Coronavirus : Dernières mises à jour

Le coronavirus incite à l'achat de vélos +++ Vous trouverez ici les dernières nouvelles les plus importantes sur la propagation de la maladie en Allemagne.

Fahrradgeschäft
picture alliance/dpa

24.09.2021 : Le coronavirus incite à l'achat de vélos

Wiesbaden (dpa) - Le boom des vélos électriques en Allemagne a pris un nouvel élan avec la crise du coronavirus : Environ 7,1 millions de vélos électriques se trouvaient dans les ménages privés au début de l'année 2021, selon l'Office fédéral allemand de la statistique. Cela représente 1,2 million de personnes, soit 20 pour cent de plus qu'un an auparavant, selon l'agence basée à Wiesbaden. Au total, selon l'Office fédéral allemand, environ 30 millions de ménages, et donc 79 pour cent de l'ensemble des ménages allemands, possédaient une bicyclette ou un vélo électrique au début de l'année 2021.

+++

Newsletter

+++

Want deutschland.de to keep you up-to-date with current events? Then follow us on Twitter!

+++

Vous voulez en savoir plus sur l'actualité en Allemagne et obtenir des informations de fond ? Alors, rendez-vous sur le site : https://www.deutschland.de/fr/news

+++

23.09.2021 : L'Allemagne a donné plus de 5,1 millions de doses de vaccin

Berlin (dpa) - Selon le gouvernement fédéral allemand, l'Allemagne a jusqu'à présent donné plus de 5,1 millions de doses de vaccin à d'autres pays. Cela se fait par le biais de l'alliance Covax et de manière bilatérale, a déclaré mercredi à Berlin une porte-parole du ministère des Affaires étrangères. "Au total, l'Allemagne a fourni 5 106 960 de doses à d'autres pays", a-t-elle déclaré. Parmi celles-ci, environ 3,5 millions ont été délivrées via Covax et 1,5 million de façon bilatérale, a-t-elle précisé. Les bénéficiaires, dit-elle, sont l'Ouzbékistan et le Tadjikistan, mais aussi la Mauritanie et le Soudan. "Nous poursuivons nos efforts pour distribuer équitablement les vaccins dans le monde", a déclaré la porte-parole.

+++

22.09.2021

22.09.2021 : Jens Spahn donne pour la première fois une date pour la fin de la pandémie

Berlin (dpa) - Le ministre fédéral allemand de la Santé, Jens Spahn, s'attend à une immunité collective contre le coronavirus au printemps prochain et donc à la fin de la pandémie. "Si aucun nouveau variant du virus contre lequel la vaccination ne protège pas n'apparaît, ce qui est très peu probable, alors nous aurons surmonté la pandémie au printemps et pourrons revenir à la normale", a déclaré le politicien de la CDU au journal "Augsburger Allgemeine".

+++

21.09.2021

21.09.2021 : Biontech : la vaccination est efficace et sûre chez les jeunes enfants

Mayence (dpa) - Le vaccin contre le coronavirus de Biontech/Pfizer s'est avéré bien toléré par les enfants âgés de cinq à onze ans et a suscité une réponse immunitaire stable, selon les deux sociétés. Les données de l'essai clinique seront soumises à l'Agence européenne des médicaments (EMA) et à la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis dès que possible, ont déclaré les deux fabricants de vaccins. "Nous sommes heureux de pouvoir soumettre aux autorités réglementaires les données relatives au groupe d'enfants d'âge scolaire avant le début de la saison hivernale", a déclaré Ugur Sahin, PDG de Biontech.

+++

20.09.2021 : Jens Spahn satisfait de la semaine de campagne de vaccination

Berlin (dpa) - Le ministre fédéral allemand de la Santé, Jens Spahn, a tiré un bilan positif de la semaine de campagne pour la vaccination contre le coronavirus. "Au cours de la semaine de campagne, nous avons réussi un total d'environ 500 000 des importantes premières vaccinations, dont environ la moitié était probablement due aux campagnes", a déclaré l'homme politique de la CDU aux journaux du Funke Mediengruppe (dimanche). Des associations, des organisations, des initiatives privées et des bénévoles ont organisé environ 1500 campagnes de vaccination dans tout le pays. Il y en a peut-être eu beaucoup plus. Grâce à des actions créatives sur place, les personnes non vaccinées devraient être convaincues d'une vaccination contre le coronavirus.

+++

19.09.2021 : Selon une enquête la majorité est favorable à des règles 2G pour la gastronomie et les événements

Berlin (dpa) - Une majorité des personnes en Allemagne estime qu'il est juste que seules les personnes vaccinées contre le coronavirus et celles qui en sont guéries (2G) soient autorisées à aller au restaurant ou à assister à des événements. Dans un sondage d’Insa commandé par "Bild am Sonntag", 57 pour cent des personnes interrogées ont exprimé cette opinion. 33 pour cent pensent qu'il ne faudrait pas que les restaurants et les événements ne soient ouverts qu'aux personnes vaccinées et guéries. Parmi les personnes favorables, 66 pour cent souhaitent que les règles 2G soient rendues obligatoires, 31 pour cent pensent que l'introduction devrait être laissée à chaque restaurateur ou organisateur d'événements.

+++

18.09.2021 : Chypre et tout le Portugal ne sont plus des zones à haut risque du coronavirus

Berlin (dpa) - Le gouvernement fédéral allemand retire Chypre et l'Algarve de la liste des zones à risque du coronavirus à partir de dimanche. Cela signifie que le Portugal, qui est également populaire auprès des vacanciers, disparaîtra désormais complètement de cette catégorie, selon une déclaration publiée vendredi par l'Institut Robert Koch. L'industrie touristique de l'Algarve a réagi avec soulagement. "Nous sommes très heureux que les dernières restrictions de voyage pour les touristes d'Allemagne soient tombées. L’Algarve, qui devient de plus en plus populaire, en particulier auprès des Allemands, s’attend maintenant à une forte saison d’automne et d’hiver", a déclaré le président du conseil du tourisme de l'Algarve, João Fernandes, à la Deutsche Presse-Agentur (l’agence de presse allemande). En 2019, la dernière année avant la pandémie, plus de 1,5 million d'Allemands ont passé leurs vacances au Portugal.

+++

17.09.2021 : Selon l’OCDE les cours ont été perturbés deux jours de classe sur trois

Berlin (dpa) - Selon une enquête de l'OCDE, les cours des quelque onze millions d'élèves allemands ont été perturbés pendant plus de 180 jours en moyenne entre le début de la pandémie du coronavirus et la fin des fermetures d'écoles au printemps. Cela représente deux tiers des quelque 270 jours de classe de la période étudiée, entre janvier 2020 et le 20 mai 2021. L'OCDE a présenté ces données jeudi dans le cadre de son enquête annuelle "Regards sur l'éducation" („Bildung auf einen Blick“).

+++

16.09.2021 : Selon des prévisions les prix de l'immobilier vont augmenter encore plus vite après la crise du coronavirus 

Hambourg (dpa) - Si la crise du coronavirus n'a pas pu affecter le marché immobilier en Allemagne, les experts s'attendent désormais à des effets de rattrapage et à une nouvelle hausse des prix. Selon les prévisions de l'Institut Gewos de Hambourg pour la recherche urbaine, régionale et sur le logement, le chiffre d'affaires total de l'immobilier augmentera de 6,3 pour cent pour atteindre 311,1 milliards d'euros cette année. Lors de la précédente année record de 2020, le chiffre d'affaires s'est élevé à un peu moins de 293 milliards d'euros. Le principal moteur est l'immobilier résidentiel, dont le volume devrait augmenter de 7,5 pour cent par rapport à l'année précédente pour atteindre 237,7 milliards d'euros. L'activité du marché se déplace de plus en plus des marchés vides des grandes villes vers les banlieues et les zones rurales.

+++

15.09.2021

15.09.2021 : Des nouveaux critères au sujet du coronavirus entrent en vigueur

Berlin (dpa) - Pour la lutte contre la pandémie du coronavirus en automne et en hiver, plusieurs nouvelles réglementations sont entrées en vigueur mercredi. Il s'agit, entre autres, des critères d'évaluation de la situation de pandémie et des informations sur le statut vaccinal des employés.  Le principal critère d'évaluation de la situation est le nombre de patients de Covid-19 dans les cliniques. Il s'agit de remplacer l'orientation précédente sur les chiffres de l'infection, qui ne sont plus considérés comme aussi significatifs compte tenu des vaccinations. En outre, les employés des crèches, des écoles et des maisons de retraite devraient pouvoir être interrogés par leur employeur s'ils ont été vaccinés pendant la crise.

+++

14.09.2021 : Une semaine d'action pour la vaccination doit faire progresser la lutte contre la pandémie

Berlin (dpa) - Depuis lundi, les citoyens allemands et les citoyennes allemandes  peuvent se faire vacciner contre le coronavirus dans des centaines de lieux de la vie quotidienne, sans rendez-vous et gratuitement. Outre les possibilités de vaccination permanentes, par exemple dans les centres de vaccination, de nombreuses offres temporaires, par exemple dans des bibliothèques ou des centres commerciaux, chez les pompiers volontaires, dans des tramways, au bord des terrains de football ou dans des mosquées, sont destinées à faire augmenter le taux de vaccination. La chancelière allemande Angela Merkel (CDU) avait appelé les citoyens à profiter de ces offres. "Il n'a jamais été aussi facile de se faire vacciner. Cela n'a jamais été aussi rapide", a-t-elle déclaré. La semaine de la campagne de vaccination durera jusqu'au 19 septembre.

+++

13.09.2021 : La majorité veut continuer à faire du télétravail après la pandémie du coronavirus

Munich (dpa) - Plus de deux tiers des employés en Allemagne qui ont fait du télétravail pendant la pandémie du coronavirus veulent continuer à le faire, selon une enquête de Yougov. La popularité du télétravail a augmenté au cours de la pandémie, a annoncé lundi le fournisseur d'énergie Eon, qui avait commandé l'enquête. Dans l'enquête, 71 pour cent des personnes interrogées ont exprimé le souhait de pouvoir faire du télétravail à l'avenir. Au début de la pandémie, en mai de l'année dernière, seulement 58 pour cent des personnes interrogées ont déclaré qu'elles souhaitaient faire du télétravail. Selon l'enquête, la principale raison de la popularité croissante du télétravail est le temps gagné en évitant les déplacements pour se rendre au travail.

+++

12.09.2021 : Biontech veut demander l'autorisation d'un vaccin pour les enfants

Mayence (dpa) - Biontech prévoit de demander l’autorisation de son vaccin contre le coronavirus pour les enfants âgés de cinq à onze ans dans les semaines à venir. À cette fin, les résultats d'une étude seraient soumis aux autorités du monde entier, "également ici en Europe", a déclaré la directrice médicale et cofondatrice de Biontech, Özlem Türeci, à "Der Spiegel".  L'autorisation permettrait de mieux protéger les jeunes enfants également. Selon Biontech, les résultats de l'étude seraient disponibles et ne demanderaient qu'à être préparés pour les autorités réglementaires. La production est déjà en préparation chez Biontech. "Le vaccin est le même, mais moins fortement dosé, dans des flacons moins remplis", a déclaré Özlem Türeci.

+++

11.09.2021 : La Stiko en faveur de la vaccination contre le coronavirus des femmes enceintes et allaitantes

Berlin (dpa) - La Commission permanente des vaccinations (Stiko) s'est prononcée de manière générale en faveur de la vaccination contre le coronavirus pour les femmes enceintes et allaitantes. "Après une consultation approfondie et une évaluation des preuves disponibles", la Stiko recommande la vaccination des femmes enceintes à partir du deuxième trimestre de la grossesse et des femmes allaitantes avec deux doses d'un vaccin à ARNm, a annoncé vendredi l'Institut Robert Koch (RKI). Jusqu'à présent, la vaccination n'était recommandée que pour les femmes enceintes présentant un risque particulier.

Selon la Stiko, toutes les femmes en âge d’avoir des enfants devraient également être vaccinées "afin qu'il y ait déjà une très bonne protection contre cette maladie avant que la grossesse ne survienne".

Selon la Stiko, la nouvelle recommandation de vaccination est basée sur les nouvelles découvertes des dernières semaines. Selon cette étude, la grossesse elle-même est un facteur de risque indépendant pour une évolution sévère d'une infection au coronavirus. En outre, les données relatives à la sécurité de la vaccination des femmes enceintes n'ont fourni aucun élément indiquant que des complications graves indésirables étaient à craindre.

10.09.2021 : Une véritable immunité uniquement par la vaccination et l'infection ?

Christian Drosten, virologue à la Charité, déclare dans l'édition actuelle de son podcast "Coronavirus Update" : "Mon objectif - disons : en tant que virologue Drosten - est de devenir immunisé maintenant : Je veux avoir une immunité vaccinale et ensuite, en plus de cela, je veux absolument avoir ma première infection générale et la deuxième et aussi la troisième." Il s'est depuis longtemps fait à cette idée, poursuit Christian Drosten. "Et puis je sais qu’après je serai immunisé pour un très long moment." En ce qui concerne le risque d'infection après la vaccination, le virologue explique : lui-même - en tant qu'adulte en bonne santé qui a été vacciné deux fois contre le virus - peut assumer la responsabilité de ce risque. Toutefois, cela ne s'applique pas aux autres groupes de population.

+++

09.09.2021 : Le chef du RKI met en garde contre une quatrième vague violente

Berlin (dpa) - Le président de l'Institut Robert Koch (RKI), Lothar Wieler, a mis en garde contre une quatrième vague féroce du coronavirus en automne. "Si nous n'augmentons pas drastiquement les taux de vaccination actuels, alors la quatrième vague actuelle pourrait prendre une tournure fulgurante à l'automne", a déclaré Lothar Wieler mercredi à Berlin. Aujourd'hui déjà, le nombre de personnes devant être traitées à l'hôpital est en augmentation - surtout aussi chez les jeunes. La grande majorité d'entre eux ne sont pas vaccinés, a-t-il dit. "Ce qui doit vraiment être clair pour nous tous : Toute personne qui ne se fait pas vacciner, sera infectée par le virus Sars-CoV-2 dans un avenir prévisible", a averti Lothar Wieler.

+++

08.09.2021

08.09.2021 : L'application d'alerte concernant le coronavirus offre désormais une option d'alerte pour les événements

Berlin (dpa) - L'application officielle d'alerte concernant le coronavirus du gouvernement fédéral allemand pour l'endiguement de la pandémie du coronavirus a été complétée par une fonction d'alerte supplémentaire pour les événements. Les organisateurs d'événements pourront ainsi avertir leurs invités d'une éventuelle rencontre à risque avec une personne qui s'est révélée positive par la suite, même si ce visiteur n'a même pas été enregistré via l'application. La nouvelle version 2.9 sera publiée ce mercredi. Cette procédure d'avertissement supplémentaire est rendue possible par une règle de procuration de l'organisateur. L'option est libérée par l’autorité sanitaire. Si l’autorité sanitaire découvre qu'une personne testée positive était présente à un événement lors du suivi des chaînes d'infection, elle pourra contacter l'organisateur. Si l'organisateur avait créé un code QR pour l'enregistrement via l'application d'alerte concernant le coronavirus, l’autorité sanitaire pourra alors délivrer un numéro de transaction. Cela permettra à l'organisateur d'émettre un avertissement qui sera envoyé à toutes les personnes qui ont été enregistrées pour l'événement.

+++

07.09.2021 : Une majorité en faveur de règles plus strictes au sujet du coronavirus pour les non-vaccinés

Berlin (dpa) - Selon un sondage, les éventuelles restrictions plus strictes au sujet du coronavirus pour les personnes non vaccinées que pour les personnes vaccinées, par exemple en ce qui concerne l'accès aux événements en salle, sont approuvées par la majorité. Dans le sondage réalisé par l'institut d'études d'opinion YouGov, 58 pour cent des personnes interrogées se sont déclarées en faveur de règles plus strictes pour les personnes non vaccinées - 28 pour cent, en revanche, estiment que les mêmes règles que pour les personnes vaccinées et guéries sont justes. Par ailleurs, 9 pour cent des personnes interrogées ont déclaré être opposées à toute mesure visant à combattre la pandémie du coronavirus. En vue de l'automne et de l'hiver, la règle dite 3G s'applique à l'échelle nationale à certains espaces intérieurs tels que les événements et les restaurants : accès uniquement sur présentation d'une preuve de vaccination, de guérison ou de test négatif. Cependant, la règle 2G est également discutée, c'est-à-dire l'accès uniquement pour les personnes vaccinées ou guéries.

+++

06.09.2021 : L’Allemagne veut fournir 100 millions de doses de vaccin

Rome (dpa) - L'Allemagne veut fournir 100 millions de doses de vaccin dans le cadre de la campagne internationale de vaccination contre le coronavirus d'ici la fin de l'année. "Cela correspond au nombre de personnes que nous avons également vaccinées dans notre pays jusqu'à présent", a déclaré dimanche le ministre fédéral allemand de la Santé, Jens Spahn, en marge de la réunion des ministres de la Santé du G20 à Rome. L'objectif est de vacciner au moins 40 pour cent de la population mondiale d'ici la fin de l'année. La pandémie ne sera terminée que lorsqu'elle sera terminée dans le monde entier, a déclaré le chrétien-démocrate. Dans le cas contraire, des variants pourraient apparaître, qui atteindraient à nouveau l'Allemagne et causeraient des problèmes.

+++

05.09.2021 : Nettement moins de chômage partiel

Munich (dpa) - Selon une enquête de l'Ifo, le nombre de personnes au chômage partiel en Allemagne a clairement diminué en août. Il s'agit d'une diminution de 688 000 personnes par rapport au chiffre précédent de 1,06 million de personnes, a annoncé l'institut. L'Ifo estime ce chiffre sur la base de l'enquête économique mensuelle auprès des entreprises allemandes et des données de l'Agence fédérale allemande pour l'emploi.

Selon l'institut, le nombre de personnes au chômage partiel est donc inférieur à un million pour la première fois depuis le début de la crise du coronavirus. L'Institut estime à 2,0 pour cent la part des salariés en chômage partiel en août. En juillet, cette part était de 3,2 pour cent.

+++

04.09.2021 : Les médecins généralistes font de la publicité pour les vaccinations

Berlin (dpa) - Les médecins généralistes font de la publicité pour plus de vaccins contre le coronavirus en automne. "L'essentiel est maintenant d'atteindre ceux qui sont encore indécis", a déclaré le responsable de l'Union fédérale des médecins conventionnés (KBV), Andreas Gassen. La devise est : "Tout ce qui aide est permis". Par exemple, les offres de vaccination sans rendez-vous sont de bons exemples de mesures judicieuses. Le rythme de la vaccination a fortement baissé récemment. Andreas Gassen a souligné : "La vaccination contre le coronavirus est sûre. La plupart des gens devraient l'avoir compris depuis le temps. Et ceux qui ne veulent pas comprendre cela à l'âge adulte, devront simplement faire face à l'infection et aux maladies graves. C'est exactement ce dont les gens doivent être conscients.

+++

03.09.2021 : Le virologue Drosten déclare : "Nous ne pouvons pas entrer dans l'automne avec ce taux"

Berlin (dpa) - Christian Drosten, virologue berlinois, estime que de nouvelles restrictions au sujet du coronavirus sont possibles compte tenu de la baisse du taux de vaccination en Allemagne. "Nous devrons à nouveau restreindre le nombre de contacts dans l'ensemble de la société. C'est très clair. Le poids de l'infection augmentera en automne", a déclaré le chercheur de l'hôpital Charité de Berlin à la radio Deutschlandfunk. Il est impératif de travailler sur le taux de vaccination. Le taux actuel de 61 pour cent de personnes entièrement vaccinées n'est pas du tout suffisant. "Nous ne pouvons pas entrer dans l’automne avec ce taux", a déclaré Christian Drosten. En général, cependant, on peut se vacciner contre la pandémie.

+++

02.09.2021 : 25 000 participants admis au salon du Livre

Francfort-sur-le-Main (dpa) - En l'état actuel des choses, le salon du Livre de Francfort sera autorisé à accueillir 25 000 participants par jour en octobre. "Nous avons reçu une autorisation spéciale pour organiser le salon du Livre de Francfort", a annoncé le salon du Livre. Le nombre maximal de visiteurs autorisé s'applique "conformément au concept d'hygiène actuel" et "selon l'état actuel de la planification". La règle des 3G s'appliquera : l’admission ne sera accordée qu'aux personnes vaccinées et rétablies, toutes les autres personnes devront présenter un test négatif actuel. Selon les organisateurs, des éditeurs, des entreprises et des agences de plus de 60 pays se sont inscrits au 73e salon du Livre de Francfort du 20 au 24 octobre 2021.

+++

01.09.2021: Ouverture à Berlin d'un centre d'alerte précoce de l’OMS en cas de pandémie

Genève/Berlin (dpa) - Le nouveau centre d'alerte précoce en cas de pandémie de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ouvrira ses portes à Berlin ce mercredi. C'est là que les fils du monde entier devront se réunir afin de reconnaître à un stade précoce les menaces telles que celles posées par le coronavirus. Les gouvernements pourraient alors imposer des mesures à temps et, par exemple, émettre des recommandations en matière de comportement ou pour des voyages. Les experts de la santé préviennent que l'émergence d'un nouveau virus au danger mondial n'est qu'une question de temps.

+++

31.08.2021 : L'UE recommande à nouveau des restrictions pour les voyageurs en provenance des États-Unis

Bruxelles/Washington (dpa) - L'UE recommande à nouveau des règles d'entrée plus strictes pour les personnes provenant de pays tels que les États-Unis et Israël. Six États au total ont été retirés lundi de la liste des pays tiers pour lesquels les restrictions du coronavirus ne devaient plus s'appliquer, comme l'a annoncé le Conseil des États membres. La raison en est notamment les taux d'incidence élevés. Outre les États-Unis et Israël, la Macédoine du Nord, le Monténégro, le Kosovo et le Liban sont également touchés. Toutefois, ces changements n'auront aucune conséquence pour les personnes qui souhaitent entrer en Allemagne en provenance des États-Unis et d'Israël, ainsi que des États des Balkans mentionnés ci-dessus. La République fédérale allemande a déjà classé ces pays comme des zones à haut risque depuis un certain temps. Les personnes entrant en Allemagne qui n'ont pas été vaccinées ou qui ne sont pas guéries devront donc être mises en quarantaine pendant cinq à dix jours.

+++

30.08.2021 : Le S-Bahn de Berlin propose des vaccinations dans un train spécial

Berlin (dpa) - Le S-Bahn de Berlin propose ce lundi des vaccinations contre le coronavirus dans un train spécial sur le Ringbahn. Le médecin en chef de la Deutsche Bahn administrera la vaccination unique de Johnson&Johnson dans le train, a annoncé la compagnie. "Toutes les personnes âgées de 18 ans et plus qui n'ont pas encore été vaccinées contre le coronavirus sont cordialement invitées à recevoir une dose de Johnson&Johnson à bord du train". Les personnes intéressées pouvaient s'inscrire à l'avance en ligne pour recevoir une dose de vaccin. En ligne, toutes les places étaient déjà prises vendredi, a déclaré une porte-parole du S-Bahn de Berlin. Cependant, les gens peuvent aussi passer spontanément sans réservation et se faire vacciner.

+++

29.08.2021 : Plus de 60 pour cent des Allemands sont entièrement vaccinés

Berlin (dpa) - En Allemagne, plus de 60 pour cent des personnes ont été entièrement vaccinées contre le coronavirus. Environ cinquante millions de personnes (60,1 pour cent) ont maintenant reçu la deuxième injection, qui est généralement nécessaire à cet effet, comme l'a annoncé le ministère fédéral allemand de la santé. Près de 65 pour cent (54 millions) ont été vaccinées au moins une fois.

"Chaque vaccination nous aidera à bien traverser l'automne et l'hiver ensemble", a écrit le ministre fédéral allemand de la Santé, Jens Spahn, sur Twitter.

+++

28.08.2021 : Biontech examine la production de vaccins au Rwanda et au Sénégal

Berlin (dpa) - Le fabricant allemand de vaccins Biontech a développé l'un des premiers vaccins approuvés au monde contre le coronavirus. L'entreprise souhaite désormais produire des vaccins contre le paludisme et la tuberculose en Afrique. La société basée à Mayence a annoncé qu'elle examinait la création de sites de production durables au Rwanda et au Sénégal.

La technologie de Biontech pourrait également être appliquée au-delà de Covid-19, a expliqué le PDG Ugur Sahin. Biontech travaille déjà sur des vaccins contre la tuberculose, le paludisme et le VIH. La construction des premières installations de production devrait commencer dans le courant de l'année prochaine, a-t-il précisé.

Les commentaires d‘Ugur Sahin sont intervenus après une réunion avec les présidents du Rwanda et du Sénégal, Paul Kagame et Macky Sall, et la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, en marge de la conférence économique du "G20 Compact with Africa". 

+++

27.08.2021 : Biontech produit également en Amérique du Sud

São Paulo/New York (dpa) - La société allemande Biontech et son partenaire américain Pfizer veulent produire, en collaboration avec une société pharmaceutique brésilienne, un vaccin contre le coronavirus pour l'Amérique latine. C'est ce qui ressort d'une déclaration d'intention publiée jeudi par Pfizer et Biontech ainsi que par Eurofarma. Selon l'accord, le transfert de technologie, le développement sur place et l'installation des équipements commenceront immédiatement et plus de 100 millions de doses de vaccin seront produites chaque année dans la métropole économique de Sao Paulo, exclusivement pour le marché latino-américain.

+++

26.08.2021 : Des musiciens et des groupes de musique lancent une campagne de vaccination

Berlin (dpa) - De nombreux musiciens, groupes de musique et festivals ont lancé une campagne commune appelant leurs nombreux fans à se faire vacciner contre le coronavirus. L'objectif est de faire progresser les taux de vaccination qui sont en baisse. "Pour que la vie continue", tel est le slogan du groupe berlinois Die Ärzte, par exemple. Parmi les personnes concernées figurent Sarah Connor, Jan Delay et Peter Maffay. Des groupes comme BAP, Die Toten Hosen, Silbermond et Deichkind y participent également. De grands festivals allemands y participent également. Les organisateurs ont parlé mercredi d'une liste de distribution comprenant des millions de fans, d'utilisateurs et de parties intéressées.

+++

25.08.2021

25.08.2021 : Un livre sur les fondateurs de Biontech est en préparation

Londres (dpa) - Une avancée médicale comme support de lecture est en préparation : les personnes intéressées pourront bientôt lire ou écouter l'histoire du couple fondateur de Biontech, Ugur Sahin et Özlem Türeci. Le livre de non-fiction au titre original "Vaccine : How the Breakthrough of a Generation fought Covid-19" sera publié au Royaume-Uni le 14 septembre sous forme de livre audio, comme le rapporte l'agence de presse PA. Par la suite, l'ouvrage sera également publié en version papier et sous forme de livre électronique. L'auteur est le journaliste britannique du "Financial Times" Joe Miller, qui aurait interviewé le couple pendant plus de 150 heures au total.

+++

24.08.2021 : “Une étape importante“ : le vaccin de Biontech a complètement été approuvé aux États-Unis

Silver Spring/Washington (dpa) - La Food and Drug Administration (FDA) américaine a donné son feu vert au vaccin du fabricant allemand Biontech et de son partenaire américain Pfizer en tant que premier vaccin contre le coronavirus aux États-Unis. L’approbation est valable pour les personnes âgées de 16 ans et plus, a annoncé lundi la FDA, qui a qualifié cette décision d'"étape importante" dans la lutte contre la pandémie. En mai, Biontech et Pfizer avaient demandé une autorisation complète. Pour cela, la FDA, qui a utilisé une procédure accélérée, a dû examiner environ dix fois plus de données que pour l'autorisation d'urgence.

+++

23.08.2021 : 1,5 million de doses de vaccin remises à l'Ukraine

Kiev (dpa) - L'Ukraine a reçu de l’Allemagne 1,5 million de doses du vaccin contre le coronavirus d'Astrazeneca. L'ambassadrice d'Allemagne, Anka Feldhusen, a remis ce week-end le vaccin, d'une valeur d'environ six millions d'euros, au ministre ukrainien de la santé, Viktor Lyashko, a annoncé la représentation à Kiev. Ce pays appauvri, qui aspire à rejoindre l'UE, a un besoin urgent d'aide de l'étranger. Depuis le début de la pandémie, l'Allemagne a notamment donné à l'Ukraine des respirateurs, des masques et des équipements médicaux pour une valeur de 76 millions d'euros, précise-t-elle.

+++

22.08.2021 : Des chiens renifleurs détectent l'infection par le coronavirus 

Hanovre (dpa)- Des chiens renifleurs peuvent détecter une infection au coronavirus avec une grande précision. Des chercheurs de l'université de médecine vétérinaire de Hanovre (TiHo), en collaboration avec la faculté de médecine de Hanovre et l'hôpital universitaire de Hambourg-Eppendorf, ont découvert que les chiens réussissaient indépendamment du fait qu'on leur présente un échantillon d'urine, de salive ou de sueur.

Dix chiens renifleurs spécialisés de la Bundeswehr ont été utilisés pour cette étude. Après la formation, ils ont été capables d'identifier correctement 92 pour cent des plus de 5 000 échantillons présentés. Les chiens sont de plus en plus utilisés dans la recherche médicale. Ils peuvent détecter des maladies infectieuses et non infectieuses telles que les cancers, le paludisme, les infections bactériennes et virales.

+++

21.08.2021 : Steinmeier : "Un test de notre humanité"

Berlin (dpa) - Le président fédéral allemand Frank-Walter Steinmeier a remercié les nombreuses personnes en Allemagne qui ont travaillé ou se sont portées volontaires de manière particulière pour leurs semblables pendant la crise du coronavirus. La pandémie n'était rien de moins que la crise du siècle et un "test de notre humanité", a-t-il déclaré lors d'une fête de remerciement dans le parc du palais de Bellevue. Frank-Walter Steinmeier a remercié toutes les personnes qui se sont déjà fait vacciner contre le virus. En même temps, il a renouvelé son appel à tous les autres à faire de même. 

+++

20.08.2021 : Selon le RKI la quatrième vague a commencé

Berlin (dpa) - Selon l'Institut Robert Koch (RKI), la quatrième vague de la pandémie du coronavirus a commencé en Allemagne. La proportion d'échantillons positifs parmi les tests PCR dans les laboratoires est passée de quatre à six pour cent en une semaine jusqu'à la mi-août, selon le dernier rapport hebdomadaire de l'Institut, jeudi soir. Il est basé sur environ un demi-million de tests provenant de près de 200 laboratoires. Ce sont surtout les jeunes qui sont touchés par les infections. Certaines des personnes touchées ont également été infectées dans des pays de vacances, par exemple dans les Balkans, en Turquie ou en Espagne. Le RKI estime que le risque pour la santé des citoyens allemands qui n'ont pas encore été vaccinés ou qui ne l'ont été qu'une fois est élevé. Pour ceux qui ont été entièrement vaccinés, les chercheurs estiment qu'il est modéré.

+++

19.08.2021 : Selon Christian Drosten la vaccination de rappel est inutile pour la plupart des gens

Berlin (dpa) - Selon le virologue Christian Drosten, la plupart des personnes vaccinées n'auront pas besoin d'un rappel de vaccination contre le coronavirus en automne. "L'effet protecteur du vaccin contre le coronavirus est bien meilleur que celui, par exemple, des vaccins contre la grippe", a-t-il déclaré à la Deutsche Presse-Agentur de Berlin. Il ne s'attend pas non plus à l'émergence imminente d'un nouveau variant du virus résistant aux vaccins disponibles. Toutefois, Christian Drosten estime qu'une vaccination de rappel cet automne est tout à fait indiquée pour les personnes âgées et certains patients à haut risque.

+++

18.08.2021 : La Charité a découvert pourquoi les enfants sont mieux protégés contre les formes graves de la maladie

On s'est longtemps demandé pourquoi les enfants sont beaucoup moins susceptibles de contracter des cas graves de Covid-19 que les adultes, alors qu'ils sont exposés au même risque d'infection. Une équipe de chercheurs de la Charité de Berlin a découvert ce qui est probablement l'une des raisons de ce phénomène : le système immunitaire de l'enfant est beaucoup plus actif dans les voies respiratoires supérieures que chez les personnes plus âgées. Ainsi, les enfants éliminent le virus plus rapidement que les adultes.

