié au maximum deux heures par jour et 74 pour cent au maximum quatre heures. En parallèle, le temps passé devant la télévision, avec des jeux vidéos et le téléphone portable est passé de 4,0 à 5,2 heures. « Les résultats montrent à quel point il est important que nous reprenions les cours normaux, tout en respectant les mesures de protection. Lorsque les fermetures sont inévitables, les écoles devraient passer directement à lenseignement en ligne » déclare Ludger Wößmann, directeur du centre pour l'économie de l'éducation de l'institut ifo.     

Le 4 août 2020 : l’application d’alerte Covid-19 sera disponible en cinq autres langues

Berlin (dpa) – L’application allemande d’alerte Covid-19 sera prochainement disponible en cinq autres langues. « Les versions en arabe, polonais, bulgare, roumain et russe sont en cours de développement » a déclaré Dorothee Bär, ministre d’Etat chargée du Numérique. Jusqu’à ce jour, l’application lancée en Allemagne le 16 juin est disponible en allemand, anglais et turc. Elle doit aider à stopper la propagation du virus.   

Selon la ministre, en plus des problèmes techniques survenus jusqu’à maintenant, il y aura toujours des améliorations à apporter, comme c'est la règle avec des projets informatiques d'une telle envergure. L’actualisation de l’appli a donné lieu à des perturbations. « C'est pourquoi nous conseillons d'ouvrir l'appli une fois par jour ». Cela permet de s’assurer que tous les messages d’alerte sont affichés.   

+++

Le 3 août 2020 : L’Etat allemand aide les artistes et agrandit sa collection d’art

Berlin (dpa) – L’Etat allemand agrandit sa collection d’art afin d'aider les artistes en période de pandémie de Covid-19. La ministre de la Culture Monika Grütters a déclaré à l’hebdomadaire « Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung » que le budget de cette année pour l’achat d'art contemporain, dans le cadre du programme « Neustart Kultur », a été augmenté de 2,5 millions, passant à trois millions d’euros. « Avec cette augmentation du budget d'acquisition à bref délai, nous permettons à la collection d’art de l’Etat de donner une impulsion rapide et efficace pour stimuler la production d'art en ces temps difficiles » a-t-elle ajouté.  

Selon les informations fournies, ces fonds doivent servir à acquérir cette année environ 150 œuvres d'art pour la collection. Un comité d'achat indépendant doit sélectionner des œuvres adéquates aussi bien sur les foires d’art que directement auprès des artistes et des galeries. Une large répartition des achats devrait profiter essentiellement aux petites galeries et les achats directs dans les ateliers devraient servir à « encourager et soutenir » les artistes.   

+++

Le 2 août 2020 :  Le ministre Altmeier favorable à davantage de sévérité en cas de violation des règles de lutte contre le Covid-19

Berlin (dpa) – Le ministre fédéral de l’Economie Peter Altmaier préconise des sanctions plus sévères en cas de violation des règles de lutte contre le Covid-19. « Ceux qui, sciemment,  mettre d’autres personnes en danger doivent s’attendre à en subir de graves conséquences » a déclaré le politicien de la CDU. « Nous ne devons pas compromettre la reprise qui ne fait que commencer en acceptant une nouvelle augmentation des infections. » Jusqu’à 20 000 personnes ont manifesté samedi à Berlin pour qu’il soit mis fin à toutes les règles concernant le Covid-19 – en dépit de l’augmentation du nombre d’infections. Les règles d’hygiène n’ont pas été respectées lors des rassemblements, de sorte que la police y a mis fin. Le ministre fédéral de la Santé, Jens Spahn, a également vivement critiqué la marche de protestation berlinoise. « Oui, il doit pouvoir y avoir des manifestations aussi à l’époque du Covid-19. Mais pas comme ça » a écrit le politicien de la CDU sur Twitter. La distanciation, le règles d’hygiène et le port quotidien du masque servent à protéger tout le monde.

+++

Le 1 août 2020 : Lancement de tests gratuits de dépistage du Covid-19 pour les personnes rentrant d’un voyage

Berlin (dpa) – Pour lutter contre la propagation du virus de Covid-19 pendant l’été, il est prévu de faire des tests à grande échelle sur des voyageurs volontaires rentrant de vacances. A partir de samedi, tous les voyageurs entrant en Allemagne peuvent se soumettre à un test gratuit dans les 72 heures suivant leur retour, même s’ils n’ont pas de symptômes. Le ministre fédéral de la Santé, Jens Spahn (CDU) a demandé que les nouvelles possibilités de test soient utilisées : « Les personnes qui rentrent d’un voyage devraient se faire tester – volontairement et gratuitement ».

+++

Le 31 juillet 2020 : Le commerce appelle à davantage de discipline

Berlin/Wiesbaden (dpa) – Face à la recrudescence des infections, le commerce de détail allemand appelle les consommateurs à être plus disciplinés dans l’observation des règles concernant le Covid-19. Le président de l’Association allemande du commerce de détail (HDE), Josef Sanktjohanser, a averti qu’en cas de nouveau confinement, il ne serait plus possible de sauver de nombreux commerces de détail. La HDE craint que la pandémie de Covid-19 n’entraîne des pertes de chiffre d’affaires d’un montant de 40 milliards d’euros pour le commerce de détail, hors celui de denrées alimentaires. Selon Sanktjohanser, cela pourrait coûter leur existence à 50 000 sites commerciaux en Allemagne.

+++

Le 30 juillet 2020 : L’économie allemande s’effondre

Wiesbaden (dpa) – Les performances économiques en Allemagne ont nettement reculé au second trimestre, en raison de la crise due au Covid-19. Le produit intérieur brut (PIB) a diminué de 10,1 pour cent par rapport au trimestre précédent, comme l’a indiqué jeudi l’Office fédéral de la statistique à Wiesbaden, selon une première estimation.

Par contre, le nombre de chômeurs n’a augmenté de juin à juillet qu'au rythme saisonnier habituel. En juillet, 2,91 millions de personnes étaient sans emploi, soit 57 000 de plus qu'en juin et le nombre de personnes en chômage partiel a nettement diminué. En mai, elles étaient encore 6,7 millions - le plus grand nombre jamais enregistré en République fédérale d’Allemagne.  

+++

 

Le 29 julliet 2020 : le nombre d’infections au Covid-19 a de nouveau augmenté

Berlin (dpa) – Après une nouvelle hausse du nombre d’infections au Covid-19 en Allemagne, l’Institut Robert Koch (RKI) a appelé la population à respecter les règles de comportement. Au cours des sept derniers jours, 3 773 nouvelles infections virales ont été enregistrées dans toute l’Allemagne.

Lothar Wieler, président de l’Institut Robert Koch (RKI) a souligné que l’évolution était très inquiétante. Le RKI est la principale autorité en matière de pandémie en Allemagne. Il s’agit maintenant d’empêcher que le virus se propage à nouveau de manière rapide et incontrôlée. « Ce n’est qu’ensemble que nous y parviendrons » a déclaré Wieler. Les gens sont devenus négligents. Il est à craindre qu’un renversement de tendance puisse se produire. On ne sait pas s’il s’agit du début d’une possible nouvelle vague – mais cela pourrait être le cas a ajouté Wieler. 

Entre-temps, l’Institut scientifique de la caisse d’assurance maladie AOK (Wido), l’Association allemande interdisciplinaire de soins intensifs et de médecine d’urgence (Divi) et l’université technique de Berlin ont publié les résultats d’une étude sur la mortalité en Allemagne des patients atteints de Covid-19. Il en résulte qu’un bon cinquième des patients atteints de Covid-19 admis au printemps dans les hôpitaux allemands n’ont pas survécu. La mortalité a été particulièrement élevée, 53 pour cent, pour les patients ventilés. Parmi les patients hospitalisés n’ayant pas été ventilés, 16 % sont décédés. 

+++

Le 28 julliet 2020 : Tests obligatoires pour les voyageurs en provenance de zones à risque

Berlin (dpa) – Les vacanciers rentrant en Allemagne en provenance de zones à risque de Covid-19 devront à l’avenir subir un test de dépistage à leur retour. Le ministre fédéral de la Santé Jens Spahn a annoncé qu'une obligation de subir un test entrera probablement en vigueur la semaine prochaine. Les tests doivent être gratuits pour tous. Le gouvernement fédéral, en collaboration avec l’Institut Robert Koch (RKI), établit une liste des pays considérés comme étant des zones à risque.

+++

27 juillet 2020 :  La crise de Covid-19 fait avancer la numérisation

Gütersloh (dpa) – Selon des experts en informatique, la crise de Covid-19 fait avancer la numérisation. La majorité des experts (85 pour cent) voient une tendance à long terme aux vidéoconférences ainsi qu'au télétravail (84). Tel est le résultat d’une enquête faite par la Fondation Bertelsmann de Gütersloh, en coopération avec l’université technique de Munich. Pour cela, en avril, 211 experts en numérisation, technologie et intelligence artificielle de plusieurs secteurs ont été interrogés en ligne.

+++

26 juillet 2020 : L’économie sur la voie de la reprise

Nuremberg (dpa) – Selon les économistes des principales institutions financières, l’économie en Allemagne, après l’effondrement dû au Covid-19, est sur la voie de la reprise. Interrogé par l’agence de presse allemande dpa, Marc Schattenberg de la Deutsche Bank a déclaré « Les premiers indicateurs incitent à l’optimisme ». Au second trimestre, lors du pic de la pandémie de Covid-19, l’économie a étonnamment résisté. 

 Katharina Utermöhl, du groupe Allianz, a déclaré, à propos des récents indicateurs  : « la récession est dépassée ». L’économie allemande n’est plus aux soins intensifs. La situation reste toutefois critique et on ne peut pas exclure qu’il y ait un nouveau recul.

+++

25 juillet 2020 : Des tests de dépistage de Covid-19 pour tous les vacanciers

Berlin (dpa) – Tous les voyageurs doivent pouvoir subir gratuitement un test de dépistage de Covid-19 à leur retour en Allemagne. Cela doit avoir lieu dans les aéroports et les ports maritimes mais aussi sur leurs lieux d’habitation. Une telle décision a été prise vendredi par le ministère fédéral de la Santé et ceux des Bundesländer lors d’une téléconférence.   

Les personnes rentrant en Allemagne en provenance de pays à haut risque d’infection, doivent se faire tester sur place. Quiconque n’ayant pas un test négatif doit – comme c’était déjà le cas jusqu’à maintenant– observer une quatorzaine à son domicile. 

Le nombre de cas de Covid-19 a augmenté ces derniers jours en Allemagne. Selon l’Institut Robert Koch (RKI), les autorités sanitaires ont signalé récemment 781 nouveaux cas d’infection de Covid-19 en un jour.

+++

24 juillet 2020 : Le port du masque et le respect des distances de sécurité font désormais partie des habitudes des Allemands

Cologne (dpa) – Les mesures mises en place pour endiguer la pandémie de coronavirus font désormais partie des habitudes de la grande majorité des électeurs allemands. Près de 80 pour cent des personnes interrogées dans le cadre du sondage « Deutschlandtrend », diffusé dans l'émission « Morgenmagazin » de la chaîne ARD, indiquent avoir pris l'habitude de respecter les distances de sécurité et le port du masque. 19 pour cent des sondés ont indiqué avoir encore du mal à appliquer ces mesures. Deux pour cent des sondés estiment que ces mesures ne les concernent pas ou indiquent ne pas les respecter.

+++

23 juillet 2020 : Reprise de la consommation en Allemagne

Nuremberg  (dpa) - Depuis le 1er juillet, les taux de TVA en Allemagne sont passés respectivement de 19 à 16 pour cent et de 7 à 5 pour cent. Cette baisse temporaire de la TVA a pour but de relancer la consommation et de donner un nouvel élan à la conjoncture en temps de pandémie. Elle a entraîné une hausse considérable de la consommation, selon les chercheurs de l’entreprise allemande GfK, spécialisée dans les études de marché.  Lors de la présentation d’une étude sur le climat de consommation portant sur le mois de juillet, le chercheur Rolf Bürkl a indiqué que „la propension à l’achat a fortement augmenté“. Les consommateurs ont visiblement l’intention d’anticiper certains gros achats, ce qui va contribuer à relancer la consommation cette année.

Les attentes des Allemands concernant leurs revenus à venir semblent également meilleures, même si elles restent nettement en-dessous du niveau de l’an dernier. Selon GfK, ce climat positif est également lié au versement d'un bonus aux parents qui ont été contraints de garder leur(s) enfant(s) pendant le confinement. Les aides versées par l’État ont considérablement amorti les conséquences de la crise. Rolf Bürkl a également souligné que l’accord sur le plan de relance de l’Union européenne était un signe fort montrant que les pouvoirs publics étaient prêts à apporter leur aide.

+++

22 juillet 2020 : Pas de rétablissement du marché du travail avant 2022

Nuremberg (dpa) - Le marché du travail allemand pourrait mettre jusqu'à trois ans pour retrouver son niveau d'avant la crise du coronavirus. « Il n'y aura sans doute pas de retour à la normale avant 2022 ou 2023 », a indiqué Detlef Scheele, le président du directoire de l'Agence fédérale pour l'emploi (Bundesagentur für Arbeit), à l'agence de presse allemande dpa. « Mais nous pensons que cela peut marcher. » L'Allemagne compte actuellement 2,85 millions de demandeurs d'emploi. Près de 640.000 d'entre eux ont perdu leur emploi à cause de la pandémie de coronavirus.

La crise actuelle est causée par la pandémie, elle n'est quasiment pas conjoncturelle ou structurelle. Il est donc possible que le marché du travail connaisse un redressement si des facteurs fondamentaux évoluent dans la bonne direction. « Nous estimons aujourd'hui que ce ralentissement est avant tout lié aux répercussions de la pandémie, car jusque là le marché du travail était en bonne santé », a indiqué Detlef Scheele.

+++

21 juillet 2020: Une nouvelle étude germano-chinoise sur les anticorps

Essen/Wuhan (dpa) - Selon une étude germano-chinoise dont les résultats sont en attente de publication, la plupart des patients qui ont contracté la maladie Covid-19 fabriquent des anticorps qui leur permettraient de ne pas être infectés à nouveau par le coronavirus. Cette étude a été menée auprès de 327 patients à Wuhan, en Chine. Ils font partie des toutes premières personnes infectées dans le monde. Des anticorps actifs sur un plan biologique ont été détectés chez plus de 80 pour cent des patients six mois après qu’ils ont contracté la Covid-19. Le virologue Ulf Dittmer, directeur de l’Institut de virologie de l’hôpital universitaire de Essen, a indiqué que ces anticorps seraient capables de rendre le virus inoffensif. Trois virologues de Essen ont participé à cette étude menée en collaboration avec des experts chinois au sein d’un laboratoire germano-chinois basé à Wuhan. Les résultats de l’étude seront transmis ces prochains jours à une revue scientifique pour évaluation.

+++

20 juillet 2020: Plus de fonds pour la recherche sur le coronavirus

Berlin (dpa) - Le ministère de la Recherche allemand a augmenté les fonds alloués à la recherche sur le coronavirus. La ministre Anja Karliczek (CDU) a indiqué lundi à Berlin que l'enveloppe de 15 millions d'euros prévue au départ avait été multipliée par trois, pour atteindre désormais 45 millions d'euros. Ces fonds permettront de financer près de 90 „excellents projets“, parmi lesquels des recherches sur l'efficacité du traitement des malades avec du plasma prélevé sur des personnes ayant guéri de la maladie Covid-19, l'étude de l'influence de facteurs génétiques tels que le groupe sanguin sur le degré de gravité de la maladie ainsi que des études sur les questions éthiques, juridiques et sociales soulevées par la pandémie

+++

Le 19 juillet 2020 : Baisse des recettes fiscales tirées des péages pour les poids lourds

Berlin (dpa) – La crise du coronavirus a provoqué une baisse des recettes fiscales tirées des péages pour les poids lourds. Selon le ministère des Transports allemand, les recettes fiscales tirées des péages sur les poids lourds au premier semestre 2020 s'élevaient à 148 millions d'euros, soit une baisse de 3,59 milliards d'euros par rapport à l'an dernier. Cette baisse des recettes est liée à la baisse du trafic autoroutier provoquée par la crise du coronavirus. Le trafic des poids lourds de plus de 7,5 tonnes a baissé de 4,5 pour cent sur les autoroutes à péages par rapport à l'an dernier. Le péage pour les poids lourds est en vigueur sur les autoroutes et sur les grandes routes fédérales. Les recettes sont utilisées pour la maintenance et la rénovation des grandes routes fédérales.

+++

Le 17 juillet 2020 : Coronavirus: Les mesures de restrictions dorénavant plus restreintes

Berlin (dpa) - Le Congrès des maires allemands (Deutscher Städtetag) a salué la décision du Bund et des Länder de réagir désormais plus précisément aux flambées locales de la pandémie de coronavirus. „Les mesures de protection requises et les limitations des déplacements doivent être très restreintes dans l'espace et le temps“, a déclaré Burkhard Jung (SPD), le président du Congrès des maires allemands, à l'agence de presse allemande dpa. „Elles impliquent dans tous les cas des restrictions dans la vie quotidienne des citoyennes et des citoyens et une limitation des libertés individuelles. Il vaut mieux donc essayer d'agir de la façon la plus locale, flexible et efficace possible pour briser les chaînes de transmission de l'infection.“

+++

Le 16 juillet 2020 : Les employés allemands apprécient le télétravail

Constance (dpa) – Selon une étude de l'Université de Constance, une grande partie des employés allemands souhaite pouvoir continuer à télétravailler au-delà de la crise du coronavirus. 56 pour cent des personnes interrogées souhaitent pouvoir travailler à l'avenir au moins une partie du temps depuis chez elles. « Le modèle que plébiscitent de nombreuses personnes interrogées est celui d'un mélange équilibré entre télétravail et présence sur le lieu de travail », écrivent les auteurs de l'étude, dirigée par l'économiste Florian Kunze. Le groupe mondial Siemens fait partie des premières entreprises allemandes à introduire des changements allant dans ce sens. Son conseil d'administration vient de décider que 140.000 employées et employés du groupe, soit la moitié du personnel au niveau mondial, télétravailleraient deux à trois jours par semaine à l'avenir. Le télétravail n'est cependant pas un droit du salarié.

+++

Le 15 juillet 2020 : Le président allemand invite les bacheliers à une „fête de fin d’année 2020 en ligne"

Berlin (dpa) - Frank-Walter Steinmeier, le président allemand, invite les bacheliers à une „fête de fin d’année 2020 en ligne“, en guise de consolation pour toutes les fêtes et bals annulés cette année à cause de la pandémie de coronavirus. Sur le site internet «www.abschlussfeier-2020.de», Frank-Walter Steinmeier et sa femme, Elke Büdenbender, ainsi que plus de 70 personnalités s’adressent aux 1,9 million d’élèves qui ont achevé leurs études secondaires cette année et qui ont dû renoncer aux traditionnelles célébrations à cause de la pandémie. Ils mettent en ligne à partir de mercredi des photographies de leur propre scolarité ainsi que de courtes vidéos dans lesquelles ils donnent des conseils aux bacheliers pour cette nouvelle étape de leur vie.

+++

Le 14 juillet 2020 : Candidat vaccin : L'entreprise pharmaceutique allemande Biontech en bonne voie

Mayence (dpa) - L'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) a autorisé l'entreprise allemande Biontech, basée à Mayence, ainsi que le groupe américain Pfizer à bénéficier d'une procédure accéléré pour mettre au point deux candidats vaccins contre le coronavirus. Il s'agit des variantes les plus abouties à ce jour d'un potentiel vaccin à ARN portant le nom de « BNT 162b1 » et « BNTb2 ». Les entreprises Biontech et Pfizer ont récemment présenté aux autorités américaines les premiers résultats des études qu'elles mènent sur le candidat vaccin « BNT 162b1 ». Les deux entreprises ont qualifié ces résultats d'« encourageants ». Plusieurs experts ont également évoqué des résultats « positifs ».

+++

Le 13 juillet 2020 : Sondage: Les Allemands craignent une propagation de la pandémie de coronavirus à cause des départs en vacances

Berlin (dpa) - La majorité des Allemands craint que les départs en vacances cet été ne fassent augmenter le nombre de cas d’infections au coronavirus. Selon le „baromètre politique“ diffusé vendredi par la chaîne de télévision allemande ZDF, 69 pour cent des Allemands craignent que le nombre d’infections va augmenter fortement à cause des départs en vacances. 28 pour cent des sondés ont indiqué ne pas avoir cette crainte.

+++

Le 12 juillet 2020 : Peter Altmaier : pas de levée du port du masque sans remplir certains critères

Berlin (dpa) – Peter Altmaier, le ministre de l'Économie allemande, a indiqué qu'une levée du port du masque obligatoire dans les commerces ne serait pas envisageable tant que le nombre quotidien de nouveaux cas d'infections ne se situerait pas en-dessous du seuil de 100 nouveaux cas d'infections par jour. « Tant que nous avons en moyenne plusieurs centaines de nouveaux cas d'infections par jour, le port du masque restera obligatoire partout où la distance minimum de 1,5 mètres ne peut pas être tenue », a indiqué le ministre au quotidien « Frankfurter Allgemeine Zeitung ». « Si nous parvenons à rester en-dessous de 100 nouveaux cas d'infections par jour sur une longue période, les médecins et les responsables politiques devront revoir leur décision », a ajouté le ministre. L'Institut Robert Koch a signalé samedi 378 nouveaux cas d'infections au coronavirus en l'espace d'une journée.

+++

Le 11 juillet 2020 : La généralisation du dépistage du coronavirus montre son efficacité

Berlin (dpa) – Jens Spahn, le ministre de la Santé allemand, estime que les nouvelles règles portant sur la généralisation du dépistage du coronavirus sont efficaces. « Nous dépistons beaucoup et nous préférons dépister trop en cas de doute, mais ce toujours avec logique », a indiqué le ministre. Le nombre de tests de dépistage menés en Allemagne a doublé au cours des quatre dernières semaines. La semaine dernière, près de 500.000 patients ont été testés, soit plus de 175.000 par rapport au mois précédent. « De cette façon, nous pouvons briser rapidement les chaînes de transmission de l'infection en cas de flambées locales du virus. »

Un décret relatif au dépistage qui est entré en vigueur le 9 juin 2020 permet de mener des tests de dépistage remboursés par les caisses d'assurance-maladie et ce même sur des patients qui ne présentent pas les symptômes de la maladie Covid-19. L'accord préalable des Offices de santé est nécessaire. Cette nouvelle disposition permet de mener de vastes campagnes de dépistage et des tests de dépistages préventifs dans les jardins d'enfants, les écoles ou les maisons de retraites lorsque des cas de Covid-19 sont détectés. Tous les patients admis dans les hôpitaux sont également soumis d'office à un test de dépistage. Selon le ministère de la Santé allemand, le décret relatif au dépistage a également été appliqué dans les abattoirs où des flambées de nouveaux cas de coronavirus ont été observées.

+++

Le 10 juillet 2020 : Steinmeier : renforcer la production de matériel de protection médicale en Europe

Lübeck (dpa) – Frank-Walter Steinmeier a déclaré qu'il voulait renforcer la production de matériel de protection médicale en Europe. Le président allemand a indiqué jeudi, lors d'une visite chez le fabricant de matériel médical Dräger, à Lübeck, que la pandémie de coronavirus avait montré que les chaînes de livraison internationales pouvaient se révéler instables. Frank-Walter Steinmeier a affirmé que l'Allemagne pouvait s'estimer heureuse de pouvoir compter sur place sur un fabricant de matériel médical mondialement reconnu et qui a réagi sans attendre à la pandémie. Au mois de mars, Dräger avait augmenté considérablement ses capacités de production sur son site de Lübeck, après avoir reçu une importante commande comprenant plus de 10.000 respirateurs artificiels de la part du gouvernement allemand.

+++

9 juillet 2020 : Premiers signes d'espoir pour les exportations allemandes

Wiesbaden (dpa) – La baisse dramatique des exportations allemandes conséquente à la crise du coronavirus s'est poursuivie au mois de mai. Il y a pourtant de premiers signes d'espoir. Selon un rapport de l'Office allemand de la Statistique, la valeur des exportations allemandes a chuté en mai de 29,7 pour cent par rapport à la même période l'an dernier, pour atteindre 80,3 milliards d'euros. Les exportations ont cependant augmenté de 9 pour cent par rapport au mois précédent. Le mois d'avril est à ce jour celui où les exportations ont atteint leur niveau le plus bas : elles avaient baissé de 31,1 pour cent par rapport à la même période l'année précédente.

+++

Le 8 juillet 2020: La Kunsthalle de Brême présente des œuvres du confinement

Brême (dpa) – Pendant le confinement, des internautes du monde entier ont reproduit des œuvres d'art célèbres chez eux et ont partagé leurs photos sur les réseaux sociaux, Instagram en tête. La Kunsthalle de Brême accueille depuis mercredi l'exposition „Und jetzt Du! Kunstwerke in Quarantäne nachgestellt“ („À ton tour! Œuvres d'art reproduites pendant le confinement“). Elle réunit 77 photographies, qui ont été collectées par le musée par le biais d'un appel lancé sur Internet. Elles reproduisent des tableaux, des sculptures, des installations d'art contemporain ainsi que des œuvres sur papier issues de différentes époques. L'exposition rassemble entre autres des reproductions d'œuvres d'Albrecht Dürer, Caspar David Friedrich, Claude Monet, Paula Modersohn-Becker et Pipilotti Rist.

+++

Le 7 juillet 2020 : La majorité des Allemands sont contre la levée du port du masque obligatoire

Berlin (dpa) – La chancelière allemande Angela Merkel (CDU) est fermement opposée à une levée du port du masque obligatoire, qui a été introduit en Allemagne en raison de la pandémie du coronavirus. Elle peut compter sur un large soutien de la part des partis politiques et des Länder. „Partout où la distance minimum de sécurité ne peut pas être respectée, les masques sont et restent aujourd'hui un moyen de prévention essentiel et indispensable“, a indiqué Steffen Seibert, le porte-parole du gouvernement allemand. Le port du masque est requis pour limiter les cas d'infections, protéger les autres et soi-même. „Il faut donc continuer à porter un masque dans le bus, le métro ou dans les magasins.“

+++

Le 6 juillet 2020 : Les chiens de la Bundeswehr vont apprendre à détecter les infections au coronavirus

Ulmen/Hanovre (dpa) – Les chiens renifleurs de la Bundeswehr vont apprendre à détecter les infections au coronavirus. Les forces armées et la fondation de l'Unviersité de médecine vétérinaire de Hanovre (Stiftung Tierärztliche Hochschule, TiHo) sont en train de tester cette possibilité avec dix chiens de l'École des chiens de service de la Bundeswehr, située au cœur d'une forêt dans les environs de Ulmen (Rhénanie-du-Nord-Palatinat). Les chiens qui participent au projet sont des bergers allemands, des épagneuls et des retrievers. Les chiens renifleurs peuvent non seulement détecter les explosifs ou les drogues sur la base de la structure moléculaire d'une odeur, mais aussi différents types de cancers ou l'état d'hypoglycémie chez les diabétiques. C'est la raison pour laquelle ce projet a été initié. „Les chercheurs qui travaillent à Ulmen sont en bonne voie pour continuer à mener ce projet avec succès, le taux de succès actuel étant de 80 pour cent“, a indiqué l'École des chiens de service. Des résultats solides sont attendus dans les semaines à venir.

+++

Le 5 juillet 2020 : Le vélo est un des gagnants de la crise du coronavirus

Berlin (dpa) – Le boom qu'a connu le vélo pendant la crise du coronavirus n'est pas prêt de s'arrêter. « Le mois de mai a été le mois le plus fort que le secteur n'a jamais connu », a indiqué David Eisenberger, porte-parole de l'Association professionnelle de l'industrie du deux-roues (Zweirad-Industrie-Verband, ZIV). Certains modèles de vélos d'entrée de gamme et de vélo électriques sont mêmes épuisés et la demande dépasse souvent l'offre en matière de vélos pour enfants. « Nous travaillons d'arrache-pied à produire de nouveaux modèles », a indiqué David Eisenberger. La raison de ce boom : de nombreux citadins évitent de prendre les transports en commun et se mettent au vélo. Le fait que de nombreux Allemands passeront cette année leurs vacances en Allemagne joue également un rôle.

+++

Le 4 juillet 2020 : Merkel : Nous devons tous remercier les personnes âgées

Berlin (dpa) La chancelière Angela Merkel a remercié les personnes âgées en Allemagne pour leur endurance lors de la pandémie de Corona. "Je sais que pour vous, la vie quotidienne, qui est souvent difficile et solitaire de toute façon, est devenue encore plus difficile et solitaire", a déclaré la démocrate-chrétienne dans son message vidéo hebdomadaire samedi. "Malgré toutes ces difficultés, je n'ai pas trouvé de colère chez beaucoup de personnes âgées, mais souvent de la compréhension pour notre politique de restrictions de contacts nécessaires. Pour cela, je vous remercie beaucoup". Mme Merkel a notamment fait référence à de nombreuses initiatives nouvellement fondées dans le cadre desquelles des jeunes aident des personnes âgées.

+++

Le 3 juillet 2020 : Heiko Maas plaide pour une meilleure prise en compte des pandémies au niveau international

New York (dpa) – Heiko Maas, le ministre des Affaires étrangères allemand, souhaite que les pandémies et les autres risques pour la santé publique soient mieux pris en compte par la politique de sécurité internationale. Le ministre a affirmé lors d'une réunion virtuelle du Conseil de sécurité de l'ONU qu'il était nécessaire d'avoir « une compréhension plus vaste des termes liberté et sécurité ». Lorsque la Charte de l'ONU a été adoptée, il y a 75 ans, on pensait alors surtout en termes militaires. « Aujourd'hui nous savons qu'un virus peut être plus létal qu'une arme à feu, qu'une cyberattaque peut causer plus de dégâts qu'un soldat et que le changement climatique représente une plus grande menace pour les gens que la plupart des armes conventionnelles. » La crise du coronavirus étant globale, elle nécessite également une réponse globale.

+++

Le 2 juillet 2020 : Jens Spahn demande à ce que le Remdesivir puisse être livré en Europe

Berlin (dpa) – Jens Spahn (CDU), le ministre de la Santé allemand, a demandé au fabricant du médicament Remdesivir, utilisé pour traiter la maladie Covid-19, de garantir sa livraison en Europe malgré l'importante commande qui vient d'être passée par les États-Unis. Le ministre a indiqué jeudi dans l'émission « Morgenmagazin » de la chaîne de télévision allemande ZDF qu'il attendait de l'entreprise pharmaceutique Gilead Sciences qu'elle continue à approvisionner l'Allemagne et l'Europe « quand il s'agit d'un médicament de cette importance ». Jens Spahn estime que les besoins en Remdesivir seront couverts durant les prochaines semaines, la pharmacie centrale du Bund disposant de stocks de réserve. Ce médicament est considéré comme un des médicaments les plus prometteurs pour traiter les symptômes sévères de la Covid -19.

+++

Le 1er juillet 2020 : L'UE suspend l'interdiction d'entrée sur le territoire pour 14 pays

Bruxelles (dpa) – Les États membres de l'UE ont décidé de lever l'interdiction d'entrée sur le territoire pour les ressortissants de 14 pays à partir du 1er juillet. Les pays figurant sur la liste sont l'Algérie, de l'Australie, du Canada, de la Géorgie, du Japon, de Montenegro, du Maroc, de la Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de la Serbie, de la Corée du Sud, de la Thailande, de la Tunisie et de l'Uruguay. Cette levée de l'interdiction d'entrée sur le territoire pourrait également s'appliquer à la Chine, à condition que le pays accepte à son tour les ressortissants de l'UE sur son territoire. La liste des pays sera renouvelée toutes les deux semaines.

+++

Le 30 juin 2020 : Les données sur le vaccin contre la Covid-19 bientôt disponibles

Mayence (dpa) - L’entreprise allemande Biontech, basée à Mayence, va recevoir de nouveaux fonds par le biais d’un investissement de Temasek, un fonds d’État de Singapour. Biontech a indiqué lundi qu’un placement privé d’actions de Temasek et d’autres investisseurs allait permettre de lever 250 millions de dollars (222 millions d’euros). Comme de nombreuses autres entreprises, Biontech cherche à mettre au point un vaccin contre la maladie respiratoire Covid-19. Biontech est la première entreprise allemande à avoir reçu au mois d'avril l’autorisation de l’Institut Paul Ehrlich de tester une substance active chez des sujets volontaires sains. Les premiers résultats sont attendus pour la fin juin ou début juillet.

+++

Le 29 juin 2020 : Ouverture d'un centre de dépistage du coronavirus à l’aéroport de Francfort

Francfort-sur-le-Main (dpa) - Même si les restrictions de voyage ont été levées, les voyageurs doivent encore souvent prouver qu’ils ne sont pas atteints du coronavirus avant de pouvoir embarquer dans un vol international à destination d'un pays tiers. L’aéroport de Francfort est le tout premier aéroport allemand à se doter d'un centre de dépistage du coronavirus. L’entreprise de biotechnologie Centogene a lancé ce projet en coopération avec Fraport, l’exploitant de l’aéroport, et la compagnie aérienne Lufthansa. Le centre de dépistage sera présenté ce lundi, et notamment le fonctionnement des „Walk-through-Tests“, qui feront bientôt partie de la „nouvelle normalité“ du trafic aérien en temps de pandémie.

+++

Le 28 juin 2020 : Des milliards de plus pour le vaccin

Bruxelles/New York (dpa) – Le marathon des donateurs lancé à travers le monde pour recueillir des fonds pour élaborer des vaccins et des médicaments contre la maladie respiratoire Covid-19 se poursuit. 6,15 milliards d'euros supplémentaires ont été levés le 27 juin 2020 lors d'une conférence de donateurs virtuelle. La Commission européenne et l'Allemagne se sont engagées à elles seules à verser 5,3 milliards d'euros. Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, a organisé la conférence avec l'ONG new-yorkaise Global Citizen. Un grand concert réunissant des stars telles que Coldplay et Miley Cyrus a été diffusé en ligne à l'issue de la conférence des donateurs.

+++

Le 27 juin 2020 : Heiko Maas : plus de fermeture des frontières en Europe sans concertation

Berlin (dpa) – Heiko Maas (SPD), le ministre des Affaires étrangères allemand, n'exclut pas la possibilité de fermer à nouveau certaines frontières au sein de l'Europe en cas de nouvelle flambée des infections au coronavirus. Il a toutefois souligné qu'une telle décision devrait faire l'objet d'une concertation au préalable. « Il n'est pas à exclure que nous devions fermer certaines frontières si le nombre d'infections est beaucoup plus élevé dans certaines zones de l'Union européenne », a indiqué Heiko Maas dans une interview à l'agence de presse allemande dpa. Le ministre a ajouté qu'il fallait cependant que cela fasse l'objet d'une coordination à l'échelle de l'Europe.

Au début de la pandémie de coronavirus, plusieurs États membres de l'Union européenne, parmi lesquels l'Allemagne, ont fermé d'eux-mêmes leurs frontières. Toutes les frontières sont désormais rouvertes au sein de l'Union européenne et de l'espace Schengen. Il y a tout de même certaines exceptions : la Norvège et la Finlande ne rouvriront leurs frontières qu'à la mi-juillet.

+++

Le 26 juin 2020 : Sondage : Les Allemands passeront leurs vacances à la maison ou en Allemagne

Berlin (dpa) – La plupart des Allemands ne prévoit pas de partir en vacances cet été ou bien de rester en Allemagne. C'est la tendance qui se dégage d'un sondage commandé par l'émission ARD-Morgenmagazin, dont les résultats ont été publiés jeudi soir. Parmi ceux qui ont déjà décidé ce qu'ils feraient pendant leurs vacances, plus de la moitié (51 pour cent) déclarent vouloir rester chez eux. Plus d'un tiers (35 pour cent) prévoit de passer ses vacances ailleurs en Allemagne. 17 pour cent des personnes interrogées comptent elles se rendre dans un autre pays d'Europe. Seuls deux pour cent des sondés songent à passer leurs vacances hors d'Europe.

+++

Le 25 juin 2020 : L’application de traçage du coronavirus commence à faire ses preuves

Berlin (dpa) - Environ 15 pour cent de la population utilise actuellement l'application de traçage du coronavirus lancée par le Bund. L’Institut Robert Koch a annoncé mercredi sur Twitter que l’application avait déjà été téléchargée 12,6 millions de fois depuis son lancement. Selon les experts, l’application peut contribuer à endiguer la pandémie si elle est utilisée par au moins 15 pour cent de la population. Ce seuil a été atteint cette semaine après que l’application a été téléchargée 12,48 millions de fois, la population allemande étant de 83,2 millions d’habitants.

+++

Le 24 juin 2020 : Deux cantons placés en confinement en Rhénanie-du-Nord-Westphalie

Düsseldorf (dpa) – Des mesures de restriction de la vie publique ont été mises en places dans deux cantons de Rhénanie-du-Nord-Westphalie après une flambée de nouveaux cas de coronavirus dans un abattoir de l'entreprise allemande Tönnies. Ces mesures de restriction strictes sont entrées en vigueur à minuit dans les cantons de Gütersloh et de Warendorf, qui comptent environ 640.000 habitants. L'abattoir de Rheda-Wiedenbrück de l'entreprise Tönnies, à Gütersloh, est considéré comme le foyer de départ de cette nouvelle vague de contamination. De nombreux employés de l'abattoir vivent également dans les environs de Warendorf. Les mesures de restrictions seront conservées au moins jusqu'au 30 juin 2020.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

23 juin 2020 : Les professionnels de l'évènementiel attirent l'attention avec une « Night of Light »

Berlin (dpa) – Les professionnels de l'évènementiel ont voulu attirer l'attention sur la situation difficile dans laquelle ils se trouvent à cause de la crise du coronavirus en organisant une « Night of Light » cette semaine. Des monuments emblématiques ont été illuminés de lumière rouge dans la nuit du 22 au 23 juin 2020 dans de nombreuses villes allemandes. « Le secteur de l'évènementiel est sur la liste rouge des secteurs menacés de disparaître », est-il indiqué dans le communiqué publié par l'initiative. De nombreux monuments ont été illuminés à travers l'Allemagne, parmi lesquels la Porte de Brandebourg, à Berlin.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

22 juin 2020: La voiture et les vacances seront les grands gagnants de la crise du coronavirus

Hambourg (dpa) - Le futurologue Horst Opaschowski, 79 ans, a annoncé qu’il tablait sur une forte hausse du trafic sur les autoroutes et les routes allemandes à l’issue du lockdown. „Une explosion du tourisme automobile est en train de s’annoncer“, a indiqué le chercheur à l’agence de presse allemande dpa. Il estime que partir en vacances à bord de sa voiture va devenir la nouvelle normalité, étant donné que les possibilités de voyager en avion et en bateau sont restreintes et qu’il est actuellement déconseillé d’utiliser ce type de transport. Il a ajouté que l’obligation de respecter les distances de sécurité et de porter un masque risquait également de plomber l’atmosphère à bord des avions et des bateaux de croisière, ainsi que dans une partie des trains.

+++

Le 21 juin 2020: L'économie allemande en bonne voie

Francfort-sur-le-Main (dpa) – Jens Weidmann, le président de la Bundesbank, estime qu'après plusieurs mois de crise du coronavirus, l'économie allemande est désormais en bonne voie. « Nous avons vécu ces derniers mois la récession économique la plus forte de l'histoire de la République fédérale allemande », a déclaré Jens Weidmann à l'hebdomadaire « Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung ». « La bonne nouvelle, c'est que le pire est sans doute derrière nous, et que nous allons à nouveau de l'avant. » Le président de la Bundesbank a cependant précisé que cette reprise économique serait lente, comparée à la récession brutale qu'a subie l'économie allemande ces derniers mois.