+++

17.08.2021 : Commission de vaccination pour la vaccination contre le coronavirus pour tous les enfants de plus de 12 ans

Berlin (dpa) - Quelques semaines avant la fin des vacances scolaires dans de nombreux Länder allemands, la Commission permanente allemande de vaccination (Stiko) s'est prononcée en faveur d'une vaccination générale contre le coronavirus pour tous les enfants de plus de 12 ans. Après avoir soigneusement évalué les nouvelles données, l'organisme indépendant a annoncé lundi que "dans l'état actuel des connaissances, les avantages de la vaccination l'emportent sur le risque d'effets secondaires très rares". Le gouvernement fédéral et les gouvernements des Länder allemands ont salué ce vote comme une orientation importante pour les adolescents et les parents et ont laissé entrevoir la perspective d'offres de vaccination rapides.

+++

16.08.2021 : Des achats de réserve dans le monde entier : l'Allemagne reste à la traîne

Hambourg (dpa) - Le boom économique qui suit la récession du coronavirus conduit les entreprises du monde entier à faire des achats de réserve. Les entreprises européennes et surtout allemandes sont souvent laissées pour compte, tandis que les États-Unis sont en tête dans la course aux livraisons tant convoitées. C'est le résultat d'une étude sur le commerce mondial réalisée par l'assureur-crédit Euler Hermes. Cette disparité s'explique par la récupération inégale des conséquences des confinements. Cette année, l'économie américaine a redémarré beaucoup plus tôt et plus vigoureusement qu'en Europe. En conséquence, les livraisons de marchandises de la Chine vers les États-Unis sont actuellement en hausse d'environ 30 pour cent, tandis que les livraisons vers l'Europe n'augmentent que d'environ 10 pour cent. "Les achats de réserve sont actuellement à l'ordre du jour dans le commerce mondial", a déclaré Ron van het Hof, directeur d'Euler Hermes en Allemagne, en Autriche et en Suisse.

+++

15.08.2021 : Selon une enquête le taux de vaccination pourrait atteindre plus de 80 pour cent chez les adultes

Berlin (dpa) - Selon une enquête, la proportion d'adultes en Allemagne qui ont été entièrement vaccinés contre le coronavirus pourrait atteindre plus de 80 pour cent. Dans l'enquête représentative menée par l'institut d'études d'opinion YouGov pour le compte de la Deutsche Presse-Agentur, 75 pour cent des personnes interrogées ont déclaré avoir déjà été vaccinées au moins une fois. Six autres pour cent ont dit qu'elles voulaient toujours être vaccinées - au total, cela fait 81 pour cent. Peu avant le début de la campagne de vaccination en décembre 2020, seuls 65 pour cent avaient décidé de se faire vacciner.

+++

14.08.2021 : Les États-Unis, Israël et la Turquie figurent parmi les nouvelles zones à haut risque

Berlin (dpa) - Le gouvernement fédéral allemand a classé les États-Unis, Israël, le Kenya, le Monténégro, le Vietnam et deux territoires français d'outre-mer comme zones à haut risque du coronavirus à partir de dimanche, et la Turquie sera ajoutée comme autre zone à haut risque mardi. Les visiteurs de ces pays qui n'ont pas été vaccinés ou qui ne sont pas guéris devront être mis en quarantaine pendant cinq à dix jours. Le Portugal, en revanche, est retiré de la liste des risques, à l'exception de la région côtière de l'Algarve et de la capitale Lisbonne, particulièrement prisées des touristes.

Les voyageurs entièrement vaccinés et guéris des zones à haut risque sont exemptés de quarantaine. Tous les autres doivent s'isoler après l'entrée et ne peuvent être exemptés qu'après cinq jours avec un test négatif.

Les pays et régions présentant un risque d'infection particulièrement élevé sont classés comme zones à haut risque. Contrairement au passé, ce n'est pas seulement le nombre d'infections qui est déterminant. D'autres critères sont la vitesse de propagation du virus, la charge sur le système de santé d'un pays ou encore le manque de données sur la situation du coronavirus.

13.08.2021: Selon le RKI les jeunes en particulier sont infectés

Berlin (dpa) - La plupart des infections par le virus Sars-CoV-2 pour 100 000 habitants en une semaine sont détectées chez des personnes de moins de 50 ans. La semaine dernière, les taux d’incidence les plus élevés sur sept jours, soit près de 60, ont été enregistrés dans les groupes d'adolescents et de jeunes adultes âgés de 15 à 24 ans. C'est pourquoi l'Institut Robert Koch (RKI) recommande des tests de laboratoire même en cas de symptômes légers. Dans les cabinets médicaux, le nombre de ces tests PCR a fortement diminué ces dernières semaines.

+++

12.08.2021 : Démarrage de la Bundesliga devant des spectateurs

Berlin (dpa) - Ce vendredi, la Bundesliga débutera par le match entre le Borussia Mönchengladbach et le Bayern Munich. Selon une décision du gouvernement fédéral et des gouvernements des Länder allemands, un stade peut accueillir jusqu'à 25 000 spectateurs, à condition que cela ne signifie pas une utilisation de plus de 50 pour cent de la capacité totale.

+++

11.08.2021 : Jens Spahn : Pas de nouveau confinement pour les personnes vaccinées

Berlin (dpa) - Après les décisions au sujet du coronavirus du gouvernement fédéral et des Länder allemands, le ministre fédéral de la Santé, Jens Spahn, a donné à toutes les personnes vaccinées l'espoir d'un automne et d'un hiver plus détendus. "Pour ces trois adultes sur quatre qui ont été vaccinés, il n'y aura pas de nouveau confinement", a déclaré l'homme politique de la CDU dans une émission "Extra" de l'ARD mardi soir. C'est la situation juridique actuelle, régie par la loi fédérale. Les personnes vaccinées peuvent être sûres qu'il n'y aura pas de nouvelles restrictions pour elles.

+++

10.08.2021 : L'Allemagne remet les premières doses de vaccin à cinq pays

Berlin (dpa) - L'Allemagne donne les premières doses du vaccin contre le coronavirus du fabricant Astrazeneca à cinq autres pays ayant des besoins aigus. Le gouvernement fédéral allemand a annoncé que, dans une première tranche, 213 600 doses iront à l'Afghanistan, 271 200 à l'Ethiopie, 357 600 au Soudan, 100 800 au Tadjikistan et 355 200 à l'Ouzbékistan. Les vaccins seront distribués par le biais de l'initiative d'aide internationale Covax.

+++

09.08.2021

09.08.2021: Demande de la fin de la gratuité des tests de dépistage du coronavirus 

Berlin (dpa) - À la veille de la conférence des premiers ministres des Länder avec la chancelière allemande Angela Merkel ce mardi, des voix s'élèvent pour demander la fin de l'offre gratuite des tests rapides de dépistage du coronavirus. Les premiers ministres de la Basse-Saxe et du Bade-Wurtemberg, Stephan Weil (SPD) et Winfried Kretschmann (Verts), se sont tous deux prononcés en faveur de ce projet. Le candidat du SPD à la chancellerie, Olaf Scholz, l'a également plaidé à nouveau dans le "Süddeutsche Zeitung" (lundi). Le ministère fédéral allemand de la santé a proposé la mi-octobre comme date. Cela ne concerne que les personnes pour lesquelles il existe une recommandation de vaccination par la Commission permanente de vaccination - c'est-à-dire aucun enfant dans l'état actuel des choses - et pour lesquelles il n'existe pas de raisons médicales s'y opposant. "Je pense expressément qu'il est juste que les personnes non vaccinées devront payer elles-mêmes leurs tests à partir de l'automne. Jusque-là, tout le monde avait la possibilité de se faire vacciner gratuitement", a déclaré Stephan Weil au "Tagesspiegel" de Berlin (lundi).

+++

08.08.2021 : Le sud de la France et d'autres pays deviennent des zones à haut risque

Berlin (dpa) - Le sud de la France est considéré depuis dimanche comme une zone à haut risque concernant le coronavirus. Le gouvernement fédéral allemand a classé les régions françaises d'Occitanie, de Provence-Alpes-Côte d'Azur et l'île de Corse ainsi que les territoires français d'outre-mer de Guadeloupe, de Martinique, de Réunion, de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy en conséquence en raison de l'augmentation des taux d'infection. Les personnes rentrant chez elles qui n'ont pas été vaccinées ou qui ne se sont pas rétablies devront désormais être mises en quarantaine en Allemagne et pourront y mettre fin au plus tôt après cinq jours en présentant un test négatif. Depuis dimanche, plusieurs autres pays hors d'Europe sont également considérés comme des zones à haut risque : Algérie, Bangladesh, Haïti, Honduras, Irak, Kazakhstan, Corée (République populaire démocratique), Maroc, Mexique, Myanmar, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Philippines, Sénégal, Tadjikistan, Thaïlande, Trinité-et-Tobago, Turkménistan et Ouzbékistan. Les Pays-Bas ne sont plus considérés comme une zone à haut risque suite à la baisse du nombre d'infections.

+++

07.08.2021 : Selon une analyse la campagne de vaccination a permis d'éviter plus de 38 000 décès

Berlin (dpa) - La campagne de vaccination contre le coronavirus a permis d'éviter des milliers de décès en Allemagne, selon un modèle de calcul de l'Institut Robert Koch (RKI). "Nos données présentées ici démontrent le bénéfice remarquable de la vaccination contre le Covid-19 dès les 6,5 premiers mois de la campagne de vaccination en Allemagne en 2021", écrivent les auteurs de l'analyse publiée vendredi. Cela montre qu'environ 38 300 décès ont été évités au cours de la troisième vague du coronavirus. Le nombre de cas déclarés évités est estimé à plus de 706 000, celui des patients hospitalisés à plus de 76 600, et celui des patients des unités de soins intensifs à près de 20 000.

06.08.2021: Des chercheurs de Göttingen ont développé des anticorps très efficaces

Une équipe de recherche de Göttingen a développé des anticorps qui éliminent le coronavirus et ses nouveaux variants. Les substances actives développées en laboratoire s'arriment à la surface du coronavirus et le rendent inoffensif. Elles agissent comme un médicament, atténuent les symptômes et raccourcissent l'évolution de la maladie. Ces mini-anticorps, appelés nanobodies, devraient neutraliser le virus 1 000 fois mieux que les anticorps développés précédemment. "Pour la première fois, ils combinent une extrême stabilité et une efficacité maximale contre le virus et ses variants alpha, bêta, gamma et delta", déclare Dirk Görlich, directeur de l'Institut Max Planck de chimie biophysique. En outre, ils sont faciles à produire, à traiter et à stocker. Ainsi, le médicament pourrait être produit à prix bas et rapidement en grandes quantités pour répondre à la demande mondiale de médicaments contre le Covid-19. Les scientifiques de Göttingen préparent actuellement des tests cliniques pour leur médicament.

+++

05.08.2021: Biontech vaut désormais plus de 100 milliards de dollars

New York (dpa) - Les actions de la société Biontech, basée à Mayence, ont grimpé temporairement de près d'un quart à 433,90 dollars à New York mercredi, poursuivant ainsi leur rallye record. Une bonne demi-heure avant la fin des échanges, elles étaient à 401 dollars. La valeur boursière s'élève ainsi à plus de 100 milliards de dollars (84,2 milliards d'euros). La société publiera ses chiffres trimestriels dans quelques jours.

+++

04.08.2021: Livraison de vaccins aux pays les plus pauvres

Selon le ministre du développement Gerd Müller (CSU), le gouvernement fédéral allemand veut livrer ce mois-ci la première tranche des 30 millions de doses de vaccin contre le coronavirus promises au total aux pays les plus pauvres. "Nous devrions augmenter progressivement le montant des dons de vaccins afin de pouvoir atteindre beaucoup plus rapidement le personnel médical et d'autres groupes particulièrement vulnérables", a déclaré Gerd Müller au journal "Augsburger Allgemeine". Gerd Müller a évoqué l'objectif de vacciner environ un tiers de la population des pays en développement d'ici le début de l'année 2022. Il a appelé les autres États européens à donner de l'argent ainsi que des vaccins pour leur part.

+++

Corona

+++

03.08.2021: Une offre de vaccination pour tous les enfants à partir de 12 ans

Berlin/Munich (dpa) - Les ministres de la santé de l'État fédéral et des Länder allemands veulent accélérer la lutte contre la propagation du coronavirus en proposant un éventail plus large de vaccinations pour les enfants et les adolescents. Lundi soir, les responsables des ministères ont décidé à l'unanimité de proposer la vaccination des jeunes de 12 à 17 ans dans tous les Länder, également dans les centres de vaccination régionaux - comme cela est déjà possible dans les cabinets médicaux. L'Agence européenne des médicaments (EMA) a approuvé le vaccin Covid-19 de Biontech/Pfizer et celui de Moderna pour les enfants et les adolescents âgés de 12 ans et plus.

+++

02.08.2021: Assouplissement des restrictions du coronavirus :  Le commerce de détail fait plus de chiffre d’affaires  

Wiesbaden (dpa) - Les détaillants allemands ont bénéficié de manière significative de l'assouplissement des restrictions du coronavirus en juin. Les ventes corrigées de la hausse des prix (réelles) ont augmenté de 4,2 pour cent et nominalement de 4,6 pour cent par rapport au mois précédent, selon l'Office fédéral allemand de la statistique. Une forte augmentation du chiffre d'affaires de 70,5 pour cent en termes réels par rapport au mois précédent a été enregistrée en juin dans le commerce du textile, de l’habillement, des chaussures et des articles en cuir, qui a été particulièrement touché par les fermetures de magasins. Il a ainsi dépassé pour la première fois le niveau d'avant la crise de février 2020.

+++

Newsletter

+++

Want deutschland.de to keep you up-to-date with current events? Then follow us on Twitter!

+++

Want to find out more about current events in Germany, and get some background info? Then go to: https://www.deutschland.de/de/news

+++

01.08.2021: Every fifth adolescent with first Corona vaccination

Berlin (dpa) - Every fifth adolescent in Germany between the ages of 12 and 17 has now received a first vaccination against the coronavirus. In absolute numbers, this is 900,000.

In May, the European Medicines Agency (EMA) approved the Covid-19 vaccine from Biontech/Pfizer for children and adolescents aged 12 and over, followed a few days ago by the approval for Moderna. For Germany, however, the Standing Committee on Vaccination (Stiko) has so far only recommended the Corona vaccine for children and adolescents with certain pre-existing conditions who have an increased risk of a severe course of the disease. The Stiko cited a lack of data on the safety of the vaccine as the reason.

Of the total population in Germany, 61.6 percent (51.2 million people) have now been vaccinated once, 52 percent (43.2 million) completely.

+++

31.07.2021 : Les nouvelles règles d'entrée en Allemagne s'appliquent

Berlin (dpa) - Des exigences plus strictes en matière de tests pour entrer en Allemagne devraient permettre d'éviter une propagation du coronavirus à la fin des vacances d'été. Elles s’appliqueront à partir du dimanche 1er août :

OBLIGATION DE PREUVE : Toute personne âgée de plus de douze ans devra être en mesure de fournir la preuve d'une vaccination complète, la preuve de guérison ou un résultat de test négatif lors de son entrée dans le pays. Cette exigence existait déjà pour tous les passagers aériens, mais elle s'applique désormais aussi aux entrées en voiture, en train ou en bateau.

ZONES DE VARIANTS DU VIRUS : La preuve du test de dépistage est obligatoire lors de voyages dans des zones où il y a de nouveaux variants du virus préoccupants. La preuve de guérison ou de vaccination n'est pas suffisante.

CONTROLES : On devra avoir la preuve correspondante sur soi lors de l’entrée dans le pays et la présenter lors des contrôles "aléatoires". Les voyageurs aériens doivent présenter la preuve à la compagnie aérienne avant le décollage, dans les trains transfrontaliers, les contrôles devraient également se faire pendant le voyage. Les contrôles aux frontières de toutes les voitures ne sont pas prévus.

TESTS : Des tests rapides ou des tests PCR sont possibles à l'étranger - à ses propres frais. Les tests rapides ne doivent pas dater de plus de 48 heures à l'entrée en Allemagne, les tests PCR de 72 heures. Pour les tests rapides, le délai est réduit à 24 heures pour les zones à variant du virus.

ZONES À RISQUE : À l'avenir, il n'y aura plus que deux catégories pour les régions du monde présentant un risque d'infection plus élevé, au lieu de trois. Outre les zones de variants du virus, il s'agit de "zones à haut risque" où le nombre d’infections est particulièrement élevé. Un indicateur est un taux d’incidence sur sept jours "nettement supérieur à 100". Toutefois, d'autres facteurs devront également être pris en compte.

QUARANTAINE : Les personnes qui reviennent d'une zone à haut risque devront passer dix jours en quarantaine, qui peut être levée par un test négatif au plus tôt le cinquième jour. Pour les enfants de moins de douze ans, la quarantaine prend généralement fin après le cinquième jour suivant l'entrée. Les personnes vaccinées et guéries ne devront pas être mises en quarantaine. Concernant les zones à variants du virus, une quarantaine de 14 jours, qui ne peut être raccourcie en règle générale, continue de s'appliquer.

ENREGISTREMENT : Les vacanciers en provenance de zones à haut risque ou à variant du virus devront continuer à s'enregistrer sur le portail officiel d'entrée numérique. Les certificats de tests, de vaccination ou de convalescence devront également y être téléchargés dès que l‘on en dispose.

SANCTIONS : Les infractions peuvent entraîner des amendes - par exemple, contre l'obligation de s'enregistrer, de présenter des preuves ou de se mettre en quarantaine. Les entreprises de transport s'exposent également à des amendes en cas d'infraction. En général, les amendes pourront aller jusqu'à 25 000 euros pour des violations flagrantes.

+++

30.07.2021: Selon le RKI on constate une augmentation du nombre de cas de coronavirus après des voyages 

Berlin (dpa) - Selon l'Institut Robert Koch (RKI), les infections au coronavirus qui se sont probablement produites lors de voyages jouent un rôle croissant dans la situation actuelle des infections en Allemagne. C'est ce qu'écrit le RKI dans son rapport de situation hebdomadaire du jeudi soir. Selon le rapport, 3662 cas ont été signalés entre le 28 juin et le 25 juillet, les personnes touchées ayant probablement été exposées au virus à l'étranger. L'Espagne, la Turquie et les Pays-Bas ont été cités le plus souvent comme pays probables d'infection au cours des quatre semaines considérées, devant la Croatie et la Grèce. 

+++

29.07.2021: Plus de la moitié des citoyens sont entièrement vaccinés 

Berlin (dpa) - Sept mois après le début des vaccinations contre le coronavirus en Allemagne, plus de la moitié des citoyens sont désormais complètement protégés. Selon le ministère fédéral allemand de la santé, 41,8 millions de personnes, soit 50,2 pour cent de l'ensemble de la population, ont désormais été entièrement vaccinées avec la deuxième injection, qui est généralement nécessaire. Au moins une première dose a maintenant été administrée à 50,9 millions de personnes, soit 61,1 pour cent de la population. Après des mois de pénurie de vaccins, le ministre Jens Spahn (CDU) a de nouveau appelé la population à profiter des offres de vaccination. "Plus il y aura de personnes qui se feront vacciner maintenant, plus l'automne et l'hiver seront sûrs !" a-t-il écrit sur Twitter. 

+++

28.07.2021

28.07.2021: Obligations de test  étendues pour tous les voyageurs entrant en Allemagne probablement déjà à partir du 1er août

Berlin/Munich (dpa) - Les vacanciers doivent se préparer à des obligations de test étendues lorsqu'ils rentreront en Allemagne dès le mois prochain. Le gouvernement fédéral allemand avait assuré qu'il ferait tout son possible d'ici le 1er août pour introduire une obligation de test de dépistage uniforme, "non seulement pour les voyages en avion, mais aussi, par exemple, pour tous les voyages en voiture ou en train", a déclaré le Premier ministre bavarois Markus Söder (CSU) mardi soir dans l'émission "Tagesthemen" sur ARD. Dans l'après-midi, il a été informé qu'une base juridique serait créée afin que la mise en œuvre fonctionne le 1er août. Actuellement, l'obligation de test de dépistage ne s'applique qu'aux personnes entrant en Allemagne par avion. Le ministre fédéral allemand de l'Intérieur Horst Seehofer (CSU) avait déclaré au journal "Bild" (mercredi) : "Ceux qui sont manifestement vaccinés ou qui sont guéris n'ont pas besoin d'un test, bien sûr".

+++

27.07.2021: Un débat politique sur les restrictions pour les personnes non vaccinées

Berlin (dpa) - L'augmentation des infections par le coronavirus a relancé le débat de longue date sur l'imposition de restrictions supplémentaires aux personnes non vaccinées. "Il ne s'agit pas d'une discrimination à l'encontre des personnes non vaccinées", a déclaré le ministre fédéral de l’Intérieur, Horst Seehofer, dans une interview accordée à la chaîne de télévision RTL/ntv. Il a dit qu'il respectait le fait que quelqu'un décide de ne pas se faire vacciner pour des raisons personnelles. "Mais la personne qui n'a pas été vaccinée doit aussi comprendre que nous devons protéger la société dans son ensemble et que, par conséquent, nous ne pouvons autoriser que les personnes vaccinées à participer aux grands événements communautaires." Le ministre de la Chancellerie, Helge Braun, avait évoqué ce week-end la possibilité d'imposer des restrictions aux personnes non vaccinées si l'Allemagne était menacée par une quatrième vague importante. "Cela pourrait également signifier que certaines offres comme les visites de restaurants, de cinémas et de stades ne seraient plus possibles, même pour les personnes non vaccinées qui sont testées, car le risque restant est trop élevé", a-t-il déclaré au journal Bild am Sonntag.

+++

26.07.2021: Il est scientifiquement prouvé que la musique aide en période de crise 

Francfort-sur-le-Main (dpa) - La musique aide les gens à surmonter les crises telles que la pandémie du coronavirus. C'est ce que prouve une étude menée par l'Institut Max Planck d'esthétique empirique de Francfort-sur-le-Main auprès de personnes originaires de six pays sur trois continents. Des échantillons démographiquement représentatifs ont été collectés lors du premier confinement d'avril à mai 2020 : Plus de 5000 personnes d'Allemagne, de France, du Royaume-Uni, d'Italie, d'Inde et des États-Unis ont répondu en ligne à des questions sur leur interaction avec la musique pendant la crise. "Plus de la moitié des personnes interrogées ont déclaré utiliser la musique pour faire face aux facteurs de stress émotionnels et sociaux", rapportent les chercheurs dans la revue Humanities and Social Sciences Communications.

+++

25.07.2021 : Le premier premier ministre n'exclut plus la vaccination obligatoire

Stuttgart (dpa) - Le premier ministre du Bade-Wurtemberg, Winfried Kretschmann, considère que la vaccination obligatoire est une possibilité dans le cadre de la lutte contre la crise du coronavirus. "Nous ne prévoyons pas de vaccination obligatoire. Je ne peux pas exclure la vaccination obligatoire pour toujours", a déclaré le politicien vert. "Il est possible que des variants surviennent qui rendront cela nécessaire". Selon lui, il se pourrait bien qu'"à un moment donné, nous n'autorisions que certaines zones et activités pour les personnes vaccinées". Il cite l'exemple de la rougeole : "Il y a aussi une obligation de vaccination pour les crèches, car la rougeole est très contagieuse." Winfried Kretschmann met en garde depuis un certain temps contre une quatrième vague et est plutôt pessimiste pour l'automne et l'hiver. Les Verts sont considérés comme ayant de bonnes chances lors des prochaines élections fédérales.

+++

24.07.2021 : L'Espagne et les Pays-Bas deviennent des zones à forte incidence

Berlin/Madrid (dpa) - Le gouvernement fédéral allemand va classer l'Espagne, la destination de vacances préférée des Allemands, comme zone à forte incidence du coronavirus à partir de mardi. Les Pays-Bas feront alors également partie de cette catégorie, qui impose des exigences plus strictes lors du retour en Allemagne, comme l'a annoncé vendredi l'Institut Robert Koch. Cette décision fait suite à une augmentation significative du nombre d'infections dans les deux pays au cours des dernières semaines.

Toute personne revenant en Allemagne d'une zone à forte incidence et qui n'est pas complètement vaccinée ou rétablie doit se mettre en quarantaine pendant dix jours, mais peut raccourcir cette période avec un test négatif après cinq jours.

+++

23.07.2021: Une augmentation du taux d’incidence principalement observée chez les jeunes

Berlin (dpa) - Selon l'Institut Robert Koch (RKI), l'augmentation du taux d’incidence de sept jours en Allemagne a jusqu'à présent été principalement observée chez les personnes âgées de 15 à 34 ans. Alors que les chiffres des groupes âgés de 60 ans et plus n'ont évolué que de façon minimale et à un niveau très bas au cours des dernières semaines, le RKI a enregistré des augmentations relativement fortes pour les personnes plus jeunes. Ce sont les adolescents et les jeunes adultes qui ont enregistré le taux d’incidence le plus élevé de 32 au cours de la semaine dernière.

+++

22.07.2021: Biontech fait remplir son vaccin en Afrique 

Mayence (dpa) - La société biopharmaceutique Biontech, basée à Mayence, fera désormais aussi remplir son vaccin Covid-19 par un partenaire en Afrique. La société sud-africaine Biovac se chargera de la dernière étape de la fabrication, le remplissage et le conditionnement du vaccin, et en assurera la distribution dans les 55 pays de l'Union africaine, ont annoncé Biontech et son partenaire américain Pfizer. "Le transfert de technologie et toutes les autres activités préparatoires vont commencer immédiatement", a déclaré une porte-parole. Lorsqu'elle sera pleinement opérationnelle, Biovac devra produire plus de 100 millions de doses de vaccin par an. Les livraisons au Cap proviendront, entre autres, de l'usine de Marbourg. Les premières livraisons sont prévues pour le début de l'année prochaine. 

+++

21.07.2021: Un bus de vaccination dans la zone sinistrée

Mayence (dpa) - Par crainte de la propagation de la pandémie du coronavirus dans la zone sinistrée, le gouvernement du Land et l'administration de la région ont mis en place un bus de vaccination dans la vallée de l'Ahr. Les résidents de la région peuvent s'y faire vacciner sans prendre de rendez-vous. Les vaccins utilisés sont ceux de Biontech et de Johnson and Johnson. Le bus offre également la possibilité de faire des tests rapides de dépistage du coronavirus.

+++

20.07.2021: Selon des chercheurs les effets tardifs sont souvent des lésions organiques

Ulm (dpa) - Un projet de recherche mené à l'hôpital universitaire d'Ulm sur les effets tardifs de l'effet du coronavirus a jusqu'à présent révélé des lésions organiques chez environ un patient sur cinq. "Nous avons reçu environ 250 patients jusqu'à présent. 20 pour cent d'entre eux présentent des lésions organiques", a déclaré Dominik Buckert, médecin principal superviseur de la clinique ambulatoire spéciale pour les effets tardifs du Covid sur les poumons, le cœur et les vaisseaux à l'hôpital universitaire d'Ulm. Les spécialistes de la médecine interne à Ulm observent principalement l'inflammation du muscle cardiaque et ses conséquences en terme de lésions organiques. Il s'agit, par exemple, de l'insuffisance cardiaque et des arythmies cardiaques, précise Dominik Buckert. "Dans le cas des poumons, on observe que le cadre pulmonaire se modifie et donc qu'un moins bon échange gazeux est possible." L'essoufflement en est le résultat.

+++

19.07.2021: Selon une enquête deux tiers des personnes interrogées sont contre les vacances dans des zones à risque

Berlin (dpa) - Deux tiers des Allemands jugent inacceptable de partir en vacances dans une région classée par le gouvernement fédéral allemand comme zone à risque concernant le coronavirus. Dans une enquête menée par l'institut d'études d'opinion YouGov pour le compte de la Deutsche Presse-Agentur, 67 pour cent des personnes interrogées ont rejeté les voyages touristiques dans ces régions. Seuls 25 pour cent ont déclaré qu'ils considéraient les vacances dans des zones à risque comme acceptables. 8 pour cent n'ont donné aucune information.

+++

17.07.2021 : De nouveaux centres touristiques deviennent des zones à risque du coronavirus 

Berlin (dpa) - En raison de la forte augmentation du nombre des infections par le coronavirus, le gouvernement fédéral allemand classera également les Pays-Bas, la Grèce et certaines parties du Danemark autour de Copenhague comme zones à risque à partir de dimanche, après l'Espagne. Cela signifie que le ministère fédéral allemand des Affaires étrangères déconseille les voyages touristiques dans ces pays et régions. Toute personne se rendant de là en Allemagne par voie terrestre et qui n'a pas été vaccinée ou n'est pas guérie devra repasser un test de dépistage du coronavirus. Le Portugal et Chypre ont déjà été classés comme zones à forte incidence.

Cependant, le gouvernement fédéral allemand travaille sur un nouveau règlement d'entrée à partir du 1er août, qui éliminera complètement les zones à risque.

+++

16.07.2021: L'Allemagne donne 260 millions d'euros supplémentaires pour la lutte mondiale contre le coronavirus 

Genève (dpa) - L'Allemagne apporte une contribution supplémentaire de 260 millions d'euros à la lutte mondiale contre la pandémie du coronavirus. C'est ce qu'a annoncé le ministre fédéral allemand de la santé, Jens Spahn, jeudi, lors d'une visite à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève. Les fonds destinés à l'OMS seront utilisés pour le développement, la production et la distribution de tests de dépistage du coronavirus, de méthodes de traitement et de vaccins. Ce montant fait partie d'un total de 2,2 milliards d'euros versés par l'Allemagne pour le programme international de lutte contre la pandémie, "Access to Covid-19 Tools Accelerator" (ACT-A). Dans les mois à venir, il sera possible de vacciner des centaines de millions de personnes dans toutes les régions du monde, a déclaré Jens Spahn.

+++

15.07.2021: "Une longue nuit de vaccination" à Berlin

Berlin (dpa) - Le Land de Berlin veut adopter à l'avenir des approches nouvelles et plus créatives pour les vaccinations contre le coronavirus, car le taux de vaccination n'est pas encore assez élevé. "Nous voulons organiser une longue nuit de vaccination dans l'arène", a déclaré la sénatrice de la santé de Berlin, Dilek Kalayci. Avec d'autres offres, il faut s'adresser en particulier aux jeunes. Vendredi, par exemple, il y aura une unité mobile de vaccination pop-up sur la place Hermannplatz à Neukölln. Et samedi, le premier drive-in pour les vaccinations contre le coronavirus débutera sur le parking du magasin Ikea à Lichtenberg.

+++

14.07.2021

14.07.2021: Une légère majorité souhaite continuer à travailler en télétravail

Berlin (dpa) - Un peu plus de la moitié des citoyens allemands souhaite continuer à travailler en télétravail, selon une enquête de Forsa. Parmi les personnes interrogées âgées de 18 ans et plus, 51 pour cent ont déclaré qu'elles continueraient à travailler en télétravail et se servir de visioconférences même après la fin de la pandémie du coronavirus, selon un communiqué de l'initiative "Allemagne - Le pays des idées", qui a commandé l'enquête en collaboration avec le ministère fédéral allemand des transports et de l'infrastructure numérique (BMVI). Parmi les personnes âgées de 30 à 44 ans, 71 pour cent étaient de cet avis.

+++

13.07.2021: Heiko Maas appelle au renforcement de la coopération internationale

Berlin/Détroit (dpa) - Avant son départ pour les Etats-Unis, le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas (SPD) a appelé à une plus grande coopération internationale dans la lutte contre la pandémie du coronavirus. "Sans une solidarité mondiale dans la distribution des vaccins, Delta n'aura pas été le dernier variant que nous devons vaincre", a-t-il déclaré. Près de la métropole autrefois industrielle de Détroit, il visitera un site de production de la société pharmaceutique Pfizer. Pfizer travaille avec la société allemande Biontech pour produire les vaccins contre le coronavirus.

+++

12.07.2021: Frank-Walter Steinmeier : la nostalgie des rencontres

Treffurt (dpa) - Après près d'un an et demi de pandémie du coronavirus, le président fédéral allemand Frank-Walter Steinmeier (photo : au centre) reconnaît un désir de rencontres et de conversations. "Nous aspirons - et vous tous aussi - à des occasions de nous rencontrer et d'avoir des conversations qui n‘ont pas pu avoir lieu pendant si longtemps durant la pandémie", a déclaré Frank-Walter Steinmeier dimanche lors de la troisième randonnée de sa tournée "#schrittfuerschritt", qui le mène de la Thuringe à la Hesse. Le président fédéral allemand a lancé un appel à se rapprocher à nouveau, étape par étape.

+++

11.07.2021 : Selon une étude une simple aération par la fenêtre vaut mieux que des filtres à air coûteux

Des scientifiques de l'Institut Max Planck pour la chimie de Mayence, en Allemagne, ont découvert, dans une nouvelle étude sur l'endiguement de la pandémie de Covid-19 et l'amélioration de la qualité de l'air dans les salles de classe, que la ventilation normale par les fenêtres, soutenue par des aides techniques simples telles que des ventilateurs et des hottes aspirantes, est supérieure aux systèmes de filtration coûteux. Son fonctionnement est très simple : de l'air frais entre dans la classe par une fenêtre inclinée, et l'air chaud respiré par les enfants fait monter l'air, y compris les particules, vers le haut, où elles sont capturées par des hottes aspirantes et transportées à l'extérieur par un ventilateur dans la fenêtre.

+++

10.07.2021 : Biontech voudrait augmenter l'efficacité de la protection avec une troisième dose

Les fabricants de vaccins Biontech et Pfizer ont annoncé conjointement qu'ils s'attendaient à une diminution de l'effet protecteur de leur vaccin contre le coronavirus six mois après la deuxième vaccination. Elle se fonde, entre autres, sur les données recueillies par le ministère israélien de la santé à partir de l‘application pratique. Sur cette base, "il est probable qu'une troisième dose sera nécessaire dans les six à douze mois suivant la vaccination complète".

+++

09.07.2021: 70 tonnes de matériel médical sont arrivées en Namibie 

Windhoek (dpa) - 70 tonnes de matériel médical en provenance d'Allemagne sont arrivées jeudi à Windhoek, la capitale de la Namibie. A bord d'un avion cargo se trouvaient 500 000 masques FFP2, 60 000 lits d'hôpital et 300 000 gants de protection provenant des stocks de la Bundeswehr allemande. Selon la Bundeswehr, un hôpital de campagne a déjà été installé dans l'hôpital central de Windhoek, dans l'État de Namibie, au sud-ouest de l'Afrique. Environ 462 000 masques chirurgicaux ont déjà été remis à Windhoek en juin. La Namibie, qui compte un peu moins de 2,5 millions d'habitants, a officiellement enregistré jusqu'à présent environ 97 100 infections au coronavirus et 1662 décès. Le pays atteint les limites de son infrastructure médicale. Jusqu'à présent, seuls 4,9 pour cent de la population ont reçu leur première vaccination, et encore moins une vaccination complète. 

08.07.2021: L'Allemagne donne 30 millions de doses de vaccin aux pays en développement

Berlin (dpa) - L'Allemagne donnera au moins 30 millions de doses de vaccin contre le coronavirus aux pays en développement et à d'autres états d'ici la fin de l'année. C'est le résultat d'un rapport du ministère de la santé. Au moins 80 pour cent de la donation de vaccins sera distribuée par Covax. À la mi-juin, seulement 83 millions de doses de vaccin avaient été distribuées dans le cadre du programme international de vaccination, la plupart dans les pays les plus pauvres. Un maximum de 20 pour cent du don doit être distribué de manière bilatérale, notamment aux pays des Balkans occidentaux avec un maximum de trois millions de doses, à la Namibie et aux pays du partenariat oriental. Les partenaires orientaux sont les voisins de l'UE tels que l'Arménie, l'Azerbaïdjan et l'Ukraine.

+++

07.07.2021: "Réouverture fulminante" : les gens affluent dans les cinémas

Berlin (dpa) - De jeudi à dimanche, un peu moins de 830 000 personnes sont allées au cinéma, ont annoncé HDF Kino et l'Association des distributeurs de films (VdF). Il s'agit d'un "très bon résultat dans les conditions existantes". Il y a un an, environ 200 000 billets avaient été vendus lors de ce week-end calendrier, et en 2019, avant la pandémie, environ 1,29 million de billets avaient été vendus. Une autre association - l'AG Kino-Gilde - parle même d'une "réouverture fulminante". L'association représente principalement les cinémas de programme.

+++

06.07.2021: Le RKI fixe un objectif de vaccination élevé pour éviter la quatrième vague

Berlin (dpa) - Face au redoutable variant delta du coronavirus, l'Institut Robert Koch (RKI) a fixé un objectif de vaccination élevé. Selon les calculs du RKI, au moins 85 pour cent des personnes âgées de 12 à 59 ans et 90 pour cent des personnes âgées de 60 ans et plus devraient être entièrement vaccinées. "Si ce taux de vaccination est atteint à temps, une quatrième vague prononcée à l'automne/hiver prochain semble peu probable", selon un document du RKI. 

+++

05.07.2021: Une productrice berlinoise envisage un film sur le coronavirus 

Munich (dpa) - La productrice berlinoise Regina Ziegler veut réaliser un film sur la pandémie du coronavirus. "J'en ferai une tragicomédie, c'est la seule solution", a-t-elle déclaré au festival du film de Munich. Malgré la gravité et la difficulté de la situation, il y a tant de raisons de sourire, a-t-elle déclaré. "Je suis en faveur d’aborder la vie telle qu'elle se présente à nous, avec les côtés tristes, mais aussi avec les côtés gais". Regina Ziegler n'a pas encore donné de détails. Mais le film devrait être présenté l'année prochaine, a-t-elle indiqué. 

+++

04.07.2021 : Première légère augmentation du taux d‘incidence depuis des semaines

Berlin (dpa) - Pour la première fois depuis des semaines, le taux d’incidence sur sept jours des nouvelles infections au coronavirus a augmenté par rapport à la veille. Il s'agit de 5,0 infections dans les sept jours pour 100 000 habitants, soit 0,1 de plus que la veille (4,9 ; semaine précédente : 5,7), comme le montrent les chiffres de l'Institut Robert Koch (RKI) de dimanche matin. Ainsi, les autorités sanitaires en Allemagne ont signalé à l'institut 559 nouvelles infections au coronavirus en l'espace d'un jour. Il y a une semaine, le chiffre était de 538 infections.

+++

03.07.2021 : Le plus faible taux  d‘incidence du coronavirus depuis presque un an

Berlin (dpa) - Pour la première fois depuis environ onze mois, le taux d‘incidence du coronavirus du coronavirus est tombé en dessous de 5. L'Institut Robert Koch (RKI) a communiqué la valeur nationale samedi matin de 4,9 (jour précédent 5,0 ; semaine précédente 5,9). La dernière fois que la valeur avait été inférieure au seuil de 5, c'était le 30 juillet 2020, où elle était de 4,8. A l'échelle nationale, 16 décès ont été enregistrés dans les 24 heures, selon les données. Il y a une semaine, il y avait eu 68 décès.

+++

02.07.2021: En raison du variant delta, la Stiko recommande la deuxième vaccination avec le vaccin ARNm

Berlin (dpa) - En raison de la propagation rapide du variant delta particulièrement contagieux en Allemagne, la Commission permanente des vaccinations (Stiko) adapte sa recommandation de vaccination contre le coronavirus. Ainsi, les personnes qui ont reçu une première dose d'Astrazeneca devraient à l'avenir recevoir un vaccin à ARNm tel que celui de Biontech ou Moderna en deuxième injection, quel que soit leur âge. Les experts justifient le conseil de combiner le vaccin à vecteur et à ARNm par le fait que la réponse immunitaire après l'administration de deux préparations différentes serait "clairement supérieure" à la réponse immunitaire après deux doses d'Astrazeneca.

01.07.2021: Lancement du certificat de vaccination numérique de l'UE

Bruxelles (dpa) - Le 1er juillet, le certificat de vaccination de l'UE sera officiellement lancé. Cela signifie que, juste à temps pour les vacances d'été, il sera possible de lire une preuve de vaccination, d’un test récent ou d’une infection surmontée délivrée en Allemagne au moyen d’un code QR dans toute l'Europe. Selon les chiffres actuels du ministère de la santé, 37,3 millions de certificats de vaccination européens ont déjà été délivrés rien qu'en Allemagne. On peut toutefois obtenir un certificat pour une première et une deuxième vaccination.

+++

30.06.2021: Heiko Maas met en garde contre la "diplomatie du vaccin"

Matera (dpa) - Le ministre fédéral allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a mis en garde la Chine et la Russie contre l'utilisation de la distribution des vaccins contre le coronavirus pour étendre leur influence dans le monde. La lutte contre la pandémie ne doit pas consister à "obtenir des avantages géostratégiques à court terme", a déclaré le politicien du SPD, mardi, lors de la réunion du G20 à Matera, dans le sud de l'Italie. La Chine et la Russie ont très tôt fourni des vaccins à d'autres pays, ce qui leur a valu d'être accusées de "diplomatie du vaccin". À ce jour, la Chine a fourni plus de 350 millions de doses de vaccin à plus de 80 pays. On ne sait toujours pas ce qui a été donné, vendu au prix du marché ou vendu à bas prix. La Russie en a fourni beaucoup moins. Il n'existe pas de chiffres officiels.

+++

29.06.2021: RKI : Une nouvelle infection sur deux avec le variant delta

Munich/Berlin (dpa) - Le variant delta, plus contagieux, se répand de plus en plus en Allemagne. Il représente désormais au moins 35 pour cent des échantillons examinés, a déclaré le président de l'Institut Robert Koch (RKI), Lothar Wieler, lors d'un échange avec les ministres de la santé du gouvernement fédéral et des Länder. Comme les données datent déjà de quelques jours, le pourcentage peut en fait être estimé à environ 50 pour cent.

+++

28.06.2021: Un médecin espagnol récompensé pour son engagement dans la crise du coronavirus 

Dresde (dpa) - Le médecin espagnol Cristina Marin Campos a reçu le prix de Dresde, d'une valeur de 10 000 euros, pour son engagement dans la crise du coronavirus. Le médecin de 32 ans de l'Hospital Universitario de La Princesa à Madrid reçoit le prix au nom du personnel médical du monde entier qui a accompli un travail remarquable pendant la crise du coronavirus et qui continue de le faire. Lorsque la première vague de la pandémie a frappé l'Espagne particulièrement durement au printemps 2020, elle a utilisé les médias sociaux pour appeler le public à écrire aux malades afin de soulager la solitude des patients du Covid-19 isolés dans les unités de soins intensifs. Dès le premier jour, 35 000 lettres ont été reçues.

+++

27.06.2021 : Les experts constatent une reprise économique

Nuremberg (dpa) - Les choses s'améliorent pour l'économie allemande : la hausse de la consommation privée entraînera une augmentation de la production économique au cours du second semestre, ont prédit les économistes des principales institutions économiques et financières dans une enquête de dpa. "Dans le cadre des chiffres d'infection en forte baisse et de l'assouplissement des restrictions au sujet du coronavirus, la voie est désormais pratiquement libre", a déclaré Katharina Utermöhl du groupe Allianz.

Entre-temps les économistes mettent en garde contre une euphorie excessive concernant la fin de la pandémie du coronavirus et ses conséquences sur l'économie nationale. Un risque, par exemple, est que le nombre d'infections augmente à nouveau. Les experts voient des signaux positifs sur le marché du travail. Jusqu’à la fin de l'année, au moins la moitié du demi-million de personnes qui se sont retrouvées au chômage à cause du coronavirus pourraient avoir trouvé un nouvel emploi. 

+++

26.06.2021 : La campagne de vaccination pour les marins a débuté à Hambourg

Hambourg (dpa) - A l'occasion de la Journée internationale des marins, Hambourg a commencé à vacciner les marins contre le coronavirus. "Nous espérons vivement que cette date soit un signal pour les ports allemands pour qu'ils vaccinent les marins, quelle que soit leur nationalité", a déclaré vendredi Ralf Nagel, membre exécutif du comité de direction de l'Association des armateurs allemands. Les ports du monde entier devraient se joindre à la campagne de vaccination.

Il y a 1,7 million de marins sur 60 000 navires marchands. Actuellement, dans de nombreux pays asiatiques, les équipages des navires ne sont pas autorisés à descendre à terre. Dans certains cas, on leur refuse même des soins médicaux, a-t-il ajouté. Les 40 premiers marins d‘Inde ont été vaccinés au Seemanclub vendredi.

25.06.2021: Selon une étude les consommateurs sont optimistes comme ils ne l‘ont pas été depuis longtemps

Nuremberg (dpa) - Selon une étude de la société d'études de consommation GfK, basée à Nuremberg, l'humeur des consommateurs en Allemagne est positive comme elle ne l'a pas été depuis août 2020. "Nous laissons de plus en plus le confinement derrière nous", a déclaré Rolf Bürkl, expert en consommation de GfK. La forte baisse des chiffres de l'infection ainsi que les progrès considérables de la vaccination ont permis des assouplissements de plus en plus importants. Les vacances sont également à nouveau possibles, a-t-il ajouté. "Cela permet une hausse de l'optimisme, qui s'exprime également dans l'amélioration de l'humeur des consommateurs", a déclaré Rolf Bürkl. Il a indiqué qu'il devenait évident qu'il y aurait des effets de rattrapage sur les dépenses qui ont été abandonnées en 2020 : Voyages, visites de restaurants et événements, mais aussi achat de vêtements ou de services tels que ceux fournis par les coiffeurs et les instituts de beauté.

+++

24.06.2021: Biontech va construire une usine de production de vaccins à Singapour avec Siemens

Munich/Mayence (dpa) - Siemens va devenir le partenaire de Biontech pour la construction d'une usine de production de vaccins à Singapour. Siemens a annoncé son intention d'intensifier sa coopération en vue de la création et de l'expansion rapides des capacités. Le groupe munichois était déjà impliqué dans la transformation rapide d'un site de production à Marbourg. "Nous voulons maintenant transférer ce succès à d'autres sites de production et rendre ainsi le vaccin Covid-19 disponible dans le monde entier le plus rapidement possible", a déclaré Cedrik Neike, membre du conseil d'administration de Siemens.

+++

23.06.2021: Angela Merkel a reçu la deuxième vaccination

Berlin (dpa) - La chancelière allemande Angela Merkel (CDU) a reçu son deuxième vaccin contre le coronavirus, a annoncé un porte-parole du gouvernement. Après avoir reçu le vaccin d'Astrazeneca lors de la première vaccination le 16 avril, Angela Merkel a été vaccinée avec le vaccin de Moderna. Après sa première vaccination, Angela Merkel, âgée de 66 ans, avait déclaré sur Twitter : "Je remercie tous ceux qui participent à la campagne de vaccination - et tous ceux qui se font vacciner. La vaccination est la clé pour vaincre la pandémie".

+++

22.06.2021: La consommation privée, moteur de la reprise

Francfort/Main (dpa) - Selon la Bundesbank, la consommation privée devrait devenir un puissant moteur de la reprise économique. En 2020, année de la crise du coronavirus, beaucoup de gens ont gardé leur argent, les fermetures dans le secteur du commerce de détail et les restrictions de voyage ont également ralenti la consommation. Aujourd'hui, de nombreux économistes s'attendent à ce que les consommateurs rattrapent au moins une partie de leurs achats, voyages et projets reportés au cours des prochains mois, ce qui stimulera la conjoncture.

+++

21.06.2021: La majorité des entreprises du Dax prévoient de développer le travail mobile

Selon une enquête, la majorité des 30 sociétés cotées à l'indice boursier allemand (Dax) prévoient de développer le travail mobile même après la pandémie. C'est ce que rapporte le Funke Mediengruppe en se référant à une enquête menée auprès des 30 entreprises du Dax. Dans l'enquête, 22 entreprises ont exprimé leur intérêt de vouloir augmenter le nombre de jours de travail mobile à l'avenir.

+++

20.06.2021 : Drosten : il faut vraiment prendre très au sérieux le variant delta 

Berlin (dpa) - Selon l'évaluation du virologue de la Charité Christian Drosten, l'Allemagne doit désormais prendre très au sérieux le variant delta dans la pandémie. "J'en suis maintenant arrivé au point où je dis que nous sommes maintenant dans la course ici en Allemagne avec le variant delta", a déclaré Christian Drosten lors du Congrès en ligne pour les maladies infectieuses et la médecine tropicale. Selon une analyse de l'Institut Robert Koch portant sur la première semaine de juin, la proportion du variant delta en Allemagne a presque doublé en une semaine, pour atteindre six pour cent. Christian Drosten a fait référence à la Grande-Bretagne. Là, le variant delta, plus contagieux, avait clairement pris la prédominance  de l'infection en quelques semaines, malgré des taux de vaccination élevés. Les taux d‘incidence sur 7 jours ont à nouveau augmenté - de 20 à 70. Les assouplissements ont donc été arrêtés.

+++

19.06.2021 : Merkel et Macron unis au sujet du coronavirus 

Berlin (dpa) - L'Allemagne et la France ont fait preuve d'unité dans la gestion de la pandémie du coronavirus avant le sommet des dirigeants de l'Union européenne. La chancelière allemande Angela Merkel (CDU) a déclaré à Berlin, lors d'une visite du président français Emmanuel Macron, que l'expérience de la pandémie avait montré que l'action européenne devait être aussi unifiée que possible. Emmanuel Macron s'est dit d'accord avec elle, affirmant qu'une plus grande coordination était nécessaire.

Macron et Merkel se sont également accordés sur leur évaluation des relations avec la Turquie : il y a des divergences d'opinion, mais ils sont aussi dépendants l'un de l'autre sur de nombreuses questions. La Russie est un défi majeur pour l'Europe, a déclaré Angela Merkel. Emmanuel Macron a souligné qu'il fallait trouver une ligne commune.

+++

18.06.2021: Le président de l'Association médicale mondiale s'inquiète du variant du virus delta

Berlin (dpa) - Le président de l'Association médicale mondiale, le médecin allemand Frank Ulrich Montgomery, craint une propagation rapide du variant delta du coronavirus, considérée comme particulièrement infectieuse, et estime que les responsables politiques doivent agir. Il faut s'attendre à ce que le variant delta se répande encore plus rapidement en Allemagne que les variants précédents, a déclaré Frank Montgomery aux journaux du Funke Mediengruppe. "Ce qui est délicat avec ce variant, c'est que les personnes infectées ont très rapidement une charge virale très élevée dans leur gorge et peuvent donc infecter d'autres personnes avant même de se rendre compte qu'elles ont été infectées", a déclaré Frank Montgomery. Tant qu'un nombre insuffisant de personnes a été vacciné, le risque d'infection dans la vie quotidienne doit être réduit, a averti le représentant médical.

+++

17.06.2021: Jens Spahn : plus de 50 pour cent de vaccinés cette semaine 

La barre des 50 pour cent pour les premières vaccinations en Allemagne sera franchie dans le courant de la semaine, a déclaré mercredi le ministre fédéral allemand de la santé, Jens Spahn, après des consultations avec ses collègues des Länder. D'ici la fin du mois de juillet et le début du mois d'août, chaque adulte qui souhaite se faire vacciner devrait se voir proposer un vaccin. La deuxième vaccination est plus importante qu'on ne le pense parfois, car elle protège uniquement contre le variant delta du coronavirus. 48,9 pour cent de la population a maintenant reçu la première vaccination, 27,6 pour cent la protection vaccinale complète.

+++

16.06.2021: Le coronavirus entre dans une "phase chronique”

Berlin (dpa) - Le coronavirus Sras-CoV-2 restera, même si une fois la majorité de la population mondiale devrait être vaccinée - c‘est ce que la majorité des experts suppose entretemps. À l'avenir, le Covid-19 deviendra une maladie du quotidien hospitalier et perdra l'horreur d'une pandémie se déroulant par vagues. Nous entrons "dans une phase chronique", a déclaré le président de la Société allemande de soins intensifs internes et de médecine d'urgence (DGIIN), Christian Karagiannidis.

+++

15.06.2021: Une situation plus détendue au sujet du coronavirus en été

Jülich (dpa) - Une situation plus détendue au sujet du coronavirus est attendue pour les mois à venir. "Pour l'été en cours, sur la base des données actuelles, nous nous attendons à un taux  d’incidence modéré de l'infection, similaire à celui de l'année dernière", a expliqué Jan Fuhrmann du Centre de recherche de Jülich, qui calcule les cours possibles de la pandémie. "D'une part, les variants du virus désormais prédominants sont plus contagieux que l'été dernier, d'autre part, une proportion croissante de personnes potentiellement infectables est protégée par la vaccination." Les prédictions pour l'automne ne sont pas encore possibles, a-t-il dit. "Ce serait de la pure spéculation", souligne Jan Fuhrmann.

+++

14.06.2021: Les PME face au boom de l'emploi

Les PME allemandes se débarrassent progressivement de la crise du coronavirus. Actuellement, plus d'une entreprise sur quatre prévoit d'embaucher de nouveaux employés au cours des six prochains mois. Dans certains secteurs, comme l'industrie électrique, le chiffre atteint 44 pour cent, tandis que dans l'industrie chimique et plastique, il est d'environ un tiers. C'est le résultat d'une enquête représentative menée par la DZ Bank et l'Association fédérale des banques coopératives allemandes (BVR).

+++

Newsletter

+++

Want deutschland.de to keep you up-to-date with current events? Then follow us on Twitter!

+++

Want to find out more about current events in Germany, and get some background info? Then go to: https://www.deutschland.de/de/news

+++

13.06.2021 : Une formation de motivation pour les élèves en Europe

 Berlin (dpa) - Une équipe d'experts en motivation réunit des milliers de jeunes pour une leçon d'école numérique afin de leur redonner le plaisir de l’enseignement en 60 minutes en ligne. Mardi prochain, l‘entraîneur de personnalité Tobias Beck donnera aux jeunes de 14 ans et plus des astuces faciles à mettre en œuvre dans une retransmission en direct - pour plus de motivation, de plaisir et de confiance en soi en classe, selon les initiateurs du projet "Together Now - la classe scolaire la plus forte d'Europe".

Après s'être inscrits sur le site du projet, les jeunes recevront un lien qui les mènera directement à la diffusion. Plus de 10 000 élèves d'Allemagne, d'Autriche et de Suisse se seraient déjà inscrits, ont-ils précisé.

Selon les organisateurs, le projet ne s'adresse pas seulement aux élèves, mais aussi aux enseignants, aux apprentis et aux personnes intéressées par la formation continue.

+++

12.06.2021 : Le gouvernement fédéral allemand lève l'avertissement aux voyageurs pour les zones à risque du coronavirus 

Berlin (dpa) - Après plus d'un an, le gouvernement fédéral allemand lèvera l'avertissement aux voyageurs pour les voyages touristiques dans les zones à risque du coronavirus le 1er juillet. Ce phénomène touche actuellement près de 100 États dans le monde, en tout ou en partie. Dès le 1er juillet, le gouvernement fédéral allemand ne déconseillera plus les voyages touristiques à l'étranger en général. À partir du 1er juillet, l'avertissement aux voyageurs ne s'appliquera qu'au-delà d‘un taux  incidence de 200 et pour les zones où des variants dangereux du virus se sont fortement répandus. Cela représente environ 40 pays dans le monde.

11.06.2021: Le ministre du développement demande au G7 de fournir des milliards pour la logistique de la vaccination 

Berlin (dpa) - Le ministre fédéral allemand du développement, Gerd Müller, a appelé les pays du G7 à fournir 16 milliards d'euros pour la logistique de la vaccination dans les pays les plus pauvres. Les sept nations industrialisées prévoient de s'engager à donner au moins un milliard de doses de vaccin lors de leur sommet qui se tiendra à Cornwall, en Angleterre, à partir de vendredi, a annoncé le gouvernement britannique. "Mais les doses de vaccin doivent aussi parvenir aux gens", a déclaré Gerd Müller au journal Augsburger Allgemeine. "Pour cela, il manque encore 16 milliards de dollars américains cette année - par exemple, pour les chaînes du froid, les tests et les médicaments pour traiter les conséquences d'une infection." Le G7 devrait rapidement combler ce déficit financier, a demandé Gerd Müller. L'Allemagne a pris les devants et a fourni 2,2 milliards d'euros, a-t-il déclaré. Cette somme correspond aux engagements précédents de l'Allemagne en faveur de l'initiative mondiale de lutte contre la pandémie du coronavirus, appelée ACT Accelerator, qui finance les vaccins, les médicaments et les tests de dépistage du coronavirus, et son programme de vaccination Covax.

+++

10.06.2021: Démarrage du certificat de vaccination numérique

Berlin (dpa) - A l'avenir, il devrait aussi être possible de prouver une vaccination contre le coronavirus complète via un smartphone - avec un certificat de vaccination numérique, qui sera lancé jeudi. L'application, appelée "CovPass", est destinée à pouvoir être utilisée comme preuve lorsque les restrictions au sujet du coronavirus sont assouplies et à faciliter les voyages en Europe pendant les vacances d'été. Il s'agit d'un complément volontaire au carnet de vaccination en papier jaune qui reste en vigueur. Il est également prévu que plusieurs millions de personnes ayant déjà été vaccinées puissent obtenir ultérieurement le certificat numérique auprès des médecins et des pharmacies.

 +++

09.06.2021: Le commerce stationnaire de la mode a presque retrouvé son niveau d'avant la crise

Francfort-sur-le-Main (dpa) - La baisse des taux d'incidence et l'assouplissement des mesures au sujet du coronavirus dans de nombreuses villes entraînent à nouveau une amélioration des affaires dans le commerce stationnaire de la mode. Selon une enquête de la branche publiée lundi par la revue spécialisée "Textilwirtschaft", les ventes de grands magasins, de distributeurs de mode et de magasins de marque au cours de la semaine écoulée n'étaient en moyenne que de 5 pour cent inférieures au niveau de la même semaine de l'année 2019 avant la crise. À titre de comparaison : au cours de la dernière semaine de mai, les baisses s'élevaient encore à 32 pour cent, au cours de la dernière semaine d'avril même à 80 pour cent.

+++

08.06.2021: Près de la moitié des personnes sont vaccinées

Berlin (dpa) - Selon l'Institut Robert Koch (RKI), lundi, 38 millions de personnes (45,7 pour cent) ont été vaccinées au moins une fois, 17,7 millions de personnes (21,3 pour cent) sont complètement vaccinées. Au total, 54,9 millions de doses de vaccin contre le coronavirus ont été administrées en Allemagne.

+++

07.06.2021: Des vaccins pour tous : fin de la priorisation

Berlin (dpa) - A partir de ce lundi, les personnes qui souhaitent se faire vacciner contre le coronavirus peuvent le faire en Allemagne, indépendamment de la liste de priorisation précédemment en vigueur. Une fois la priorisation terminée, le vaccin peut généralement être administré à l'ensemble de la population. En Allemagne, toute personne à partir de l’âge de douze ans peut désormais être vaccinée. Cependant, il faudra attendre l'été pour qu'il y ait assez de vaccins pour tout le monde.

+++

06.06.2021: Drosten : La source la plus plausible pour le coronavirus est l'industrie de la fourrure en Chine

Zurich/Berlin (dpa) - Parmi les différentes hypothèses sur l'origine du virus Sras-CoV-2, le virologue berlinois Christian Drosten considère que la voie de l'industrie de la fourrure est la plus plausible. "Je n'ai aucune preuve de cela, si ce n'est l'origine clairement prouvée de Sras-1, et ceci est un virus de la même espèce. Des virus de la même espèce font les mêmes choses et ont souvent la même origine", a déclaré Christian Drosten au magazine en ligne suisse Republik. En 2002 et 2003, une vague d'infections provenant de Chine avait entraîné environ 800 décès dans le monde. La maladie était appelée syndrome respiratoire aigu sévère (Sras). L'agent pathogène Sras-CoV-2, qui a été détecté pour la première fois en 2019, est très proche du virus de l'époque.

Dans le cas du premier virus du SRAS, les hôtes transitoires étaient des chiens viverrins et des chats rampants, a expliqué Christian Drosten. "C'est assuré." En Chine, les chiens viverrins sont encore largement utilisés dans l'industrie de la fourrure, a-t-il dit. Au cours de ce processus, a-t-il dit, des chiens viverrins sauvages, qui ont peut-être déjà mangé des chauves-souris, considérées comme la source la plus probable du Sras-CoV-2, sont amenés à plusieurs reprises dans des élevages. "On tire la fourrure des chiens viverrins et des chats rampants sur leurs oreilles alors qu'ils sont encore vivants", a expliqué le virologue de la Charité. Ils émettent des cris de mort et des rugissements, et des aérosols sont produits dans ce processus. Les humains peuvent alors être infectés par le virus."

+++

05.06.2021: De plus en plus de relaxations Corona

Berlin (dpa) - En raison de la diminution du nombre d'infections par le virus Corona, de plus en plus de restrictions quotidiennes sont supprimées dans de nombreux endroits en Allemagne. À Berlin, les magasins et les restaurants en plein air n'ont plus besoin d'un test négatif. Le Land de Mecklembourg-Poméranie occidentale autorise à nouveau les vacanciers étrangers à entrer sur son territoire. En Bavière, le cabinet a décidé vendredi d'assouplissements complets, par exemple pour la restauration en salle, les réunions privées et les célébrations. En ce qui concerne les vaccinations, un cinquième des citoyens allemands ont désormais reçu une protection complète.

+++

04.06.2021: Jens Spahn demande au G7 de remettre des vaccins

Oxford (dpa) - Le ministre fédéral allemand de la santé, Jens Spahn, a demandé à tous les pays du G7 de remettre des vaccins, appelant en particulier le Royaume-Uni et les États-Unis à le faire. Il voulait "promouvoir une fois de plus le fait que l'Union européenne n'est pas la seule à exporter dans le monde", a déclaré l'homme politique jeudi à l'ouverture d'une réunion des ministres de la santé du G7 à Oxford, en Angleterre. "L'Union européenne contribue à vacciner le monde en ce moment. Cinquante pour cent des vaccins produits dans l'Union européenne sont et ont été exportés car nous le savons très bien : Nous ne serons pas en sécurité tant que le monde entier ne l'est pas", a déclaré Jens Spahn. La Grande-Bretagne, qui assure la présidence du Conseil du G7, et les États-Unis n'ont pratiquement pas exporté de vaccins jusqu'à présent.

+++

03.06.2021: Selon le ministre du développement il faut financer des doses de vaccin pour les pays les plus pauvres

Berlin/Genève (dpa) - Le ministre du développement allemand, Gerd Müller, a appelé à une intensification des efforts pour financer des doses de vaccin pour les pays les plus pauvres, à la veille d'une réunion de haut niveau de l'initiative de vaccination Covax. "Nous ne pouvons vaincre le coronavirus qu'avec une campagne de vaccination mondiale. Cela doit également s'appliquer aux plus pauvres", a déclaré l'homme politique. Gavi, le programme international de vaccination qui gère l'initiative contre le coronavirus Covax, a réuni mercredi des hommes politiques et des représentants du secteur privé et des fondations en ligne pour une réunion de collecte de fonds. Lors du sommet virtuel, plusieurs pays se sont engagés à verser près de 2,4 milliards de dollars supplémentaires pour un accès équitable aux vaccins contre le coronavirus. Ces nouveaux fonds portent le total des engagements financiers de Covax à ce jour à 9,6 milliards de dollars. L'Allemagne a engagé 2,2 milliards d'euros dans le programme mondial de vaccination, selon Gerd Mueller, et prévoit de donner 30 millions de doses de vaccin aux pays les plus pauvres d'ici la fin de l'année.

+++

02.06.2021: Selon une enquête un grand nombre de personnes veut porter un masque même après la pandémie

Berlin (dpa) - Même après la pandémie du coronavirus, près de la moitié des Allemands veut continuer à porter un masque pour se protéger des maladies, selon un sondage. Selon un sondage représentatif réalisé par l'institut d'études d'opinion Civey pour le compte du journal "Augsburger Allgemeine", 44,7 pour cent des personnes interrogées y sont favorables. D'autre part, 41,9 pour cent des personnes interrogées souhaitent se passer définitivement du morceau de tissu couvrant la bouche et le nez. Les autres sont indécis.