+++

Le 20 juin 2020: Angela Merkel: „Cette application mérite votre confiance“

Berlin – La chancelière allemande Angela Merkel a appelé les Allemandes et les Allemands à utiliser l'application de traçage du coronavirus dans son podcast hebdomadaire. Cette application peut être vue comme „un compagnon et un protecteur“ et elle peut aider à briser les chaînes de transmission de l'infection, a-t-elle souligné. L'application de traçage du coronavirus est disponible en téléchargement gratuit sur les App Stores de Google et Apple depuis mardi. La chancelière s'est dit satisfaite de voir que plusieurs millions de personnes avaient déjà téléchargé l'application ces derniers jours.

+++

Le 19 juin 2020 : Le groupe sanguin a une incidence sur la sévérité de la maladie Covid-19

Boston/Kiel (dpa) – Alors que chez certaines personnes, la maladie Covid-19 peut entraîner une insuffisance respiratoire et s'avérer mortelle, elle passe relativement inaperçue chez d'autres. Bien que l'on continue d'ignorer les raisons pour lesquelles la Covid-19 se manifeste différemment selon les individus, le groupe sanguin pourrait jouer un rôle important dans la virulence de la maladie. C'est ce que rapporte une équipe de recherche internationale dirigée par le biologiste moléculaire Andre Franke, chercheur à la clinique universitaire de Kiel, dans la revue scientifique « New England Journal of Medicine ». Selon cette étude, les personnes appartenant au groupe sanguin A ont près de 50 pour cent de risque en plus de développer une forme sévère de la maladie Covid-19 que les personnes appartenant aux autres groupes sanguins. Les personnes appartenant au groupe sanguin O ont elles environ 50 pour cent de risque en moins d'être atteintes d'une forme grave de la Covid-19. Les résultats de l'étude ont récemment fait l'objet d'une prépublication, ce qui signifie dans le jargon scientifique que celle-ci n'avait pas encore fait l'objet d'une évaluation par un comité de scientifiques indépendants. L'étude est désormais parue dans une revue scientifique de renom.

+++

Le 18 juin 2020 : Une deuxième étude sur un candidat vaccin autorisée

Langen (dpa) – L'entreprise allemande CureVac, basée à Tübingen, va lancer un essai clinique d'un nouveau candidat vaccin contre le coronavirus. L'Institut Paul Ehrlich, l'autorité compétente en la matière, a indiqué mercredi avoir délivré l'autorisation nécessaire à l'entreprise. Les premiers volontaires seront vaccinés ce mois-ci dans le cadre de la phase 1 de l'essai. Après Biontech, CureVac est la deuxième entreprise allemande à être autorisée à tester un vaccin. Selon l'Institut Paul Ehrlich, il existe actuellement 130 projets de vaccins contre le coronavirus dans le monde. Dix candidats vaccins font aujourd'hui l'objet d'essais cliniques, et deux d'entre eux se trouvent déjà en phase 2 et en phase 3.

+++

Le 18 juin 2020 : À nouveau un foyer d'infection dans une usine de transformation de viande

Rheda-Wiedenbrück/Berlin (dpa) – Un foyer d'infection du coronavirus est de nouveau apparu dans une usine de transformation de viande. Au moins 657 personnes travaillant dans un abattoir à Westfalen ont été testées positives à la Covid-19. La production a été suspendue provisoirement, la circonscription de Gütersloh a fermé les écoles et les jardins d'enfants et plus de 7.000 personnes ont été placées en quarantaine.

+++

Le 17 juin 2020 : Les enfants ne sont pas moteurs dans la propagation du coronavirus

Stuttgart (dpa) – Selon une étude menée à la Clinique pour enfants de l'Université d'Ulm (Bade-Wurtemberg), les enfants sont bien plus rarement contaminés par le coronavirus que leurs parents. Les enfants ne doivent donc pas être considérés comme moteurs dans la propagation du coronavirus. C'est ce qu'a affirmé mardi le médecin Klaus-Michael Debatin, directeur de la clinique, lors de la présentation des résultats de l'étude à Stuttgart. Le rôle des enfants dans la propagation du virus joue un rôle décisif vis-à-vis de la réouverture des jardins d'enfants et des écoles primaires.

+++

Le 16 juin 2020 : L’application de traçage du coronavirus disponible au téléchargement

Berlin (dpa) - L’application de traçage du coronavirus lancée par le Bund est disponible au téléchargement. L’appli est disponible dans le Google Play Store (http://dpaq.de/KwuPk) pour les smartphones Android, dans l’App Store d’Apple (http://dpaq.de/27C0T) pour les iPhones. Cette application a pour but de prévenir rapidement les personnes qui ont été en contact avec des personnes infectées et ainsi d’aider à briser les chaînes de transmission du coronavirus. Elle ne protège cependant pas ses utilisateurs d’une contamination par le virus.

+++

Le 15 juin 2020 : Précommande de plus de 300 millions de doses de vaccin

Berlin (dpa) – L'Allemagne, la France, l'Italie et les Pays-Bas ont passé une précommande de plus de 300 millions de doses d'un vaccin contre le coronavirus auprès d'une entreprise pharmaceutique. Elles seront à la disposition de tous les États membres de l'Union européenne. Le fabricant du vaccin a précisé que la précommande portait sur « jusqu'à 400 millions de doses ». L'entreprise pharmaceutique a déjà passé un accord similaire avec la Grande-Bretagne, les États-Unis et l'Inde, pour un total de 1,7 milliard de doses de vaccin. Il s'agit du AZD1222, un vaccin contre la maladie Covid-19 mis au point par l'Université britannique d'Oxford qui est à l'étude depuis mai 2020. Il va être testé ces prochains mois sur plus de 10.000 adultes.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Le 14 juin 2020: Levée des contrôles aux frontières

Berlin (dpa) – Les contrôles qui ont été mis en place aux frontières intérieures de l'Union européenne durant la pandémie de coronavirus seront suspendus le 15 juin à minuit, dans la nuit de dimanche à lundi. Introduits à la mi-mars, ces contrôles ont déjà été assouplis depuis mercredi dernier. Les ressortissants des États membres de l'Union européenne peuvent donc à nouveau se rendre en Allemagne sans motif particulier. Les contrôles des passagers étrangers arrivant d'Espagne par avion seront eux maintenus jusqu'au 21 juin 2020.

+++

Le 13 juin 2020: Un fonds de secours pour les institutions culturelles internationales

Berlin (dpa) – L'Allemagne va mettre en place un fonds de secours pour aider les institutions culturelles internationales durant la crise du coronavirus. Plusieurs institutions du secteur de la coopération culturelle internationale se sont jointes à l'initiative du Goethe Institut et du ministère des Affaires étrangères. Le fonds de secours s'adresse aux « organisations à l'étranger dont l'engagement a une grande importance pour la liberté artistique et une société plurielle », comme on peut le lire dans le communiqué de presse.

Des projets permettant avant tout de pérenniser l'existence de ces institutions vont recevoir rapidement un soutien financier. Le ministère allemand des Affaires étrangères a déjà mis à disposition une enveloppe de trois millions d'euros pour financer ce fonds de secours. Le Goethe Institut est chargé de la distribution de ces aides. Le programme culturel berlinois de l'Office allemand d'échanges universitaires (Deutscher Akademischer Austauschdienst, DAAD), la Commission allemande pour l'Unesco, la Fondation S. Fischer, la Fondation Mercator, la Fondation Robert Bosch et la Fondation Siemens vont également financer le fonds de secours. D'autres institutions ont également promis leur soutien. Le fonds de secours est destiné aux institutions culturelles situées hors de l'Union européenne qui n'ont pas accès à d'autres aides financières que celles-ci. Chaque institution pourra recevoir jusqu'à 25.000 euros.

+++

Le 12 juin 2020 : La crise du coronavirus a stimulé le boom du jardinage

Berlin/Offenbach/Cologne (dpa) – Le jardinage a pris une nouvelle dimension chez beaucoup de personnes durant la crise du coronavirus. « Tout le monde se met soudain à jardiner. Le jardinage a remplacé la cuisine », estime par exemple la blogueuse berlinoise Carolin Engwert (photo) : « Avant la crise du coronavirus, mon blog avait environ 30.000 visiteurs par mois. Aujourd'hui j'en ai 120.000 », explique-t-elle. La Fédération allemande des jardins familiaux rapporte également que les demandes de location de jardins familiaux ont augmenté dans toute l'Allemagne depuis le début de la crise du coronavirus. Le nombre de demandes a au moins doublé par rapport à l'an dernier. À Berlin, Hambourg ou Munich, les demandes ont même été multipliées par quatre.

+++

Le 11 juin 2020 : L'Allemagne prolonge jusqu'au 31 août ses mises en garde sur les voyages hors Union européenne

Berlin (dpa) – L'Allemagne vient de prolonger jusqu'au 31 août 2020 ses mises en garde sur les voyages touristiques dans les pays ne faisant pas partie de l'Union européenne. Son avertissement aux voyageurs concerne plus de 160 pays. La semaine dernière, le gouvernement allemand a décidé de lever son avertissement aux voyageurs pour 31 pays européens, à savoir les 26 autres États membres de l'Union européenne, la Grande-Bretagne, qui ne fait désormais plus partie de l'UE, et les quatre États non-membres de l'UE mais faisant partie de l'espace Schengen : l'Islande, la Norvège, la Suisse et le Lichtenstein. Cette levée de l'interdiction de voyager sera effective le 15 juin 2020 pour 29 pays. L'Espagne et la Norvège suivront plus tard, car ces deux pays n'ont pas encore levé leur interdiction d'entrée sur le territoire. Les mises en garde sur les voyages touristiques resteront en vigueur jusqu'au 31 août 2020 pour plus de 160 pays. Cette liste comprend certaines destinations préférées des Allemands, à l'instar de la Turquie, qui figure en troisième position dans le classement des pays où les Allemands aiment passer leurs vacances.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Le 10 juin 2020 : Le chiffre d’affaires des artisans en hausse malgré la crise du coronavirus

Wiesbaden (dpa) - En dépit de la crise du coronavirus, le secteur de l’artisanat en Allemagne a fait de bonnes affaires au premier trimestre. L’Office allemand de la Statistique a indiqué mercredi que les recettes des sept corps de métiers qui composent le secteur de l’artisanat ont augmenté de 3,8 pour cent par rapport au premier trimestre 2019. Seul les artisans du secteur du service à la personne, dont font partie les coiffeuses et les coiffeurs, a achevé le premier trimestre avec une baisse de chiffre d’affaires de 3,2 pour cent. Les activités artisanales réglementées comprennent les métiers du bâtiment, de l’aménagement, de l’industrie, de l’automobile, de l’alimentation, de la santé ainsi que du service à la personne.

+++

Le 9 juin 2020 : Une baisse des exportations sans précédent

Wiesbaden (dpa) - Les exportations allemandes ont diminué dramatiquement au mois d’avril à cause de la crise du coronavirus. La valeur globale des exportations de marchandises a accusé une baisse de 31,1 pour cent par rapport au mois d'avril 2019, pour atteindre 75,7 milliards d’euros. L’Office allemand de la Statistique, qui a rendu public ces chiffres mardi à Wiesbaden, a indiqué qu’il s’agissait de la plus forte baisse observée d'une année à l'autre depuis 1950, année où les statistiques du commerce extérieur ont été introduites.

+++

Le 8 juin 2020 : L'application de traçage dévoilée la semaine prochaine

Berlin (dpa) – Le ministre de la Santé allemand, Jens Spahn (CDU), a annoncé que l'application de traçage des personnes atteintes de la maladie Covid-19 ne serait dévoilée que la semaine prochaine. « Nous avons encore besoin de temps pour développer l'application car nous avons de grandes exigences : l'appli doit pouvoir être installée sur la totalité des appareils mobiles et doit par exemple pouvoir fonctionner même quand on écoute de la musique sur son smartphone », a indiqué le ministre au quotidien « Rheinische Post ». Jens Spahn a souligné que l'application doit également remplir des critères stricts en termes de protection des données et d'efficacité énergétique. « Si nous parvenons à convaincre quelques millions de citoyens [d'installer l'application] au cours des prochaines semaines, cela sera déjà satisfaisant », a indiqué Jens Spahn. « La lutte contre le virus est un travail d'équipe. Chaque personne qui télécharge l'application apporte sa contribution. » Le gouvernement allemand espère pouvoir mieux retracer les chaînes de transmission du coronavirus à l'aide de cette application de traçage et ainsi éviter une nouvelle vague de propagation du virus lors d'un assouplissement des restrictions à la vie publique. Lorsqu'un utilisateur de l'application est testé positif à la maladie Covid-19 et indique son statut via l'application, les autres utilisateurs sont alors informés qu'ils ont récemment été en contact avec une personne infectée.

+++

Le 7 juin 2020 : Angela Merkel : Un plan de relance sur plusieurs années

Berlin (dpa) – La chancelière Angela Merkel a indiqué que les mesures prises par les responsables des partis politiques de la coalition (CDU/CSU et SPD) pour amortir les conséquences de la crise du coronavirus consistaient à la fois en un plan de relance classique et un plan pour l'avenir s'échelonnant sur plusieurs années. Le plan de relance classique porte sur les années 2020 et 2021. La chancelière a indiqué dans son podcast hebdomadaire qu'il était nécessaire d'adopter un plan pour l'avenir car le changement climatique et la digitalisation sont en train de changer profondément l'économie. 130 milliards d'euros seront alloués au plan de relance, dont 50 milliards pour le plan pour l'avenir.

+++

Le 6 juin 2020 : Le Bundesrat approuve les aides financières pour les parents

Berlin (dpa) – Les parents ayant un emploi et qui n'ont pas pu travailler durant la crise du coronavirus parce qu'ils ont dû s'occuper de leurs enfants vont recevoir des aides de l'État pendant plus longtemps. Le Bundesrat vient d'approuver une loi du Bundestag qui prévoit de prolonger ces aides de 6 à 20 semaines. Chaque parent a droit à 10 semaines de dédommagement, les familles monoparentales à 20 semaines. L'État leur verse 67 pour cent de leurs revenus nets, dans la limite de 2.016 euros par mois.

La loi approuvée par le Bundesrat prévoit également des allègements pour les restaurants et les employés au chômage partiel. Dans le domaine de la restauration, la TVA sur les plats va passer de 19 à 7 pour cent pour une durée d'un an à compter du mois de juillet. Les aides financières versées par l'État aux employeurs restent par ailleurs en grande partie exonérées d'impôts.

+++

Le 5 juin 2020 : Horst Seehofer veut supprimer les contrôles aux frontières à la mi-juin

Berlin (dpa) – Horst Seehofer (CSU), le ministre de l'Intérieur allemand, veut supprimer les contrôles aux frontières de l'Allemagne à partir de la mi-juin. Le ministre a annoncé ce vendredi, après avoir consulté ses homologues européens par visioconférence, qu'il comptait déposer une demande allant dans ce sens auprès du cabinet fédéral le 10 juin prochain. De nombreux États européens prévoient également de lever à la mi-juin les contrôles frontaliers qui avaient été mis en place durant la crise du coronavirus. Quelques pays veulent attendre la fin du mois.

+++

Le 4 juin 2020 : Sondage : une majorité en faveur d’un fonctionnement normal des écoles et des jardins d’enfants après les vacances

Mayence (dpa) – Selon un sondage, une majorité d’Allemands est favorable au fonctionnement normal des écoles et des jardins d’enfants après les vacances estivales : 58 % des personnes interrogées souhaitent l’ouverture complète des établissements en Allemagne après les vacances d’été dans un sondage de l’institut d’étude de l’opinion Infratest dimap, a indiqué le 3 juin à Mayence le SWR, qui a commandité l’enquête. Un tiers des personnes interrogées (34 %) estiment par contre que le fonctionnement des établissements accueillant des enfants ne devrait être rétabli que partiellement.

+++

Le 3 juin 2020: Coronavirus : Diminution du nombre de patients hospitalisés aux soins intensifs

Berlin (dpa) – Le nombre de patients atteints de la maladie Covid-19 dont l'état nécessite un placement en soins intensifs a nettement diminué en Allemagne au cours des dernières semaines. D'après le registre de l'Association interdisciplinaire allemande des soins intensifs et de la médecine d'urgence (Deutsche Interdisziplinäre Vereinigung für Intensiv-und Notfallmedizin, DIVI), 689 personnes atteintes de la maladie Covid-19 étaient hospitalisées aux soins intensifs à la date du 2 juin 2020. La moitié d'entre elles étaient placées sous respiration artificielle. À titre de comparaison, il y avait encore 2.900 patients placés en soins intensifs à la mi-avril. Le nombre de nouveaux cas de contamination reste aussi relativement bas. Les offices de santé ont signalé 213 nouvelles infections au coronavirus au cours d'une journée auprès de l'Institut Robert Koch.

+++

Le 2 juin 2020 : Sondage : La majorité des Allemands sont favorables au port du masque et à la vaccination

Berlin (dpa) – Une grande partie des Allemands est favorable au port du masque: 49 pour cent d'entre eux estiment que cette mesure devrait continuer à être appliquée. 13 pour cent des Allemands demandent même à ce que le port du masque soit étendu à d'autres domaines de la vie publique. C'est le résultat d'un sondage en ligne mené auprès de 2.056 personnes par l'institut de sondage YouGov pour le compte de l'agence de presse allemande dpa. Un Allemand sur deux se dit par ailleurs prêt à se faire vacciner contre le coronavirus dans le cas où un vaccin serait disponible. Un quart des sondés hésite, un cinquième est contre.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Le 1 juin 2020: Le code de l'appli de traçage du coronavirus dévoilé

Berlin (dpa) – Les développeurs de l'application de traçage du coronavirus lancée par le Bund viennent de publier la totalité du code avec lequel elle a été programmée. Le lancement de cette application suscite beaucoup d'attention en Allemagne. « Durant le week-end de la Pentecôte, nous avons mis en ligne tous les codes sources qui n'avaient pas encore été publiés sur la plateforme de développement Github », ont indiqué les porte-paroles de Deutsche Telekom et SAP. La communauté des experts de la sécurité informatique a donc désormais accès à la totalité du code source de l'application.

Les deux groupes allemands, qui avaient annoncé vouloir rendre leur application de traçage la plus transparente possible, ont donc tenu leur promesse. Plus de 65.000 développeurs informatiques volontaires ont déjà examiné les codes sources qui avaient été publiés précédemment et envoyé des propositions d'améliorations. « Il s'agit d'un engagement exceptionnel, qui témoigne du dynamisme de la culture de la programmation informatique en Allemagne », peut-on lire dans le communiqué publié par Deutsche Telekom et SAP.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Le 31 mai 2020: Un plan de relance doté de plusieurs milliards d'euros

Berlin (dpa) – Le gouvernement allemand veut soutenir l'économie allemande, en proie à une récession à cause de la crise du coronavirus, en mettant en place un plan de relance doté de plusieurs milliards d'euros. L'hebdomadaire « Bild am Sonntag », qui obtenu des informations auprès de sources proches du gouvernement, rapporte que ce plan de relance pourrait être doté de 75 à 80 milliards d'euros, mais plusieurs points sont encore sujets à discussion. Olaf Scholz (SPD), le ministre des Finances allemand, réclame avant tout la mise en place de trois mesures : l'allongement de la durée du chômage partiel d'une à deux années, le versement d'une allocation unique de 300 euros par enfant pour les familles ainsi que la mise en place d'un plan de sauvetage destiné aux communes. Ce dernier prévoit d'effacer les dettes passées des communes et de compenser la baisse des recettes des taxes professionnelles locales. Selon les calculs de l'Institut de l'économie allemande (Institut der Deutschen Wirtschaft, IW), la pandémie de coronavirus a coûté jusqu'à présent 287,5 milliards d'euros à l'État allemand.