+++

01.06.2021: Angela Merkel : le frein d'urgence fédéral peut expirer 

Berlin (dpa) - Le "frein d'urgence fédéral" avec des mesures uniformes en cas d’un nombre élevé d'infections au coronavirus peut expirer à la fin du mois de juin, selon la chancelière allemande Angela Merkel. "Il peut expirer maintenant", a déclaré Angela Merkel à Berlin lundi. En même temps, la chancelière a été claire au cas où le nombre d'infections augmenterait à nouveau à l'échelle nationale : "Si quelque chose se développe par le biais de mutations, ce que nous n’espérons pas, alors nous pourrons réactiver cela à tout moment." Les règles nationales, qui sont entrées en vigueur en avril, sont limitées dans la loi sur la protection contre les infections jusqu'au 30 juin au plus tard.

+++

31.05.2021: Le ministre du développement appelle à une distribution plus équitable des vaccins

Berlin (dpa) - Le ministre du développement Gerd Müller a demandé une distribution plus équitable des vaccins du coronavirus. Dans toute l'Afrique, a-t-il dit, moins de deux pour cent seulement des personnes ont été vaccinées. "Il n'est pas possible que certains pays riches assurent quatre ou même huit doses de vaccin par habitant. Répartir équitablement cette surcapacité à l'échelle mondiale est le moyen le plus rapide de vacciner le plus grand nombre de personnes possible", a déclaré le politicien du CSU aux journaux du Funke Mediengruppe. Les doses de vaccin devraient donc également être mises à la disposition des groupes à risque dans les pays en développement le plus rapidement possible, a déclaré Gerd Müller. "Nous vaincrons la pandémie et ses conséquences dans le monde entier ou pas du tout."

+++

30.05.2021 : "Un grand pas vers le retour à la normalité"

Le président du Parlement européen, David Sassoli, s'attend à des progrès rapides concernant les vaccins contre le coronavirus en Europe. "Plus de 237 millions de doses de vaccins autorisés ont maintenant été livrées dans toute l'Europe. Le déploiement continue de s'accélérer et les États membres sont en bonne voie pour qu'au moins 70 pour cent de la population adulte soit vaccinée d'ici la mi-juillet", a déclaré David Sassoli aux journaux de Funke Mediengruppe. Le président du Parlement européen a poursuivi en indiquant qu'un certificat de vaccination numérique entrerait en vigueur à partir du 1er juillet, ce qui "devrait permettre de voyager sans problème et en sécurité dès cet été." C'est un grand pas vers le retour à la normalité, a-t-il dit.

+++

29.05.2021 : Après l’approbation de l'EMA : Priorité de vaccination pour les enfants avec des pathologies ?

Berlin (dpa) - La ministre allemande de l'Education, Anja Karliczek, s'est prononcée en faveur d'une offre de vaccination, au moins pour les enfants avec des pathologies dans la période de la pandémie du coronavirus, dès le début de l'année scolaire. Vendredi, l'Agence européenne des médicaments (EMA) avait donné le feu vert à l'approbation par l'UE du vaccin de Biontech pour les enfants âgés de 12 à 15 ans. Cependant, l'approbation formelle de la Commission européenne est toujours en attente, tout comme l'examen par la Commission permanente allemande sur la vaccination (Stiko) pour savoir si elle recommande la vaccination pour l'Allemagne.

+++

 

28.05.2021: Jens Spahn en Afrique du Sud : soutien à la production de vaccins

Pretoria (dpa) - Le ministre fédéral allemand de la santé, Jens Spahn, prévoit de rencontrer des politiciens et des scientifiques en Afrique du Sud vendredi pour des discussions sur la lutte internationale contre la pandémie du coronavirus. Dans l'après-midi, une réunion de lancement d'une initiative est prévue dans la capitale Pretoria, par laquelle l'Allemagne et la France veulent réaffirmer leur soutien à l'établissement d‘une propre production de vaccins en Afrique. Le politicien de la CDU prévoit d'y assister au nom du gouvernement fédéral allemand. Le président français Emmanuel Macron doit également y assister. Dans le contexte de cette visite, l'UE a également annoncé qu'elle allait promouvoir la production et l'accès aux vaccins en Afrique. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé la semaine dernière, lors d'une conférence sur la santé réunissant les 20 plus importants pays industrialisés et émergents (G20) à Rome, que l'UE soutiendrait la construction de sites de production de vaccins en Afrique à hauteur d'un milliard d'euros.

+++

27.05.2021: RKI : La proportion du variant du coronavirus découvert en Inde est seulement de 2 pour cent 

Berlin (dpa) - Selon les données de l'Institut Robert Koch (RKI), le variant du coronavirus B.1.617, découvert en Inde et désormais répandu dans de nombreux pays du monde, reste assez rare en Allemagne. Pour la troisième semaine consécutive, la proportion de ce mutant dans les échantillons examinés est de l'ordre de deux pour cent environ, selon un rapport du RKI publié mercredi soir. 

+++

Corona

+++

26.05.2021: Drosten : l'Allemagne est désormais sur le devant de la scène de la vaccination 

Berlin (dpa) - Le virologue Christian Drosten estime que l'Allemagne est sur la bonne voie pour vacciner contre le coronavirus. Après les difficultés initiales, l‘Allemagne est maintenant sur le devant de la scène en comparaison européenne, a déclaré le scientifique de la Charité mardi soir dans le podcast "Coronavirus Update" sur NDR-Info. "Cela va déjà très vite dans notre pays". Cela conduira à une diminution de la gravité de la maladie, de sorte qu'à un moment donné au cours de l'été, il faudra en venir "à une vision différente de l'ensemble du niveau de menace". 

+++

25.05.2021: Un Allemand à la tête d'un groupe de travail de l'ONU sur la prévention des pandémies

Genève (dpa) - Deux douzaines d'éminents scientifiques vont élaborer, au nom des Nations Unies, des stratégies visant à prévenir de nouvelles pandémies d'origine animale. Le virologue allemand Thomas Mettenleiter a été présenté par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève comme l'un des présidents du nouveau groupe. Thomas Mettenleiter est président de l'Institut Friedrich-Loeffler (Institut fédéral allemand de recherche en santé animale), situé sur l'île de Riems, dans la mer Baltique. "Nous espérons obtenir les premiers résultats tangibles d'ici l'automne de cette année", a déclaré Thomas Mettenleiter lors d'une conférence de presse en ligne. Le conseil d'experts a été initié par l'Allemagne et la France.

+++

24.05.2021 : Jens Spahn promeut un traité international sur les pandémies

Genève/Berlin (dpa) - Le ministre fédéral allemand de la Santé, Jens Spahn, a plaidé en faveur d'un traité international sur les pandémies. Après que la propagation mondiale du coronavirus n'ait pu être empêchée l'année dernière, la coopération internationale doit devenir plus contraignante, a déclaré le politicien de la CDU. "Les États doivent s'engager à coopérer et à mettre en œuvre des réglementations fixées conjointement", a exigé Jens Spahn avant le début de la réunion annuelle virtuelle de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), lundi. Cette réunion devrait permettre de poser les bases d'un traité sur les pandémies. "L'élan en faveur d'une réforme de l'OMS est désormais présent", a déclaré Jens Spahn. "Nous devrions l'utiliser."

+++

23.05.2021 : L‘Allemagne est le premier bailleur de fonds de l'OMS

 Genève (dpa) - L'Allemagne est devenue une sorte de championne de l'OMS dans la lutte contre la pandémie : Aucun pays n'a augmenté ses contributions de manière aussi significative. Pour le budget 2020-21 de l'OMS, Berlin transfère l'équivalent d'environ 900 millions d'euros, soit près de quatre fois plus que les deux années précédentes. L'Allemagne est passée du cinquième rang des bailleurs de fonds au premier, et de loin. En l'état actuel des choses, la Fondation Bill et Melinda Gates est derrière, avec 30 pour cent de moins, selon un analyste budgétaire de l'OMS.

Un centre d'alerte précoce en cas de pandémie de l'OMS est également en cours de construction à Berlin, que l'Allemagne finance à hauteur de 30 millions d'euros. Les superordinateurs y analyseront de grandes quantités de données sur les maladies animales et humaines provenant du monde entier. L'objectif est de tirer la sonnette d'alarme avant qu'une pandémie ne se déclare, au moindre signe d'une menace possible.

+++

22.05.2021 : Biontech : 2 milliards de doses de vaccin pour les pays les plus pauvres

 Rome (dpa) - En renforçant la coopération internationale en matière de production et de distribution de vaccins, les 20 plus importants pays industrialisés et émergents (G20) veulent prévenir les crises sanitaires à l'avenir. Les fabricants de vaccins se sont engagés à fournir aux pays les plus pauvres plus d'un milliard de doses de vaccin contre le coronavirus d'ici la fin de l'année, lors d'un sommet numérique sur la santé mondiale qui s'est tenu à Rome vendredi.  Les fabricants de vaccins Biontech et Pfizer, par exemple, prévoient de fournir un total de deux milliards de doses de leur vaccin contre le coronavirus aux pays les plus pauvres cette année et l'année prochaine. Les pays bénéficiaires seront censés payer soit uniquement les coûts de production, soit un "prix à coût réduit", en fonction de leurs options.

21.05.2021: Le certificat Covid-19 pour l'Europe va venir 

Bruxelles (dpa) - Juste à temps pour la saison estivale, les pays de l'UE et le Parlement européen se sont mis d'accord sur les détails d'un certificat européen attestant des vaccinations et des tests de dépistage du coronavirus ainsi que des maladies Covid-19 surmontées. Cela augmente les chances de faciliter davantage les voyages dans l'UE. Cependant, on ne sait toujours pas quand le certificat numérique européen Covid sera introduit dans les différents pays.

20.05.2021: Sandra Ciesek : aucun échec de la vaccination avec le variant indien 

Francfort/Hambourg (dpa) - Selon la virologue de Francfort Sandra Ciesek, le variant indien du coronavirus peut affaiblir l'effet de la vaccination, mais pas éliminer sa protection. Le mutant B.1.617, qui circule déjà dans des dizaines de pays, avait récemment une part de moins de 2 pour cent en Allemagne, avec toutefois une tendance à la hausse. "Les variants provenant d'Inde ont un léger échappement immunitaire, c'est-à-dire une efficacité légèrement réduite", a déclaré mardi la directrice de l'Institut de virologie médicale de l'hôpital universitaire de Francfort dans le podcast NDR "The Coronavirus Update". Ce qui est observé est "une légère limitation, mais pas un échec complet des vaccinations".

+++

19.05.2021: Une installation de la Bundeswehr fournit 400 000 litres d'oxygène par jour à l'Inde

New Delhi (dpa) - 400 000 litres d'oxygène concentré par jour sont produits par l‘installation de New Delhi que la Bundeswehr a récemment fait venir en Inde. Elle filtre l'air ambiant et comprime l'oxygène, qui est ensuite mis en bouteille, comme l'explique le lieutenant-colonel Claas Gärtner, porte-parole de l'équipe de soldats sanitaires allemands. Cet oxygène plus concentré est nécessaire pour les patients chez qui le coronavirus a fortement altéré la fonction pulmonaire. La respiration artificielle a pour but de garantir que l'organisme est alimenté en oxygène en quantité suffisante.

+++

18.05.2021: L’ordre de priorité de la vaccination va être levée

Berlin (dpa) - Le 7 juin 2021, l‘ordre de priorité des vaccinations devra prendre fin. C'est ce qu‘a décidé le ministre fédéral allemand de la Santé, Jens Spahn, lundi soir, après avoir consulté ses collègues des Länder. Les listes prioritaires introduites depuis le début de la vaccination il y a cinq mois en fonction de l'âge, des pathologies et de la profession devront ensuite être abandonnées dans les cabinets et les centres régionaux de vaccination. Dans trois semaines, les médecins du travail et les médecins privés devront également vacciner régulièrement. Toutefois, Jens Spahn a également déclaré : "Cela ne signifie pas que nous serons en mesure de vacciner tout le monde en quelques jours. Je dois continuer à demander de la patience." Il faudra attendre l'été pour pouvoir vacciner tous ceux qui le souhaitent.

+++

17.05.2021:  Biontech étend considérablement sa production de vaccins

Mayence (dpa) - Biontech a augmenté sa capacité de production pour cette année, passant de 1,3 milliard de doses de vaccin à 3 milliards, a déclaré le PDG Ugur Sahin lors de la présentation des données économiques. Sur ce total, plus de 40 pour cent devraient aller aux pays à revenu moyen et faible, a-t-il précisé. Biontech créera également une filiale à Singapour et y installera une unité de production pour son vaccin à ARNm, a déclaré Ugur Sahin. "Avec les autres développeurs de vaccins, on produira plus qu'assez de vaccins dans les neuf à douze prochains mois, et il n'y aura pas le moindre besoin de lever les brevets."

+++

16.05.2021: La volonté à la vaccination a fortement augmenté

Berlin (dpa) - Plus de 30 millions de personnes en Allemagne ont déjà reçu une première vaccination contre le coronavirus - et dans les prochains mois, elles devraient être à nouveau au moins aussi nombreuses : Depuis le début de la campagne de vaccination en Allemagne, il y a presque cinq mois, la volonté de se faire vacciner a considérablement augmenté. C'est le résultat d'une enquête YouGov pour le compte de Deutsche Presse-Agentur. Selon l'enquête, 74 pour cent des Allemands âgés de plus de 18 ans souhaitent se faire vacciner contre le coronavirus. Peu avant le début de la campagne de vaccination, le 27 décembre, seulement 65 pour cent des personnes interrogées avaient décidé de se faire vacciner. À l'époque, 19 pour cent refusaient la vaccination, aujourd'hui ce chiffre n'est plus que de 15 pour cent. La proportion d'indécis est passée de 16 à 11 pour cent depuis fin décembre.

+++

15.05.2021: Le taux d‘incidence sur sept jours est à nouveau inférieur à 100

Berlin/Quakenbrück (dpa) - Les autorités sanitaires en Allemagne ont signalé 7 894 nouvelles infections au coronavirus à l'Institut Robert Koch (RKI) en l'espace d'une journée. C'est ce que révèlent les chiffres publiés samedi matin. Le nombre de nouvelles infections pour 100 000 habitants signalées dans les sept jours était de 87,3 à l'échelle nationale samedi matin, selon le RKI (jour précédent : 96,5 ; semaine précédente : 121,5). Le ministre fédéral allemand de la santé, Jens Spahn, a qualifié d'encourageante la baisse continue du nombre de nouvelles infections au coronavirus en Allemagne. Le fait que le taux d‘incidence national sur sept jours soit passé sous le seuil de 100 pour la première fois depuis le 20 mars est un motif de confiance, a-t-il déclaré vendredi lors d'une visite à la pharmacie de la Bundeswehr à Quakenbrück, en Basse-Saxe. Toutefois, la situation varie fortement d'un bout à l'autre de l'Allemagne, puisqu'il existe des régions dont le taux d'incidence est de 35, mais aussi d'autres qui en comptent plus de 200.

+++

14.05.2021: L'Allemagne assouplit les règles d'entrée

Berlin (dpa) - Face à la baisse des infections par le coronavirus en Europe, le gouvernement fédéral allemand a levé un obstacle majeur aux vacances d'été à l'étranger : par un décret en vigueur depuis jeudi, il a levé l'obligation générale de quarantaine à l'entrée de plus de 100 pays. Parmi eux figurent certaines destinations de vacances les plus prisées des Allemands, comme l'Espagne, l'Italie, la Grèce, l'Autriche et la Suisse. Toute personne entrant en Allemagne en provenance de ces pays peut être exemptée de quarantaine en passant un test avec un résultat négatif. Ce test est de toute façon obligatoire pour les voyageurs aériens. Pour ceux qui sont guéris et qui ont été entièrement vaccinés contre le coronavirus, l‘assouplissement va encore plus loin. Ils ne doivent être mis en quarantaine que s'ils viennent d'une zone où se trouvent de nouveaux variants du virus. Les personnes vaccinées et guéries qui arrivent en Allemagne en provenance des quelque 190 autres pays du monde ne doivent plus non plus subir de test de dépistage du coronavirus avant ou après leur entrée dans le pays. Il s'agit de l'assouplissement le plus important des règles d'entrée depuis que le coronavirus a commencé à se répandre en Allemagne au début de l'année dernière.

+++

13.05.2021: "L'été pourrait être assez bon en Allemagne"

Berlin (dpa) - Le virologue Christian Drosten a exprimé à la télévision allemande sa confiance dans la période qui commencera en juin, car c'est à ce moment-là que les vaccinations auront un effet notable pour la première fois. "L'été pourrait être assez bon en Allemagne." Le dirigeant du département de virologie de la Charité estime que la situation se consolidera grandement lorsque les personnes jeunes et très mobiles seront également vaccinées. Celles-ci auraient des fonctions particulières dans le réseau de transmission du virus.

+++

12.05.2021: Christian Drosten estime que le virus deviendra endémique

Berlin (dpa) - Le virologue Christian Drosten estime que la population allemande sera immunisée contre le coronavirus d'ici un an et demi environ. Cela se fera par le biais de la vaccination ou d'une infection naturelle, a déclaré le scientifique de la Charité de Berlin dans le podcast "Coronavirus Update" (NDR-Info) mardi. "Ce virus deviendra endémique, il ne disparaîtra pas. Et toute personne qui décide activement de ne pas se faire vacciner maintenant sera inévitablement infectée." Il a ajouté qu'il n'y avait rien à faire à ce sujet, car les mesures seront réduites au fil du temps.

+++

11.05.2021: Les États-Unis approuvent le vaccin de Biontech pour les enfants âgés de douze ans et plus 

Silver Spring (dpa) - La Food and Drug Administration (FDA) américaine a approuvé le vaccin contre le coronavirus du fabricant allemand Biontech et de son partenaire américain Pfizer également pour les enfants et les adolescents âgés de 12 à 15 ans. L'autorisation d'urgence existante pour l'administration à partir de 16 ans a été adaptée et étendue en conséquence, a annoncé la FDA lundi. Avant les États-Unis, le Canada et d'autres pays avaient déjà approuvé le vaccin pour les enfants et les adolescents de 12 à 15 ans. L'UE suivra probablement bientôt.

+++

10.05.2021: Les tests avec des sucettes commencent dans les écoles primaires et spécialisées

Duesseldorf (dpa) - Lundi, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie sera le premier Land à introduire des tests avec des "sucettes" dans toutes les écoles primaires et spécialisées. Ces tests sont appelés "tests de la sucette" parce que les élèves doivent sucer le bâton du test comme une sucette pendant 30 secondes. Les échantillons sont testés par des laboratoires dans le cadre de procédures de test PCR. Les tests sont d'abord effectués en groupe. Ce n'est que lorsqu'un groupe est positif que des tests individuels sont effectués sur les membres du groupe. "Les tests de la sucette nous aideront à briser dès le départ les chaînes d'infection dans les écoles", a déclaré la ministre de l'éducation de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie Yvonne Gebauer (FDP).

+++

09.05.2021 : Le vaccin de Biontech est moins cher pour les pays pauvres

 Mayence (dpa) - Le fabricant de vaccins Biontech ne considère pas qu'une levée de brevet soit efficace, mais veut accommoder les pays pauvres sur le prix. "Nous continuerons à fournir aux pays à revenu faible ou moyen inférieur notre vaccin à un prix ne visant pas la réalisation d‘un bénéfice", a annoncé la société. Elle s'est dite confiante que l'expansion continue de la capacité de production contribuera à mettre fin à cette pandémie. Un débat politique avait éclaté autour de la protection des brevets. L'Organisation mondiale de la santé est favorable à sa suspension générale afin de pouvoir fournir à la population des pays pauvres un vaccin à faible coût. Le gouvernement américain s'est joint à cette demande. La chancelière allemande Angela Merkel s'est prononcée contre, et l'Union européenne considère également qu'il ne s'agit pas d'un "remède miracle".

+++

08.05.2021: L'Allemagne autorise le vaccin Covid-19 d'Astra-Zeneca pour tous les adultes

Berlin (dpa) - La vaccination prioritaire contre le Covid-19, par exemple des résidents des maisons de retraite, des malades chroniques ainsi que des soignants et des médecins, touche à sa fin en Allemagne. La semaine prochaine, a annoncé vendredi le ministre fédéral allemand de la santé, Jens Spahn, un million de doses du vaccin vectoriel sera livré aux cabinets médicaux, qui sera ensuite attribué sans ordre de priorité. Le vaccin Vaxzevria du fabricant britannico-suédois Astra-Zeneca sera désormais disponible pour tout adulte désireux de se faire vacciner en consultation avec son médecin. Ceux qui ne craignent pas la perte d'efficacité redoutée peuvent recevoir les deux injections nécessaires à un intervalle de quatre semaines seulement. Avec un peu de chance, les personnes vaccinées peuvent espérer un assouplissement des mesures contre le coronavirus avant les vacances d'été.

07.05.2021: Assouplissement des règles du coronavirus pour les personnes vaccinées et rétablies

Berlin (dpa) - Les règles relatives à la pandémie seront assouplies pour les personnes qui ont été entièrement vaccinées et celles qui se sont remises du coronavirus. Un jour après le Bundestag, l'ordonnance correspondante a également été adoptée vendredi par le Bundesrat. S'il est maintenant rapidement publié au Journal officiel fédéral allemand, l'assouplissement pourrait entrer en vigueur dès ce week-end. Selon l'ordonnance, les restrictions de contact et de sortie pour les personnes entièrement vaccinées et guéries seront désormais supprimées. Ils ne seront pas comptabilisés lors des rencontres avec d'autres personnes. Ainsi, même dans les régions où le taux d'infection est élevé, deux personnes non vaccinées peuvent rencontrer un nombre illimité de personnes vaccinées. Les personnes vaccinées ne devront plus non plus passer un test dans les magasins ou chez le coiffeur.

+++

06.05.2021: Heiko Maas fait pression pour accélérer la distribution mondiale des vaccins 

Londres (dpa) - Le ministre fédéral allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, fait pression pour une distribution plus rapide du vaccin contre le coronavirus aux pays pauvres. "Nous voulons poursuivre cette initiative, nous voulons être encore plus rapides, nous voulons fournir encore plus de vaccins au monde", a déclaré l'homme politique du SPD en marge de la réunion des ministres des affaires étrangères du G7 à Londres. Selon Heiko Maas, les pays du G7 - États-Unis, Grande-Bretagne, Allemagne, France, Italie, Japon et Canada - financent ensemble les trois quarts de l'initiative Covax. D'ici la fin de l'année, deux milliards de doses de vaccin devraient être mises à disposition par Covax.

+++

05.05.2021: La Luftwaffe transporte une installation de production d'oxygène en Inde 

Wunstorf (dpa) - La Luftwaffe va transporter mercredi une installation de production d'oxygène vers l'Inde, durement touchée par la pandémie du coronavirus. L'équipement doit être acheminé à New Delhi dans deux avions de transport A400M depuis la base aérienne de Wunstorf, en Basse-Saxe, dans le cadre d'une aide du gouvernement fédéral allemand. Le deuxième avion devrait décoller jeudi. Les hôpitaux indiens manquent d'oxygène médical en raison du nombre croissant de patients atteints de la maladie du coronavirus. L‘installation transforme l'air extérieur en oxygène de qualité médicale à haut pourcentage, qui peut ensuite être mis en bouteille.

+++

04.05.2021: L'Université de Würzburg mène des recherches sur une vaccination orale contre le coronavirus 

Si le professeur Thomas Rudel, titulaire de la chaire de microbiologie à l'université Julius Maximilians de Würzburg (JMU), parvient à ses fins, la lutte contre la pandémie mondiale du coronavirus pourrait connaître d'importants renforts à l'avenir : Un vaccin qui ne serait pas administré par seringue, mais sous la forme d'une capsule qui pourrait être simplement avalée. Le développement préclinique, qui devrait ouvrir la voie aux premiers essais cliniques sur l'homme, a déjà commencé. Le professeur Rudel a eu l'idée du vaccin oral il y a un peu plus d'un an. "Nous utilisons une approche qui est utilisée depuis de nombreuses années chez des millions de personnes comme protection contre l'infection typhoïde." Le vaccin oral contre le typhus est basé sur une souche spéciale de bactéries. Rudel et les scientifiques de son laboratoire travaillent désormais avec la même souche bactérienne. Toutefois, avec une modification importante : "Nous avons programmé la bactérie pour qu'elle produise des antigènes du SRAS-CoV-2", explique le microbiologiste.

+++

03.05.2021: Approbation provisoire pour le médicament contre le coronavirus de Braunschweig ?

La société Corat Therapeutics, basée à Braunschweig, estime qu'une demande d'autorisation provisoire pour son médicament contre le Covid-19 serait encore possible en 2021. C'est ce qu'a déclaré le directeur scientifique de l'entreprise, André Frenzel, en faisant référence au développement actuel. Il y a quelques jours, la société avait annoncé le début de tests cliniques avec le médicament sur des patients dans des hôpitaux. Le médicament, dont le nom de développement est Cor-101, est destiné à aider des patients modérément ou gravement malades de Covid-19. Ceci est rapporté par le NDR.

+++

02.05.2021: L'aide allemande contre le coronavirus est arrivée en Inde    

New Delhi (dpa) - Un avion de la Luftwaffe a transporté du matériel d'aide de l'Allemagne vers l'Inde, qui est actuellement durement touchée par la pandémie. A bord de l'avion se trouvaient 120 respirateurs ainsi que 13 soldats sanitaires. Il est arrivé dans la capitale New Delhi samedi soir (heure locale). Les hôpitaux indiens manquent d'oxygène médical en raison du nombre croissant de patients atteints du coronavirus. Les soldats doivent mettre en place une installation mobile de production d'oxygène de la Bundeswehr en Inde, former le personnel local de la Croix-Rouge et rester dans le pays pendant 14 jours pour ce faire. La très grande installation de production d'oxygène devra être livrée mercredi et jeudi par deux avions de transport.

+++

01.05.2021: Biontech : Demande d‘approbation du vaccin pour les enfants âgés de douze ans et plus

Mayence (dpa) - Le fabricant allemand de vaccins Biontech et son partenaire américain Pfizer ont, selon leurs propres déclarations, demandé l'approbation de leur vaccin contre le coronavirus pour les enfants et les adolescents âgés de 12 à 15 ans auprès de l'autorité réglementaire européenne EMA. Les entreprises ont déclaré vendredi qu'il s'agirait d'adapter et d'étendre l'autorisation de mise sur le marché existante à cette tranche d'âge. Une fois que l'EMA aura approuvé la modification, l'autorisation de mise sur le marché conditionnelle adaptée sera valable dans les 27 États membres de l'UE.

+++

30.04.2021: Jens Spahn lance la production du vaccin de Biontech dans la région de Schleswig-Holstein

Reinbek (dpa) - L'entreprise pharmaceutique Biontech entame une étape importante dans la production de son vaccin contre le coronavirus dans la région de Schleswig-Holstein. La production a débuté vendredi chez Allergopharma à Reinbek avec la visite du ministre fédéral allemand de la santé, Jens Spahn. Sans ce nouveau site, il ne serait pas possible d'accélérer davantage la campagne de vaccination comme prévu, a déclaré Jens Spahn. Sur les 80 millions de doses de vaccin prévues au deuxième trimestre, 50 millions proviendraient de i, a-t-il précisé. "C'est là que Reinbek aura sa part."

+++

29.04.2021: La Luftwaffe commencera à transporter des produits médicaux contre le coronavirus vers l'Inde samedi

Berlin (dpa) – La Luftwaffe va acheminer à partir de samedi des fournitures d'aide médicale vers l'Inde, touchée par la pire vague du coronavirus à ce jour. Dans la semaine à venir, une installation complexe pour la production d'oxygène sera également acheminée dans le pays avec deux avions de transport A400M, a annoncé jeudi le ministère allemand de la défense. Au total, 16 membres du personnel médical seront ensuite sur place pour installer l'usine et dispenser des instructions. Le ministère avait précédemment déclaré qu'il était prévu d'apporter 120 respirateurs en Inde dans un premier vol samedi, au nom du ministère fédéral allemand de la santé.

+++

28.04.2021: Selon un sondage une majorité s’exprime en faveur de l’abolition des priorités en matière de vaccination

Berlin (dpa) - Une grande majorité des Allemands est favorable à l'abolition prévue de l'ordre de vaccination en juin. C'est ce qu'ont déclaré 72 pour cent des personnes interrogées dans le cadre d'une enquête menée par l'institut d'études d'opinion YouGov. Seuls 13 pour cent l'ont "plutôt" ou "complètement" rejeté. 15 pour cent n'ont fait aucune déclaration. Pour l'enquête représentative, 1449 personnes en Allemagne âgées de 18 ans et plus ont été interrogées le 27 avril.

 +++

27.04.2021: Selon Angela Merkel des vaccinations pour tous seront possibles à partir de juin au plus tard 

Berlin (dpa) - Les vaccinations contre le coronavirus devraient être possibles pour tout le monde en Allemagne à partir de juin au plus tard - c'est-à-dire sans la priorisation précédente avec un ordre fixe. "Cela ne signifie pas que tout le monde pourra alors être vacciné immédiatement", a déclaré lundi à Berlin la chancelière allemande Angela Merkel (CDU) après des consultations avec les premiers ministres des Länder. "Mais ensuite, tout le monde pourra demander un rendez-vous de vaccination, et ils seront ensuite donnés en fonction de l'offre". Pour le nombre toujours croissant de vaccinés, et concernant les réglementations au sujet du coronavirus il y aura également un soulagement en vue - entre autres, lors de l'entrée en Allemagne ou de l'accès aux magasins. Le gouvernement fédéral allemand prévoit une ordonnance à ce sujet.

+++

26.04.2021: Selon les médecins et politiciens les personnes vaccinées doivent retrouver leurs droits

Berlin (dpa) - Avant le sommet sur la vaccination du coronavirus du gouvernement fédéral allemand et des Länder, les associations de médecins et les politiciens exigent que les personnes vaccinées retrouvent rapidement leurs droits fondamentaux. Par exemple, les résidents des maisons de retraite vaccinés devraient à nouveau être autorisés à manger ensemble et à recevoir des visiteurs, a déclaré la présidente du parti des Verts au Bundestag, Katrin Göring-Eckardt, au "Rheinische Post". Elle a également déclaré qu'il fallait une preuve utilisable au quotidien pour les citoyens qui ont été vaccinés ou dont le test est négatif. Selon elle, la chancelière allemande Angela Merkel (CDU) et les premiers ministres des Länder devraient également veiller ce lundi à ce que les doses de vaccins retenues soient libérées et qu'aucun vaccin ne soit jeté. Le président fédéral de l'Association des médecins généralistes, Ulrich Weigeldt, a exigé, comme Göring-Eckardt, d'épuiser immédiatement toutes les réserves. 

+++

25.04.2021 : 150.000 personnes utilisent l'application de notification après la vaccination contre le coronavirus 

Langen (dpa) - Depuis le début de la campagne de vaccination, plus de 150.000 personnes ont signalé aux autorités, via une application pour smartphone, la manière dont elles ont toléré la vaccination. Selon l'Institut Paul Ehrlich (PEI) de Langen, cela représentait 1,5 % des personnes vaccinées jusqu'à présent. Les informations sont stockées sous forme cryptée sur le smartphone et transmises au PEI avec un numéro aléatoire. Les participants sont interrogés sur leurs problèmes de santé après chaque vaccination : sept fois dans les trois semaines suivant la première vaccination et huit fois dans les quatre semaines suivant la deuxième vaccination. D'autres enquêtes suivront six et douze mois plus tard.