+++

Le 30 mai 2020: De nombreux Allemands veulent renoncer à partir en vacances cet été

Berlin (dpa) – Selon le baromètre politique de la chaîne de télévision ZDF, plus d'un tiers des Allemands prévoit de ne pas partir en vacances cet été. 37 pour cent des personnes interrogées dans le cadre de ce sondage ont indiqué qu'elles renonceraient à voyager cet été à cause de la crise du coronavirus. Un peu moins d'un tiers (31 pour cent) des Allemands compte partir en vacances mais ne pas quitter le pays. Seul un Allemand sur dix (13 pour cent) prévoit de passer ses vacances dans un pays européen. 18 pour cent des sondés n'ont pas encore pris de décision.

+++

Le 29 mai 2020 : Sondage : La majorité des Allemands approuvent les mesures contre le coronavirus

Cologne (dpa) – Près de trois-quarts (74 pour cent) des Allemands estiment que les mesures sanitaires qui ont été mises en place en mars pour endiguer la pandémie de coronavirus en Allemagne étaient les bonnes. C'est le résultat d'une enquête de l'institut de sondage d'opinion Infratest commandée par la chaîne de télévision Westdeutscher Rundfunk (WDR). 15 pour cent des sondés estiment que ces mesures étaient exagérées, 9 pour cent estiment au contraire qu'elles n'étaient pas assez radicales. 58 pour cent des Allemands approuvent par ailleurs les récents assouplissements des mesures anti-coronavirus. Un quart des sondés (25 pour cent) estime que ces assouplissements sont trop précipités, 15 pour cent qu'ils sont trop limités.

+++

Le 28 mai 2020 : Reprise économique forte en 2021

Munich (dpa) – L'Institut Ifo prévoit pour 2020 une baisse de 6,6 pour cent de la performance économique de l'Allemagne. Les économistes munichois ont actualisé leurs prévisions ce jeudi. L'économie allemande pourrait cependant connaître une croissance de 10,2 pour cent l'an prochain. Les chercheurs de l'Ifo tablent pour 2020 sur une baisse bien plus forte que celle qu'a connu l'économie allemande durant la crise financière de 2009. La performance économique avait chuté de 5,7 pour cent cette année-là.

+++

Le 27 mai 2020 : Le Bund et les Länder prolongent les restrictions de contacts sociaux jusqu'à fin juin

Berlin (dpa) – En raison de la pandémie de coronavirus, les personnes vivant en Allemagne doivent continuer à se tenir à distance les unes des autres au moins jusqu'à fin juin lors des rencontres à l'extérieur. Le Bund et Länder ont décidé ce mardi de prolonger les restrictions de contacts sociaux jusqu'au 29 juin 2020. Les Länder ont cependant la possibilité de mettre en place d'autres assouplissements à partir du 6 juin, en autorisant par exemple les rassemblements de dix personnes issues de deux foyers différents dans l'espace public.

+++

Le 25 mai 2020 : Le ministre de l'Économie allemand, Peter Altmeier, défend le plan de sauvetage de la Lufthansa

Berlin (dpa) – Le ministre de l'Économie allemand, Peter Altmaier (CDU), a défendu le plan de sauvetage de la Lufthansa. L'État aurait dû s'assurer d'avoir plus voix au chapitre au sein de la compagnie aérienne en contrepartie des aides de neuf milliards d'euros qu'il va lui verser. Peter Altmaier a indiqué que ce plan de sauvetage permettrait de sauver plus de 100.000 emplois. Il s'agit également d'assurer la pérennité d'une grande entreprise opérant au niveau mondial et qui a « un rôle prépondérant » dans la compétitivité de l'économie allemande. La Commission européenne et le conseil d'administration de la Lufthansa doivent désormais valider l'accord passé entre le gouvernement allemand et la compagnie aérienne. Lors d'une réunion du comité directeur de la CDU, la chancelière allemande Angela Merkel (CDU) a estimé qu'un « dur combat » allait désormais se jouer, car Bruxelles ne veut donner son accord qu'en contrepartie d'un strict cahier des charges.

Le 25 mai 2020 : Les manifestations contre les restrictions attirent moins de monde

Berlin (dpa) – Des manifestations contre les restrictions liées à la pandémie de coronavirus ont à nouveau eu lieu le week-end dernier dans de nombreuses villes allemandes. Le nombre de participants était cependant nettement en baisse par rapport aux dernières semaines. À Berlin, plusieurs petits rassemblements ont été organisés à travers la ville. La ruée qui était attendue n'a pas eu lieu. À Hambourg, une manifestation intitulée « Mahnwache für das Grundgesetz » (commémoration silencieuse pour la Loi fondamentale) a rassemblé environ 750 personnes. À Cologne (photo), environ 250 manifestants ont formé une chaîne humaine. Une grande manifestation contre les mesures sanitaires prises pour lutter contre le coronavirus qui devait se tenir à Munich est elle littéralement tombée à l'eau : un orage a éclaté peu avant le début du rassemblement prévu sur la Theresienwiese, obligeant les organisateurs à annuler la manifestation.

+++

Le 24 mai 2020 : Les séjours touristiques seront bientôt de nouveau autorisés

Berlin (dpa) – L'Espagne, qui a été fortement touchée par la pandémie de coronavirus, prévoit de rouvrir ses frontières aux touristes étrangers à partir de juillet. « Nous allons recommencer à accueillir des touristes étrangers sous certaines conditions de sécurité », a indiqué Pedro Sánchez, le premier ministre espagnol. Peu avant cette annonce, Fritz Joussen, le PDG de la compagnie aérienne Tui, avait annoncé qu'il voulait reprendre les liaisons aériennes avec Majorque à partir du mois de juin. Le gouvernement des îles Baléares a d'ailleurs initié récemment un projet pilote avec Tui. « Dès que nous obtenons son feu vert, nous sommes prêts à décoller », a indiqué Fritz Joussen suite à l'annonce de Madrid. Tui souhaite également pouvoir bientôt transporter à nouveau des passagers dans d'autres pays. Fritz Joussen a indiqué au quotidien « Rheinische Post » que l'Autriche, la Grèce, Chypre, la Croatie et la Bulgarie étaient très bien préparées pour accueillir des touristes. La compagnie aérienne est également en pourparlers avec la Turquie.

Des progrès ont aussi été faits dans les négociations menées actuellement au sein de l'Union européenne au sujet d'une levée des restrictions de voyage avant les vacances d'été. Heiko Maas (SPD), le ministre des Affaires étrangères allemand, a participé récemment à plusieurs vidéoconférences réunissant ses homologues des pays frontaliers de l'Allemagne et des pays qui font partie des destinations touristiques préférées des Allemands. Il estime que l'avertissement mondial aux voyageurs pourrait être levé à la mi-juin, tout au moins au sein de l'Union européenne.

+++

Le 23 mai 2020 : La Thuringe veut lever les restrictions liées au coronavirus

Le Land de Thuringe prévoit de lever début juin les restrictions générales liées au coronavirus qui ont été mises en place à l'échelle nationale, telles que la distance minimum à respecter entre les personnes, le port obligatoire d'un masque couvrant le nez et la bouche et les restrictions de contacts sociaux. À la place, le Land prévoit des mesures locales dans les zones où le taux d'infections dépasse un certain seuil. Celui-ci pourrait être fixé à 35 nouvelles infections pour 100.000 habitants en l'espace d'une semaine.

Le vendredi, Max Giesinger a donné un "concert en voiture" à Erfurt en Thuringe (photo).

+++

Le 22 mai 2020 : Accord en vue pour le gouvernement allemand et la Lufthansa ?

Berlin (dpa) – Les négociations portant sur un plan de sauvetage de plusieurs milliards d'euros se poursuivent entre le gouvernement allemand et la Lufthansa. Le comité du Fonds de stabilisation économique devrait se réunir le 22 mai 2020 pour soumettre une offre officielle portant sur des mesures de soutien à la compagnie aérienne en difficulté. Les comités de la Lufthansa devront alors étudier cette proposition et se prononcer. La Commission européenne doit également donner son accord.

Le gouvernement allemand et la Lufthansa ont indiqué qu'ils attendaient une décision sous peu. Le plan de sauvetage mis au point par le Bund prévoit d'injecter neuf milliards d'euros d'argent public dans la compagnie aérienne pour l'aider à surmonter la crise. L'État va devenir actionnaire de l'entreprise à hauteur de 20 pour cent, soit en-dessous du seuil de la minorité de blocage, qui permet de bloquer des décisions importantes. Certains points du plan de sauvetage restent toutefois encore à éclaircir.

+++

Le 21 mai 2020 : Le gouvernement allemand veut protéger les fabricants de vaccins

Berlin (dpa) – Le gouvernement allemand veut mieux protéger les entreprises allemandes qui fabriquent des médicaments et des vaccins face aux convoitises des investisseurs issus de pays ne faisant pas partie de l’Union européenne. La réglementation sur les échanges extérieurs va être renforcée à cet effet. Le gouvernement pourra ainsi être informé plus tôt et plus en détails lorsque des entreprises du secteur de la santé sont en passe d'être rachetées. « La crise du coronavirus nous montre à quel point le savoir médical et les capacités de production dont nous disposons en Allemagne et en Europe peuvent être importantes dans les situations de crise », a déclaré Peter Altmaier (CDU), le ministre de l'Économie allemand, mercredi à Berlin.

+++

Le 20 mai 2020 : Berlin: L'aéroport de Tegel pourrait fermer en juin

Berlin (dpa) - L'aéroport le plus important de la capitale allemande va probablement fermer ses portes à cause de la crise du coronavirus. Le Bund et les Länder de Berlin et du Brandebourg ont décidé mercredi lors d'une assemblée de sociétaires que l'aéroport de Tegel pourrait être mis temporairement hors service à partir du 15 juin 2020. L'information a été transmise par une porte-parole du département des Finances du Sénat de Berlin. Une demande a d'ores et déjà été déposée auprès de l'administration de l'aviation civile. Si le nombre de passagers ne connaît pas de forte augmentation durant les prochaines semaines, l’aéroport fermera ses portes pour deux mois. Les deux aéroports de Berlin accueillent actuellement environ 2.000 passagers par jour. L’aéroport de Schönefeld, situé au sud-est de Berlin, à la frontière du Brandebourg, reste lui en service.

+++

Le 19 mai 2020 : Les immatriculations de véhicules diminuent d’un quart au sein de l'UE

Bruxelles (dpa) - La pandémie de coronavirus a fait chuter drastiquement les ventes de voitures. Rien qu’au sein de l’Union européenne (UE), seuls 270.682 véhicules ont été immatriculés au mois d’avril, soit 76,3 pour cent de moinscomparé au même mois de l’année précédente. Ces chiffres ont été transmis mardi à Bruxelles par l’Acea (Association des constructeurs européens d’automobiles). Selon l’Union de l’industrie automobile allemande (Verband der Automobilindustrie, VDA), le recul des ventes a été particulièrement dramatique en Italie et en Espagne et également en Grande-Bretagne, qui ne fait plus partie de l’Union européenne. Avec des baisses comprises entre 97 et 98 pour cent, le marché automobile a „presque totalement dépéri“ au mois d’avril dans ces pays. 

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Le 18 mai 2020 : Maas: Des vacances qui ressemblent à des vacances

Avant d’entamer des négociations avec ses homologues des pays européens, Heiko Maas, le ministre des Affaires étrangères allemand, a calmé les attentes de ses concitoyens. „Cette année, les vacances seront différentes des vacances que nous connaissions jusqu’alors“, a déclaré Heiko Maas lundi dans l’émission „Morgenmagazin“ de la chaîne de télévision ZDF. Le ministre a rappelé que la pandémie de coronavirus n’avait pas encore été domptée et qu’il fallait créer des mesures préventives au cas où le nombre d’infections recommencerait à grimper. Il espère toutefois qu’il sera possible cet été de passer des vacances qui „ressemblent à des vacances“ au sein de l’Union européenne. Heiko Maas veut s’entretenir ce midi avec ses homologues des pays européens qui font partie des destinations préférées des Allemands de la manière dont les mesures de restrictions des voyages pourraient être assouplies peu à peu. L’Espagne, l’Italie, l’Autriche, la Grèce, la Croatie, le Portugal, Malte, la Slovénie, Chypre et la Bulgarie sont invités à participer à la vidéoconférence. Heiko Maas a indiqué que les ministres veulent notamment aborder les conditions d’entrée dans les pays, les règles portant sur la quarantaine et la coopération entre les services de santé. Le but est également de transformer l’avertissement mondial en vigueur actuellement en Allemagne en simples conseils aux voyageurs. Il reviendrait ainsi aux citoyens de juger eux-mêmes si et où ils souhaitent partir en voyage.

+++

Le 17 mai 2020: Reprise de la Bundesliga

Berlin (dpa) – Après plusieurs semaines de débats, le Championnat d'Allemagne de football est de retour. Samedi, lors de la reprise, des matchs de première et deuxième division se sont déroulés à huis clos dans dix stades, devant des gradins vides. Les consignes émises par la Bundesliga pour la reprise de la saison sportive ont été respectées presque partout, les agents chargés des contrôles n'ont observé que quelques petites entorses aux règles d'hygiène. Les responsables, les agents de sécurité et les journalistes sportifs portaient des masques, étaient assis à distance les uns des autres sur les bancs de substitution et les éclats de joie étaient souvent réduits à de brefs saluts poing contre poing. Voilà à quoi ressemble la nouvelle réalité.

Les supporters de football n'ont pu suivre les matchs qu'à la télévision. Les rassemblements de supporters autour des stades que la police et certains responsables politiques craignaient d'observer n'ont finalement pas eu lieu, même dans le cas du derby de la Ruhr : le Borussia Dortmund a remporté une victoire (4—0) à domicile contre le FC Schalke 04. Les matchs opposant les deux équipes attirent généralement plus de 80.000 personnes.

+++

Le 16 mai 2020 : Les centre-villes s'animent peu à peu

Berlin/Cologne (dpa) – Bien que presque tous les commerçants et de nombreux professionnels de la restauration ont pu rouvrir leurs magasins et leurs établissements, les centre-villes ne sont plus aussi animés qu'avant. « Les clients qui viennent faire leurs courses se montrent assez réservés ces jours-ci », a indiqué Stefan Genth, directeur général de la Fédération allemande de commerce (Handelsverband Deutschland, HDE), à l'agence de presse allemande dpa.

Un avis que confirment les chiffres de l'entreprise spécialisée Hystreet, qui mesure la fréquentation des centre-villes. Ceux-ci montrent que le nombre de visiteurs dans les grandes rues commerçantes de Munich, Hambourg, Cologne, Leipzig et Stuttgart étaient cette semaine encore très en-deçà de la fréquentation moyenne observée sur place avant la pandémie de coronavirus. La rue qui a été la plus animée cette semaine est la Spitalerstraße, à Hambourg, dans laquelle 53 pour cent de la fréquentation « normale » a été atteinte entre lundi et jeudi. À titre de comparaison : seuls 42 pour cent de la fréquentation habituelle ont été observés dans la Neuhauser Straße, à Munich, traditionnellement très appréciée des touristes.

+++

Le 15 mai 2020 : Assouplissement des règles pour les voyageurs de retour de l'étranger

Berlin (dpa) - Les Länder prévoient de supprimer dans quelques jours la quarantaine qui est jusqu’ici imposée aux voyageurs de retour des pays frontaliers de l’Allemagne à cause de la pandémie de coronavirus. Le ministère de l’Intérieur a indiqué vendredi que ses équipes planchaient actuellement sur un nouveau règlement pour les Länder. Les Länder se sont mis d’accord jeudi à l’issue d’une concertation avec la Chancellerie. Beaucoup de Länder imposent actuellement aux voyageurs de retour d’un pays frontalier européen de se placer en quarantaine pendant 14 jours.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Le 14 mai 2020 : Les experts fiscaux donnent leurs pronostics

Berlin (dpa) – Le Bund, les Länder et les municipalités vont voir leurs recettes fiscales baisser à cause de la pandémie de coronavirus. Les experts fiscaux vont donner leurs pronostics ce jeudi. Ils s'attendent à ce que les recettes de l'État diminuent nettement, comme cela avait été le cas lors de la crise financière de 2009, et possiblement de manière encore plus drastique qu'autrefois. Selon des articles parus dans la presse allemande, le Bund, les Länder et les municipalités pourraient voir leurs recettes fiscales baisser d'environ 100 milliards d'euros cette année par rapport à la somme qui avait été estimée pour l'année 2020 en novembre dernier.

+++

Le 13 mai 2020 : Commission européenne: Ouverture prudente des frontières

Bruxelles (dpa) - Une ouverture prudente des frontières intérieures de l’Europe devrait permettre aux citoyens européens de partir en vacances cet été malgré la crise du coronavirus. C’est ce que recommande la Commission européenne, qui propose de mettre en place un plan flexible ayant pour but de suspendre petit à petit les contrôles aux frontières, comme on peut le lire dans un document qu’elle prévoit de présenter.

Le ministre fédéral de l'intérieur, Horst Seehofer, a dit que le gouvernement allemand avait pris les décisions suivantes concernant l'ouverture de la frontière :  

    - Tout le trafic transfrontalier sera à nouveau autorisé à franchir la frontière.
    - En principe, l'exigence d'une raison valable pour l'entrée sera maintenue, mais il y aura des facilités supplémentaires pour les voyages pour des raisons familiales ou personnelles.
    - À la frontière avec le Luxembourg, les contrôles aux frontières intérieures prendront fin à la fin du 15 mai 2020.
   -  À la frontière avec le Danemark, les contrôles frontaliers seront également supprimés. La date sera fixée conjointement avec le Danemark.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Le 12 mai 2020 : Un hôpital « de réserve » achevé à Berlin

Berlin (dpa) – Un hôpital « de réserve » destiné à accueillir les patients atteints du coronavirus a été créé en quelques semaines dans une halle d'exposition de Berlin. En cas de saturation des hôpitaux berlinois durant la pandémie, cet hôpital pourra accueillir dans un premier temps 500 personnes contaminées et patients atteints de la Covid-19. « Les images d'Italie, d'Espagne et de New York nous ont montré que même des systèmes hospitaliers bien préparés pouvaient être saturés », a indiqué lundi Dilek Kalayci, sénatrice à la Santé, lors de l'inauguration officielle du nouveau centre de soin. La capacité d'accueil de l'hôpital pourra être portée jusqu'à 1.000 lits de réserve en cas de besoin.

Le 11 mai 2020 : Une étude sur un médicament contre le Covid-19 en bonne voie

Cologne (dpa) – De nouvelles avancées ont été réalisées dans le cadre d'une étude sur l'utilisation du médicament remdesivir pour lutter contre le Covid-19. Cette étude en est aujourd'hui « à un stade très avancé », a indiqué Gerd Fätkenheuer, directeur du département d'infectiologie de l'Université de Cologne, au journal « Kölner Stadt-Anzeiger ». Il dirige la partie allemande de cette étude menée par un consortium international.

Le médicament remdesivir est considéré comme un possible remède pour traiter les formes graves de coronavirus. Les États-Unis ont délivré une autorisation pour une utilisation limitée de ce médicament dans les hôpitaux. Une étude clinique a récemment prouvé que ce médicament pouvait raccourcir de plusieurs jours la guérison des patients atteints du Covid-19. Le remdesivir bénéficie en Allemagne d'une autorisation temporaire d'utilisation délivrée par l'Institut fédéral des médicaments et des produits médicaux (Bundesinstitut für Arzneimittel und Medizinprodukte, BfArM) et fait actuellement l'objet d'essais cliniques.

À l'origine, le remdesivir a été mis au point pour traiter les personnes atteintes de la maladie à virus Ebola. Il n'existe à ce jour ni vaccin contre le nouveau coronavirus, ni traitement médicamenteux autorisé dont l'efficacité a été prouvée.