+++

24.04.2021 : Le ministre de la santé rappelle la charge qui pèse sur le personnel médical 

Berlin. "Nous sommes dans une situation difficile", a déclaré le ministre fédéral allemand de la Santé, Jens Spahn, lors d'une conférence de presse à Berlin vendredi. Actuellement, plus de 5000 patients sont traités dans les unités de soins intensifs. Surtout, a-t-il dit, la charge est "très, très élevée pour le personnel". Il ne faut jamais l'oublier, a averti le ministre fédéral allemand de la santé. "Le remède de choix le plus efficace reste la réduction des contacts", a déclaré Jens Spahn. (deutschland.de)

+++

23.04.2021: Le frein d'urgence fédéral entre en vigueur

Berlin (dpa) - En Allemagne, les gens devront se préparer à de nouvelles restrictions concernant le coronavirus à partir de ce week-end. La nouvelle loi sur la protection contre les infections entre en vigueur ce vendredi. Le frein d'urgence doit être tiré si le nombre de nouvelles infections signalées pour 100 000 habitants dans une région ou une ville dépasse 100 pendant trois jours consécutifs dans un délai de sept jours. En règle générale, les personnes ne seront plus autorisées à quitter leur domicile après 22 heures. Seuls la marche et le jogging seront autorisés jusqu'à minuit. Un ménage ne peut rencontrer plus d'une personne, à l'exception des enfants jusqu'à 14 ans. Les magasins ne seront autorisés à ouvrir qu'aux clients qui présentent un test de dépistage négatif et qui ont pris rendez-vous. La fréquentation des classes dans les écoles doit être arrêtée à un taux d’incidence de 165.

+++

22.04.2021: Selon le RKI la vague de grippe ne s'est pas matérialisée - il s’agit d’une nouveauté 

Berlin (dpa) - Avec seulement 519 cas confirmés en laboratoire jusqu'à présent, ce qui est probablement la plus faible saison de la grippe depuis des décennies en Allemagne, celle-ci touche à sa fin. Selon la définition de l'Influenza Working Group (AGI) de l'Institut Robert Koch (RKI), les critères de début d'une vague de grippe n‘ont pas été remplis, a annoncé une porte-parole du RKI. Cela signifie qu'"il n'y a pas eu de vague de grippe du tout cette saison". C'est une nouveauté depuis le début de la surveillance de la grippe par le groupe de travail, qui a été fondé en 1992.

 +++

21.04.2021: Le frein d'urgence fédéral est adopté par le Bundestag

Berlin (dpa) - La loi pour un frein d'urgence fédéral contre la troisième vague du coronavirus a franchi un obstacle important au Bundestag. Mercredi, les députés de la CDU/CSU et du SPD ont approuvé en deuxième lecture le projet de modification de la loi sur la protection contre les infections. Le frein d'urgence vise à établir des règles contraignantes à l'échelle nationale pour des mesures contre le coronavirus plus strictes. Si les taux d'infection sont élevés, des restrictions radicales du couvre-feu de 22 heures à 5 heures du matin prendraient effet. L'arrêt des cours en face à face et une réglementation plus stricte quant à l’ouverture des magasins permettraient également de freiner les nouvelles infections. Le règlement pourrait prendre effet à partir de samedi au plus tôt. Avant que cela ne se produise, il doit encore passer le Bundesrat jeudi. En outre, le président allemand Frank-Walter Steinmeier doit encore signer la loi, et celle-ci doit encore être annoncée officiellement.

+++

20.04.2021: Les citoyens allemands ont dépensé nettement moins pour la consommation

Cologne (dpa) - Selon les calculs de l'Institut de l'économie allemande (IW), les consommateurs allemands ont dépensé en moyenne au moins 1250 euros de moins en consommation privée au cours de l'année du coronavirus 2020 que l'année précédant la crise. Au total, cela correspond à une baisse des dépenses de consommation de 116 milliards d'euros, selon une étude de l'institut de recherche. Les auteurs de l'étude soulignent qu'en 2020, les citoyens allemands ont acheté particulièrement peu de biens de consommation à courte durée de vie, comme des vêtements ou des chaussures.

+++

 

19.04.2021: L'Allemagne finance la recherche sur le médicament contre le Covid

Berlin (dpa) - Le ministère fédéral allemand de la Recherche finance à hauteur de 50 millions d'euros la recherche de médicaments pour le traitement de Covid-19. Mais la ministre fédérale allemande de la recherche, Anja Karliczek, a tempéré les espoirs d'un succès rapide. La politicienne de la CDU a déclaré que de nombreuses discussions avec des chercheurs lui ont fait comprendre à plusieurs reprises qu'il ne fallait pas s'attendre à des miracles. Le développement d'un médicament prend généralement des années, parfois même des décennies, a-t-elle précisé. "Il ne pourra pas y avoir de pilule miracle contre le Covid-19", a déclaré Anja Karliczek. Au contraire, les patients ont besoin de thérapies différentes en fonction de la gravité ou du stade de la maladie. C'est par là que l‘on voudrait commencer.

+++

18.04.2021 : Steinmeier organise un service commémoratif pour les victimes de la pandémie du coronavirus 

Berlin (dpa) - Une bonne année après le début de la pandémie du coronavirus, l'État allemand va commémorer les personnes décédées et exprimer sa compassion aux proches lors d'un événement principal dimanche. Cinq personnes endeuillées et les chefs des cinq organes constitutionnels participeront à la cérémonie commémorative organisée par le président allemand Frank-Walter Steinmeier au Konzerthaus de Berlin, sur le Gendarmenmarkt. Jusqu'à présent, environ 80 000 personnes sont décédées en Allemagne à la suite ou à cause d'une infection confirmée par le virus Sars-CoV-2, selon l'Institut Robert Koch.

+++

17.04.2021 : Angela Merkel vaccinée avec Astrazeneca

Berlin (dpa) - La chancelière allemande Angela Merkel (CDU) a reçu son premier vaccin contre le coronavirus. "Je suis contente d'avoir reçu mon premier vaccin avec Astrazeneca aujourd'hui", a annoncé Angela Merkel sur Twitter vendredi. Elle a ajouté : "Je remercie toutes les personnes impliquées dans la campagne de vaccination - et tous ceux qui se font vacciner. La vaccination est la clé pour surmonter la pandémie". La chancelière est âgée de 66 ans, ce qui la place dans le groupe des personnes pouvant bénéficier des vaccins d’Astrazeneca en Allemagne. Angela Merkel s'est abstenue d'inclure une photo de sa vaccination dans son tweet.

+++

16.04.2021 : Selon le chef de Pfizer il est probable qu'une troisième dose de vaccin et une dose annuelle soient nécessaires

New York (dpa) - La lutte contre la pandémie du coronavirus pourrait nécessiter une troisième injection en guise de rappel, puis une vaccination annuelle, selon Albert Bourla, directeur général de Pfizer. "Un scénario probable est qu'une troisième dose sera nécessaire, quelque part entre six et douze mois, puis une revaccination annuelle, mais tout cela doit encore être confirmé", a déclaré le directeur général de la société pharmaceutique américaine à la chaîne de télévision américaine CNBC. D'autres scientifiques et représentants de l'industrie pharmaceutique avaient déjà exprimé des points de vue similaires. Pfizer et son partenaire allemand Biontech étudient déjà l'effet d'éventuels rappels de leurs vaccins contre le coronavirus.

+++

15.04.2021: Selon une enquête les Allemands défient la pandémie avec une attitude positive

Berlin (dpa) - Les Allemands restent confiants et optimistes quant à l'avenir malgré plus d'un an de pandémie du coronavirus, selon une enquête de l'Institut Opaschowski pour les études sur l'avenir. "L'aspiration de la population à une vie agréable et meilleure devient plus forte", a déclaré Horst Opaschowski au Redaktionsnetzwerk Deutschland. Subjectivement, l'espoir grandit, bien que les gens ne soient pas objectivement mieux lotis, a déclaré le futurologue. "La force mentale est surprenante. Avec la durée de la pandémie, de nouvelles forces sont plutôt libérées : au lieu de la peur et du pessimisme, c'est la persévérance, la confiance et l'espoir qui prévalent."

+++

14.04.2021: Drosten estime que d'autres mesures sont nécessaires en plus du frein d'urgence contre le coronavirus 

Berlin (dpa) - En raison de la situation dans les unités de soins intensifs, le virologue Christian Drosten s'attend à ce que d'autres mesures soient nécessaires en plus du frein d'urgence contre le coronavirus prévu à l'échelle nationale. "Je pense qu'il faut réagir différemment en fonction de la situation actuelle dans les hôpitaux", a déclaré l'expert du coronavirus de l’hôpital Charité de Berlin dans le podcast "Coronavirus Update" sur NDR-Info. Cela devra certainement se produire dans un "avenir très proche".

+++

13.04.2021: Les chercheurs en aérosols mettent en garde contre des mesures erronées contre le coronavirus 

Berlin (dpa) - D'éminents chercheurs allemands spécialisés dans les aérosols se sont adressés aux politiciens avec des mots clairs. "Si nous voulons avoir une emprise sur la pandémie, nous devons faire prendre conscience aux gens qu'il y a un danger qui se cache à l'INTÉRIEUR", disent-ils dans une lettre adressée au gouvernement fédéral  allemand et aux gouvernements des Länder. "Porter un masque dans une zone piétonne, puis organiser une table basse dans son propre salon sans masque n'est pas ce que nous entendons, en tant qu'experts, par prévention des infections."

+++

+++

11.04.2021 : Plus de 15 pour cent des Allemands ont reçu leur première vaccination

Berlin (dpa) - En Allemagne, plus de 15 pour cent de la population a reçu une première vaccination. Selon l'Institut Robert Koch, 12,7 millions de personnes avaient déjà été vaccinées une fois jusqu’à samedi, et 4,9 millions de personnes avaient déjà reçu une deuxième vaccination. Après que les cabinets de médecins généralistes avaient commencé les vaccinations contre le coronavirus et que d'autres vaccins avaient été disponibles, le nombre de vaccinations par jour a fortement augmenté pour atteindre plus de 650 000 au cours de la semaine dernière.

+++

10.04.2021 : Biontech et Pfizer veulent employer le vaccin à partir de l’âge de 12 ans

Washington (dpa) - Le vaccin contre le coronavirus du partenariat germano-américain Biontech/Pfizer sera à l'avenir utilisé aux Etats-Unis également chez des adolescents à partir de l’âge de douze ans. Une demande d'extension de l'autorisation d'urgence existante pour le vaccin a été soumise à la Food and Drug Administration (FDA), a déclaré la société pharmaceutique américaine Pfizer. Des demandes similaires seront soumises à d'autres organismes de réglementation dans le monde "dans les jours à venir", a-t-elle ajouté. Jusqu'à présent, l'utilisation du vaccin n'a été approuvée aux États-Unis qu'à partir de l'âge de 16 ans. Les fabricants ont également déjà commencé une étude clinique pour les bébés de six mois et plus jeunes.

+++

09.04.2021 : Hausse des vaccinations contre le coronavirus en Allemagne

Berlin (dpa) - Suite à l‘arrivée des médecins généralistes, le nombre de vaccinations contre le coronavirus en Allemagne a bondi. Environ 656 000 doses ont été administrées mercredi, soit 290 000 de plus que le jour précédent. C'est ce que révèlent les statistiques quotidiennes de vaccination de l'Institut Robert Koch. Mercredi, les vaccinations ont commencé dans la plupart des Länder dans les 35 000 cabinets de médecins généralistes participants. Jusqu'à présent, pas plus de 367 000 doses de vaccins contre le coronavirus n'avaient été administrées en Allemagne en un seul jour.

+++

Corona

+++

Want deutschland.de to keep you up-to-date with current events? Then follow us on Twitter!

+++

All you need to know about the coronavirus crisis in Germany and the measures to combat the spread of the virus:
https://www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

08.04.2021: Le Président de l'Association Médicale Mondiale appelle à un choix en matière de vaccins

Le président de l'Association médicale mondiale, Frank Ulrich Montgomery, appelle à un choix en matière de vaccins à l'occasion de la discussion concernant le vaccin d'AstraZeneca. Il convient désormais de mettre davantage l'accent sur Biontech, Moderna et Johnson & Johnson afin de prévenir les irritations au sein de la population, a déclaré le médecin allemand au journal "Rheinische Post". "Et il faut donner aux gens le droit de choisir le vaccin le plus tôt possible".

+++

07.04.2021: Curevac va produire le vaccin contre le coronavirus à Heidelberg

Tuebingen (dpa) - La société de biotechnologie Curevac, basée à Tuebingen, prévoit de faire produire plus de 100 millions de doses de vaccins contre le coronavirus à Heidelberg. Plus de 50 millions de doses seront produites cette année, comme l'a annoncé Curevac sur sa page d'accueil. Curevac et le fabricant suisse de produits pharmaceutiques en sous-traitance Celonic ont conclu un accord de coopération. Celonic possède un site à Heidelberg en plus de son siège à Bâle. Curevac a confirmé qu'elle prévoit de déposer une demande d'autorisation de mise sur le marché de son vaccin au deuxième trimestre 2021. La société espère obtenir l'approbation d'ici la fin du mois de juin.

+++

06.04.2021 : Les médecins généralistes commencent les vaccinations

Berlin (dpa) - La deuxième étape de la campagne de vaccination en Allemagne commence maintenant : cette semaine, 35 000 médecins généralistes dans tout le pays veulent commencer à vacciner contre le coronavirus. Certains cabinets commencent déjà ce mardi, d'autres attendent toujours le vaccin et veulent suivre dans les prochains jours. Depuis le début de la campagne de vaccination, fin décembre, les vaccins ont été administrés principalement dans les 430 centres de vaccination du pays.

+++

05.04.2021 : Le premier centre de vaccination de la Bundeswehr travaille 24 heures sur 24

Lebach (dpa) - Le premier centre de vaccination de la Bundeswehr à Lebach, dans la Sarre, travaille 24 heures nur 24 depuis dimanche. En trois roulements, jusqu'à 1000 vaccinations par jour sont possibles, a annoncé le ministère de la Défense sur Twitter. Environ 110 soldats seront déployés à cette fin. Plus de 14 000 rendez-vous de nuit jusqu'en mai ont été attribués, a déclaré le ministère dimanche. La ministre de la Défense allemande Annegret Kramp-Karrenbauer (photo) était à Lebach pour la première.

+++

04.04.2021 : Le ministre fédéral allemand de l'Intérieur promeut l'uniformisation des règles au sujet du coronavirus par une loi fédérale

Berlin (dpa) - Les règles au sujet du coronavirus en Allemagne devraient être ancrées uniformément dans la loi fédérale, selon le ministre fédéral allemand de l'Intérieur Horst Seehofer. "Il y a une grande aspiration au sein de la population pour des règles uniformes. Ma proposition est donc d'établir les règles uniformes par une loi fédérale", a déclaré le politicien du CSU au journal Welt am Sonntag. "Cette loi devrait prescrire exactement quelles mesures devraient être prises pour des taux d'incidence respectifs - du renforcement à l'assouplissement."

+++

03.04.2021 : Steinmeier appelle à un effort commun

Berlin (dpa) - Le président allemand Frank-Walter Steinmeier a appelé à un effort commun contre la troisième vague de la pandémie du coronavirus. "Unissons nos forces, chers compatriotes ! Sortons ce qu'il y a en nous", a-t-il déclaré lors d'un discours de Pâques télévisé. Le chef de l'État a évoqué une "crise de confiance" ainsi que des échecs en matière de dépistage, de vaccination et de digitalisation. "Après 13 mois, des paroles d’encouragement ne servent à rien." Ce qu'il faut maintenant, c'est de la clarté, de la détermination et des règlements pragmatiques "pour que les gens aient une orientation".

+++

02.04.2021: Résultats d’un sondage : plus de compétences pour Angela Merkel

Berlin (dpa) - Environ deux tiers des Allemands souhaitent que la chancelière Angela Merkel (CDU) joue un rôle plus actif dans la lutte contre le coronavirus. Dans un sondage réalisé par l'institut d'études d'opinion Civey, 67 % des personnes interrogées ont estimé que la chancelière devrait être autorisée à intervenir davantage dans les politiques de coronavirus des Länder. Selon l'enquête, plus de la moitié des personnes interrogées ont également déclaré qu’ Angela Merkel devrait "dans tous les cas" prendre des mesures à l'encontre des premiers ministres des Länder.

01.04.2021: Le président allemand vacciné - avec Astrazeneca

Berlin (dpa) - Le président allemand Frank-Walter Steinmeier, 65 ans, a reçu son premier vaccin contre le coronavirus. Le chef de l'État allemand s'est fait injecter le vaccin d'Astrazeneca à l'hôpital de la Bundeswehr à Berlin jeudi, selon le Bureau du président fédéral. Le président allemand a ensuite appelé tous les citoyens à suivre son exemple : "Je fais confiance aux vaccins approuvés en Allemagne", a-t-il souligné dans un communiqué. "Aujourd'hui, j'ai reçu mon premier vaccin avec Astrazeneca. La vaccination est l'étape cruciale pour sortir de la pandémie. Profitez des occasions qui se présentent. Participez !"

+++

01.04.2021: Le variant britannique du coronavirus est déjà à près de 90 %

Berlin (dpa) - Le variant très contagieux du coronavirus B.1.1.7, qui a été découvert en Grande-Bretagne, se propage rapidement en Allemagne. Il a atteint 88 %, a indiqué mercredi soir l'Institut Robert Koch (RKI), en se référant aux tests effectués la semaine dernière. Il a déclaré que la propagation de ce variant était inquiétant car "en l'état actuel des connaissances, il est nettement plus contagieux et provoque probablement des évolutions plus graves de la maladie que les autres variants." Les cas de Covid dans les hôpitaux devraient donc continuer à augmenter.

+++

31.03.2021: Les passagers aériens à destination de l‘Allemagne ont besoin d’un test Covid négatif

Berlin (dpa) - Dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus, une obligation générale de dépistage s'applique désormais à tous les voyages aériens à destination de l'Allemagne. Le test doit être effectué avant le décollage dans le pays de départ. Toute personne qui ne peut fournir à la compagnie aérienne la preuve d'un résultat négatif ne sera pas autorisée à monter à bord de l'avion. Les nouvelles exigences sont entrées en vigueur dans la nuit de mardi à mercredi à 0h00 et s'appliqueront jusqu'au 12 mai pour le moment.

+++

30.03.2021: Un traité majeur pour lutter contre les pandémies

Berlin (dpa) - Selon un rapport, plus de vingt chefs d'États et de gouvernements d'Europe, d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine ont proposé de rédiger un nouveau traité international pour prévenir et combattre les futures pandémies. Avec celui-ci on devrait tirer des leçons des erreurs commises dans le traitement de Covid-19, selon un appel publié dans le "Frankfurter Allgemeine Zeitung" et sur "faz.net". Parmi les signataires figurent la chancelière allemande Angela Merkel, le président français Emmanuel Macron, le président du Conseil de l'UE Charles Michel, le président chilien Sebastian Pinera, le président sud-africain Cyril Ramaphosa, le président sud-coréen Moon Jae In et le président indonésien Joko Widodo.

+++

29.03.2021: Angela Merkel : pas d‘assouplissements et de projets modèles

Berlin (dpa) - Face à la troisième vague du coronavirus, la chancelière allemande Angela Merkel a clairement rejeté tous les assouplissements et projets modèles prévus en Allemagne. La politicienne de la CDU a exercé une pression massive sur les Länder pour qu'ils mettent en œuvre le frein d'urgence et des mesures encore plus sévères lors de l'émission "Anne Will“ sur ARD dimanche soir. Angela Merkel a également laissé entendre que le gouvernement fédéral allemand pourrait agir si les Länder ne prennent pas les mesures nécessaires.

+++

28.03.2021 : Les vaccinations avec le vaccin de Johnson & Johnson devraient commencer à la mi-avril

Le vaccin de Johnson & Johnson devrait être utilisé en Allemagne à partir de la mi-avril, selon le ministre fédéral allemand de la Santé, Jens Spahn. Il a fait ces commentaires lors d'un événement de discussion en ligne organisé par le gouvernement fédéral allemand, où les citoyens et citoyennes pouvaient poser des questions. Le président de l'Institut Paul Ehrlich, Klaus Cichutek, qui a également participé à la réunion, s'est montré optimiste quant aux tests en cours sur d'autres vaccins. Actuellement, l'autorité de réglementation européenne EMA teste trois vaccins : un vaccin à ARNm de la société Curevac, basée à Tübingen, le vaccin russe Sputnik V et un vaccin du fabricant américain Novovax.

+++

27.03.2021 : Un budget stable même après la crise

Berlin (dpa) - Le ministre fédéral allemand des Finances, Olaf Scholz, s'attend à ce que le budget national soit stable même après la crise du coronavirus. Le vice-chancelier a déclaré dans une interview que les années passées avaient été gérées avec sérieux. Scholz part du principe qu'à la fin de la pandémie, la dette nationale sera moins importante par rapport à la production économique qu'à la fin de la dernière crise, il y a dix ans. Et Olaf Scholz a ajouté : "Nous aurons même moins de dette publique à la fin de la crise que tous les autres grands pays du G7 n'en avaient avant la crise."

+++

26.03.2021: L'Allemagne envoie un vol d'aide au Brésil

En raison de la situation dramatique du coronavirus au Brésil, le gouvernement allemand envoie aujourd'hui un vol d'aide avec 80 appareils respiratoires vers le pays sud-américain, comme l'a annoncé le ministère des affaires étrangères. Le matériel provient des stocks du ministère fédéral allemand de la santé et sera transporté à Manaus par la Bundeswehr. Cette livraison est la réponse du gouvernement fédéral allemand à une demande de Manaus. Ces dernières semaines, la ville amazonienne est devenue un foyer à risque de la pandémie du coronavirus. 

25.03.2021: Le commissaire chargé des vaccins s'attend à ce que le deuxième vaccin allemand soit bientôt disponible

Le commissaire chargé des vaccins du gouvernement allemand, Christoph Krupp, attend un deuxième vaccin allemand contre le coronavirus prochainement. "Le gouvernement a de grands espoirs dans la production de vaccins par Curevac", a déclaré Christoph Krupp aux journaux du Funke Mediengruppe. Si l'approbation de l'Agence européenne des médicaments (EMA) se déroule comme prévu par la société, "nous pourrons alors utiliser le vaccin Curevac à partir du second semestre de l'année".

+++

24.03.2021: Merkel annule le "repos de Pâques"

Berlin (dpa) - La chancelière allemande Angela Merkel (CDU) a décidé de mettre fin à la décision de l'Etat fédéral et des Länder sur le soi-disant "repos de Pâques" après des critiques massives. Angela Merkel a fait cette annonce mercredi lors d'une conférence avec les premiers ministres des Länder convoquée à court terme. Le "repos de Pâques" stipulait, entre autres, que le jeudi saint serait un jour de repos et que seules les épiceries seraient autorisées à ouvrir le samedi de Pâques.

 +++

24.03.2021: Les Russes veulent produire un vaccin en Souabe

Moscou (dpa) - La société pharmaceutique russe R-Pharm veut produire le vaccin Sputnik V contre le coronavirus, développé à Moscou, dans la ville bavaroise d'Illertissen à partir de juin ou juillet. "Nous faisons tout notre possible pour que nous puissions démarrer en été", a déclaré à Moscou le directeur de R-Pharm, Alexander Bykov. Des millions de doses pourraient être produites chaque mois à Illertissen. "Nous avons déjà l'équipement et les cadres sur place", a déclaré Alexander Bykov. Il n'a pas précisé la capacité de production exacte. Pour l'instant, l'Agence européenne des médicaments (EMA) examine l'approbation du vaccin.

+++

23.03.2021: Confinement radical à Pâques

Berlin (dpa) - Face à l'augmentation spectaculaire du nombre d‘infections par le coronavirus, le gouvernement fédéral allemand et les gouvernements des Länder ont décidé d'imposer à toute l'Allemagne, pendant la période de Pâques, le confinement le plus strict depuis le début de la pandémie il y a un an. Du 1er au 5 avril inclus, c'est-à-dire du jeudi saint au lundi de Pâques, la vie publique, privée et économique devront être largement interrompues afin de briser la troisième vague de la pandémie. C'est ce qu'ont décidé la chancelière allemande Angela Merkel (CDU) et les premiers ministres des Länder lors d'une réunion de plus de onze heures mardi soir.

+++

Corona

 +++

Corona

+++

Want deutschland.de to keep you up-to-date with current events? Then follow us on Twitter!

+++

All you need to know about the coronavirus crisis in Germany and the measures to combat the spread of the virus:
https://www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

22.03.2021: Confinement jusqu'au 18 avril

Berlin (dpa) - Compte tenu du nombre élevé des infections par le coronavirus, la population allemande doit se préparer à une prolongation du confinement jusqu'après Pâques. Un projet de décision de la chancellerie pour les négociations entre le gouvernement fédéral allemand et les Länder, qui aura lieu ce lundi, fixe la date du 18 avril. Il souligne que des ouvertures supplémentaires ne seraient pas possibles si le nombre d'infections augmentait de manière exponentielle, même en dessous d'un seuil d'incidence de 100. Sans "mesures restrictives significatives", le nombre de nouvelles infections augmenterait si rapidement qu'une surcharge du système médical "est probable" dès le mois d'avril, souligne le projet.

+++

21.03.2021 : Organisation d’un concert test à la Philharmonie de Berlin comme projet pilote

Un "concert test" avec le chef d'orchestre Kirill Petrenko a été donné à la Philharmonie de Berlin en tant que projet pilote. Le public a dû subir un test de dépistage du coronavirus avant l'événement. Les quelques 1000 billets pour le concert avec des œuvres de Tchaïkovski et de Rachmaninov ont été vendus en ligne en trois minutes. Le sénateur berlinois de la culture, M. Lederer, avait souligné que, pour lui, le projet constituait un modèle pour tester la manière dont les événements culturels pourraient fonctionner en toute sécurité pendant la pandémie du coronavirus.

+++

20.03.2021 : Les médecins généralistes vaccineront aussi à l'avenir

Berlin (dpa) - En Allemagne, les médecins généralistes devront commencer à vacciner systématiquement contre le coronavirus immédiatement après Pâques. C'est ce qu'ont décidé la chancelière allemande Angela Merkel (CDU) et les premiers ministres des Länder lors du sommet sur la vaccination, vendredi, au cours d'une conférence téléphonique. Il a également été convenu que cinq Länder recevraient des doses de vaccination supplémentaires afin de se protéger contre l'introduction de variants du coronavirus par des personnes venant des pays voisins. Cela concerne la Sarre et la Rhénanie-Palatinat avec leur frontière avec la France ainsi que la Bavière, la Saxe et la Thuringe en raison du nombre important d’infections en République tchèque.

+++

19.03.2021: Feu vert pour Astrazeneca

Amsterdam/Berlin (dpa) - L'autorité responsable de l'UE a une nouvelle fois mis le vaccin d'Astrazeneca à l'épreuve. Le résultat est le suivant : l'Agence européenne des médicaments (EMA) considère que les avantages du vaccin sont nettement supérieurs aux risques. Le ministre fédéral allemand de la Santé, Jens Spahn (CDU), avait arrêté lundi les vaccinations avec ce vaccin en Allemagne pour le moment. Jeudi soir, Jens Spahn avait encore donné le feu vert.

+++

18.03.2021: Le RKI indique : La part du variant du coronavirus plus dangereux atteint déjà 72 %

Berlin (dpa) - Le variant B.1.1.7 du coronavirus, plus infectieux et probablement aussi plus dangereux, découvert en Grande-Bretagne, supplante de plus en plus les autres formes du virus en Allemagne. Selon un rapport de l'Institut Robert Koch (RKI), il représente désormais 72 % de tous les cas. Cela signifie qu'il est désormais présent dans environ trois échantillons sur quatre. La propagation du variant B.1.351 (première détection en Afrique du Sud), en revanche, diminue quelque peu, tandis que le variant P.1 (première détection au Brésil) continue à n'être détecté que sporadiquement en Allemagne. En raison de la proportion désormais élevée de B.1.1.7, il faut s'attendre à une nouvelle augmentation exponentielle du nombre de cas du coronavirus en Allemagne, indique le rapport.

+++

17.03.2021: Le sommet sur la vaccination aura probablement lieu vendredi

Berlin (dpa) - Le sommet sur la vaccination avec la chancelière allemande Angela Merkel (CDU), qui a été annulé à court terme, sera probablement rattrapé cette semaine. La conférence téléphonique avec les chefs de gouvernement des  Länder aura lieu prochainement - "peut-être déjà vendredi", a déclaré mardi un porte-parole du gouvernement. Entre-temps, l'évaluation de l'Agence européenne des médicaments (EMA) sur la sécurité du vaccin d'AstraZeneca devrait également être disponible. L'EMA prévoit d'émettre jeudi une recommandation sur la poursuite de l'utilisation.

+++

15.03.2021:L'Allemagne suspend les vaccinations avec AstraZeneca par mesure de précaution

Berlin (dpa) - L'Allemagne suspend également les vaccinations contre le coronavirus avec le vaccin du fabricant AstraZeneca par précaution. C'est ce qu'a annoncé lundi le ministère fédéral allemand de la Santé, qui s'est référé à une recommandation actuelle de l'Institut Paul-Ehrlich concernant des examens complémentaires nécessaires.

Les vaccinations d'AstraZeneca ont déjà été suspendues dans plusieurs pays européens. Ceci est dû à des cas de caillots sanguins qui se sont produits en relation avec des vaccinations. L'Agence européenne des médicaments (Ema) a connaissance de 30 cas de ce type sur un total de cinq millions de personnes vaccinées dans l'UE et de 12 millions au Royaume-Uni. L'Ema et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ne voient aucune raison de suspendre les vaccinations.

+++

La consommation privée régresse plus que jamais au cours des 50 dernières années

Wiesbaden (dpa) - La crise du coronavirus a fortement freiné la consommation privée en Allemagne. L'année dernière, les ménages ont dépensé 5,0 % de moins que l'année précédente, corrigés des prix, comme l'a indiqué lundi l'Office fédéral allemand de la statistique. Il s'agit de la plus forte baisse depuis 1970, les dépenses ayant diminué dans presque tous les domaines, en particulier au cours du premier semestre. Lors du premier confinement, les dépenses pour les voyages en train et en avion, entre autres, ont été supprimées, de même que pour les visites au restaurant. Ce n'est que pour la nourriture et les boissons que les gens ont dépensé plus d'argent. Au second semestre, cependant, les gens étaient plus disposés à acheter des biens de consommation durables. Il s'agit notamment de voitures, de meubles et de gros appareils électriques.

+++

14.03.2021: Premier centre de vaccination en voiture en Basse-Saxe

Assises dans leur voiture, de nombreuses personnes âgées de la ville de Bremervörde, dans le district de Rotenburg en Basse-Saxe, ont été vaccinées samedi contre le coronavirus. L'offre s'adressait aux femmes et aux hommes âgés de 80 ans et plus. Près de 480 personnes s'étaient inscrites pour la vaccination en voiture. Une piste de vaccination a été mise en place à cet effet sur le terrain du marché et du parc des expositions. Les femmes et les hommes devaient d'abord s'inscrire depuis le siège du passager, puis passer à la consultation du médecin, à la vaccination et enfin à la phase de suivi d'environ 15 minutes. La région a cité la rapidité comme un avantage de la vaccination en voiture. Au centre de vaccination, il faut se rendre dans plusieurs pièces pour les différentes étapes. Cela coûte du temps, surtout pour les personnes moins mobiles.

+++

13.03.2021: Autosuffisance en vaccins à partir de 2022

Berlin (dpa) - Le gouvernement fédéral allemand souhaite que l'Allemagne soit en mesure de s'approvisionner en vaccins dès l'année prochaine. À partir de 2022, "un approvisionnement sûr pour l'Allemagne devrait être garanti par ses propres capacités de production", a déclaré le commissaire aux vaccins du gouvernement, Christoph Krupp (SPD), aux journaux du Funke-Mediengruppe. À cette fin, une "task force élaborera d'ici mai un concept au sujet des capacités de production en Allemagne à partir de 2022".

En cas de pandémie, Christoph Krupp a déclaré que les Européens devraient également être en mesure de produire une nouvelle substance active pour l'ensemble de la population européenne en trois mois. "Cela représenterait 500 millions de doses de vaccin. L'Allemagne devrait y contribuer puissamment".

Entre-temps, 12 674 nouvelles infections au coronavirus ont été signalées en Allemagne en une journée. Le nombre est de 3 117 supérieur par rapport à celui de la semaine dernière. Selon l'Institut Robert Koch, l'incidence sur sept jours a encore augmenté pour atteindre 76,1.

+++

12.03.2021: Le quatrième vaccin est approuvé

Berlin/Amsterdam (dpa) - Dans la lutte contre le coronavirus, un quatrième vaccin arrive sur le marché de l'UE, avec lequel une seule injection suffit. Jeudi, la Commission européenne a donné son accord au fabricant américain Johnson & Johnson sur recommandation de l'Agence européenne des médicaments (EMA). L'UE attend les premières livraisons en avril. L'Allemagne doit recevoir 36,7 millions de doses de vaccins.

11.03.2021: RKI : La troisième vague a commencé

Genève (dpa) - Un an après la déclaration d’une pandémie par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'Institut Robert Koch (RKI) est convaincu que la troisième vague du coronavirus a commencé en Allemagne. "Nous en avons des signes très clairs : En Allemagne, la troisième vague a déjà commencé", a déclaré le président du RKI, Lothar Wieler, dans une interview accordée à l'Association des journalistes de l'ONU (ACANU) à Genève. "Je suis très inquiet." L'application stricte des mesures de protection telles que le port d'un masque et le maintien d'une distance reste urgente malgré les vaccinations, a-t-il ajouté.

+++

10.03.2021: Selon une étude la quantité de pollen peut favoriser la propagation du coronavirus 

Munich (dpa) - Selon une étude, une forte concentration de pollen peut augmenter le risque de propagation du coronavirus. Une équipe internationale dirigée par des chercheurs de l'Université technique de Munich (TUM) et du Helmholtz Zentrum München rapporte dans la revue "Proceedings of the National Academy of Sciences" ("PNAS") que le nombre d'infections augmente lorsque l'air extérieur est chargé de pollen. Selon les auteurs, le pollen entraîne une altération de la défense immunitaire des muqueuses, de sorte que moins de molécules de défense dirigés contre les virus sont produits, appelés interférons antiviraux. Toutefois, selon des experts qui n'ont pas participé à l'étude, l'observation ne suscite pas de préoccupations excessives.

+++

09.03.2021: Près de la moitié de la population allemande a déjà été testée

Près de la moitié de la population allemande a déjà été testée pour dépister le coronavirus. Selon les données d'une enquête de l'Institut fédéral d'évaluation des risques (BfR) de Berlin, 43 % des personnes interrogées ont déjà subi un test de dépistage du virus. L'enquête, qui est menée régulièrement depuis près d'un an, documente la façon dont la population fait face à la situation, se protège et s'informe de l'actualité.

+++

08.03.2021: Lancement d'un projet de recherche transfrontalier sur les variants du virus

Dans le cadre d'un projet transfrontalier sur la propagation des variants du coronavirus, des échantillons du Land de Saxe, de la République tchèque et de la Pologne seront analysés à Dresde dans le futur. Ainsi, à partir de lundi, 150 tests seront collectés et séquencés chaque semaine à l'hôpital universitaire. "Le séquençage nous aidera à obtenir une vue d'ensemble encore plus précise de l'apparition et de la propagation des mutations, ainsi qu'à adapter les mesures de protection appropriées si nécessaire", a expliqué le ministre-président du Land de Saxe Michael Kretschmer (CDU). "Le coronavirus ne peut être combattu qu'ensemble." Le gouvernement fédéral allemand soutient financièrement le projet.

+++

07.03.2021: L'Allemagne accepte des patients atteints du coronavirus en provenance de la Slovaquie

Düsseldorf (dpa) - Le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie accepte à court terme des patients gravement malades atteints de Covid-19 en provenance de la Slovaquie, qui est particulièrement touchée par la pandémie. Samedi, les deux premiers patients étaient attendus à l'aéroport de Dortmund pour arriver en Allemagne par avion charter, a annoncé le gouvernement du Land. Ils doivent être traités à l'hôpital de Dortmund. D'autres patients pourraient arriver dans les prochains jours. Par rapport à sa population, la Slovaquie est aujourd'hui le pays qui compte le plus grand nombre de décès en raison du coronavirus du monde entier.

+++

06.03.2021: Maas propose un traitement des patients atteints du coronavirus à la République tchèque 

Berlin (dpa) - Le ministre allemand des affaires étrangères, Heiko Maas, a proposé à la République tchèque voisine, particulièrement touchée par la pandémie du coronavirus, de permettre aux patients d'être traités dans des hôpitaux allemands. "Nous serions très heureux si nous pouvions ainsi atténuer quelque peu la situation difficile qui existe en République tchèque". La République tchèque avait demandé vendredi à l'Allemagne de prendre le relais et de traiter au moins une douzaine de patients atteints de Covid-19. En réponse, le Land de Saxe avait proposé d'accueillir des patients en soins intensifs et de fournir des vaccins et des tests rapides aux régions frontalières particulièrement touchées. Dès la première vague de la pandémie du coronavirus au printemps dernier, un total de 232 patients en soins intensifs provenant des pays particulièrement touchés, l'Italie, les Pays-Bas et la France, avaient été amenés dans des hôpitaux allemands.

+++

05.03.2021: Les entreprises veulent vacciner elles-mêmes leurs employés

Berlin (dpa) - Un nombre croissant de grandes entreprises allemandes veut prendre en main la protection de leurs employés contre le coronavirus en raison de la campagne de vaccination stagnante. Les entreprises du Dax comme Allianz et Deutsche Telekom sont tout aussi disposées à faire vacciner leur propre personnel par des médecins d'entreprise que l'industrie chimique, le conglomérat Baywa ou la Versicherungskammer, qui est affiliée aux caisses d'épargne. "Nous maintenons notre offre de soutenir la stratégie de vaccination par un déploiement coordonné des médecins d'entreprise", a déclaré jeudi le président des employeurs allemands, Rainer Dulger.

+++

Corona

+++

04.03.2021 : Le confinement est prolongé et assoupli

Le confinement servant à la lutte contre la pandémie du coronavirus en Allemagne sera prolongé en principe jusqu'au 28 mars, mais avec de nombreuses ouvertures en fonction de la situation des infections. C'est ce qu'ont annoncé la chancelière allemande Angela Merkel (CDU) et les premiers ministres des Länder mercredi soir à Berlin.

 

  • La stricte limitation des contacts privés dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus sera assouplie. À partir de lundi prochain, les rencontres privées du propre ménage avec un autre ménage seront à nouveau possibles, mais limitées à un maximum de cinq personnes plus les enfants jusqu'à 14 ans. Si le nombre d'infections est faible, plus de contacts seront autorisés : Dans les régions où l'incidence sur sept jours est inférieure à 35 nouvelles infections par semaine, des réunions du propre ménage avec deux autres ménages comptant au maximum dix personnes seront possibles. Les enfants jusqu'à 14 ans sont exclus dans chaque cas.

  • Les librairies, les fleuristes et les magasins de jardinage peuvent rouvrir dans tout le pays si les exigences en matière d'hygiène sont respectées.

  • Si les chiffres des infections sont faibles, il est prévu d'assouplir progressivement les restrictions liées à la maladie du coronavirus. Par exemple, dans les régions où l'incidence est inférieure au seuil de sept jours de 100 nouvelles infections pour 100 000 habitants, les musées, les galeries, les zoos, les jardins botaniques et les monuments commémoratifs pourraient être ouverts aux visiteurs sur rendez-vous, en plus des offres de shopping sur rendez-vous dans le secteur du commerce de détail. Les sports individuels, seuls ou à deux, ainsi que les sports en groupe d’un maximum de dix enfants  jusqu'à 14 ans dans des espaces extérieurs seront alors également autorisés. Avec une incidence stable sur sept jours inférieure à 50, les exigences seront abandonnées ou affaiblies. À ce moment-là, les sports de plein air sans contact en petits groupes seront également à nouveau autorisés.

  • Les prochaines étapes d'ouverture, selon la décision, seront décidées en fonction de l'étape précédente et si celle-ci n’a pas conduit à une aggravation de l'incidence de sept jours pendant 14 jours. Ensuite, la première étape consistera à ouvrir des restaurants, des cinémas, des théâtres, des salles de concert et des opéras en plein air, ainsi que de permettre des sports d'intérieur sans contact et des sports de contact en plein air. La prochaine étape consistera à ouvrir davantage d‘établissements sportifs et de loisirs.

  • Afin d'accélérer la vaccination contre le coronavirus, les médecins généralistes et spécialistes doivent être impliqués davantage qu'auparavant, au plus tard début avril.

  • À partir de la semaine prochaine, le gouvernement fédéral allemand prendra en charge le coût d'un test rapide de dépistage du coronavirus par semaine pour chaque citoyen. (avec dpa)

+++

Corona

+++

 

03.03.2021: Le chef de l’alliance pour la vaccination Gavi remercie la chancelière Merkel.

Covax, l’initiative internationale de distribution de vaccins anti-corona dans le monde entier, prend de l’ampleur. Après les premières livraisons, des programmes de vaccination ont été lancés au Ghana et en Côte d’Ivoire et une première livraison à la Colombie a également eu lieu. Les Nations unies ont fêté ces réalisation le mardi 02.03.2020 comme une étape d’envergure historique.

D’ici à fin mai, 237 millions de doses du vaccin Astrazeneca doivent être livrés à 142 pays, dit Tedros Adhanom Ghebreyesus, le chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En outre, 1,2 million de doses du vaccin BioNTech/Pfizer seront livrées d’ici à fin mars. Cette année, Covax pourra éventuellement acheter et distribuer 500 millions de doses de plus que prévu, au total 1,8 milliard, estime Seth Berkley, le chef de l’alliance pour la vaccination GAVI.

Covax est un programme de l’ONU qui doit permettre à tous les pays d’accéder rapidement aux vaccins anti-corona. Ce nom est l’abréviation de « Covid-19 Vaccines Global Access » (accès global aux vaccins contre la Covid-19). Covax soutient d’une part nombre de candidats vaccins, si bien que les quelque 170 pays qui y participent se partagent le risque d’un investissement dans une société dont le vaccin échouerait. D’autre part, il achète des vaccins à prix avantageux en passant de très grosses commandes.

M. Berkley a remercié personnellement la chancelière Angela Merkel qui « est depuis des années une championne de ce type d’activités ». L’Allemagne a promis pour cette année 1,5 milliard d’euros pour les activités de l’ONU portant sur le soutien aux tests, aux vaccins et aux médicaments anti-corona, a indiqué la secrétaire d’Etat parlementaire auprès du ministre fédéral de la Coopération économique et du Développement, Maria Flachsbarth. Avec les fonds de l’année dernière la contribution de l’Allemagne s’élève à 2,2 milliards d’euros, le pays étant ainsi l’un des plus gros donateurs.

+++

Covax

+++

L'Allemagne aide les régions tchèques fortement touchées par le coronavirus avec des vaccins

Karlovy Vary (dpa) - En provenance d'Allemagne, 15 000 doses de vaccin supplémentaires sont arrivées en République tchèque, qui a été gravement touchée par le coronavirus. Ceci a été confirmé par une porte-parole de la région administrative basée à Karlovy Vary (Karlsbad). Les Länder de Saxe, de Thuringe et de Bavière avaient annoncé cette donation commune, qui est destinée aux régions fortement touchées par le coronavirus près de la frontière dans la partie occidentale de la République tchèque. Le président de la région de Karlovy Vary, Petr Kulhanek, a parlé d'un "geste de serviabilité". Grâce aux vaccins supplémentaires, le risque de contagion dans la zone frontalière pourrait être réduit.

+++

02.03.2021: Le gouvernement fédéral allemand propose deux tests rapides gratuits par semaine pour tous

Berlin (dpa) - En vue d'éventuels nouveaux assouplissements du confinement en raison du coronavirus, le ministère fédéral allemand de la santé propose deux tests rapides gratuits par semaine pour tous les citoyens. Ils doivent pouvoir être effectués par du personnel formé - par exemple dans des centres de dépistage, des cabinets médicaux ou des pharmacies, mais aussi chez d'autres prestataires de services. La date concrète du démarrage en mars doit encore être décidée par le gouvernement fédéral allemand et les Länder. Les tests sont destinés à aider à arrêter les infections et à contenir le virus. Selon le concept, les tests sont également "concevables comme une condition préalable à l'entrée dans certains établissements".

+++

01.03.2021: Maas propose un acte de deuil européen

Le ministre fédéral allemand des affaires étrangères Heiko Maas a proposé un acte de deuil européen pour les morts en raison du coronavirus. Plus d'un demi-million de personnes ont perdu la vie suite à une infection au coronavirus, a déclaré le politicien du SPD aux journaux du Funke Mediengruppe. "J'aimerais aussi beaucoup que nous commémorions les défunts ensemble dans un acte européen", a déclaré Heiko Maas. "Ce serait un signe visible que nous ne luttons pas seulement ensemble contre la pandémie, mais que nous sommes également unis dans notre deuil pour les victimes".

+++

28.02.2021 : Chambre des médecins allemande : enregistrement central des tests rapides

Berlin (dpa) - Les résultats des tests rapides servant à dépister le coronavirus devraient être enregistrés de manière centralisée par l'Institut Robert Koch (RKI), selon la Chambre des médecins allemande. "Avec l'importance croissante des tests antigènes rapides en Allemagne, les résultats de ces procédures de test devraient être évalués en détail", a déclaré Klaus Reinhardt, le président des médecins. Des procédures de notification numériques simples et un enregistrement central des résultats des tests par le RKI permettraient d‘apporter de la clarté sur les infections non enregistrées et de dresser un tableau plus complet de la situation pandémique en Allemagne. Jusqu'à présent, seuls les résultats des tests PCR effectués en laboratoire ont été communiqués au RKI en Allemagne.

+++

27.02.2021 : L’Allemagne veut produire des vaccins pour la population mondiale

Berlin (dpa) - Le gouvernement fédéral allemand prévoit d'étendre massivement la production de vaccins contre le coronavirus en Allemagne. "Nous ne sommes pas seuls dans le monde, nous avons une grande responsabilité en Europe et au niveau international, notamment vis-à-vis des pays plus pauvres. Notre objectif est donc de disposer de vaccins "Made in Germany" à une échelle qui puisse également contribuer de manière significative à l'approvisionnement de la population mondiale", a déclaré le secrétaire d'État Andreas Feicht. Il supervise le nouveau groupe de travail du gouvernement fédéral allemand sur la production de vaccins.

"L'un des principaux enseignements de la crise est que nous devons à nouveau renforcer la production, notamment de vaccins, de produits médicaux et de produits de base en Allemagne et en Europe", a déclaré Andreas Feicht. A cette fin, a-t-il dit, une structure industrielle doit être établie et renforcée en Allemagne et en Europe.

+++

26.02.2021: De plus grandes quantités de vaccins au début du mois d'avril

Berlin (dpa) - Les Länder s'attendent à une avancée significative des vaccinations contre le coronavirus jusqu'au début du mois d'avril. Avec l'arrivée de nouveaux vaccins, les capacités de vaccination pourraient également être doublées, selon une enquête de l'agence de presse allemande. Le fabricant Biontech a annoncé une quantité totale de plus de 11,5 millions de doses de vaccins pour la fin mars. D'ici là, 1,8 million de doses de vaccins doivent être livrées aux pays par Moderna. En outre, environ 5,6 millions de doses du vaccin d'Astrazeneca devraient s‘y ajouter. Au total, près de 19 millions de doses de vaccins pourraient être livrées d'ici là.

+++

Banner

+++

Want deutschland.de to keep you up-to-date with current events? Then follow us on Twitter!

+++

All you need to know about the coronavirus crisis in Germany and the measures to combat the spread of the virus:
https://www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

25.02.2021: Les retards de vaccination coûtent des milliards

"Chaque semaine où la pandémie est prolongée par des retards de vaccination entraîne des pertes d'environ deux milliards d'euros dans les secteurs les plus touchés. Cela n'inclut pas les coûts liés à l’éducation et de la santé ainsi que les pertes dues aux effets tardifs de la Covid", a déclaré l'économiste et président de l'Ifo Clemens Fuest. "L'approvisionnement et la vaccination sont trop lents", a-t-il déclaré. "Tout ce qui est nécessaire pour accélérer la vaccination doit être fait maintenant. Pratiquement toutes les sommes dépensées par le gouvernement en valent la peine, car le coût du confinement est très élevé".

+++

24.02.2021: Les vaccins peuvent être rapidement adaptés aux nouveaux variants du coronavirus 

Düsseldorf (dpa) - Selon les experts, les vaccins actuels contre le coronavirus peuvent être adaptés relativement rapidement à d'éventuels nouveaux variants du virus. Au moins dans le cas des vaccins à ARNm, une modification de la construction est possible dans les six semaines et la production de millions de doses dans les six semaines suivantes, a déclaré Klaus Cichutek, président de l'Institut Paul Ehrlich (IPE), qui est responsable des vaccins. Il a déclaré que la Commission européenne avait fait des propositions de réglementations juridiques. "Si ces derniers passent, ils seront tels que l’on n’aura pas besoin d'une nouvelle approbation ici."

+++

23.02.2021: De la peste au coronavirus : une grande exposition sur les épidémies

Hildesheim (dpa) - Peste, choléra, grippe espagnole : depuis des milliers d'années, les gens sont touchés par des épidémies. Une exposition intitulée "Epidémies - Malédiction du passé, menace de l'avenir" au musée Roemer- und Pelizaeus de Hildesheim traitera des maladies infectieuses et de leur contrôle depuis l'Antiquité à partir de la fin août. La planification a commencé en 2018, lorsque personne n'avait la moindre idée qu'un virus appelé Sars-CoV-2 allait changer le cours du monde. Dans les prochains mois, la gigantesque exposition sera installée sur plus de 1800 mètres carrés. Cela en fera la plus grande exposition jamais réalisée sur le sujet.

+++

22.02.2021: Les médecins veulent vacciner dans les cabinets

Berlin (dpa) - Les médecins conventionnés veulent administrer le vaccin contre le coronavirus de Biontech/Pfizer dans leur cabinet dès qu'une quantité suffisante du vaccin sera disponible. Les premières données avaient montré que le transport et le stockage du vaccin étaient également possibles à des températures nettement plus élevées. "Cela est à son tour une condition préalable à la vaccination dans les cabinets. Cela signifie que nous voyons aussi Biontech comme un vaccin possible à administrer dans les cabinets", a déclaré le chef de l'Association nationale allemande des médecins conventionnés (KBV), Andreas Gassen, lundi dans le ZDF "Morgenmagazin". Il est actuellement "difficile de déterminer avec précision" quand les médecins commenceront les vaccinations dans les cabinets. Il n'y a pas encore de quantités suffisantes de vaccins, a-t-il dit. "Je pense qu'une période de quatre à six semaines nous donnera plus de clarté", a souligné Andreas Gassen.

+++

21.02.2021 : Und étude israélienne : le vaccin Biontech prévient des progressions graves de la maladie dans 99 pour cent des cas

Tel Aviv (dpa) - Le vaccin contre le coronavirus de Biontech/Pfizer prévient, selon les données du ministère israélien de la santé, après la deuxième vaccination, environ dans 99 pour cent des cas des progressions graves de la maladie ou des décès. La maladie du coronavirus a été évitée dans 95,8 pour cent des cas, et l'apparition de symptômes tels que la fièvre et les problèmes respiratoires dans 98 pour cent des cas. Le directeur général du ministère de la santé, le professeur Hezi Levi, a déclaré que les données montraient une baisse significative des maladies et des décès. "Nous sommes le premier pays au monde à prouver que le vaccin contre le coronavirus fonctionne dans le monde clinique réel."

+++

20.02.2021 : Le G7 renforce la campagne mondiale de vaccination

Berlin (dpa) - Les sept grandes puissances économiques (G7) veulent renforcer la lutte contre la pandémie du coronavirus dans les pays pauvres en allouant des milliards supplémentaires à la campagne mondiale de vaccination. A l'issue de leur sommet virtuel du G7, vendredi, les dirigeants ont déclaré vouloir faire de 2021 un "tournant pour le multilatéralisme". C'était le premier sommet du G7 avec le nouveau président américain Joe Biden après que son prédécesseur Donald Trump ait torpillé à plusieurs reprises la communauté en raison de ses actions solitaires.

Lors du sommet, le G7 a augmenté ses promesses de vaccination dans les pays les plus pauvres de plus de quatre milliards de dollars, selon ses propres indications. Cela inclut deux milliards de dollars que les États-Unis mettent à disposition immédiatement. L'UE a doublé son aide de 500 millions d'euros. Le gouvernement allemand fournit un montant supplémentaire de 1,5 milliard d'euros. L'Allemagne est aujourd'hui le plus grand donateur, avant les États-Unis et le Royaume-Uni. La chancelière allemande Angela Merkel a souligné que "la pandémie ne sera pas vaincue tant que le monde entier n'aura pas été vacciné".

+++

19.02.2021: Maas : Egalité d'accès aux vaccins aussi pour les pays en conflit

Dans un discours prononcé lors du débat public du Conseil de sécurité des Nations unies, le ministre des affaires étrangères allemand Heiko Maas a appelé à garantir l'égalité d'accès aux vaccins contre la COVID-19 également pour les pays en conflit. Il a dit littéralement : "Dans chaque pays, la COVID-19 pèse lourd sur les infrastructures sanitaires, sociales, économiques et de sécurité. Mais dans les pays qui traversent des conflits et des crises, ce poids est beaucoup plus lourd. Protéger les personnes et les sociétés dans des situations aussi fragiles des conséquences de la pandémie est non seulement d'une importance sanitaire et socio-économique urgente, mais aussi une contribution essentielle à la paix mondiale et à la sécurité internationale".

+++

18.02.2021: 48 pour cent des patients positifs au coronavirus sans anticorps

Berlin (dpa) - Les anticorps protecteurs contre le coronavirus ne sont souvent pas détectables dans le sang des personnes anciennement infectées après un certain temps. C'est ce que montrent les nouvelles données d'une étude de l'Institut Robert Koch (RKI). Selon l'étude, c'était le cas pour 48 pour cent des personnes testées.  Toutefois, cela ne signifie pas nécessairement qu'ils n'ont pas d'immunité, a déclaré le RKI. Il existe d'autres mécanismes de protection de l'organisme, comme les cellules mémoires T. Cependant, le résultat est un argument supplémentaire en faveur de la vaccination, a déclaré le président de RKI, Lothar Wieler. Il n'est généralement pas atypique que les coronavirus perdent leur protection par anticorps plus rapidement que les autres virus.

+++

17.02.2021: Des tests rapides et gratuits pour tous

Berlin (dpa) - Des tests rapides et gratuits devraient aider à contenir le virus et permettre ainsi d’assouplir davantage les restrictions à moyen terme. C'est ce qu'a annoncé le ministre fédéral allemand de la santé, Jens Spahn (CDU). "À partir du 1er mars, tous les citoyens devront pouvoir être testés gratuitement par du personnel formé aux tests rapides antigéniques. Ils seront disponibles dans les centres de dépistage, les cabinets médicaux et les pharmacies. L'avantage est que les échantillons ne doivent pas être envoyés au laboratoire pour évaluation, mais fonctionnent de manière similaire aux tests de grossesse, comme l'explique le ministère : l'échantillon est placé sur une bandelette de test, qui réagit en changeant de couleur. Pour ce faire, il faut cependant que du personnel qualifié fasse un prélèvement naso-pharyngé. Cependant, comme ces tests antigéniques ne sont pas considérés comme aussi précis, un résultat positif doit être confirmé par un test PCR.

+++

16.02.2021: L’avis d‘un chercheur : Troisième vague en raison de légers assouplissements 

Berlin (dpa) - Michael Meyer-Hermann, immunologiste systémique à Braunschweig, craint une troisième vague en raison de légers assouplissements à cause de variants plus contagieux du coronavirus. "Nous sommes actuellement confrontés à au moins deux pandémies", a expliqué le chercheur. "L'ancienne est sous contrôle avec les mesures actuelles." Une incidence de 35 pourrait être atteinte au début du mois de mars, a-t-il dit. Mais il est probable que le variant B.1.1.7 soit 35 pour cent plus contagieux, selon des estimations prudentes, a-t-il dit. "L'Allemagne est déjà dans une phase de croissance exponentielle et les mesures actuelles ne suffisent pas à ralentir cette évolution", a-t-il ajouté. "Plus vous vous détendrez maintenant en raison de la baisse de l'incidence, plus vite la troisième vague avec le variant B.1.1.7 se développera."

+++

15.02.2021: L'UE veut proposer la vaccination à tous d'ici la fin de l'été

L'Union européenne veut faire une offre de vaccination à tous les citoyens qui le souhaitent d'ici la fin de l'été. C'est ce que Thierry Breton, commissaire européen chargé du marché intérieur, a déclaré à la chaîne de télévision française BFM. Il a ajouté que cela ne nécessiterait pas de vaccins en plus de ceux déjà prévus pour l'UE.

+++

14.02.2021: Contrôles aux frontières en vigueur

Berlin (dpa) - Les règles d'entrée allemandes renforcées aux frontières de la République tchèque et du Tyrol sont entrées en vigueur dans la nuit de samedi à dimanche. Selon le gouvernement fédéral allemand, à partir de dimanche, seuls les Allemands et les étrangers ayant un permis de séjour et de résidence en Allemagne sont autorisés à entrer en Allemagne depuis la République tchèque et une grande partie du Tyrol. La République tchèque et le Tyrol sont considérés comme des zones à variants du virus. Il existe des exceptions pour le personnel médical, les chauffeurs de camion et d’autres employés travaillant dans le transport de marchandises.

+++

13.02.2021: Les mesures contre le coronavirus préviennent la grippe

Berlin (dpa) Dans la saison actuelle, la grippe n'a quasiment aucune chance au vu des règles de protection contre le coronavirus avec la distance et les masques, a déclaré le ministre de la santé allemand Jens Spahn (CDU). Il a déclaré qu'il n'y avait actuellement que 20 à 30 cas de grippe signalés par semaine, au lieu de l'ordre de grandeur habituel de plusieurs milliers de cas. En outre, un million de doses de vaccin sont encore disponibles, de sorte que les personnes intéressées peuvent encore se faire vacciner contre la grippe.

+++

12.02.2021: Biontech développe un logiciel pour la gestion des vaccinations 

Mayence (dpa) - Le fabricant de vaccins Biontech, basé à Mayence, travaille avec le Land de Bavière pour développer un logiciel permettant de mieux gérer la distribution des vaccins. "Le cadre général est en place", a déclaré vendredi une porte-parole de l'entreprise. Toutefois, a-t-elle ajouté, le projet n'est pas encore terminé. Selon la porte-parole de Biontech, des experts du département informatique de l'entreprise et d'une entreprise partenaire travaillent sur le projet. Il y a également des discussions avec le ministère fédéral allemand de la santé à ce sujet. Le logiciel devrait notamment améliorer la fiabilité de la planification des centres de vaccination et les aider à réagir avec souplesse à toute modification des quantités livrées. Selon le rapport, le logiciel pourra également enregistrer des vaccins autres que celui de Biontech et Pfizer.

+++

11.02.2021: Prolongation du confinement jusqu'au 7 mars

Berlin (dpa) - Le gouvernement fédéral allemand et les Länder (photo : Chancellerie fédérale) ont convenu mercredi de prolonger les mesures actuelles jusqu'au 7 mars. Une nouvelle étape pourrait être franchie si le nombre de nouvelles infections continue à diminuer. Si l'incidence des nouvelles infections sur sept jours est régulièrement tombée en dessous de 35 d'ici le 7 mars, les Länder devraient pouvoir assouplir progressivement les restrictions. Une exception sera faite pour les coiffeurs. Ils seront autorisés à rouvrir au début du mois de mars dans des conditions d'hygiène strictes.

+++

Corona

+++

10.02.2021 : Biontech démarre la production de vaccins à Marburg

Mayence (dpa) - La société Biontech, basée à Mayence, a commencé la production de son vaccin contre le coronavirus dans sa nouvelle usine de Marburg, en Hesse. Dans un premier temps, le vaccin à ARNm messager sera produit, a annoncé la société. Au cours du premier semestre 2021, 250 millions de doses du vaccin de Biontech et Pfizer doivent être produites à Marburg. Les premiers vaccins produits sur le site de Marburg devraient être livrés début avril. Biontech prévoit d'y produire jusqu'à 750 millions de doses du vaccin contre le coronavirus par an.

+++

09.02.2021: La volonté de se faire vacciner augmente

Hambourg (dpa) - La volonté de se faire vacciner contre le coronavirus a augmenté en Allemagne, selon une enquête représentative. Fin janvier, elle était de 62 pour cent, en novembre, 57 pour cent des personnes interrogées avaient exprimé leur volonté de se faire vacciner. C'est ce que révèle une étude du Center for Health Economics de Hambourg, a déclaré lundi l'Université de Hambourg. "Nous constatons que ce sont surtout les jeunes, jusqu'alors indécis, qui ont pris une décision", a déclaré le directeur scientifique du Center for Health Economics de Hambourg, le professeur Jonas Schreyögg. En outre, a-t-il déclaré, la confiance dans la sécurité des vaccins s'est accrue depuis novembre. En Allemagne, 57 pour cent des personnes interrogées estiment que les vaccins actuellement disponibles sont sûrs.

+++

08.02.2021: Un sur deux contre l'assouplissement du confinement 

Berlin (dpa) - Un Allemand sur deux s'oppose à un assouplissement du confinement pour endiguer la pandémie du coronavirus. Selon un sondage réalisé par l'institut de recherche sur l'opinion publique YouGov pour le compte de l'agence de presse allemande, 37 pour cent sont favorables à la prolongation des restrictions actuelles au-delà du 14 février, et 13 pour cent sont même favorables à leur durcissement. D'autre part, 30 pour cent sont pour une détente et 13 pour cent pour un retour complet à la normale. 7 pour cent n'ont donné aucune information.

+++

07.02.2021 : Steinmeier : service commémoratif pour les victimes de la pandémie

Berlin (dpa) - Le service commémoratif central pour les morts en relation avec la pandémie du coronavirus aura lieu le 18 avril, a déclaré le président allemand Frank-Walter Steinmeier. "L'objectif du service commémoratif est clair : marquer une pause en tant que société, donner une voix aux personnes endeuillées, dire au revoir aux morts dans la dignité", a indiqué le président allemand. L'événement doit être diffusé en direct. "En plus des familles endeuillées, les dirigeants de l'État seront également présents ce dimanche. En raison du coronavirus, malheureusement, seul un nombre limité de participants pourra être présent, et de nombreux projets restent incertains". En Allemagne, 60 000 personnes sont décédées en relation avec le coronavirus depuis le début de la pandémie, et le nombre de décès dans le monde s'élève à plus de deux millions.

+++

06.02.2021 : Inquiétude au sujet des variantes du virus

Berlin (dpa) - Selon l'Institut Robert Koch (RKI), les variantes du coronavirus qui sont plus contagieuses seraient susceptibles de jouer un rôle croissant en Allemagne. Jusqu'à présent, cependant, elles n'ont pas encore dominé les infections, comme l'a indiqué le chef du RKI, Lothar Wieler. La proportion de la variante B.1.1.7 découverte en Grande-Bretagne représente actuellement un peu moins de six pour cent des cas détectés.

En Grande-Bretagne, la variante B.1.1.7 est maintenant de loin la plus courante dans les échantillons examinés. Le vaccin Astrazeneca est également efficace contre cette variante, selon l'université d'Oxford, qui a développé le vaccin. Selon une étude publiée jusqu'à présent uniquement en mode de pré-impression, la protection contre une infection symptomatique serait aussi élevée que pour la variante virale jusqu’à présent prédominante.

+++

05.02.2021: Merkel : "Une légère lumière au bout du tunnel"

Berlin (dpa) - Moins d'une semaine avant la prochaine réunion au sujet du coronavirus des gouvernements fédéral et des Länder, la stratégie à venir est toujours ouverte, selon la chancelière allemande Angela Merkel (CDU). Ce qui sortira des consultations mercredi prochain, elle ne peut pas encore le dire, a déclaré Angela Merkel jeudi soir dans une interview aux chaînes ntv et RTL. "Je dois regarder jusqu'où le virus britannique a déjà avancé." Elle a mis en garde contre les "faux espoirs" : "Je vois une légère lumière au bout du tunnel, mais c'est une période incroyablement difficile". Angela Merkel a laissé entendre que le niveau maximal de la deuxième vague était franchi. Les chiffres de l'infection sont clairement en baisse, de plus en plus de vaccinations sont effectuées. Cependant, les valeurs cibles ne seraient pas encore atteintes.