+++

Le 10 mai 2020 : Angela Merkel veut aider le secteur de la culture

Berlin (dpa) – La chancelière allemande Angela Merkel (CDU) a promis de nouvelles aides au secteur de la culture, à l'arrêt depuis des semaines en raison de la crise du coronavirus. Dans son message vidéo hebdomadaire, mis en ligne samedi, la chancelière a indiqué que l'objectif était d'assurer l'existence du paysage culturel du pays, dans toute sa diversité, une fois la pandémie terminée. Angela Merkel a indiqué qu'il fallait désormais mettre au point des concepts pour pouvoir rouvrir les théâtres, les salles de concerts, les opéras et les autres lieux de culture en tenant compte des règles d'hygiène et de sécurité.

+++

Le 9 mai 2020 : Certaines circonscriptions tirent la sonnette d'alarme

Berlin (dpa) – Alors que l'Allemagne vient d'assouplir plusieurs mesures de restriction contre la pandémie de coronavirus, les autorités de trois Länder doivent déjà tirer la sonnette d'alarme car le nombre de nouveaux cas remonte. Le seuil critique de 50 nouveaux cas de contamination pour 100.000 habitants sur une période de sept jours a été atteint dans trois circonscriptions en Thuringe, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie et dans le Schleswig-Holstein. De nombreux nouveaux cas de coronavirus ont notamment été observés dans un abattoir de la région de Munster. Plusieurs assouplissements qui venaient d'être annoncés vont être reportés dans les circonscriptions concernées.

+++

Le 8 mai 2020 : L'ambassadeur chinois ne s'oppose pas à une enquête sur l'origine du coronavirus

Berlin (dpa) – Selon l'ambassadeur de Chine à Berlin, Wu Ken, la Chine ne s'oppose pas à une enquête internationale sur l'origine du coronavirus Sars-CoV-2. « Nous soutenons les échanges entre scientifiques dans le domaine de la recherche », a indiqué Wu Ken à l'hebdomadaire allemand « Der Spiegel ». Des scientifiques chinois et américains travaillent actuellement sur des projets pour remonter aux origines du virus. Wu Ken s'est défendu face aux reproches qui sont faits à la Chine d'avoir dans un premier temps cherché à étouffer l'épidémie, mais a confessé qu'il y avait eu un manque de communication.

+++

Le 7 mai 2020: Reprise de la Bundesliga

Berlin (dpa) – Le Bund et les Länder ont donné leur feu vert pour une reprise de la compétition de la Bundesliga à partir de la mi-mai. Les matchs se dérouleront sans spectateurs. La chancelière allemande Angela Merkel et les ministres-présidents des Länder se sont mis d'accord ce mercredi lors de leur téléconférence. La Bundesliga, qui fédère 36 clubs professionnels de Ligue 1 et de Ligue 2 de football ont donc fini par obtenir l'autorisation tant attendue d'organiser des matchs à huis clos. Selon le quotidien « Bild », le Championnat allemand de football (Deutsche Fußball Liga, DFL) a fixé la reprise au 16 mai 2020.

+++

Le 6 mai 2020: L'Union européenne au seuil d'une récession historique

Bruxelles (dpa) – Selon les prévisions de début d'année de l'Union européenne, l'économie de la zone euro pourrait chuter de 7,7 pour cent cette année à cause de la crise du coronavirus et ne pas se redresser totalement l'an prochain. La Commission européenne a évoqué une « récession historique » lors de la présentation de ses prévisions ce mercredi à Bruxelles. « L'Europe est en train de vivre un choc économique tel qu'on en avait pas connu depuis la Grande Dépression », a affirmé Paolo Gentiloni, le commissaire européen à l'économie.

+++

Le 5 mai 2020: L'Allemagne va faire un don de 525 millions d'euros pour le développement d'un vaccin

Berlin (dpa) – L'Allemagne veut mettre à disposition 525 millions d'euros pour financer la coopération internationale en train de se mettre en place pour développer un vaccin et des médicaments contre le coronavirus. C'est ce qu'a annoncé lundi la chancelière allemande Angela Merkel lors de la conférence de donateurs en ligne organisée par Ursula von der Leyen, la cheffe de la Commission européenne. Angela Merkel a déclaré que la pandémie était un défi global qui ne pourrait être résolu que par le biais d'une coopération mondiale. Elle a critiqué le fait que tous les pays n'étaient pas prêts aujourd'hui à s'impliquer dans une coopération multilatérale. « C'est l'heure de l'espoir », a affirmé Angela Merkel, avant d'ajouter que l'Allemagne allait « s'engager énergiquement ».

+++

Le 4 mai 2020 : Une alliance mondiale pour développer un vaccin contre le coronavirus

Bruxelles (dpa) – Dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, une alliance internationale veut lever ce lundi au moins 7,5 milliards d'euros de fonds par le biais d'une conférence de donateurs pour financer vaccins, médicaments et tests. Le but est de commercialiser ces produits le plus tôt possible à travers le monde et ce à un prix abordable. La chancelière allemande Angela Merkel prendra la parole lors de cette conférence en ligne organisée par Ursula von der Leyen, la cheffe de la Commission européenne. Angela Merkel a d'ores et déjà promis que l'Allemagne allait verser une « somme importante ». Selon la Commission européenne, plus de 70 possibles vaccins sont actuellement à l'étude dans le monde. Au moins trois d'entre eux sont déjà à l'essai.

+++

Le 3 mai 2020 : Angela Merkel appelle à une coopération internationale pour l'élaboration d'un vaccin contre le coronavirus

Berlin (dpa) – La chancelière allemande Angela Merkel mise également sur une accélération du processus de développement d'un vaccin pour résoudre la crise du coronavirus. La chancelière a appelé samedi, dans son message vidéo hebdomadaire, à une plus grande coopération internationale dans le cadre de la lutte contre la pandémie. « Nous savons qu'elle cause de graves dommages dans notre vie économique, sociale et sociétale, partout dans le monde. C'est pourquoi nous devons travailler d'arrache-pied, avec une grande concentration, pour endiguer mais aussi vaincre ce virus, en mettant au point un vaccin », a déclaré Angela Merkel. Elle a également annoncé que l'Allemagne, qui a été invitée par la Commission européenne à participer à une conférence de donateurs qui aura lieu le 4 mai 2020, allait verser une « somme importante ». Environ huit milliards d'euros doivent être levés pour pouvoir développer un vaccin.

+++

Le 2 mai 2020 : La Saxe-Anhalt est le premier Land à assouplir les restrictions de contacts sociaux

Magdebourg (dpa) - La Saxe-Anhalt va assouplir les restrictions de contacts sociaux en vigueur depuis six semaines. Le gouvernement du Land a décidé aujourd'hui qu'à partir du 4 mai 2020, les rassemblements de cinq personnes seraient autorisés à l'extérieur, même si celles-ci ne vivent pas sous le même toit. Il n'était jusqu'ici possible que d'être accompagné d'une seule personne extérieure à son foyer ou bien de plusieurs personnes appartenant à son foyer. Cette levée partielle des restrictions de contacts sociaux est liée au fait que le nombre d'infections est très bas en Saxe-Anhalt.

Le gouvernement allemand avait annoncé jeudi, à l'issue d'une téléconférence entre le Bund et les Länder, que les strictes restrictions de contacts sociaux mises en place devaient être prolongées.

+++

1er mai 2020 : Les manifestations du 1er mai ont lieu en ligne

Berlin (dpa) – Plus de 10 millions de salariés sont actuellement au chômage technique en Allemagne, et les pires conséquences économiques de la crise du coronavirus sont sans doute encore à venir : le 1er mai, à l'occasion de la Fête du travail, les syndicats allemands ont dénoncé les coupes faites aux dépens des salariés et appelé à manifester, principalement en ligne. La manifestation organisée par la Confédération allemande des syndicats (Deutscher Gewerkschaftsbund, DGB) avait pour devise #SolidarischNichtAlleine et avait lieu exclusivement en ligne, avec de la musique et des interventions vidéos. Certaines ont été tournées depuis les toits de Berlin.

Seuls quelques représentants du DGB se sont rassemblés vendredi matin autour d'une grande bannière devant la Porte de Brandebourg. La police a annoncé qu'elle disperserait les manifestations et les rassemblements qui pourraient se tenir ce jour-là. Andreas Geisel, le ministre de l'Intérieur de Berlin, a indiqué que cette journée était placée sous le signe de la lutte contre le coronavirus. Les rassemblements politiques et les foules de plus de 20 personnes, même en respectant les distances de sécurité, sont actuellement interdits, en raison des restrictions mises en place pour endiguer l'épidémie.

+++

30 avril 2020: Le Bund veut rouvrir les aires de jeux. Les restrictions des contacts sociaux vont elles être prolongées

Berlin (dpa) – Selon le souhait du gouvernement allemand, les enfants devraient pouvoir bientôt avoir à nouveau accès aux aires de jeu, après des semaines de fermeture. D'après une proposition de décision du Bund au sujet des discussions entamées jeudi par la chancelière Angela Merkel (CDU) et les ministres-présidents des Länder, le gouvernement ne devrait toutefois pas se prononcer avant le 6 mai au sujet de la réouverture des écoles, des jardins d'enfants et des associations sportives. Les restrictions des contacts sociaux, en vigueur jusqu'au 3 mai 2020, seront „sans doute“ prolongées au moins jusqu'au 10 mai, selon Helge Braun, le chef de la Chancellerie.

+++

29 avril 2020: Le gouvernement fédéral déconseille les déplacements à l'étranger jusqu'au 14 juin 2020

Berlin (dpa) – Le gouvernement fédéral a prolongé mercredi son avertissement mondial sur les voyages, sur proposition du ministère des Affaires étrangères allemand. Les déplacements à l'étranger sont déconseillés au moins jusqu'au 14 juin 2020.

+++

28 avril 2020: L'économie allemande retrouvera son niveau d'avant la crise du coronavirus fin 2021

Munich (dpa) – Selon l'Institut allemand d'études économiques Ifo, l'économie allemande ne retrouvera pas son niveau d'avant la crise du coronavirus avant la fin de l'année prochaine. « Nous ne reviendrons pas avant fin 2021 au niveau d'avant la crise du coronavirus », a affirmé mardi Timo Wollmershäuser, directeur des recherches sur la conjoncture à l'Ifo. Les différents secteurs économiques se redresseront cependant chacun à leur rythme, une fois les restrictions levées. Selon un sondage mené par l'Ifo auprès de plusieurs entreprises allemandes, la performance économique aurait baissé de 1,9 pour cent durant le premier trimestre 2020 et devrait diminuer de 12,2 pour cent au cours du trimestre suivant. La performance économique devrait baisser dans son ensemble de 6,2 pour cent cette année.

+++

27 avril 2020 : L'Orchestre philharmonique de Berlin jouera son concert européen en version de chambre

Berlin (dpa) – Malgré la pandémie de coronavirus, le traditionnel concert européen de l'Orchestre philharmonique de Berlin aura bien lieu le 1er mai 2020. Mais seule une partie de l'orchestre montera sur scène. Le concert aura lieu à la Philharmonie de Berlin, sous la direction du chef d'orchestre Kirill Petrenko. L'orchestre a indiqué ce lundi que le président allemand, Frank-Walter Steinmeier, tiendrait le discours d'ouverture du concert. Au programme : la Symphonie n°4 de Gustav Mahler en version de chambre. L'Orchestre philharmonique de Berlin a adapté le programme du concert de façon à ce qu'il puisse être joué par un orchestre de chambre, ce afin de respecter les distances de sécurité et les règles d'hygiène en vigueur. Depuis 1991, l'Orchestre philharmonique de Berlin joue chaque année dans un lieu historique différent le 1er mai, le jour de son anniversaire. Le concert aurait dû avoir lieu cette année à Tel Aviv, durant une visite officielle du président allemand en Israël. L'orchestre devait ensuite partir en tournée à travers l'Europe. La visite du président a été repoussée et la tournée annulée en raison de la pandémie de coronavirus.

+++

26 avril 2020 : Présidence allemande du Conseil de l'UE : le climat ne sera pas évincé de l'agenda politique

Berlin (dpa) – La chancelière allemande Angela Merkel a apaisé les craintes de voir le changement climatique évincé de l'agenda politique de l'Union européenne à cause de la crise du coronavirus. La présidence allemande du Conseil de l'Union européenne « se déroulera différemment de ce que nous avions prévu », a indiqué la cheffe du gouvernement allemand dans son podcast vidéo hebdomadaire, tout en affirmant que les questions liées au changement climatique « seraient à l'ordre du jour, au même titre que les questions liées à la santé ». La chancelière a affirmé qu'il allait falloir s'atteler à la « remise à niveau économique de l'Europe », maintenir la cohésion sociale et montrer « que nous pensons à l'avenir, c'est-à-dire aux questions liées au climat et à l'environnement ». L'Allemagne prendra la présidence du Conseil de l'Union européenne à compter du 1er juillet 2020. Sa dernière présidence remonte à il y a 13 ans. Les axes principaux de cette présidence devaient être la protection du climat et la transition numérique, le Brexit et le budget à moyen terme de l'UE.

+++

25 avril 2020 : Solidarité avec l'Afrique dans la lutte contre le COVID-19

Berlin - L'Allemagne aide de nombreux pays d'Afrique à lutter contre la pandémie de coronavirus par le biais de mesures rapides et concrètes. Le gouvernement allemand soutient à la fois des mesures globales et multilatérales, telles que l'élaboration de vaccins et de médicaments, et des projets à une échelle locale, proches des gens, qu'il met en place avec ses partenaires africains. De nombreux projets déjà existants peuvent aussi être adaptés à la situation actuelle, de manière à ce que les aides puissent être versées rapidement et sans complications. Quelques exemples :
 

  • Au Malawi, des unités destinées aux patients atteints du COVID-19 sont aménagées au sein des hôpitaux, en coopération avec le GIZ et la Croix rouge
  • Au Bénin, des experts allemands issus d'un groupe d'experts rapidement mobilisable sont en train de former des employés de laboratoire locaux
  • Au Ghana, l'Allemagne apporte son soutien au Kumasi Center for Collaborative Research in Tropical Research
     

Le gouvernement allemand soutient également d'autres pays africains. Cette année, il a déjà versé 363 millions d'euros d'aides humanitaires à l'Afrique.

Plus d'informations

 

+++

24 avril 2020 : Merkel: Decisions on relaxation of corona requirements not until May 6th

Berlin (dpa) - According to Chancellor Angela Merkel (CDU), the federal and state governments will probably not decide on further relaxation of corona-related restrictions until May 6th. Merkel said after the EU summit in Berlin, that the effects of the opening of stores could only be estimated 14 days later. Other loosening would come into effect even later. So far it had been expected that decisions on further steps could be made as early as the end of April.

+++

24 avril 2020 : EU plans trillion-euro program against Corona economic crisis

Berlin/Brussels (dpa) - On Thursday evening the heads of government of the states of the European Union approved a 500 billion aid package already agreed upon and the establishment of a reconstruction fund through which another 1000 billion euros in aid could be spent. German EU Commission head Ursula von der Leyen will work out a model by mid-May. German Chancellor Angela Merkel reiterated her "No" to a joint debt. She said, however, that Germany would pay more into the EU budget - most recently it was 13.4 billion euros more than Germany got back through EU programs.

+++

23 avril 2020: Angela Merkel prévient ses concitoyens que les mesures de restriction vont encore s'appliquer pendant longtemps 

Berlin (dpa) – La chancelière allemande Angela Merkel (CDU) a prévenu les Allemandes et les Allemands que les mesures de restriction mises en place dans le cadre de la lutte contre le coronavirus continueront à s'appliquer pendant longtemps. « Je comprends que cette vie restreinte par les mesures de prévention du coronavirus puisse paraître déjà très, très longue », a affirmé Angela Merkel jeudi lors de sa première déclaration gouvernementale au sujet de la pandémie de coronavirus au Bundestag. Personne n'a envie de l'entendre, mais c'est la vérité : « Nous n'en sommes pas à la phase finale de la pandémie mais toujours à ses débuts. Nous devrons vivre encore longtemps avec ce virus. »

+++

22 avril 2020: le gouvernement allemand prêt à augmenter le budget de l'Union européenne 

Bruxelles (dpa) – Le gouvernement allemand est favorable à une augmentation du prochain budget de l'Union européenne. Michael Roth, le ministre adjoint chargé des Affaires européennes, a indiqué mercredi, avant une réunion avec ses homologues européens, qu'il y avait une « nouvelle dynamique » dans les négociations sur le prochain budget européen et que l'Allemagne était prête à « mettre à disposition nettement plus de moyens financiers ». La chancelière allemande Angela Merkel a également signalé que l'Allemagne était prête à « s'engager dans une plus grande mesure encore ». Avant la tenue du prochain sommet de l'Union européenne, ce jeudi 23 avril, Michael Roth a affirmé que comme ce fut le cas durant la crise de la dette dans la zone euro, le principe du « wathever it takes » (quoi qu'il en coûte) s'appliquait à la lutte contre le coronavirus. « Il est tout aussi important de faire preuve de solidarité », a-t-il affirmé, indiquant que l'on pouvait s'attendre à ce que l'Allemagne fournisse des efforts particuliers. Le ministre a également affirmé que l'Allemagne n'était pas insensible au fait que l'Espagne, l'Italie ou la France soit touchées par le chômage.

+++

21 avril 2020: RKI : Pas de retour à la normale sans vaccin

Berlin (dpa) – L'Institut Robert Koch (RKI) a appelé mardi la population allemande à continuer à suivre les recommandations anti-coronavirus. « Le virus est toujours là », a déclaré Lars Schaade, le vice-président du RKI, mardi à Berlin. Il a affirmé que sans vaccin, il n'y aurait pas de retour à la normale. La situation reste grave, même si l'Allemagne a déjà fait des progrès dans la lutte contre la pandémie de coronavirus. Lars Schaade a appelé les Allemands à continuer à suivre les recommandations du RKI : rester le plus possible à la maison, observer une distance d'1,5 mètre avec les autres personnes, éternuer ou tousser dans son coude et porter un masque couvrant le nez et la bouche dans les magasins ou les transports en commun.

+++

20 avril 2020 : Angela Merkel dénonce des « orgies de discussions » sur la levée des mesures de restriction

Berlin (dpa) – La chancelière Angela Merkel (CDU) est sortie lundi de sa réserve habituelle et a vivement critiqué les discussions portant sur la poursuite de la levée des mesures de restriction mises en place pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Lors d'une téléconférence réunissant les dirigeants de la CDU, Angela Merkel n'a pas caché son mécontentement de voir que l'annonce de la levée de certaines mesures de restriction, avec prudence, avait conduit à des « orgies de discussions » dans certains Länder. Elle estime que cela augmente fortement le risque de rechute.

+++

19 avril 2020 : Olaf Scholz veut aider le secteur de la restauration

Berlin (dpa) – Olaf Scholz (SPD), le ministre des Finances allemand, a laissé entendre que des aides financières spécifiques pourraient être dégagées pour soutenir les hôteliers et les restaurateurs. Ceux-ci sont particulièrement touchés par les restrictions mises en place pour ralentir la pandémie de coronavirus, leurs établissements devant pour l'heure rester fermés. « Nous sommes en train d'examiner si et où nous avons besoin d'aides supplémentaires. Nous tenons particulièrement compte des secteurs professionnels qui ne pourront pas reprendre leur activité de sitôt. Le secteur de l'hôtellerie et de la restauration en font assurément partie », a affirmé Olaf Scholz à l'hebdomadaire « Die Welt am Sonntag ». L'Association professionnelle de l'hôtellerie et de la restauration Dehoga (Deutscher Hotel- und Gaststättenverband) a indiqué que 223.000 entreprises du secteur accusent une perte d'environ 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires d'ici à fin avril. Sans aide supplémentaire de l'État, une entreprise sur trois pourrait faire faillite.

+++

18 avril 2020 : La Saxe rend le port du masque obligatoire

Dresde (dpa) – La Saxe, dans l'est de l'Allemagne, est le premier Land allemand à rendre le port du masque obligatoire dans les transports en commun et les magasins. Michael Kretschmer (CDU), le ministre-président de la Saxe, a indiqué à Dresde que ce règlement s'appliquerait à compter de lundi. Il a souligné qu'il n'était pas requis de porter un coûteux masque FFP2, un simple tissu ou foulard suffisant. Michael Kretschmer a affirmé qu'introduire un port du masque obligatoire était « la bonne réponse » si l'on autorisait des contacts supplémentaires entre les personnes dans de si nombreux domaines. Certaines restrictions mises en place pour ralentir la progression de la pandémie de coronavirus vont être assouplies à partir de ce lundi.