+++

04.03.2021: Le Conseil d'éthique rejette les privilèges pour les personnes vaccinées

Berlin (dpa) - Le Conseil d'éthique allemand considère qu'il serait incorrect de mettre fin plus tôt aux restrictions gouvernementales de la liberté, qui ont été décidées en raison de la pandémie du coronavirus, pour les personnes vaccinées. En tout état de cause, il faut d'abord clarifier si les personnes vaccinées continuent à présenter un risque d'infection ou non, a déclaré la présidente du Conseil d'éthique, Alena Buyx (photo), jeudi à Berlin. "Un retrait individuel préalable uniquement pour les personnes vaccinées" ne serait donc pas juste. On peut toujours attendre des personnes vaccinées qu'elles respectent des règles telles que le port d'un masque ou le maintien d'une distance, si nécessaire, a-t-elle ajouté. Le Conseil d'éthique est un groupe d’experts dont les avis sont destinés à orienter la politique et la société. Ses membres sont nommés par le président du Bundestag.

+++

03.02.2021: Curevac veut développer un vaccin contre les variantes avec Glaxosmithkline

Tübingen/Londres (dpa) - Le fabricant allemand de vaccins Curevac prévoit de travailler avec le groupe pharmaceutique britannique Glaxosmithkline pour développer davantage de vaccins à ARNm qui protègent contre les variantes mutées du coronavirus. "Cette nouvelle collaboration s'appuie sur nos liens existants avec Curevac", a déclaré Emma Walmsley, la directrice générale de Glaxosmithkline (GSK), selon un communiqué publié mercredi. "Elle représente la combinaison de notre expertise scientifique en matière d'ARNm et de développement de vaccins afin d‘accélérer la mise au point de nouveaux vaccins contre le Covid-19".

+++

02.02.2021: La Bundeswehr lance l'aide d'urgence contre le coronavirus pour le Portugal

Berlin (dpa) - A partir de mercredi, les forces armées allemandes fourniront des ambulances et des respirateurs pour aider le Portugal, qui a été largement isolé en raison de de la pandémie du coronavirus. Selon le ministère de la défense, il est prévu de fournir initialement au partenaire de l'UE 26 membres du personnel médical ainsi que 150 lits de camp pour malades et un total de 50 respirateurs. L'aide doit être fournie dans un hôpital.

+++

01.02.2021: Biontech veut fournir 75 millions de doses de vaccins supplémentaires

Mayence (dpa) - Avant le sommet sur la vaccination du gouvernement fédéral allemand et des Länder, le fabricant allemand de vaccins Biontech a annoncé qu'il allait livrer jusqu'à 75 millions de doses supplémentaires de son vaccin à l'Union européenne au cours du deuxième trimestre. Cela serait possible grâce à des capacités de production renforcées. Le fabricant britanno-suédois Astrazeneca prévoit également de livrer plus de vaccins à l'Union européenne au cours du premier trimestre que ce qui avait été annoncé. Y seraient ajoutées neuf millions de doses, soit un total de 40 millions de doses, a annoncé la Présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. Cela représente la moitié de la quantité initialement prévue de 80 millions de doses.

+++

31.01.2021: Jens Spahn ouvert aux vaccins de la Russie et de la Chine en cas d'approbation par l'UE

Berlin (dpa) - Le ministre fédéral allemand de la santé, Jens Spahn, se dit ouvert à l'utilisation en Allemagne du vaccin contre le coronavirus provenant de la Russie et de la Chine si l'approbation de l'UE est positive. "Si un vaccin est sûr et efficace, quel que soit le pays où il a été produit, il peut bien sûr aider à faire face à la pandémie", a déclaré Jens Spahn au journal Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung. Le facteur décisif, a-t-il dit, est l'approbation régulière conformément au droit européen.

+++

30.01.2021: Interdiction d'entrée pour les régions de mutation du coronavirus

Berlin (dpa) - Pour les pays dans lesquels des variantes particulièrement infectieuses du coronavirus se propagent fortement, une interdiction d'entrée de grande envergure s'applique en Allemagne à partir du samedi 30 janvier. Les pays concernés sont le Brésil, la Grande-Bretagne, l'Irlande, le Portugal et l'Afrique du Sud ; dimanche, les États africains d'Eswatini et du Lesotho seront ajoutés à la liste. L'interdiction de transport pour les compagnies aériennes, les chemins de fer, les bus et les bateaux décidée par le cabinet s'appliquera jusqu'au 17 février, mais prévoit de nombreuses exceptions, notamment pour tous les Allemands et les étrangers vivant en Allemagne, ainsi que pour les passagers en transit et la circulation des marchandises.

+++

29.01.2021: Autorisation pour l'usine de Biontech à Marburg

Darmstadt/Mainz (dpa) - La société Biontech, basée à Mayence, a également reçu l'autorisation, en vertu du droit des produits pharmaceutiques, de fabriquer le vaccin contre le coronavirus dans son usine de Marburg, en Hesse. Le Conseil régional de Darmstadt (RP) l'a annoncé jeudi. Il y a deux semaines, Biontech avait déjà reçu l'autorisation d'exploiter son usine pour la production du médicament - dans ce cas, le conseil régional de Gießen était responsable. Selon un porte-parole de l'autorité de Darmstadt, une autre étape formelle est encore en cours : Afin de pouvoir commercialiser le vaccin produit à Marburg dans l'Union européenne, l'approbation de l'agence européenne des médicaments EMA est nécessaire, a-t-il déclaré. Au cours du premier semestre 2021, 250 millions de doses du vaccin de Biontech et de son partenaire américain Pfizer doivent être produites à Marburg.

+++

28.01.2021: Incidence inférieure à 100 pour la première fois depuis octobre

Berlin (dpa) - Pour la première fois depuis la fin octobre, la dite incidence de 7 jours est inférieure au seuil de 100, selon les données de l'Institut Robert Koch (RKI). Ainsi, 98 nouvelles infections pour 100 000 habitants ont été signalées aux autorités sanitaires en une semaine, a indiqué le RKI jeudi matin. Cela signifie que le nombre de nouvelles infections signalées en 7 jours a diminué de moitié environ depuis le niveau maximal atteint juste avant Noël - l'incidence sur 7 jours était de 197,6 le 22 décembre. L'objectif politique est une incidence sur 7 jours inférieure à 50.

+++

27.01.2021: Sanofi veut produire 125 millions de doses de Biontech

Paris (dpa) - Le groupe pharmaceutique français Sanofi veut fournir plus de 125 millions de doses du vaccin Biontech / Pfizer à l'Union européenne à partir de l'été. Sanofi veut donner à Biontech, basée à Mayence, l'accès à son infrastructure de production, a déclaré le groupe dans un communiqué mercredi. L'objectif serait de prendre des "étapes de production en phase avancée" pour soutenir la livraison du vaccin Covid 19. Les premières livraisons devraient être effectuées en été 2021 à partir des installations de production de Sanofi à Francfort.

+++

26.01.2021: Le nombre de nouvelles infections continue de baisser

Berlin (dpa) - Les autorités sanitaires allemandes ont signalé 6408 nouvelles infections au coronavirus à l'Institut Robert Koch (RKI) en l'espace d'une journée, a annoncé le RKI mardi matin. Mardi dernier, le RKI avait enregistré 11 369 nouvelles infections en 24 heures. Le niveau maximal de 33 777 nouvelles infections avait été signalé le 18 décembre. La valeur R sur sept jours à l'échelle nationale était de 0,95 (1,01 le jour précédent), selon le rapport de situation du RKI de lundi soir. Cela signifie que 100 personnes infectées infectent mathématiquement 95 autres personnes. La valeur représente dans chaque cas le niveau des infections il y a 8 à 16 jours. Si elle est inférieure à 1 pendant une période plus longue, l'incidence de l'infection diminue.

+++

25.01.2021: L'Allemagne achète un médicament à base d'anticorps

Berlin (dpa) - Le traitement contre le Covid-19 avec anticorps envisagé par le ministre fédéral allemand de la santé Jens Spahn doit bénéficier aux patients adultes présentant des symptômes légers ou modérés et qui ont un risque d'évolution grave. Le ministère fédéral allemand de la santé a informé sur demande que le médicament serait employé après une évaluation individuelle des risques et des avantages par les médecins traitants. Jens Spahn avait déclaré au journal "Bild am Sonntag" qu'il avait acheté 200 000 doses de ces médicaments pour 400 millions d'euros. Aux États-Unis, ces médicaments ont obtenu une approbation d'urgence de la FDA, dans l'Union européenne, les médicaments ne sont pas encore approuvés.

+++

24.01.2021 : Des règles d'entrée en Allemagne plus strictes en vigueur

Berlin (dpa) - Pour plus de 20 pays présentant des taux d'infection au coronavirus particulièrement élevés, des règles plus strictes pour entrer en Allemagne sont en vigueur depuis dimanche à minuit. Ces zones à haut risque comprennent la République tchèque voisine, les destinations de vacances que sont le Portugal, l'Espagne et l'Égypte, ainsi que les États-Unis. Toute personne souhaitant entrer en Allemagne en provenance de ces pays doit pouvoir présenter à la frontière un test négatif (test PCR ou tests de laboratoire ou tests rapides de qualité comparable).

+++

23.01.2021 : Steinmeier prévoit un service commémoratif central après Pâques

Berlin (dpa)- Avec un service commémoratif central après Pâques à Berlin, le président fédéral allemand Frank-Walter Steinmeier souhaite garder vivant le souvenir des morts de la pandémie du coronavirus. Avec les autres organes constitutionnels, il veut "envoyer un signal que nous, en tant que société, pleurons ensemble, que nous n'oublions pas les morts et la souffrance des personnes en deuil", a annoncé vendredi le Bureau du Président fédéral. En même temps, Frank-Walter Steinmeier a appelé tous les citoyens à faire un "signe du souvenir silencieux" : En attendant l'acte de deuil prévu, le plus grand nombre possible de personnes est invité à participer à une action appelée "#lichtfenster", c’est-à-dire mettre une lumière dans leurs fenêtres et également partager une photo de celle-ci dans les médias sociaux avec le hashtag #lichtfenster. Au Palais Bellevue, la résidence officielle du Président fédéral, une lumière brillera de façon bien visible dans la fenêtre centrale au-dessus du portail.

En Allemagne, plus de 50 000 personnes sont mortes en relation avec le coronavirus depuis le début de la pandémie.

+++

22.01.2021: Angela Merkel : "Les restrictions sévères portent leurs fruits"

Berlin (dpa) - Ce sont de "bonnes nouvelles" que les nouvelles infections quotidiennes et les taux d'occupation des unités de soins intensifs soient enfin en baisse, a déclaré jeudi la chancelière allemande Angela Merkel à des responsables politiques à Berlin. "Cela montre que les restrictions sévères que les Allemands doivent et ont dû subir pendant des semaines commencent à porter leurs fruits."  Le nombre de nouvelles infections pour 100.000 habitants en sept jours est maintenant tombé à 119, le plus bas niveau depuis le 1er novembre, a annoncé jeudi le RKI. Malgré la baisse des infections du coronavirus, Angela Merkel s‘est exprimée en faveur du confinement jusqu'en février. Elle a déclaré qu'il ne fallait pas attendre qu'une nouvelle variante du virus, sans doute plus contagieuse, se répande. "Il serait alors trop tard pour prévenir une troisième vague de la pandémie et, si nécessaire, une vague encore plus grave que les précédentes".

+++

Highlights and key topics: Want deutschland.de to keep you up-to-date? Then sign up to the deutschland.de newsletter! Available in English, Spanish and German.

+++

Want deutschland.de to keep you up-to-date with current events? Then follow us on Twitter!

+++

21.01.2021: La prolongation du confinement a peu d'impact sur le marché du travail

Berlin (dpa) - La prolongation du confinement n'a que peu d'impact sur le marché du travail, selon l'Agence fédérale allemande pour l'emploi (BA). "Les entreprises gardent leurs employés spécialisés, probablement parce qu‘elles craignent de ne pas les récupérer en été si elles devaient licencier leurs employés maintenant", a déclaré le directeur de la BA, Detlef Scheele, au portail d'information "t-online". Selon son impression, les employeurs sont actuellement relativement optimistes quant à l'avenir.

+++

Corona

+++

20.01.2021: Léger optimisme chez les médecins de soins intensifs

Berlin (dpa) - Les médecins constatent une légère tendance à la baisse en ce qui concerne le nombre de patients en soins intensifs en raison de la Covid. "Nous sommes légèrement optimistes", a déclaré mercredi un porte-parole de l'Association interdisciplinaire allemande pour la médecine intensive et d'urgence (Divi). Il a ajouté qu'il n'y avait pas eu une grande augmentation du nombre de patients à la suite des fêtes de Noël et du Nouvel An. Du niveau maximal de 5700 patients le 3 janvier, le nombre actuel est tombé à 4930 patients le 19 janvier.

+++

Prolongation des mesures contre le coronavirus jusqu'au 14 février

Le confinement visant à contenir la pandémie du coronavirus en Allemagne, qui était initialement prévu jusqu’à fin janvier, sera prolongé jusqu'au 14 février. La chancelière allemande Angela Merkel et les premiers ministres des Länder se sont mis d'accord sur cette mesure et d'autres encore mardi. "Nous devons agir maintenant", a déclaré Angela Merkel, en faisant référence aux nouvelles mutations du virus. Elle a ajouté qu'il était maintenant encore temps de prévenir le danger.

+++

19.01.2021: Prévision d’un confinement plus long avec une exigence plus stricte en matière de masque 

Berlin (dpa) - Avant les consultations du gouvernement fédéral allemand et des Länder sur la suite à donner à la crise du coronavirus, des restrictions plus longues se profilent jusqu'en février. En outre, il pourrait y avoir des exigences supplémentaires concernant le port de meilleurs masques protégeant davantage, par exemple dans les bus, les trains et les magasins. La chancelière allemande Angela Merkel et les premiers ministres des Länder prévoient de se rencontrer à nouveau ce mardi - le confinement récemment renforcé devrait initialement durer jusqu'à la fin janvier.

+++

18.01.2021: Un vaccin Biontech plus facile à utiliser à l'avenir

Berlin (dpa) - Pour les vaccinations contre le coronavirus en Allemagne, la préparation médicale des fabricants Biontech et Pfizer pourra être utilisée plus facilement à l'avenir. Selon les recommandations actualisées de Biontech, le vaccin peut être transporté sous forme de dose finie dans la seringue pendant six heures à une température de 2 à 8 degrés. C'est le résultat de nouvelles données sur la stabilité du vaccin.

+++

17.01.2021 :  Voyager librement avec un carnet de vaccination de l'UE ?

Bruxelles (dpa) - Le président du groupe PPE au Parlement européen, Manfred Weber, est favorable à un certificat européen pour les personnes vaccinées contre la maladie du coronavirus, qui permettrait de voyager librement dans l'espace Schengen. "Si les gens sont vaccinés, ils doivent pouvoir voyager dans l'UE avec un document approprié", a déclaré le politicien de la CSU. Les États membres de l'UE devront agir rapidement et fournir des orientations dès le sommet vidéo de la semaine prochaine (le 21 janvier). La ministre des affaires étrangères allemand Heiko Maas (SPD) s'était également prononcé en faveur d'une plus grande liberté pour les personnes vaccinées ce week-end.

+++

16.01.2021 : Possibilité d'un nouveau renforcement des mesures contre le coronavirus 

 Berlin (dpa) - Inquiets de la situation critique concernant la pandémie du coronavirus en Allemagne, le gouvernement fédéral allemand et les Länder avancent à mardi prochain leurs consultations sur d'éventuelles restrictions plus sévères. Compte tenu du nombre excessivement élevé de nouvelles infections et d'une nouvelle variante du virus, probablement plus contagieuse, les appels en faveur de mesures supplémentaires se multiplient - un confinement déjà renforcé est initialement prévu jusqu'au 31 janvier 2021. Le porte-parole du gouvernement, Steffen Seibert, a déclaré qu'il fallait faire plus pour réduire les contacts. Cela inclut un renforcement du télétravail, a-t-il indiqué. Il a également déclaré que dans les transports en commun, avec les bus et les trains, il s'agissait de trouver des moyens de réduire les contacts entre les passagers.

 Entre-temps, le fabricant allemand de vaccins Biontech a assuré à l'UE qu'il livrerait la quantité de vaccins contre le coronavirus promise pour ce trimestre, malgré une réduction temporaire de la production.

+++

15 janvier 2021 : La volonté de se faire vacciner augmente considérablement

En cette période de pandémie du coronavirus, la volonté de se faire vacciner augmente en Allemagne. Entre-temps, 67 pour cent des personnes interrogées disent qu‘elles veulent se faire vacciner contre le coronavirus. Fin novembre de l'année dernière, ce chiffre était encore de 51 pour cent. 22 pour cent ne sont pas encore sûrs. En novembre, 29 pour cent étaient hésitants. Dix pour cent - au lieu de 20 pour cent auparavant - ne veulent pas se faire vacciner. Ces chiffres ont été publiés vendredi par le "ZDF-Politbarometer".

+++

14 janvier 2021 : Le chef du RKI : Ne pas voyager à cause des mutations

Berlin (dpa) - Le président de l'Institut Robert Koch (RKI) a appelé les Allemands à s'abstenir de tout voyage non essentiel, en partie à cause des nouvelles mutations du coronavirus. "Celui qui n'est pas absolument obligé de voyager ne devrait pas le faire pour le moment", a déclaré Lothar Wieler jeudi à Berlin. Au niveau d’hier, a-t-il déclaré, tous les cas actuellement connus et où les nouvelles mutations ont été détectées, ont été rapportés en Allemagne par des voyageurs.

+++

13 janvier 2021 : Angela Merkel met en garde contre la mutation du coronavirus 

Berlin (dpa) - La chancelière allemande Angela Merkel a lancé un appel urgent à faire tout son possible pour endiguer la mutation du coronavirus qui est apparue en Grande-Bretagne. Le virus pourrait prendre "le dessus sur l'ancien virus" dans un délai très court, a déclaré Angela Merkel mardi. Il faudrait s‘attendre à une toute autre agressivité de ce type de virus. Si cette variante du virus prenait le dessus en Allemagne, nous serions à nouveau en pleine croissance exponentielle du nombre d'infections. "C'est pourquoi la plus grande prudence s'impose", a déclaré la chancelière.

+++

12 janvier 2021 : Biontech veut fournir deux milliards de doses de vaccins cette année

Mayence/New York (dpa) - La société Biontech, basée à Mayence, et son partenaire américain Pfizer veulent produire jusqu'à deux milliards de doses de leur vaccin contre le coronavirus en 2021. C'est ce qui ressort des documents soumis par Biontech à l‘autorité américaine de surveillance boursière SEC. Jusqu’à présent, les entreprises avaient ciblé 1,3 milliard de doses. L'augmentation de la production serait conditionnée par des améliorations et des agrandissements sur les sites existants ainsi que par l'arrivée de nouveaux fournisseurs et partenaires contractuels pour la fabrication.

+++

11 janvier 2021 : Arrivée du vaccin de Moderna lundi, distribution mardi

Berlin (dpa) - Le vaccin contre le coronavirus du fabricant américain Moderna devrait être livré à un point central en Allemagne ce lundi et être distribué dès mardi dans les Länder, selon le ministre allemand de la santé Jens Spahn. Ensuite, les centres de vaccination pourraient également commencer à vacciner cette préparation, a déclaré lundi le politicien de la CDU au ZDF "Morgenmagazin". Jens Spahn a souligné que la vaccination s'accélérerait avec l'ouverture des centres de vaccination. Une fois qu‘il y aura suffisamment de vaccins disponibles, les médecins généralistes pourraient également vacciner.

+++

10 janvier 2021 : Plus d'un demi-million de personnes vaccinées

Berlin (dpa) - En Allemagne, 532 878 vaccinations ont été enregistrées par le RKI (état de samedi, à 11 heures). Selon les statistiques, le plus grand nombre de vaccinations pour 1000 habitants a été enregistré jusqu'à présent pour le Land Mecklembourg-Poméranie occidentale (15,6), le moins grand nombre pour la Saxe (4,4). Au niveau national le nombre s’élève à 6,4. En chiffres absolus, c'est la Rhénanie-du-Nord-Westphalie qui affiche la valeur la plus élevée avec 98 950 personnes vaccinées, selon le RKI. Plus de 260 000 personnes ont été vaccinées pour des raisons professionnelles, comme le personnel médical et infirmier. Plus de 206 000 résidents de maisons de retraite ont également été vaccinés. La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré que le rythme de la vaccination allait maintenant s'accélérer.

+++

9 janvier 2021 : Commission de vaccination : ne pas reporter la deuxième dose

Berlin (dpa) - L'intervalle entre la première et la deuxième vaccination contre le coronavirus ne devrait pas être augmenté, selon la Commission permanente de vaccination (Stiko) de l'Institut Robert Koch (RKI). C’est ce que la Stiko a annoncé dans une mise à jour de sa recommandation de vaccination vendredi. Le ministre fédéral allemand de la santé, Jens Spahn, a fait examiner par l'autorité compétente si une telle approche est judicieuse afin de pouvoir vacciner le plus grand nombre de personnes le plus rapidement possible avec les quantités de vaccin actuellement limitées. Le contexte est qu'une certaine protection contre la maladie Covid 19 est déjà donnée après la première vaccination.

+++

8 janvier 2021 : Le développeur de vaccins Curevac coopère avec Bayer

Berlin (dpa) - La société pharmaceutique allemande Bayer et le développeur de vaccins Curevac, basé à Tübingen, ont signé un accord de coopération et de service dans le but de commercialiser plusieurs centaines de millions de doses de vaccins dans le monde. Le nouveau vaccin devrait pouvoir être utilisé à partir du troisième trimestre. Depuis quelque temps, Curevac est impliqué dans le développement d'un vaccin. Bayer devra soutenir l'étude requise pour l'approbation et garder un œil sur les chaînes d'approvisionnement. Il est possible que Bayer reprenne une partie de la production.

+++

7 janvier 2021 : Deuxième vaccin approuvé dans l'UE - livraison à partir de la semaine prochaine

Amsterdam/Bruxelles/Berlin (dpa) - Le vaccin du fabricant américain Moderna vient d‘être approuvé comme deuxième vaccin contre le coronavirus dans l'Union européenne avec effet immédiat. Cette décision a été prise par la Commission européenne mercredi sur la recommandation de l'Autorité européenne des médicaments (EMA), comme l'a annoncé la Présidente de la Commission, Ursula von der Leyen. Le ministre allemand de la santé Jens Spahn (CDU) a annoncé à Berlin : "Nous prévoyons de commencer la livraison des premières doses la semaine prochaine". Moderna a également annoncé qu'il devrait y avoir les premières livraisons dans les pays européens probablement à partir de la semaine prochaine.

+++

6 janvier 2021 : Renforcement du confinement - restrictions de circulation dans les foyers de coronavirus 

Berlin (dpa) - Des restrictions plus strictes sont prévues pour les personnes en raison de la pandémie du coronavirus. L'objectif est de réduire le nombre d'infections par le virus. La chancelière allemande Angela Merkel (CDU) et les dirigeants des Länder ont convenu mardi de prolonger jusqu'à la fin du mois les règles de confinement, initialement convenues jusqu'au 10 janvier. En outre, à l'avenir, les rencontres ne seront possibles qu'avec une personne qui ne fait pas partie du propre ménage. Les Länder doivent limiter le rayon de déplacement des citoyens à 15 kilomètres autour de leur lieu de résidence dans les districts où plus de 200 personnes pour 100 000 habitants ont été nouvellement infectées dans les sept jours.

+++

5 janvier 2021 : Sondage : une large majorité en faveur de la prolongation du confinement 

Berlin (dpa) - Une grande majorité des Allemands est favorable à la prolongation du confinement afin d'endiguer la pandémie du coronavirus. Dans un sondage réalisé par l'institut de recherche sur l'opinion publique YouGov pour le compte de la Deutsche Presse-Agentur, près de deux tiers des personnes interrogées se sont déclarées favorables au maintien des restrictions au-delà du 10 janvier, au moins avec la même sévérité qu'auparavant. 41 pour cent sont favorables à leur maintien, et 24 pour cent sont même favorables à leur renforcement. En revanche, seuls 17 pour cent sont favorables à un assouplissement du confinement et seulement un sur dix (11 pour cent) est favorable à la levée complète de toutes les restrictions. La chancelière allemande Angela Merkel rencontrera les premiers ministres des Länder à Berlin ce mardi pour discuter d'une prolongation du confinement.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

4 janvier 2021 : Le commerce de détail craint une vague de faillites si le confinement dure plus longtemps

Berlin (dpa) - Le commerce de détail ne s'attend pas à une fin rapide des fermetures de magasins provoquées par le coronavirus en Allemagne et craint une faillite pour de nombreux magasins. "Je crains que les magasins ne rouvrent pas encore le 10 janvier. Parce que l'objectif de réduire l'incidence de 7 jours à l'échelle nationale à moins de 50 ne sera probablement pas atteint d'ici là", a déclaré le directeur général de l'Association allemande du commerce de détail (HDE), Stefan Genth. La décision sur la prolongation des restrictions sera prise mardi.

+++

3 janvier 2021 : Les Länder sont d'accord : le confinement doit être prolongé

Berlin (dpa) - Une prolongation des restrictions liées au coronavirus au-delà du 10 janvier semble certaine - mais la question de la durée et, surtout, de ce qu'il adviendra des crèches et des écoles reste ouverte. Cet état de fait est apparu lors d'une conférence virtuelle des chefs de chancelleries des Länder, samedi. Mardi, la chancelière allemande Angela Merkel veut décider de la prolongation avec les premiers ministres des Länder. La réunion des chefs de chancelleries des Länder aura servi de préparation.

+++

2 janvier 2021 : Tui s‘attend à un boom du tourisme après le lancement de la vaccination

Hanovre (dpa) - Le plus grand groupe touristique européen, Tui, s'attend cette année à une forte reprise du marché du voyage, qui s'est effondré lors de la crise du coronavirus. "Nous nous attendons à un été déjà largement normal", a déclaré le PDG de Tui, Fritz Joussen, au journal Rheinische Post. Cependant, a-t-il dit, la compagnie "ne proposera que 80 % de voyages aériens proposés dans les années précédant la crise du coronavirus afin d'atteindre un taux de remplissage optimal". Il a déclaré que le groupe proposerait la plupart des vacances aux mêmes prix qu'en 2020 et 2019, mais que les vacanciers dépensaient davantage pour leurs voyages lors de la réservation.

+++

1 janvier 2021 : Angela Merkel : jamais autant d'espoir

Berlin (dpa) - La chancelière allemande Angela Merkel a continué à appeler à la solidarité dans la lutte contre le coronavirus au cours de la nouvelle année, en soulignant l'espoir par des vaccinations progressives. "Ce sera encore à nous tous pendant un certain temps de savoir comment nous allons nous sortir de cette pandémie", a déclaré la politicienne de la CDU dans son discours du Nouvel An, selon un texte diffusé à l'avance. "Les moyens les plus efficaces, outre le vaccin, sont entre nos mains, en suivant les règles, chacun d'entre nous". La chancelière allemande a également fait un commentaire "personnel" sur le fait que ce serait "selon toute vraisemblance" son dernier discours du Nouvel An. Elle ne se représentera pas aux élections fédérales allemandes du 26 septembre 2021. "Je ne pense pas que j'exagère en disant : jamais au cours des 15 dernières années nous n'avons tous trouvé l’année passée si difficile - et jamais nous n'avons attendu la nouvelle année avec autant d'espoir, malgré toutes les inquiétudes et un certain scepticisme", a déclaré Angela Merkel, en se remémorant son mandat.

+++

31 décembre 2020 : Le PDG de Biontech : clarté sur les quantités de production de vaccins à la fin du mois de janvier

Mayence (dpa) - Le PDG de Biontech, Ugur Sahin, suppose que la société aura de la clarté quant aux volumes de production supplémentaires pour le vaccin contre le coronavirus d'ici la fin janvier. "Nous essayons d'obtenir de nouveaux partenaires de coopération qui produisent pour nous. Mais ce n'est pas comme s'il y avait des usines spécialisées inoccupées dans le monde entier qui pourraient produire du jour au lendemain des vaccins de la qualité nécessaire", a déclaré Ugur Sahin, âgé de 55 ans, à Der Spiegel. "D'ici la fin janvier, nous saurons clairement si nous pouvons produire davantage et dans quelle mesure".

+++

30 décembre 2020 : Schäuble : Il ne faut pas que le vaccin passe sous le nez des pauvres

Berlin (dpa) - Le président du Bundestag allemand, Wolfgang Schäuble, a rejeté les accusations selon lesquelles le gouvernement fédéral allemand n'aurait pas obtenu suffisamment de doses de vaccin contre le coronavirus pour l'Allemagne. "Je peux comprendre la critique, mais je pense, cependant, qu'elle est fausse", a déclaré Wolfgang Schäuble au journal Neue Osnabrücker Zeitung. "Nous ne pouvons pas faire de notre impatience la mesure de toutes choses et arracher le vaccin aux habitants des régions les plus pauvres du monde".

+++

29 décembre 2020 : Jens Spahn s'attend à une production allemande de vaccins

Berlin (dpa) - Le ministre fédéral allemand de la santé, Jens Spahn, s'attend à ce que la quantité de vaccins contre le coronavirus disponible en Allemagne augmente considérablement au cours des premiers mois de la nouvelle année. Il a justifié cela par l'approbation de nouveaux vaccins et l'augmentation des capacités de production. Jens Spahn a fait référence dans l’émission du ZDF "Morgenmagazin" à une usine de production de la société pharmaceutique suisse Novartis à Marburg, qui a été rachetée par la société Biontech basée à Mayence. Selon Biontech, certains ajustements sont nécessaires à Marburg avant que la production du vaccin contre le coronavirus puisse également y démarrer. Cela devrait commencer en février, comme l'a dit une porte-parole de la société. La société vise la sortie du premier vaccin produit là-bas pour la fin mars, selon la déclaration. Elle vise à y produire 250 millions de doses de vaccins au cours du premier semestre 2021. La société basée à Mayence vise une production annuelle totale de 750 millions de doses de vaccins.

+++

28 décembre 2020 : des montagnes russes d'émotions et une tendance électorale

Hambourg (dpa) - En se projetant vers la nouvelle année, les Allemands vivent des montagnes russes d'émotions, selon le futurologue hambourgeois Horst Opaschowski. Selon un sondage représentatif, 83 % de la population est dominée à la fois par l'inquiétude face à l'incertitude et par la joie de voir la crise du coronavirus progresser. La moitié des personnes interrogées est pessimiste, l'autre moitié est prudemment optimiste, déclare Horst Opaschowski à propos des résultats de l'enquête, que son institut a menée en novembre en coopération avec l'institut de sondage Ipsos. Les gagnants de la crise sont clairement les politiciens au pouvoir. Après des années à leur tourner le dos, les citoyens leur font à nouveau beaucoup plus confiance, a observé Horst Opaschowski. Pour les élections au Bundestag allemand en septembre, cela signifie de bonnes chances pour les partis au pouvoir.

+++

27 décembre 2020 : Les vaccinations contre le coronavirus commencent à l'échelle nationale

Berlin (dpa) - Les vaccinations contre le coronavirus ont commencé dans tout le pays. À Berlin, une personne âgée de 101 ans vivant dans une maison de retraite a reçu dimanche matin une injection du vaccin des sociétés Biontech et Pfizer. Tout d'abord, les personnes de plus de 80 ans, ainsi que le personnel infirmier et hospitalier particulièrement à risque, doivent être vaccinés. Des équipes mobiles de vaccination seront sur la route à cette fin. La plupart des plus de 400 centres de vaccination ne seront mis en service que dans les prochains jours.