+++

17 avril 2020: L'Allemagne réclame des aides pour les pays les plus pauvres

Berlin (dpa) – Avant que ne se tienne l'assemblée de la Banque mondiale ce vendredi, Gerd Müller (CSU), le ministre du Développement allemand, a demandé à ce que des aides supplémentaires soient mises en place pour les pays les moins développés dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Il a également salué la décision prise mercredi par les plus grandes puissances économiques de suspendre la dette de ces pays. « Je m'attends à ce que la Banque mondiale participe également à ce moratoire sur la dette », a déclaré Gerd Müller avant la tenue de l'assemblée, à laquelle il participera par vidéoconférence.

« Les chaînes de livraison globales sont en train de se rompre. Des millions de personnes se retrouvent sans travail et sans revenus face au néant, ce qui peut avoir la faim, des émeutes et la violence pour conséquence », a déclaré Gerd Müller. Le ministre allemand a listé plusieurs revendications : « En repoussant l'échéance de la dette nous allons gagner un temps précieux mais je crains que de nombreux pays aient besoin d'une aide beaucoup plus grande. C'est pourquoi je demande à ce que dans un deuxième temps, nous mettions en place un effacement de la dette des 47 pays les plus pauvres, ceux que l'on appelle les « Least Developed Countries ». Ces pays doivent s'engager à investir les intérêts économisés dans les domaines de la santé et de la sécurité sociale.

16 avril 2020: Les risques liés à un assouplissement des restrictions

Berlin (dpa) – L'Allemagne a obtenu un « fragile succès provisoire » dans la lutte contre la pandémie. C'est ce qu'a indiqué la chancelière Angela Merkel le 15 avril 2020, peu après l'annonce de l'assouplissement de certaines mesures de prévention contre le coronavirus. La chancelière a clairement énoncé que des changements en apparence minimes du taux de reproduction du virus pouvaient avoir des répercussions considérables. Ce chiffre se réfère au nombre de personnes qu'une personne atteinte du coronavirus contamine en moyenne.

Si le taux de reproduction est de 2, ce qui signifie qu'une personne porteuse du coronavirus contamine en moyenne deux personnes, le nombre de cas passerait alors de 500 à un million en seulement dix cycles d'infection. Rien qu'une augmentation du taux de de 1,1 à 1,2 pourrait provoquer une saturation des unités de soins intensifs avec des mois d'avance. Selon les données de l'Institut Robert Koch (RKI), environ une personne infectée sur six (16 pour cent) présente actuellement des symptômes sévères conduisant à son hospitalisation.

Pour endiguer une épidémie de manière naturelle, c'est-à-dire sans avoir recours à un vaccin, le taux de reproduction devrait plafonner en-dessous de 1 pendant une longue période, ce qui signifierait qu'une personne atteinte du virus contaminerait en moyenne moins d'une personne. Un objectif actuellement inatteignable en Allemagne et ailleurs dans le monde, d'autant plus si l'on assouplit progressivement les restrictions actuelles.

+++

Rentrée des classes, grands rassemblements, commerces : le point sur la situation en Allemagne

Berlin (dpa) – Les écoles allemandes devraient rouvrir leurs portes le 4 mai 2020. Les classes dont les élèves ont des examens prévus à la fin de l'année seront les premières à rouvrir, suivies des classes supérieures des écoles primaires. C'est la décision qu'ont prise aujourd'hui le Bund et les Länder.

Autre décision commune : les grands rassemblements seront en principe interdits jusqu'au 31 août 2020 en raison de la pandémie de coronavirus. Cette interdiction porte également sur les matchs de foot. Chaque Land statuera prochainement sur le nombre de participants à ne pas dépasser.

Une réouverture des magasins dont la surface de vente n'excède pas 800 mètres carrés est également prévue. Les Länder pourront autoriser les commerces à rouvrir à condition que certaines mesures d'hygiène soient respectées, qu'une gestion de l'entrée des clients soit assurée et qu'il n'y ait pas de queues à l'intérieur des magasins.

Les strictes restrictions en vigueur en Allemagne depuis plusieurs semaines pour lutter contre le coronavirus vont être prolongées jusqu'au 3 mai.

+++

April 15, 2020: Bientôt la fin du rapatriement

Berlin (dpa) – Plus de quatre semaines après le début de la campagne de rapatriement du gouvernement fédéral, plus de 230 000 Allemands bloqués à l'étranger en raison de la crise du Corona sont rentrés chez eux. Comme l'a appris l'Agence de presse allemande DPA auprès du ministère fédéral des Affaires étrangères, il ne reste plus que « quelques milliers » de voyageurs à rapatrier, la plupart en provenance d'Afrique du Sud, d'Argentine et du Pérou. La plus grande opération de rapatriement de l’histoire de la République fédérale devrait donc s'achever dans quelques jours. Ensuite, ce sont les ambassades qui traiteront les cas individuels.

En coopération avec les voyagistes et les compagnies aériennes, le ministre des Affaires étrangères, Heiko Maas, a lancé cette campagne de rapatriement à la mi-mars afin de ramener les voyageurs de pays d'où les vols réguliers ne partent plus. Le ministère des Affaires étrangères a également affrété des avions à cette fin et transporté, avec 245 vols spéciaux, 62 000 passagers, dont 5 000 citoyens de l'UE et 2 000 citoyens de pays extérieurs à l'Union européenne.

+++

+++

14 avril 2020 :  Appel en faveur d'un plan de relance vert

Berlin (dpa) – À l'issue de la crise du coronavirus, l'économie devra reprendre des forces, mais ce de manière durable : c'est ce que demandent des responsables politiques, des chefs d'entreprises, des syndicats, des associations professionnelles et des experts de toute l'Europe dans un appel publié le 14 avril 2020. Cet appel a entre autres été signé par Svenja Schulze, la ministre de l'Environnement allemande. « Après la crise, le moment sera venu de reconstruire », écrivent les auteurs de l'appel, qui demandent à ce que les investissements massifs et les plans de relance qui seront menés dans tous les domaines fassent de la protection du climat et de la préservation des écosystèmes un élément central de la politique économique. Cette initiative a été lancée par Pascal Canfin, le président de la Commission de l'environnement au Parlement européen. Svenja Schulze a déclaré que l'opportunité s'offrait déjà à nous de développer un modèle de prospérité nouveau.

+++

13 avril 2020 : Selon la Leopoldina, les écoles devraient rouvrir au plus vite

Halle (dpa) – L'Académie allemande des sciences Leopoldina recommande de rouvrir au plus vite les écoles primaires et les établissement de l'enseignement secondaire. Cette réouverture doit être progressive et soumise à certaines conditions. Les chercheurs de la Leopoldina ont publié ce lundi une prise de position dans laquelle ils précisent que cela suppose entre autres que l'infection soit contenue à un bas niveau et de continuer à appliquer les gestes barrières.

Les experts se prononcent également en faveur d'un port du masque obligatoire dans les transports en commun. Ils estiment que d'autres pans de la vie publique, tels que le commerce, la restauration et l'administration publique, pourraient être rétablis progressivement, en respectant certaines conditions. Les déplacements privés et professionnels pourraient à leur tour être à nouveau autorisés, de même que les rassemblements et les événements culturels et sportifs.

La chancelière allemande Angela Merkel a récemment déclaré que l'étude de la Leopoldina serait « très décisive » pour la suite. Elle rencontrera les ministres-présidents des Länder lors d'une téléconférence le 15 avril 2020, afin d'évaluer la situation actuelle au regard de la crise du coronavirus.

+++

13 avril 2020 : La cheffe de la CDU exige une approche commune pour assouplir les restrictions liées à la crise du coronavirus

Annegret Kramp-Karrenbauer, présidente de la CDU, demande à adopter après les vacances de Pâques une approche la plus harmonieuse possible pour assouplir étape par étape les strictes restrictions mises en place pour lutter contre la pandémie de coronavirus. « Il est important que nous adoptions des règles les plus harmonieuses possible. Tout le reste conduit à de nouvelles interrogations », a déclaré Annegret Kramp-Karrenbauer à l'agence de presse allemande dpa à Berlin. Elle a ajouté que la Conférence des ministres-présidents était d'accord pour « présenter avec le gouvernement fédéral un paquet de mesures qui pourrait permettre, cela dépend de comment les chiffres vont évoluer durant Pâques, de franchir les premières étapes ».

+++

12 avril 2020 : La présidence allemande du Conseil de l'Union européenne sera dominée par la crise du coronavirus

Berlin (dpa) – Selon Heiko Maas, le ministre des Affaires étrangères allemand, la lutte contre le coronavirus occupera une place centrale dans la présidence allemande du Conseil de l'Union européenne. « Nous ferons de cette présidence une présidence du coronavirus, afin de résoudre la crise du coronavirus et ses conséquences », écrit le ministre social-démocrate dans une tribune publiée dans le quotidien « Die Welt ». « Il convient de tirer des leçons de la crise au niveau européen, en améliorant par exemple les mesures de prévention contre les catastrophes ainsi que l'approvisionnement et la production de produits médicaux vitaux. » Heiko Maas ajoute plus bas : « Dès que nous serons sortis d'affaire, une des premières choses à faire sera de lever progressivement, et ce de manière coordonnée, les mesures de restriction concernant la libre circulation des personnes et le marché intérieur. » L'Allemagne endossera la présidence du Conseil de l'Union européenne à compter du 1er juillet 2020.

+++

11 avril 2020 : Steinmeier exhorte à la patience

Berlin (dpa) - À Pâques, le président fédéral Frank-Walter Steinmeier a exhorté les citoyens à faire preuve de patience, de discipline et de solidarité dans la crise du coronavirus. Dans un discours télévisé samedi, le chef de l'État a exprimé son optimisme : "Nous pouvons et nous allons grandir même dans cette situation". Steinmeier a déclaré qu'il était "bon que l'État agisse maintenant avec force - dans une crise pour laquelle il n'y avait pas de scénario". En même temps, il a lancé un appel à la population allemande : "Je vous demande à tous de continuer à me faire confiance, car les dirigeants au niveau fédéral et au niveau des Länder sont conscients de leur énorme responsabilité". C'était la première fois qu'un président allemand s'adressait à un événement d'actualité sous cette forme. Normalement, il ne prononce de tels discours qu'à Noël chaque année.
 

+++

11 avril 2020 : Heiko Maas favorable à un renforcement de l'OMS

Berlin (dpa) – Le ministre des Affaires étrangères allemand, Heiko Maas, s'est prononcé en faveur d'un renforcement de l'OMS (Organisation mondiale de la santé) en conséquence de la crise du coronavirus. « L'OMS joue un rôle indispensable dans cette pandémie. Nous devons la renforcer, la soutenir et faire en sorte qu'à l'avenir elle soit encore mieux préparée qu'elle ne l'était jusqu'ici », a indiqué Heiko Maas. « Il reste permis de critiquer son action, à condition que cette critique soit constructive. »

Heiko Maas a par ailleurs salué le fait que le Conseil de sécurité de l'ONU se soit entre-temps penché pour la première fois sur la crise du coronavirus : « Nous ne pourrons surmonter cette crise qu'en étant ensemble et solidaires », a déclaré le ministre. Il a demandé au Conseil de sécurité de se ranger derrière l'appel à un cessez-le-feu mondial formulé par António Guterres, le secrétaire général de l'ONU.

+++

11 avril 2020 : Les Allemands sont satisfaits de la gestion de la crise

Berlin (dpa) – La plupart des Allemands sont satisfaits de la façon dont le gouvernement fédéral gère la crise du coronavirus. Selon un sondage de l'institut YouGov commandité par l'agence de presse allemande dpa, 66 pour cent des Allemands qualifient de plutôt positive l'action du gouvernement allemand, mené par la chancelière Angela Mekel (CDU), face à la crise du coronavirus. Ils n'étaient que 54 pour cent à le penser il y a deux semaines. La proportion des citoyens allemands insatisfaits est passée de 38 à 27 pour cent dans le même laps de temps.

Frank-Walter Steinmeier, le président allemand, va tenir ce week-end une allocution télévisée pour informer ses concitoyens sur les dernières évolutions de la pandémie de coronavirus. C'est la première fois qu'un président allemand s'exprime de cette façon au sujet de l'actualité.

+++

10 avril 2020 : Mise en quarantaine obligatoire : la police allemande présente à l'aéroport pour informer les voyageurs

Francfort (dpa) - La police allemande en poste à l'aéroport de Francfort est en intervention depuis vendredi matin dans les terminaux pour informer les voyageurs qui rentrent en Allemagne qu'ils sont dans l'obligation de se mettre en quarantaine. « Nous prêtons main forte aux services de santé en distribuant depuis minuit une fiche d'information à tous les passagers qui arrivent en Allemagne », a déclaré Reza Ahmari, le porte-parole de la police fédérale de l'aéroport. « Il est indiqué qu'ils doivent se mettre immédiatement en quarantaine à leur domicile et s'inscrire auprès des services de santé locaux. »

Plusieurs milliers de voyageurs ont atterri vendredi à l'aéroport de Francfort, le plus grand d'Allemagne. 80% d'entre eux ont été rapatriés par le ministère des Affaires étrangères allemand. Toute personne entrant sur le territoire allemand doit désormais passer deux semaines en quarantaine à son domicile afin de lutter contre la propagation du coronavirus. L'accord passé entre le Bund et les Länder est entré en vigueur ce vendredi et le restera au moins jusqu'au 19 avril. Il y a des exceptions : cette obligation de mise en quarantaine ne s'applique par exemple pas aux personnes qui ont séjourné à l'étranger durant moins de 24 heures ou à certains travailleurs saisonniers.

+++

10 avril 2020 : Les ministres des Finances de l'UE se mettent d'accord sur un plan de sauvetage contre la crise du coronavirus

Bruxelles (dpa) - Les ministres des Finances de l'UE se sont mis d'accord sur un plan d'aide de plusieurs milliards d'euros destiné aux États, aux entreprises et aux emplois menacés par la crise du coronavirus. C'est ce qu'ont annoncé les participants sur Twitter jeudi soir, à l'issue de deux séances de négociations et d'une vive dispute portant sur les conditions d'accès à ce plan d'aide de 500 milliards d'euros. La houleuse question des « corona bonds »  n'a pas été abordée.

« C'est un grand jour pour la solidarité européenne et aussi pour la puissance européenne », a déclaré Olaf Scholz, le ministre des Finances allemand, à l'issue des longues négociations. « Il s'agit de la santé de nos citoyennes et de nos citoyens, de la sécurité de l'emploi et de faire en sorte que de nombreuses entreprises puissent survivre à cette crise. »

+++

10 avril 2020 : La messe du Vendredi saint au drive-in

Düsseldorf (dpa) - Strictement séparés mais tout de même ensemble : malgré la crise du coronavirus, plusieurs centaines de chrétiens ont assisté à la messe du Vendredi saint dans un drive-in de Düsseldorf. Selon le directeur de ce cinéma en plein air, environ 400 voitures étaient garées sur le parking du parc des expositions de Düsseldorf. Les fidèles ont pu suivre la célébration œcuménique à bord de leur véhicule, l'autoradio allumé.

+++

10 avril 2020 : Les entreprises allemandes réclament une stratégie de sortie de crise

Berlin (dpa) - Les associations d'entreprises font pression sur le gouvernement allemand pour mettre rapidement fin à l'état d'arrêt dans lequel se trouve actuellement une grande partie du secteur économique. L'Association fédérale des moyennes entreprises (Bundesverband mittelständische Wirtschaft, BVMW) demande au gouvernement fédéral de mettre en place une stratégie de sortie de crise après Pâques. La Chambre allemande de commerce et d'industrie (Deutsche Industrie- und Handelskammertag, DIHK) estime qu'il faudrait que les dirigeants politiques et les représentants du secteur économique mettent en place une feuille de route commune pour un retour vers la normalité.

« C'est qui est sûr, c'est que de nombreuses entreprises se battent pour leur survie », a déclaré vendredi Eric Schweitzer, le président du DIHK, en évoquant les décisions que devront prendre le Bund et les Länder après Pâques au sujet de la durée et de la possible levée de la fermeture des commerces et des autres restrictions. « Les entreprises attendent plus que jamais un signal au sujet de ce à quoi pourrait ressembler le commencement d'un retour progressif à la normalité, de manière à pouvoir prendre des décisions pour les temps à venir et à assurer leur survie. »

 +++

Le 9 Avril 2020: L'Association des agriculteurs allemands « soulagée » de voir arriver les travailleurs saisonniers

Munich (dpa) - L'Association des agriculteurs allemands se réjouit de l'arrivée de travailleurs saisonniers étrangers en pleine crise du coronavirus. « Nous sommes soulagés : grâce à cet accord, nos exploitations agricoles pourront continuer à tourner », a déclaré jeudi Joachim Rukwied, le président de l'association, au « Bayerischer Rundfunk ». Le ministre de l'Intérieur allemand, Horst Seehofer (CSU), et la ministre de l'Agriculture allemande, Julia Klöckner (CDU), ont convenu de faire venir par avion 80.000 travailleurs saisonniers étrangers en Allemagne, en observant des conditions strictes. Les travailleurs saisonniers sont attendus de toute urgence par les agriculteurs, en particulier pour la récolte des asperges. Les premiers vols devraient atterrir jeudi à Düsseldorf et à Berlin. Joachim Rukwied espère que les ouvriers agricoles allemands pourront eux aussi prêter main forte, mais il estiment toutefois que les travailleurs saisonniers étrangers ont plus d'expérience : « Sans eux, cela n'aurait pas été possible. »

+++

Le 8 Avril 2020 : Une « tendance positive » observable grâce aux restrictions mises en place

Berlin (dpa) - Le président de l'Institut Robert Koch, Lothar Wieler, a exprimé sa confiance dans l'effet des restrictions en vigueur en Allemagne dans la lutte contre le coronavirus. « Il s'agit en tout cas d'une tendance positive et elle est évidemment liée à ces mesures », a-t-il déclaré mercredi dans une interview diffusée par la station de radio « Deutschlandfunk ». « Cela signifie donc que les mesures mises en place par les décideurs politiques font effet. » Il a cependant souligné qu'il n'était pas question de lever l'alerte. Selon le président du RKI, le taux de reproduction de base du virus est actuellement de 1,3, ce qui signifie qu'une personne infectée transmet le virus en moyenne à 1,3 personne saine. Ce taux doit être abaissé à 1,0, ce qui permettrait de contenir lentement le virus. Lothar Wieler a toutefois expliqué que le taux de reproduction de base n'est pas la seule donnée pertinente pour assouplir les mesures mises en place, mais qu'il fallait également prendre en compte la proportion de personnes immunisées au sein de la population ainsi que les capacités du système de santé.

+++

Le 7 Avril 2020 : Le Conseil d'éthique appelle à un débat sur l'assouplissement des restrictions liées à la crise du coronavirus

Berlin (dpa) - Le Conseil d'éthique allemand estime qu'un débat s'impose au sujet de la stratégie d'assouplissement des restrictions qui ont été mises en place dans le cadre de la crise du coronavirus. Le président du conseil, le théologien Peter Dabrock, a déclaré mardi à Berlin qu'il craignait que cela puisse sinon nuire à la confiance que la population se doit d'avoir en le gouvernement. Il est également important d'obtenir de nouveaux résultats sur l'évolution de la pandémie pour pouvoir assouplir les restrictions à la vie publique. L'Institut Robert Koch (RKI) espère pouvoir les obtenir par le biais de l'analyse des données recueillies par des bracelets et des montres connectées. Le RKI a créé l'application « Corona-Datenspende » à ces fins, qui permet d'accéder aux données de ces appareils.

+++

Le 6 Avril 2020 :

Le 6 Avril 2020 : l'Allemagne a admis 198 patients gravement malades provenant d'autres pays de l'UE

Berlin (dpa) - L'Allemagne a accueilli pour traitement 198 patients gravement malades provenant d'autres pays de l'UE depuis le début de la pandémie de corona. Actuellement, 58 places proposées en hôpital n'ont pas été demandées, a déclaré lundi à Berlin un porte-parole du ministère des Affaires étrangères. Il a déclaré que 130 patients français, 44 patients italiens et 24 patients néerlandais avaient été amenés en Allemagne.

« En Italie, on observe actuellement une légère diminution du nombre de patients en soins intensifs. Aucun autre transfert de l'Italie vers l'Allemagne n'est donc prévu pour l'instant », a dit le porte-parole. Il a ajouté que les Länder allemands étaient prêts à fournir une aide supplémentaire. L'armée de l'air allemande a également participé à plusieurs reprises au transfert des patients avec un avion médicalisé, un Airbus A310 MedEvac.

+++

Le 6 Avril 2020 – Sondage : de nombreux citoyens sont préoccupés par les questions d'argent pendant la crise du Corona

Berlin (dpa) - En raison de la crise du Corona, de nombreux citoyens sont préoccupés par d'éventuels problèmes financiers, révèle un sondage. Les prix usuraires pour des biens autrefois rares comme les articles d'hygiène se procurent 38 % de façon très ou assez forte, comme l'a montré l'enquête menée au nom de l'association fédérale du centre des consommateurs (vzbv). Un tiers (33 %) craint fortement que leur assurance vieillesse privée ne perde de sa valeur. La plus grande incertitude concerne le fait de ne pas pouvoir recevoir un traitement adéquat en raison d'un manque de capacités des hôpitaux ou des médecins. C'est une préoccupation majeure pour 43 % des personnes interrogées.

+++

Le 6 Avril 2020 :

Le 5 Avril 2020 : Météo printanière – Le gouvernement allemand appelle au respect de l’interdiction de contact

Berlin (dpa) – En raison d’une météo printanière, le gouvernement allemand demande aux citoyens de continuer à respecter l’interdiction de contact dans la lutte contre le coronavirus, même pendant la période de Pâques. « Nous devons continuer à faire tout notre possible pour éviter que le virus ne se propage trop rapidement en Allemagne. Malheureusement, cela s’applique également à Pâques – aussi amer que cela soit pour de nombreuses familles et cercles d'amis », a déclaré le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, à l'Agence de presse allemande. Il a ajouté qu’un regard au-delà des frontières montrait, de façon encore plus dramatique qu'en Allemagne, à quel point le virus corona était mortel.

+++

Ministre à la Chancellerie : le moment où les taux d'infection sont les plus élevés est encore à venir

Berlin (dpa) - Helge Braun, ministre à la Chancellerie, a souligné que le pic de la crise en Allemagne était encore à venir. Il incombe désormais au gouvernement fédéral de « préparer notre population au moment le plus critique de cette crise », a déclaré M. Braun au quotidien « Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung ». « Le moment où les taux d'infection seront les plus élevés est encore devant nous ». Avant le début des restrictions actuelles, les taux d’infection doublaient tous les trois jours. Afin de ne pas surcharger le système de santé, il est nécessaire de doubler les délais, qui dépassent largement les dix jours, a déclaré M. Braun. “Même plus probablement 12 ou 14 jours.”

+++

Mme von der Leyen demande un plan Marshall pour l'Europe

Berlin (dpa) – L’Europe doit disposer de plus d’argent pour la période suivant la crise de Corona, a déclaré la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. « Nous avons besoin d’un plan Marshall pour l’Europe », écrit-elle dans un article publié dans le journal « Welt am Sonntag ». Dans cet article, Mme von der Leyen plaide en faveur d’investissements massifs dans le budget de l'UE. Le budget est accepté dans tous les États membres comme un instrument de compensation solidaire et doit être adapté à la crise.

 

+++

Le 4 Avril 2020 : La Bavière admet les patients atteints de coronaropathie et met en place des hôpitaux auxiliaires

Munich (dpa) - La Bavière veut admettre dix patients gravement malades du Covid-19 de la capitale française, Paris, pour un traitement de la crise de la corona. C'est ce qu'a annoncé le Premier ministre Markus Söder (CSU) sur Twitter samedi. Il avait promis le soutien de l'ambassadeur français. "Les amis aident en cas de besoin", a écrit M. Söder. "L'Europe doit être unie". Depuis dimanche dernier, la Bavière a déjà admis dix patients coronaires d'Italie pour des soins médicaux et est en train de mettre en place 26 hôpitaux auxiliaires. Les hôpitaux allemands ont maintenant admis plus de 100 patients infectés par le virus corona en provenance de pays partenaires de l'UE. 

+++

Müller appelle à une "équipe de crise mondiale" dans le cadre de la crise de Corona

Berlin (dpa) - Le ministre du développement, Gerd Müller (CSU), préconise une approche plus globale du contrôle des coronavirus. Dans le magazine "Spiegel", il s'est prononcé en faveur de la création d'une "équipe de crise mondiale". Cette nouvelle institution pourrait être dirigée par le secrétaire général des Nations unies, António Guterres. C'est maintenant "l'heure des Nations unies", a déclaré M. Müller. António Guterres devrait coordonner les organisations d'aide internationale en étroite collaboration avec des institutions telles que la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI). La pandémie a été un "appel à la coopération au niveau mondial", a-t-il déclaré.

+++

Le 3 Avril 2020 :

Le 3 Avril 2020 : Les volumes de colis au niveau "pré-Noël"

Bonn (dpa) - Le prestataire de services de colis DHL signale une augmentation du nombre de colis après quelques semaines de crise corona. Au début des restrictions, aucun effet significatif n'était perceptible au départ. On peut maintenant constater "un nombre croissant de colis par jour, dont le volume est maintenant très sensiblement supérieur à celui de l'année dernière à la même époque", a déclaré un porte-parole de l'Agence de presse allemande. Au cours de la période de Pâques, la quantité devrait encore augmenter. "L'augmentation très soudaine du nombre de jours avant Noël dans notre réseau nous montre que les petits détaillants en particulier se tournent de plus en plus vers DHL pour livrer leurs marchandises aux consommateurs même lorsque les magasins sont fermés", a déclaré Tobias Meyer, membre du conseil d'administration de Post & Parcel.

+++

Le 3 Avril 2020 : Maas : action nationale base de l'aide internationale


Berlin (dpa) - Pour le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas, les actions nationales et européennes dans la crise de la couronne ne sont pas contradictoires. "Nous devons rester capables d'agir au niveau national afin de nous entraider au niveau international", a déclaré le politicien du SPD vendredi sur le "Morgenmagazin" de l'ARD. "Bien sûr, nous devons veiller à ce que les problèmes que nous avons en Allemagne en ce qui concerne le virus corona soient résolus".
En même temps, M. Maas a souligné l'importance de la solidarité européenne - également au niveau économique : "L'économie allemande est une économie d'exportation. Nous sommes tributaires de la bonne situation dans les autres pays". La crise de la couronne va coûter des emplois en Allemagne. "Mais si nous ne le résolvons pas au niveau international, il y aura une deuxième vague qui coûtera des emplois : Parce que si les pays qui nous entourent en Europe ont de plus en plus de problèmes et vont à la dérive", a déclaré M. Maas. "Nous devons empêcher cela et nous ne pouvons le faire qu'ensemble en Europe".
Dans ce contexte, il a souligné, par exemple, la possibilité d'amortir financièrement les conséquences de la couronne dans les différents pays grâce au parachute de secours ESM euro.

+++

Le cabinet du chancelier s'efforce de procéder à des contrôles ponctuels rapides par des tests anticorps


Berlin (dpa) - Dans la lutte contre le coronavirus, le gouvernement allemand veut faire prélever des échantillons représentatifs de la population dès qu'un test d'anticorps fiable sera disponible. Cela a été annoncé jeudi soir à la télévision par Helge Braun (CDU), ministre de la Chancellerie. L'objectif est d'obtenir un aperçu du pourcentage de personnes dans la population qui ont des anticorps contre le virus. Un test de détection des anticorps dans le sang était déjà disponible, a-t-il dit, "mais il n'est pas encore aussi précis que nous en avons besoin".
Le test actuellement disponible pourrait "faire l'erreur fatale de suggérer que vous êtes déjà immunisé et, au final, ce n'est pas vrai du tout". Dès que cela sera corrigé, "un grand nombre de personnes qui croient n'avoir jamais eu de rapport avec Corona" devraient être testées volontairement. Cela montrera combien de personnes sont passées "silencieusement" par la maladie et quelle est l'ampleur de la figure noire infectée.

 

Le 2 Avril 2020 :

+++

Le 2 Avril 2020 : Steinmeier appelle à la serviabilité - "montrer ce qu'il y a de meilleur en nous".

Berlin (dpa) - Le chef de l'Etat allemand Frank-Walter Steinmeier a appelé les citoyens à se rendre utiles dans la vie quotidienne lors de la crise de Corona. "Montrons aux autres ce qu'il y a de meilleur en nous - montrons de l'humanité, montrons de la solidarité", a-t-il déclaré dans un nouveau message vidéo jeudi. "Si nous pouvons faire cela ensemble, notre société ne se désintégrera pas dans cette crise, mais au contraire : Elle se rapprochera alors davantage".

"Nous pouvons être condamnés à l'isolement - mais pas à l'inaction", a poursuivi le président fédéral. Tout le monde peut aider. Il peut s'agir de faire des courses pour les voisins âgés, d'appeler la famille, de raconter une histoire pour les petits-enfants au téléphone ou d'écrire des lettres aux parents dans les maisons de retraite que vous n'êtes pas autorisé à visiter maintenant.

+++

Coronavirus : L'armée allemande prépare 15 000 soldats pour le déploiement

Berlin (dpa) - L'armée allemande déclare qu'elle met 15 000 soldats à disposition pour le déploiement de la réponse nationale à la pandémie de coronavirus, alors que le nombre d'infections confirmées dans le pays avoisine les 74 000. Les soldats de la Bundeswehr seront déployés dans les 12-72 heures suivant leur appel, a déclaré une porte-parole jeudi.

Cependant, l'armée souffre également d'un manque de matériel médical de protection, a déclaré la ministre de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer, en indiquant à la chaîne publique ARD que les stocks de l'armée sont suffisants pour une "certaine période courte". Selon les données recueillies par la DPA dans les 16 états fédéraux allemands, plus de 73 900 personnes ont été infectées par le nouveau coronavirus depuis le début de la pandémie. Au moins 879 personnes sont mortes en Allemagne après avoir attrapé le virus.

+++

Le 2 Avril 2020 :

+++

2eme Avril 2020 : Merkel : Pas de déclaration possible pour le moment sur la fin des restrictions


Berlin (dpa) - Dans la crise de la Corona, la chancelière allemande Angela Merkel ne laisse pas entrevoir la perspective d'une fin des restrictions. "Je ne peux pas faire de déclaration sur la question de savoir combien de temps cela va prendre, à ce stade", a déclaré mercredi le politicien de la CDU après des consultations téléphoniques avec les premiers ministres des États. Elle a déclaré que les États avaient décidé ensemble des restrictions à la vie publique et qu'ils voulaient également y mettre fin ensemble le moment venu.
Le traitement des cas graves de Covid-19 dans l'unité de soins intensifs dure en moyenne bien plus de deux semaines et prend donc plus de temps que prévu. C'est pourquoi, a déclaré Mme Merkel, le nombre de patients ne doit être doublé que tous les "12, 13, 14 jours". "Nous voulons éviter les demandes excessives", a-t-elle déclaré, faisant référence au système de santé. "C'est pourquoi nous ne pouvons procéder que d'étape en étape, de date en date". La situation devrait être réévaluée le mardi suivant Pâques.
"Je crois que les habitants du pays - je l'espère, et je fonde aussi mes attentes sur ce point - le comprennent et ne veulent pas que nous nous retrouvions dans une situation difficile. Surtout pour les groupes que nous devons protéger en particulier - à savoir les personnes âgées, les handicapés, ceux qui étaient auparavant malades", a déclaré Mme Merkel. "Et je vous suis reconnaissant de cette compréhension. C'est ce qui distingue notre société. L'article 1 de notre loi fondamentale s'intitule "La dignité humaine est inviolable", et c'est ce que nous vivons actuellement, et j'en suis très reconnaissant, et nous devons continuer à agir de la sorte.

+++

Le 1 Avril 2020 : Von der Leyen annonce un plan européen de compensation du chômage partiel

Bruxelles (dpa) - Dans le cadre de la crise de Corona, les États membres de l'UE pourraient bientôt recevoir de l'argent de Bruxelles pour l'aide au travail à court terme. La chef de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé mercredi une initiative appelée "Sure", qui doit être présentée jeudi.  Selon les informations de l'agence de presse allemande, l'initiative ne concerne pas les subventions aux caisses nationales d'assurance chômage, qui sont généralement financées par les cotisations sociales des employés et des employeurs. Eric Mamer, porte-parole de la Commission, a plutôt parlé d'"aide au financement des programmes nationaux de chômage partiel". Selon les informations de dpa, les instruments du Fonds européen de stabilisation financière (FESF), créé pendant la crise de la dette en euros, pourraient être utilisés pour financer le programme européen. Le FESF a été fondé en 2010 en tant que précurseur du mécanisme européen de stabilité (MES) et a pu émettre ses propres obligations, dont les États de la zone euro sont proportionnellement responsables.

+++

1er avril 2020 : La crise du coronavirus rend les prévisions météorologiques moins fiables

Genève (dpa) - Le trafic aérien ayant été largement suspendu en raison de la crise du coronavirus, les prévisions météorologiques et les observations climatiques sont plus difficiles à établir. Il manque des données pour concevoir les modèles de prévisions météorologiques. Celles-ci sont récoltées en temps normal par les capteurs qui équipent les avions. « Si les avions fournissent encore moins de données météorologiques, et ce sur une plus longue période, la fiabilité des prévisions météorologiques risque de diminuer », a déclaré mercredi à Genève Lars Peter Riishojgaard, responsable d'un groupe spécialisé au sein de l'Organisation météorologique mondiale (OMM).

+++

31 mars 2020 : Un air plus pur grâce aux restrictions de sorties mises en place dans les villes allemandes

Bruxelles (dpa) - La pollution de l'air dans les villes allemandes a déjà considérablement diminué grâce aux restrictions de sortie mises en place pour ralentir la propagation du coronavirus. C'est ce que montre une comparaison des images satellites de ces derniers jours avec celles prises il y a un an, qui ont été publiées lundi par l'Alliance européenne pour la santé publique (EPHA). Il s'agit d'une alliance d'organisations non gouvernementales du domaine de la protection de la santé et de l'environnement.

+++

31 Mars 2020 : Les ateliers de costumes des théâtres allemands se lancent dans la confection de masques de protection

Berlin (dpa) - Les portes des théâtres restant fermées à cause de la crise du coronavirus, plusieurs ateliers de costumes se montrent solidaires en confectionnant des masques de protection. Le Berliner Bühnenservice, qui travaille en temps normal pour les opéras et le Ballet national de Berlin, a déjà reçu quelques premières commandes. L'atelier a déjà confectionné environ 300 masques pour une maison de retraite et de soins, a indiqué Rolf D. Suhl, le directeur général du Berliner Bühnenservice, à l'agence de presse allemande dpa. Environ 300 autres masques de protection vont être réalisés pour une autre maison de retraite. Des cabinets médicaux, des pharmacies et une clinique ont également passé commande.

Les masques sont cousus dans un coton résistant à l'ébullition. Il existe des initiatives similaires dans d'autres villes allemandes, comme Mayence et Leipzig. Afin de prévenir la propagation du coronavirus, les représentations théâtrales sont suspendues depuis déjà plusieurs semaines. Au Maxim Gorki Theater, à Berlin, 15 costumiers confectionnent actuellement des masques couvrant la bouche et le nez. Le Deutsches Theater, un autre théâtre de la capitale allemande, prévoit d'en faire de même. Au Theater an der Parkaue, six employés se sont eux aussi lancés dans la confection de masques. « Les collègues sont heureux de pouvoir apporter leur contribution », a déclaré Julius Dürrwald, le porte-parole du théâtre. Les masques en tissu protègent avant tout les autres des gouttelettes potentiellement infectieuses que pourraient transmettre ceux qui les portent.

+++

30 Mars 2020 : Une récession en Allemagne est inévitable

Berlin (dpa) - Une profonde récession en Allemagne est inévitable en raison des conséquences massives de l'épidémie de coronavirus, a déclaré lundi un groupe d'experts économiques qui conseille le gouvernement. L'économie du pays va se contracter de manière significative cette année, a prédit le Conseil allemand des experts économiques dans un rapport spécial. La gravité de la situation reste incertaine en raison de la grande incertitude qui règne encore. Ce qui sera "crucial" pour l'économie, c'est la propagation du virus qui sera contenue et les restrictions sur les activités sociales et économiques qui seront rapidement levées, ont écrit les soi-disant "sages". Le groupe a présenté trois scénarios possibles. "Dans les trois scénarios, la propagation du coronavirus met brusquement fin à la reprise économique naissante, de sorte qu'une récession au premier semestre 2020 sera inévitable en Allemagne", a déclaré le Conseil dans un communiqué. Il pense que le scénario le plus probable est que la situation économique se normalisera au cours de l'été - qui va de juin à septembre en Europe - de sorte que le produit intérieur brut (PIB) de l'Allemagne finira par chuter de 2,8 % cette année. Les deux scénarios les plus pessimistes du Conseil prévoient un effondrement plus important en 2020, suivi éventuellement d'une reprise très lente. Cela pourrait se produire si les restrictions sanitaires restent en place au-delà de l'été et si la reprise économique ne s'installe que l'année prochaine.

+++

Le 27 Mars 2020 : Le Conseil fédéral approuve l'aide

Berlin (dpa) - Après le Parlement allemand, la Chambre des Länder, le Bundesrat, a finalement adopté le paquet d'aide d'un milliard d'euros contre les conséquences de la crise de corona pour les entreprises, les locataires, les indépendants et les hôpitaux. Les premiers fonds doivent parvenir aux personnes touchées avant le 1er avril. Le ministère des finances prévoit que le coût du programme d'aide s'élèvera à plus de 122 milliards d'euros. Dans le même temps, il est probable que 33,5 milliards d'euros de moins d'impôts seront perçus. C'est pourquoi le ministre des finances Olaf Scholz prévoit une nouvelle dette de 156 milliards d'euros.

+++

Le 27 Mars 2020 : Cinq billions de dollars US prévus pour soutenir l'économie

Bruxelles/Berlin (dpa) - L'Union européenne et le G20 des principales puissances économiques préparent des mesures globales pour contenir la pandémie de corona et faire face à ses conséquences économiques. Lors d'un sommet vidéo, les dirigeants européens ont décidé, après une lutte acharnée, d'élaborer en deux semaines un nouveau modèle de plan de sauvetage prévoyant une aide financière pour les États endettés. Auparavant, les dirigeants du G20 avaient décidé d'une approche commune de la crise. Au total, les États membres et l'UE ont déjà affecté cinq billions de dollars américains au soutien de l'économie.

+++

Le 26 Mars 2020 : Bosch développe un test rapide COVID 19

Le groupe technologique Bosch, basé à Stuttgart, a développé un test rapide pour la détection du virus Covid 19.  La nouvelle méthode produit des résultats en deux heures et demie.  Les patients doivent généralement attendre un à deux jours pour obtenir un résultat. Le nouveau test sera disponible en Allemagne à partir du mois d'avril, et d'autres marchés européens et non européens suivront. "Le test rapide COVID 19 aide à contenir la propagation de la pandémie et à briser plus rapidement les chaînes d'infection", a déclaré le Dr Volkmar Denner, PDG de Bosch.

+++

Le 26 Mars 2020 : Les citoyens sont d'accord avec les mesures de Corona

Berlin (dpa) - Dans la lutte contre le coronavirus, près des deux tiers des Allemands s'attendent à de nouvelles restrictions de la liberté individuelle. Dans une enquête menée par l'institut de recherche sur l'opinion publique YouGov pour le compte de l'agence de presse allemande, 64 % des personnes interrogées ont exprimé le souhait que les mesures adoptées pour prévenir les contacts interpersonnels soient encore renforcées. Seuls 20 % n'y croient pas, 16 % n'ont donné aucun détail. Selon l'enquête, l'acceptation des mesures est énorme.

+++

Le 25 Mars 2020 : Papier toilette et nouilles : Explosion de la demande dans le commerce de détail

Wiesbaden/Cologne (dpa) - La crise de la couronne a fait exploser la demande de désinfectants et de papier toilette, mais aussi de pâtes et de tomates en conserve, en Allemagne ces dernières semaines. C'est ce que montrent les chiffres actuels publiés par l'Office fédéral de la statistique mercredi. Selon ces chiffres, les consommateurs ont acheté la semaine dernière plus de quatre fois plus de savon et plus de trois fois plus de papier toilette que la moyenne des six mois précédents. Les statisticiens se sont appuyés sur une analyse des données des caisses enregistreuses disponibles sous forme numérique.

+++

Le 25 Mars 2020 : Le Bundestag soutient l'aide à Corona

Berlin (dpa) - Face à la menace de la pandémie de corona, tous les groupes parlementaires du parlement allemand ont soutenu le train de mesures du gouvernement allemand en matière de protection de la santé et d'aide financière. Le vice-chancelier Olaf Scholz a déclaré mercredi, lors du débat général sur l'assouplissement du frein à l'endettement et sur le paquet d'aide historiquement unique pour les entreprises et les citoyens dans la crise de Corona : "Nous avons des semaines difficiles devant nous. Nous pouvons les surmonter si nous faisons preuve de solidarité". M. Scholz a remercié les médecins, les vendeurs, les chauffeurs de bus et les autres personnes qui maintiennent la vie publique malgré le risque d'infection : "Vous faites de grandes choses de nos jours". Le frein à l'endettement est un mécanisme réglementé par la constitution allemande pour empêcher la République fédérale de se surendetter. Le ministre des finances a souligné que les gouvernements fédéral et des États fédérés ne pouvaient pas couvrir les dépenses désormais nécessaires à partir du budget actuel ou des réserves. Un budget supplémentaire et un emprunt net de 156 milliards d'euros étaient donc nécessaires. "C'est une somme gigantesque" - près de la moitié d'un budget fédéral annuel régulier. "Nous pouvons nous le permettre", a souligné M. Scholz.

+++

Le 24 Mars 2020 : L'Allemagne admet des patients étrangers souffrant de coronaropathie

Leipzig (dpa) - Un groupe de patients italiens atteints de coronaropathie et devant être traités en Saxe a atterri à l'aéroport de Leipzig-Halle dans la nuit de mardi à mardi. Le Premier ministre Michael Kretschmer a annoncé lundi que la Saxe veut admettre dans ses hôpitaux des patients atteints de coronaropathie en provenance d'Italie. Cette mesure a été prise en réponse à une demande du gouvernement italien. Les hôpitaux de l'État libre avaient signalé qu'ils en avaient la capacité. En outre, le traitement des patients italiens pourrait leur apprendre à faire face au virus. La Rhénanie-du-Nord-Westphalie accepte également dix patients atteints de coronaropathie en provenance du nord de l'Italie, qui est particulièrement touché par le virus. C'est ce qu'a déclaré mardi le Premier ministre de Rhénanie du Nord-Westphalie, Armin Laschet, lors d'une session spéciale du parlement du Land.

+++

Le 24 Mars 2020 : Le monde du sport est soulagé : Le CIO et le Japon reportent les jeux de Tokyo à 2021

Tokyo (dpa) - Les responsables des Jeux olympiques de Tokyo ont cédé à la pression de la crise de Corona et laissent le monde du sport pousser un soupir de soulagement avec le report des Jeux d'été à 2021. Lors d'une conférence téléphonique mardi, le Comité international olympique et les hôtes japonais ont pris la décision, longtemps inéluctable, de reporter les Jeux de Tokyo à l'année prochaine. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a approuvé "à cent pour cent" la proposition du CIO", a déclaré le président du CIO, Thomas Bach. Les Jeux d'été doivent être reportés à "une date postérieure à 2020", mais pas plus tard que l'été 2021, a-t-on dit. "La décision rapide et claire de reporter les Jeux olympiques et paralympiques est une étape correcte et extrêmement importante pour le sport international et la communauté mondiale tout entière", a déclaré Alfons Hörmann, président de la Fédération allemande des sports olympiques.

+++

Le 24 Mars 2020 : Le premier test corona de la chancelière Merkel est négatif

Berlin (dpa) - Le premier test de la Chancelière Angela Merkel (CDU) pour le nouveau coronavirus n'a révélé aucune infection. "Le résultat du test d'aujourd'hui est négatif", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Steffen Seibert, lundi à Berlin, à la demande de l'agence de presse allemande. "D'autres tests seront effectués dans les prochains jours."

+++

Le 23 Mars 2020 : Merkel attend le résultat du test de Corona

Berlin (dpa) - La chancelière Angela Merkel (CDU) a subi lundi un test pour le nouveau coronavirus et attend maintenant les résultats. "La chancelière se porte bien", a déclaré lundi à Berlin le porte-parole du gouvernement, Steffen Seibert. Merkel avait rejoint la réunion du cabinet par téléphone, et faisait temporairement son travail depuis son domicile. "Maintenant, nous allons attendre les résultats et voir ce qui va suivre". Les recommandations des médecins et de l'Institut Robert Koch en sont la base.

+++

Le 22 Mars 2020 : Les supermarchés se reconstruisent grâce à Corona


Munich (dpa) - Marquage des distances sur le sol, écrans de protection aux caisses, paiement sans cash, ainsi que désinfectants et gants pour les employés : par de nombreuses mesures, les supermarchés et les discounters en Allemagne veulent contenir la propagation du virus corona et en même temps protéger leurs caissiers contre l'infection. Les heures d'ouverture prolongées, comme celles rendues possibles par la nouvelle réglementation en Bavière, par exemple, ne posent cependant guère de problème, comme l'a montré une enquête de l'Agence de presse allemande sur les chaînes de supermarchés et de magasins à prix réduits - également pour protéger les employés.
Dans de nombreuses agences, des panneaux en plexiglas sont actuellement installés aux caisses, ont annoncé les porte-parole respectifs. Cette protection est destinée à protéger les caissiers contre l'infection par le virus Sars-CoV-2. "Parmi les nombreuses mesures préventives, des désinfectants supplémentaires et des gants jetables seront mis à disposition à court terme pour protéger nos employés", a expliqué un porte-parole. Pour protéger les clients, les chaînes de la zone des caisses de nombreux magasins ont collé des marquages au sol pour tenir les clients à distance.

+++

Le 21 Mars 2020 : Les jeunes doivent également suivre des règles


Munich (dpa) - Dans les unités de soins intensifs en Allemagne, les jeunes patients infectés par le coronavirus sont également traités. Cela a déjà été démontré en Italie - et "c'est un tableau qui se dessine également en Allemagne", a déclaré le médecin-chef Clemens Wendtner du département d'infectiologie de l'hôpital Schwabing de Munich. "Les plus jeunes patients symptomatiques de Covid-19 étaient au début de la vingtaine. Dans l'ensemble, nous observons l'ensemble du spectre d'âge démographique, qu'ils soient dans le service normal ou dans l'unité de soins intensifs". Wendtner avait traité les premiers patients infectés par le virus Sars-CoV-2 en Allemagne à la fin du mois de janvier. "Même un jeune patient n'est pas à l'abri d'une évolution grave", a averti le médecin. "C'est pour secouer que tout le monde respecte les règles d'hygiène et les règlements".

+++

Le 21 Mars 2020 : Plus de gens se rendent aux marchés hebdomadaires


Berlin (dpa) - En Allemagne, les gens sont de plus en plus nombreux à se rendre sur les marchés hebdomadaires. L'intérêt a augmenté, rapporte la société Deutsche Marktgilde, qui, selon ses propres déclarations, organise des marchés dans 125 lieux. Le marché hebdomadaire est une occasion de faire des achats en plein air et il y a donc un risque moindre d'infection et de propagation, a déclaré un porte-parole. En raison de l'épidémie de Corona, la direction du marché a reçu l'instruction de placer les stands plus à l'écart.

+++

Le 20 Mars 2020 : Premières restrictions de grande envergure pour l'ensemble de la Bavière    

Munich (dpa) - Afin de contenir le coronavirus, le ministre-président bavarois Markus Söder (CSU) a annoncé des restrictions initiales de grande envergure pour l'ensemble de l'État libre. À partir de samedi, il ne sera plus possible de quitter son domicile que s'il existe de bonnes raisons de le faire. Il s'agit entre autres de la façon de se rendre au travail, des courses nécessaires, des visites chez le médecin et dans les pharmacies, de l'aide aux autres, des visites des partenaires de vie, mais aussi du sport et de l'exercice au grand air - mais uniquement seul ou avec les personnes avec lesquelles vous vivez.

+++

Le 20 Mars 2020 : Le gouvernement a ramené environ 1500 Allemands

Berlin (dpa) - Mercredi, le gouvernement allemand a renvoyé en Allemagne environ 1500 Allemands de Tunisie, d'Egypte, du Maroc et d'Azerbaïdjan avec les sept premiers vols charters de sa campagne de retour en raison de la crise de la couronne. Jeudi, selon le ministère des Affaires étrangères, d'autres avions en provenance des Philippines et de la République dominicaine devaient décoller avec des touristes allemands qui y étaient bloqués. Au total, plusieurs dizaines de milliers de personnes doivent être acheminées par des vols spéciaux.

+++

Le 19 Mars 2020 : Les chefs des Länder menacent de décréter un couvre-feu

Berlin (dpa) - En Allemagne, on craint de plus en plus que la propagation du coronavirus ne puisse être endiguée assez rapidement parce que les citoyens ne changent pas de vie de manière cohérente. Le Premier ministre bavarois Markus Söder (CSU) et le chef du gouvernement du Bade-Wurtemberg Winfried Kretschmann (Verts) ont ouvertement menacé de couvre-feu jeudi si les gens ne respectaient pas les restrictions de la vie sociale qui s'imposent d'urgence.

+++

Le 19 Mars 2020 : Hopp donne l'espoir d'un vaccin contre la corona à l'automne

Berlin (dpa) - La société pharmaceutique CureVac, basée à Tübingen, pense que son copropriétaire Dietmar Hopp pourrait être en mesure de fournir un vaccin dès cet automne. "Si les résultats sont positifs, nous pourrons peut-être commencer les essais cliniques vers le début de l'été", a déclaré le fondateur du SAP et mécène du club de football d'Hoffenheim dans le journal "Bild" (mercredi). Comme la pression est énorme, a-t-il dit, l'approbation par les autorités devrait être plus rapide que dans d'autres cas. "Nous serions donc en mesure de livrer le vaccin en automne", a déclaré M. Hopp.

+++

Le 18 Mars 2020 : RKI : dix millions de personnes infectées si les mesures ne sont pas respectées

Berlin (dpa) - Le président de l'Institut Robert Koch (RKI) a mis en garde contre un scénario avec dix millions d'infections à coronavirus en Allemagne dans les prochains mois. Cela pourrait arriver si les mesures ordonnées par le gouvernement fédéral n'étaient pas suivies, a déclaré Lothar Wieler à Berlin mercredi. "Nous avons un cours exponentiel de l'épidémie." Wieler a appelé les gens à réduire leurs contacts sociaux. Le virus ne serait transmis que de personne à personne. Entre-temps, le RKI a reçu près de 8200 cas confirmés dans tout le pays, soit un bon millier de plus que la veille.

+++

Le 18 Mars 2020 : Merkel veut informer sur les mesures corona dans un discours télévisé

Berlin (dpa) - La chancelière Angela Merkel (CDU) veut informer la population mercredi soir dans un discours télévisé sur les mesures du gouvernement fédéral contre la crise de la couronne. Un porte-parole du gouvernement a déclaré qu'il ne s'agissait pas de mesures supplémentaires. Ainsi, Merkel ne veut apparemment pas annoncer des mesures encore plus drastiques comme un couvre-feu général. Le porte-parole a déclaré : "Il s'agit de savoir ce qui doit être fait en Allemagne maintenant pour ralentir la propagation du virus et comment chacun devrait participer". Outre les discours annuels du Nouvel An, c'est la première fois depuis le début du mandat de Mme Merkel que la chancelière s'adresse directement à la population dans un discours télévisé.

+++

Le 16 mars 2020 : Robert Koch-Institut : pas de fêtes Corona

Berlin (dpa) - Le club est fermé, donc la fête est à la maison ? L'institut allemand Robert Koch (RKI) a vivement déconseillé de telles considérations en raison de la propagation du coronavirus. Inviter les gens à rentrer chez eux ou à se rendre à d'autres fêtes n'aurait aucun sens en termes d'efforts d'endiguement, a déclaré le vice-président de RKI, Lars Schaade, lundi à Berlin. "Je dis cela parce qu'entre-temps, il y a apparemment déjà des soi-disant fêtes Corona lorsque les clubs ont été fermés". Il a lancé un appel : "S'il vous plaît, ne faites pas ça. Restez chez vous si possible et limitez votre vie sociale autant que possible". L'Institut a maintenant été informé de plus de 4800 cas confirmés de sars-CoV-2.

+++

Le 13 mars 2020 : Les clubs de football de la Bundesliga cessent de jouer pour le moment

Francfort/Main (dpa) - En raison de la pandémie de coronavirus, la Ligue allemande de football a immédiatement suspendu le jeu et ne jouera pas ce week-end. C'est ce qu'a annoncé la Ligue allemande de football (DFL) vendredi après-midi. "Compte tenu de la dynamique actuelle", il a été décidé "de reporter la 26e journée de championnat, qui commençait à l'origine aujourd'hui, dans les deux ligues". Dans la matinée, il a été annoncé que les jeux seraient suspendus à partir de mardi prochain jusqu'au 2 avril. Cette interruption se poursuivra pour le moment, mais à partir d'aujourd'hui.

+++

Le 12 mars 2020 : Le DAX allemand passe sous la barre des 10.000 points

Francfort (dpa) - L'indice DAX allemand des 30 sociétés de premier ordre est passé sous la barre des 10.000 points pour la première fois depuis la mi-2016. L'indice a chuté de 5,5 % à l'ouverture des marchés jeudi, tombant à 9864 points. La valeur des actions dans le monde n'a cessé de baisser ces dernières semaines, alors que les craintes de la pandémie mondiale de coronavirus et les restrictions visant à empêcher la propagation de ce virus se font de plus en plus sentir dans l'économie.

+++

Le 12 mars 2020 : James Blunt donne un concert devant des sièges vides dans l'Elbphilharmonie 

Hambourg (dpa) - Une heure de sorcellerie à Hambourg : les cloches sonnent alors que James Blunt (46 ans) entre sur la scène du Grand Hall de l'Elbphilharmonie mercredi. "How it feels to be alive" est la première chanson de la soirée que lui et son groupe de quatre musiciens interprètent - mais le titre qui affirme la vie est trompeur. Cela ressemble à un chant du cygne pour le monde tel que nous le connaissons, lorsque le chanteur pop britannique évoque des scénarios apocalyptiques avec des mots comme "Chaque jour est plus proche de la fin". La phrase "Attendre de respirer pour la dernière fois" prend une note amère, presque cynique, en rapport avec le virus corona. La soirée est particulière : les 2100 places devant le chanteur pop britannique ont été laissées vides - il donne un concert fantôme. En raison de la propagation de Sars-CoV-2, il a été annoncé mercredi après-midi que sa représentation aurait lieu devant des sièges vides. Comme prévu, les personnes intéressées ont pu suivre le concert en direct gratuitement et dans le monde entier sur Internet. Blunt écrit l'histoire de la Philharmonie de l'Elbe.

+++

Le 11 mars 2020 : Le groupe Lufthansa annonce 23.000 annulations de vols pour le mois d'avril

Francfort (dpa) - Le groupe allemand Lufthansa annonce qu'il annule 23.000 vols court, moyen et long-courriers dans le cadre d'un calendrier réduit du 29 mars au 24 avril. Une déclaration de la compagnie annonçant la décision cite "les circonstances exceptionnelles causées par la propagation du coronavirus". Les annulations concernent principalement l'Europe, l'Asie et le Moyen-Orient, a déclaré la Lufthansa. La compagnie a déclaré qu'elle contacterait les clients dont les réservations ont changé pour les informer et leur proposer des options alternatives.

+++

Le 10 mars 2020 : Premières stations de test "drive-through" pour le Coronavirus

À l'avenir, les habitants du district d'Esslingen pourront se rendre en voiture pour se faire tester pour le coronavirus. Il existe désormais des stations "drive-in" à cet effet.


+++

Le 10 mars 2020 : L'ambassade d'Allemagne en Corée du Nord est fermée en raison de mesures contre les coronavirus


Berlin (dpa) - L'Allemagne ferme temporairement son ambassade en Corée du Nord en raison de mesures visant à empêcher la propagation du nouveau coronavirus. Le personnel a été transporté par avion de Pyongyang à Vladivostok, dans l'Extrême-Orient russe, explique le ministère allemand des Affaires étrangères. Un porte-parole note que la Corée du Nord a depuis des semaines arrêté tous les voyages en train et en avion vers les pays étrangers par crainte de la pandémie virale et a placé tous les étrangers dans le pays de reclus sous quarantaine obligatoire. En raison de ces mesures "disproportionnées", qui pourraient durer des mois, l'Allemagne n'est pas en mesure de gérer son ambassade en Corée du Nord, explique le porte-parole, ajoutant que la mission rouvrira dès que la situation reviendra à la normale.

+++

Le 9 mars 2020 : Ministre allemand : les événements réunissant plus de 1000 personnes doivent être annulés


Berlin (dpa) - Le ministre allemand de la santé, Jens Spahn, a recommandé dimanche d'annuler les événements réunissant plus de 1 000 participants afin de réduire le nombre d'infections à coronavirus. Jusqu'à présent, les gens ont été trop lents à annuler des événements d'une telle ampleur, a déclaré M. Spahn à la dpa. "Cela devrait changer rapidement, étant donné les développements dynamiques de ces derniers jours", a déclaré M. Spahn. L'Allemagne a été critiquée pour avoir continué à organiser de grands événements sportifs tels que les matchs de football de la Bundesliga, alors qu'ailleurs en Europe, des événements similaires sont annulés ou se déroulent à huis clos. Dimanche, l'Allemagne a enregistré un total de 847 cas de coronavirus, selon l'institut officiel de contrôle des maladies du pays.

+++

Le 6 mars 2020 : Les Allemands s'approvisionnent en sachets de soupe alors que la crainte du coronavirus grandit


Nuremberg, Allemagne (dpa) - Les Allemands remplissent de plus en plus leurs placards de soupe instantanée - particulièrement appréciée pour faire face à une éventuelle crise sanitaire - à mesure que le nouveau coronavirus se répand dans leur pays, selon les données d'un grand institut de recherche. Les recettes des ventes de mélanges de soupe sèche ont plus que doublé la semaine dernière, augmentant de 112 % par rapport à la semaine précédente, a rapporté le GfK. "Nous n'avons pas de pics comme celui-ci ailleurs", a déclaré l'expert de la GfK Robert Kecskes. Les ventes de conserves de poisson et de fruits ont également augmenté de 70 %, tandis que les recettes des pâtes sèches ont augmenté de 73 % et celles des conserves de légumes de 80 %. Ces ventes, attribuées à l'achat en panique dans la crainte que les consommateurs doivent se mettre en quarantaine pour éviter la maladie, ont conduit à une augmentation de 14 % la semaine dernière pour la distribution alimentaire allemande en général, a déclaré le GfK.