+++

26 décembre 2020 : Le vaccin contre le coronavirus est distribué dans les Länder allemands

Düsseldorf/Munich (dpa) - Les préparations pour le début de la vaccination en Allemagne battent leur plein. Le samedi matin, les premières doses de vaccin sont arrivées dans les différents Länder. En Rhénanie-du-Nord-Westphalie, le Land le plus peuplé, 9750 doses de vaccin ont été initialement livrées et apportées dans un entrepôt central secret. La Bavière a également reçu 9750 doses de vaccin. Dimanche, les premières équipes mobiles de vaccination vont se déplacer pour vacciner principalement dans les maisons de retraite et de soins ainsi que dans les hôpitaux.

+++

25 décembre 2020 : Deux tiers des Allemands veulent se faire vacciner contre le coronavirus 

Berlin (dpa) - Environ deux tiers des Allemands veulent se faire vacciner contre le coronavirus, selon une enquête. Dans l'enquête menée par l'institut de recherche sur l'opinion publique YouGov pour le compte de la Deutsche Presse-Agentur, 32 pour cent des personnes interrogées ont déclaré vouloir se faire vacciner le plus tôt possible. 33 pour cent d‘entre eux ont également décidé de le faire, mais veulent attendre de voir quelles seront les conséquences de la vaccination pour les autres. 19 pour cent se sont prononcés contre la vaccination, 16 pour cent sont encore indécis. Cependant, une nette majorité de 57 pour cent craint également les éventuels effets secondaires de la vaccination. Les vaccinations contre le coronavirus devraient commencer en Allemagne dimanche prochain.

+++

24 décembre 2020 : Le développeur de vaccins veut aussi vaincre d'autres maladies

Mainz (dpa) - Le succès de la production d'un vaccin efficace contre le coronavirus montre le "potentiel révolutionnaire" de la technologie basée sur la molécule messagère ARNm, selon Biontech. Le succès du vaccin contre le coronavirus permet à Biontech d'accélérer ces recherches dans de nombreux domaines, a déclaré Ugur Sahin, PDG de la société. "Notre objectif est également de mettre sur le marché un traitement contre le cancer qui réponde aux besoins médicaux de chaque patient", a déclaré Ugur Sahin.

+++

23 décembre 2020 : Début de la livraison des vaccins

Berlin (dpa) - Après l'approbation de l'UE lundi, les premières livraisons du vaccin de la société Biontech, basée à Mayence, doivent commencer ce mercredi. L'Allemagne recevra la première livraison samedi. Au total, plus de 1,3 million de vaccins doivent être livrés aux Länder et distribués aux équipes de vaccination d'ici la fin de l'année.  Le ministre fédéral allemand de la santé, Jens Spahn, a confirmé que les vaccinations commenceront dimanche. 

+++

22 décembre 2020 : Le vaccin est probablement aussi efficace en cas de mutation

Berlin/Mainz (dpa) - L'Allemagne se prépare au début de la campagne de vaccination contre le coronavirus. Le commencement est prévu pour dimanche. Le ministre de la santé allemand Jens Spahn (CDU) et le PDG de Biontech, Ugur Sahin (photo), ont exprimé leur confiance dans le fait que le vaccin serait également efficace contre la nouvelle mutation du virus découverte en Grande-Bretagne. D'un point de vue scientifique, la probabilité serait élevée, a déclaré Jens Sahin. "Nous avons déjà testé le vaccin contre une vingtaine d'autres variantes du virus avec d'autres mutations. La réponse immunitaire déclenchée par notre vaccin a toujours inactivé toutes les formes du virus".

21 décembre 2020 : L'EMA recommande l'approbation du vaccin

Amsterdam (dpa) - L'Agence européenne des médicaments (EMA) recommande l'approbation du vaccin contre le coronavirus de la société Biontech de Mayence et du géant pharmaceutique américain Pfizer dans l'UE. C'est ce qu'a annoncé l'agence à Amsterdam lundi. L'étape suivante consiste pour la Commission européenne à décider de l'utilisation du vaccin pour tous les Etats membres - ceci est considéré comme une formalité. Ensuite, les vaccinations pourront commencer.

+++

20 décembre 2020 La majorité veut se faire vacciner 

Berlin (dpa) - 35 % de la population allemande veut "définitivement" se faire vacciner, 32 % "probablement". C'est le résultat d'une étude représentative réalisée par l'institut de recherche sur l'opinion publique Kantar. 69 % des Allemands sont "tout à fait" ou "plutôt" d'accord avec l'affirmation selon laquelle les vaccins sont sûrs. La proportion est légèrement inférieure en France (62 %) et aux États-Unis (65 %), et légèrement supérieure en Italie (70 %) et au Royaume-Uni (75 %).

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Highlights and key topics: Want deutschland.de to keep you up-to-date? Then sign up to the deutschland.de newsletter! Available in English, Spanish and German.

+++

Want deutschland.de to keep you up-to-date with current events? Then follow us on Twitter!

+++

19 décembre 2020 La Berlinale change son format en 2021

Berlin (dpa) - La pandémie oblige désormais le festival du film de Berlin à repenser sa programmation : l'année prochaine, la Berlinale n'aura pas lieu en février comme prévu. En lieu et place, une réunion numérique du secteur aura lieu en mars, et des projections de films pour le public sont prévues en juin, tant dans les salles de cinéma qu'en plein air. "En changeant le format du festival en 2021, nous avons l'opportunité de protéger la santé de tous les invités et de soutenir la relance de l'industrie du cinéma", a annoncé la directrice générale Mariette Rissenbeek. Avec Cannes et Venise, la Berlinale est l'un des plus importants festivals de cinéma au monde.

+++

Corona

+++

18 décembre 2020 : Spahn présente son plan de vaccination

Berlin (dpa) - Peu avant la signature du décret sur la vaccination, le ministre fédéral allemand de la santé Jens Spahn (photo) a justifié la priorité qui y est fixée comme ayant le plus d'effet sur ces groupes. Les personnes qui devraient être vaccinées en premier seront divisées en trois groupes, a-t-il déclaré vendredi au ZDF "Morgenmagazin". On commencera par ceux pour qui le vaccin apporterait une santé plus stable et des années de vie supplémentaires. "Nous commençons maintenant avec les plus de 80 ans, les personnes très âgées, celles qui ont besoin de soins et celles qui s'occupent d'elles". Les vaccinations devraient commencer le 27 décembre.

+++

17 décembre 2020 : Schäuble remercie le personnel soignant pour son travail "à la limite de l'endurance"

Berlin (dpa) - Le président du Bundestag allemand, Wolfgang Schäuble, a remercié les nombreuses personnes travaillant dans des maisons de retraite et dans le secteur des soins pour leurs efforts durant la pandémie du coronavirus. Ils apporteraient "également au cours des prochains jours de Noël dans les hôpitaux, les maisons de retraite et les ménages privés une aide vitale", a déclaré le politicien de la CDU au début de la dernière session du Bundestag de cette année. Ce faisant, ils travailleraient  "à la limite physique et psychologique" et seraient exposés à un risque élevé d'infection.

+++

16 décembre 2020 :  Jusqu'à 440 centres de vaccination et de nombreux assistants dans tout le pays

Berlin (dpa) - Halls d'exposition, centres sportifs, hôtels : pour un démarrage rapide des vaccinations contre le coronavirus, des centres régionaux ont été mis en place dans toute l'Allemagne, grâce auxquels les vaccinations pourront commencer et seront regroupées dans un premier temps. Jusqu'à 440 emplacements doivent être utilisés à cette fin. De nombreux médecins et d’autres aides se sont inscrits pour des missions, mais le recrutement est toujours en cours. Les capacités doivent être conçues de telle sorte que plusieurs milliers de vaccinations par jour soient possibles dans chaque Land.

+++

15 décembre 2020 : Décision sur l'approbation du vaccin le 21 décembre

Amsterdam (dpa) - L'Agence européenne des médicaments (EMA) veut présenter son avis sur l'approbation du vaccin contre le coronavirus des sociétés Biontech et Pfizer le 21 décembre - huit jours plus tôt que prévu. Cela a été annoncé par l‘agence européenne à Amsterdam mardi. L'approbation de la Commission européenne est considérée comme certaine. Le vaccin pourrait donc être approuvé pour l'UE avant Noël.

+++

15 décembre 2020 : Ministre de la santé : 60 % des citoyens pourraient être vaccinés d'ici la fin de l'été

Berlin (dpa) - Le ministre allemand de la santé, Jens Spahn, estime que d'ici la fin de l'été 2021, environ 60 % des citoyens allemands pourraient être vaccinés contre le coronavirus. C'est ce qu'a déclaré lundi soir le politicien de la CDU dans l‘émission "heute-journal" du ZDF. Selon les experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), un taux de vaccination de 60 à 70 % de la population est nécessaire pour lutter efficacement contre la pandémie. Jens Spahn a poursuivi : "Notre objectif est d'avoir une approbation avant Noël". En fin de compte, c'est l'Agence européenne des médicaments (EMA) qui devra décider. Le rapport du comité d'experts devrait être disponible le 29 décembre au plus tard.

+++

14 décembre 2020 :  Steinmeier : "La situation est très grave".

Berlin (dpa) - Peu avant le début de la dure période de confinement en Allemagne, le président allemand Frank-Walter Steinmeier a appelé les gens à se soutenir et à garder confiance malgré les restrictions. "Je suis sûr que la responsabilité dont nous faisons preuve maintenant, les contraintes que nous devons supporter maintenant et pour un certain temps encore, ne seront pas vaines", a déclaré Frank-Walter Steinmeier lundi à Berlin. Steinmeier a qualifié la situation de “très grave". Il a ajouté que la situation des infections menaçait de devenir incontrôlable. "Nous ne pouvons pas éviter des mesures drastiques". Mais il a également déclaré : "Je suis certain que la pandémie ne nous privera pas de notre avenir. Nous allons surmonter cette crise".

+++

13 décembre 2020 : Confinement strict en Allemagne à partir de mercredi

Berlin (dpa) - En raison de l'augmentation du nombre de cas d'infection à Corona, l'Allemagne impose un confinement strict verrouillage total à partir de mercredi, et les commerces, à l'exception des magasins de produits de consommation courante, seront fermés du 16 décembre au 10 janvier. D'importantes restrictions de contact seront mises en place dans les écoles et les garderies pendant la même période. Pour les journées du 24 au 26 décembre, les "réunions de 5 personnes plus les enfants jusqu'à 14 ans dans le cercle familial le plus proche" sont autorisées. Pour la veille du Nouvel An et le Jour de l'An (1er janvier), une interdiction des arrivées et des rassemblements sera en vigueur dans tout l'État. La vente de feux d'artifice sera généralement interdite cette année.

+++

12 décembre 2020 : Le Bundestag approuve le budget "Coronavirus“ 2021 avec des dettes élevées

Berlin (dpa) - Le gouvernement fédéral allemand pourrait dépenser près d'un demi-billion d'euros l'année prochaine et s'endetter à nouveau lourdement pour lutter contre la crise du coronavirus. Le Bundestag allemand a adopté le budget pour l'année à venir avec les votes de la coalition au pouvoir. Dans l'ensemble, le ministre des finances allemand Olaf Scholz veut dépenser un peu moins que l'année en cours. Plus d'un tiers des dépenses fédérales devra être financé par de nouveaux emprunts de près de 180 milliards. Des subventions aux entreprises d'environ 39,5 milliards d'euros sont prévues en raison de la crise actuelle.

+++

11 décembre 2020 : Un confinement strict avant Noël ? Décision attendue dimanche

Berlin (dpa) - L'Allemagne se dirige vers un confinement sévère qui pourrait durer jusqu'à trois semaines et commencer avant Noël. Le maire de Berlin, Michael Müller (photo, à gauche), qui est également président de la conférence des premiers ministres des Länder, a déclaré jeudi soir qu'il devenait évident "qu'il y aurait des restrictions considérables à partir du 20 décembre“ et que le commerce de détail serait "considérablement" réduit. Les vacances scolaires auraient alors commencé de toute façon, beaucoup de gens ne se rendraient plus au travail et ce serait plus calme dans les transports en commun. "Entre le 20 décembre et le 10 janvier, nous aurons pratiquement trois semaines de restrictions massives, ce qui va certainement aussi entraîner une baisse des infections", a déclaré Michael Müller dans l'émission de la ZDF "Markus Lanz". Dimanche, la décision pourrait être prise. C'est à ce moment-là qu'aura lieu le prochain sommet du coronavirus avec les 16 premiers ministres des Länder et la chancelière allemande Angela Merkel.

+++

10 décembre 2020 : Des masques FFP-2 gratuits pour 27 millions de citoyens allemands

Berlin (dpa) - Dans la lutte contre une nouvelle propagation du coronavirus, le gouvernement fédéral allemand veut fournir à plus de 27 millions de citoyens allemands des masques bucco-nasaux. Les personnes de plus de 60 ans ou avec des pathologies doivent chacune recevoir 15 masques FFP2, à partir de la mi-décembre. La distribution commencera en décembre afin de réduire le risque d'infection pendant la période de Noël, a déclaré mercredi à Berlin le ministre de la santé allemand Jens Spahn (CDU).

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Edition Deutschland: download the magazine as an e-paper for free in your Language. The topics range from the EU's response to the Corona pandemic to Germany's EU Council Presidency.

+++

9 décembre 2020 : Merkel : Les familles sont particulièrement stressées

Berlin (dpa) - La chancelière allemande Angela Merkel a reconnu les efforts des familles dans le cadre de la pandémie du coronavirus. "Les familles sont particulièrement stressées, confrontées à des défis particuliers en ces temps", a-t-elle déclaré mercredi lors du débat général au Bundestag allemand. Elle a déclaré qu'il fallait garder ce stress à l'esprit. "Tout le monde se doute de ce qui se passe dans les familles maintenant, si vous ne savez pas le matin, si l'enfant a un rhume, s'il peut aller à l'école, ce qui se passe à l'école, ce qui nous attend". Mais le gouvernement a fait beaucoup pour les familles, a déclaré Angela Merkel. Elle a évoqué l'augmentation des allocations familiales à partir de l'année prochaine, l'allégement fiscal pour les parents élevant seuls leurs enfants, la réduction de la taxe de solidarité et l'augmentation des jours de maladie pour les enfants.

+++

8 décembre 2020 : Leopoldina recommande un confinement plus strict

Berlin (dpa) - Au vu du taux toujours élevé de nouvelles infections, l'Académie nationale allemande des sciences Leopoldina appelle à un renforcement drastique des mesures de lutte contre le coronavirus. La fréquentation scolaire obligatoire devrait être supprimée d'ici les vacances de Noël et les contacts "réduits au strict minimum". "Du 24 décembre 2020 jusqu'au 10 janvier 2021 au moins, la vie publique devrait être largement suspendue dans toute l'Allemagne et un confinement strict devrait s'appliquer." À cette fin, tous les magasins, à l'exception de ceux destinés aux besoins quotidiens, devraient être fermés, les vacances de Noël dans les établissements d'enseignement devraient être prolongées et le télétravail devrait être autorisé, si possible. Leopoldina justifie ses exigences par le nombre élevé de décès quotidiens et la charge énorme qui pèse actuellement sur le personnel médical des hôpitaux.

+++

7 décembre 2020 : Demande de mesures plus sévères 

Berlin (dpa) - Les politiciens du gouvernement fédéral et des États fédérés allemands exigent des restrictions plus strictes dans les endroits présentant des taux d'infection au coronavirus très élevés. Une autre réunion des gouvernements fédéral et des États fédérés allemands est également prévue avant Noël. Jusqu'à présent, une nouvelle conférence des premiers ministres des États fédérés est prévue pour le 4 janvier. Le chef du bureau de la chancelière allemande, Helge Braun, a confirmé dimanche soir l'objectif de passer sous la barre des 50 nouvelles infections pour 100 000 habitants par semaine. Helge Braun a déclaré dans l'entretien avec le journal "Bild" qui s‘intitule "Les bonnes questions" qu‘ "au moins dans les foyers, nous devrons prendre des mesures vraiment plus strictes". Si les Etats fédérés allemands étaient prêts à faire quelque chose ensemble contre les foyers, alors le gouvernement fédéra allemand serait immédiatement impliqué, a dit Helge Braun.

+++

6 décembre 2020 : Le Saint Nicolas est également sur la route pendant la période du coronavirus

Ce dimanche, le Saint Nicolas vient traditionnellement remplir les bottes des enfants. En cette période du coronavirus, la population allemande adhère aux traditions de Noël - mais sous une forme inhabituelle en raison des restrictions de contact. À Rettenberg dans l'Oberallgäu, le Saint Nicolas a distribué ses cadeaux dans un drive-in sur un toboggan. A Walsrode il y avait un petit marché de Noël accessible par drive-in (photo), ailleurs le Saint Nicolas a distribué ses cadeaux aux voitures qui s'arrêtaient dans les rues. Dans certaines parties de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, des agriculteurs équipés de centaines de tracteurs avec des décorations de Noël ont apporté un peu de luminosité à la pandémie.

+++

5 décembre 2020 : L'industrie allemande est plus forte pour affronter l’hiver du coronavirus 

Wiesbaden (dpa) - L'industrie allemande entre dans la deuxième vague de la pandémie du coronavirus, renforcée par une augmentation inattendue des commandes. En octobre, les commandes ont dépassé pour la première fois le niveau d'avant-crise, comme l'a annoncé vendredi l'Office fédéral de la statistique à Wiesbaden.

Selon les autorités de Wiesbaden, le nombre de commandes reçues en octobre a augmenté de 2,9 % par rapport au mois précédent. Les analystes avaient prévu une augmentation d'environ la moitié, soit 1,5 % en moyenne. En outre, l'augmentation du mois de septembre a été ultérieurement modifiée de 0,5 à 1,1 %. Par rapport au même mois de l'année dernière, les commandes en octobre ont augmenté de 1,8 %. Dans la grande industrie automobile, les commandes étaient de 6,0 % supérieures au niveau d'avant la crise.

On peut donc espérer que les nouvelles restrictions imposées en Allemagne et dans de nombreux autres pays industrialisés pour freiner la pandémie auront un impact moins grave sur l'économie allemande qu'au printemps.

+++

Le 4 décembre 2020 : Sondage : Mieux vaut un assouplissement à Noël qu‘au Nouvel An

Berlin (dpa) - Selon un sondage, une légère majorité de citoyens allemands pense qu'il est juste d'assouplir les restrictions de contact en raison du coronavirus à Noël. C'est le résultat d'une enquête représentative menée par infratest dimap pour ARD-"Deutschlandtrend" au nom de "Tagesthemen". 53 % des personnes interrogées ont déclaré qu'elles pensaient que l‘assouplissement prévu pour les jours de Noël était plutôt correct. 44 % ont déclaré qu’elles étaient plutôt contre. En revanche, deux tiers des personnes interrogées se sont montrées critiques à l'égard de l'assouplissement des restrictions des contacts pour la veille du Nouvel An : 68 % pensent que c'est plutôt mal, 30 % plutôt bien. Selon l'enquête, la majorité des Allemands continuent d'être d'accord avec les restrictions du gouvernement pour endiguer la pandémie du coronavirus.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Edition Deutschland: download the magazine as an e-paper for free in your Language. The topics range from the EU's response to the Corona pandemic to Germany's EU Council Presidency.

+++

Le 3 décembre 2020 : Confinement partiel prolongé jusqu'au 10 janvier

Berlin (dpa) - La fermeture des restaurants, musées, théâtres et centres de loisirs imposée en raison de la pandémie du coronavirus est prolongée jusqu'au 10 janvier. C'est ce qu'ont décidé la chancelière allemande Angela Merkel (CDU) et les ministres-présidents des Länder lors de leurs consultations de mercredi. Le 4 janvier, le gouvernement fédéral allemand et les États fédérés discuteront ensuite de la marche à suivre.

+++

Le 2 décembre 2020 : Biontech et Pfizer : le Royaume-Uni approuve le vaccin contre le coronavirus 

Londres (dpa) - Selon la société Biontech, basée à Mayence, et son partenaire américain Pfizer, l'autorité britannique de réglementation des médicaments a accordé une approbation d'urgence pour leur vaccin contre le coronavirus BNT162b2. Cela signifie que les Britanniques auront un vaccin plus tôt que l'UE et les États-Unis. Il s'agit également de la première approbation du BNT162b2 mondiale. Les premières livraisons devraient arriver au Royaume-Uni dans quelques jours, ont annoncé les deux entreprises. "La première approbation d'urgence pour un vaccin contre le virus Covid -19 est une étape scientifique révolutionnaire", ont-ils déclaré.

+++

Le 1 décembre 2020 : Biontech et Pfizer demandent l'autorisation de l'UE pour un vaccin contre le coronavirus 

Mayence/New York (dpa) - La société Biontech, basée à Mayence, et le géant pharmaceutique américain Pfizer ont demandé à l'Agence européenne des médicaments (Ema) d'approuver leur vaccin contre le coronavirus dans l'UE. La demande d'autorisation de mise sur le marché conditionnelle a été soumise lundi, ont annoncé Biontech et Pfizer mardi. Une fois que l'Ema aura examiné le vaccin, il pourrait être autorisé pour vacciner la population volontaire européenne avant la fin de 2020. Lundi, la société américaine Moderna avait également soumis une demande correspondante pour son vaccin à l’Ema.

+++

Le 30 novembre 2020 : Le gouvernement fédéral allemand prévoit la création d'une réserve nationale de santé

Berlin (dpa) - En conséquence de la crise du coronavirus, le gouvernement fédéral allemand veut créer une réserve nationale de santé avec du matériel important comme des masques de protection sur 19 sites en Allemagne. Le ministre de la santé allemand Jens Spahn a déclaré : "Cette pandémie nous apprend que nous devons prendre plus de précautions". Jens Spahn a expliqué que la réserve devrait essentiellement se composer d'équipements de protection, de masques de protection, de respirateurs et de médicaments. Les besoins du système de santé et du gouvernement fédéral allemand doivent être mis en réserve de façon permanente pour un mois. Le cabinet du coronavirus discutera de ces plans lundi.

+++

Le 29 novembre 2020 : Le président fédéral encourage : "La pandémie ne nous enlèvera pas notre avenir".

Berlin (dpa) - Le président fédéral allemand Frank-Walter Steinmeier a encouragé la population au début de la saison de l‘Avent. Même si la crise du coronavirus exigera dans un premier temps de nouveaux efforts, l'Allemagne peut être pleine de confiance, a écrit le chef de l'État dans un article publié dans le journal "Bild am Sonntag". Les progrès de la recherche médicale laissent espérer que la pandémie ne dominera pas la vie quotidienne à long terme. "La pandémie ne nous enlèvera pas notre avenir", a-t-il écrit. Cependant, en ce moment, pour des raisons de protection contre l'infection, il faut renoncer à de nombreuses choses qui rendent normalement les jours sombres plus lumineux : "Visiter le marché de Noël, être ensemble avec les proches, les fêtes de Noël dans les associations, chanter ensemble... Le renoncement à tout cela est difficile - même pour moi personnellement ! "

+++

Le 28 novembre 2020 : La moitié des Allemands prêts pour la vaccination

 Selon une enquête, près de la moitié des Allemands veut être vaccinée contre le coronavirus. Dans un sondage pour le compte de l’assurance maladie Barmer, 53 % des personnes interrogées ont déclaré vouloir être vaccinées, selon les journaux du Redaktionsnetzwerk Deutschland. Selon le rapport, plus de 2000 personnes ont été interrogées au total. 15 % des personnes interrogées ont déclaré vouloir "peut-être" être vaccinées, 9 % "plutôt pas" et 13 % "certainement pas". Dix pour cent des personnes interrogées étaient indécises.

+++

Le 26 novembre 2020 : Plus d'un million d'infections au coronavirus depuis le début de la pandémie

Berlin (dpa) - Le nombre total d'infections au coronavirus détectées en Allemagne à ce jour a dépassé un million. Les autorités sanitaires ont signalé 22 806 nouvelles infections au coronavirus à l'Institut Robert Koch (RKI) dans les 24 heures. Ainsi le nombre de cas signalés depuis le début de la pandémie est de 1 006 394, comme l'a annoncé le RKI vendredi matin. Le nombre de décès liés au virus a augmenté de 426 pour atteindre un total de 15 586 vendredi, la plus forte augmentation depuis le début de la pandémie.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Edition Deutschland: download the magazine as an e-paper for free in your Language. The topics range from the EU's response to the Corona pandemic to Germany's EU Council Presidency.

+++

Le 26 novembre 2020 : Un peu de détente en fin d‘année 

Berlin (dpa) - Au milieu du dur hiver du coronavirus, les jours de Noël sont censés apporter un peu de détente : À partir du 23 décembre et jusqu'au 1er janvier au plus tard, dix personnes devraient pouvoir se réunir avec leur famille et leurs amis, sans compter les enfants jusqu'à 14 ans. Mais avant cela, il y aura d'autres restrictions. "Nous devons faire un nouvel effort", a souligné mercredi soir la chancelière allemande Angela Merkel (CDU) après plusieurs heures de consultations avec les premiers ministres des États fédéraux allemands. "La patience, la solidarité et la discipline seront à nouveau mises à l'épreuve".

+++

+++

Le 25 novembre 2020 : Drosten : éviter les contacts sociaux même en cas de symptômes légers

Berlin (dpa) - Pour éviter d'autres cas d‘infections au coronavirus, les experts estiment que les personnes présentant de légers symptômes de rhume devraient rester chez elles même si leur médecin de famille ne voit aucune raison de les tester. Le virologue Christian Drosten l'a demandé dans l'épisode du "Coronavirus Update" publié mardi sur NDR-Info. "Il ne faut pas aller travailler malade ou mal en point, même si le médecin de famille ne souhaite pas effectuer de test maintenant". Par principe, dans la phase actuelle de la pandémie, les personnes ne devraient pas se retrouver dans des situations sociales avec une gorge irritée ou un nez qui coule. Cela est également dû aux recommandations récemment modifiées de l'Institut Robert Koch (RKI), qui, compte tenu des capacités limitées des laboratoires, visent à utiliser des tests en particulier pour les personnes présentant des symptômes clairs tels que la pneumonie ou la perte de l'odorat et du goût.  Selon les recommandations du RKI, les personnes qui ne peuvent pas être testées malgré les symptômes doivent s'isoler chez elles pendant cinq jours et n‘en sortir qu'après 48 heures supplémentaires sans symptômes.

+++

Le 24 novembre 2020 : Confinement partiel probablement jusqu'à peu de temps avant Noël

Berlin (dpa) - La prolongation du confinement partiel en Allemagne jusqu'à peu de temps avant Noël est pratiquement sûre. Les premiers ministres des États allemands ont convenu lundi soir que les mesures, qui sont limitées jusqu'à la fin novembre, seront maintenues à l'échelle nationale jusqu'au 20 décembre. Une décision finale sera prise lors des consultations de la Chancelière allemande Angela Merkel avec les ministres des Etats mercredi. Si le confinement partiel est prolongé, les restaurants et les bars ainsi que les organismes de loisirs et culturels, qui sont fermés depuis le début du mois de novembre, le resteront.

+++

Le 23 novembre 2020 : Les centres villes manquent de clients

Berlin (dpa) - Selon l'association allemande du commerce de détail HDE, le confinement partiel en Allemagne continue de laisser les centres villes largement vides. "Cela menace particulièrement l'existence de nombreuses entreprises pendant la période de Noël, qui est généralement une période très profitable pour les commerçants", a indiqué Stefan Genth, PDG de l'Association allemande du commerce de détail (HDE). Il a demandé que l'État soutienne davantage le commerce de détail.

Selon une récente enquête menée par la HDE auprès de 580 commerçants, le nombre de clients dans les centres villes au cours de la troisième semaine de novembre avait également reculé de 40 % comparé au niveau de l'année précédente. Les ventes avaient été inférieures de près de 33 % par rapport au niveau de l'année précédente. Dans le commerce de l'habillement, la baisse était même de 40 %. "À ce stade, l'avenir de nos centres villes est également en jeu", a déclaré Stefan Genth.

+++

Le 22 novembre 2020 : Les règles spéciales en matière de chômage partiel sont prolongées 

Berlin (dpa) - Le chômage partiel prolongé est également destiné à lutter contre la hausse du chômage dû au coronavirus en Allemagne en 2021. Le Bundestag allemand a prolongé les règles spéciales concernant le chômage partiel jusqu'à la fin de 2021. Les associations professionnelles et les syndicats ont salué ces efforts. Le ministre fédéral allemand du travail Hubertus Heil (SPD) a déclaré que les moyens de chômage partiel avaient permis de garantir des emplois pendant la crise comme peu de pays ont pu le faire dans le monde. "Actuellement, le chômage partiel est notre pont le plus stable dans une vallée économique profonde", a déclaré Hubertus Heil.

+++

Le 21 novembre 2020 : Biontech et Pfizer demandent l’approbation d'urgence du vaccin

New York/Mainz (dpa) - La société Biontech, basée à Mayence, et le groupe pharmaceutique américain Pfizer auraient demandé à la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis l'approbation d'urgence de leur vaccin contre le coronavirus. Pfizer l'a confirmé sur Twitter. Biontech et Pfizer ont été les premiers fabricants occidentaux à publier des résultats d'études prometteurs et ils sont maintenant en voie d'obtenir une approbation d'urgence de la FDA.

+++

Le 20 novembre 2020 : Sondage : les jeunes citoyens de l'UE souffrent particulièrement sur le plan financier

Bruxelles (dpa) - Selon une enquête, la crise du coronavirus entraîne des difficultés financières pour les jeunes de l'UE en particulier. Près de deux tiers (64%) des citoyens de l'UE âgés de 16 à 34 ans sont en difficulté financière, selon un sondage publié vendredi par le Parlement européen. Dans toutes les tranches d'âge, la proportion était de 57 %. Près de deux personnes interrogées sur cinq, tous âges confondus (39 %), ont déclaré que la pandémie du coronavirus avait déjà affecté leurs revenus personnels. Plus d'un quart (27 %) s'attendent à des pertes futures. En Allemagne, les chiffres étaient plus bas (29 et 21 %).

+++

+++

Le 19 novembre 2020 : RKI : les mesures font leur effet

Berlin (dpa) - Selon l'Institut Robert Koch (RKI), la stabilisation des nouvelles infections au coronavirus en Allemagne est liée aux mesures qui ont été prises. La stabilisation des chiffres à un niveau élevé indique qu'il devient lentement évident que les règles strictes font leur effet, a déclaré la responsable du centre de suivi du RKI, Ute Rexroth. La population y adhèrerait et les mesures fonctionneraient. Cependant, le nombre de cas est encore trop élevé malgré le léger assouplissement. Jeudi, les autorités sanitaires ont signalé 22 609 nouvelles infections au coronavirus en 24 heures.

+++

Le 18 novembre 2020 : Le Bundestag  et le Conseil fédéral allemands votent sur la loi de protection contre les infections

Berlin (dpa) - La nouvelle proposition de loi sur la protection contre les infections doit être adoptée par le Bundestag et le Conseil fédéral allemands dans le cadre d'une procédure accélérée ce mercredi. L'objectif principal de l'amendement est d'apporter un soutien juridique aux mesures de lutte contre les pandémies qui ont été prises jusqu'à présent par le gouvernement par décret, créant ainsi une plus grande sécurité juridique. À midi, le Bundestag allemand discutera en deuxième et troisième lecture du projet de loi des factions de la coalition CDU/CSU et SPD, puis le votera. Le Conseil fédéral se prononcera ensuite également sur cette question lors d'une session spéciale à 15 heures. Le président fédéral allemand Frank-Walter Steinmeier rédigera éventuellement le même jour la loi afin qu'elle puisse entrer en vigueur. Les critiques de la politique de L’Etat au sujet du coronavirus affirment que la démocratie pourrait être abolie.

+++

Le 17 novembre 2020 : Merkel : "Ces décisions font partie des plus difficiles de mon mandat". Vous trouverez ici les dernières nouvelles les plus importantes sur la propagation de la maladie respiratoire en Allemagne.

Berlin (dpa) - La chancelière allemande Angela Merkel (CDU) a lancé un appel afin que la population comprenne les restrictions sévères imposées à la vie publique lors de la pandémie du coronavirus. Ces mesures sont une "contrainte démocratique", a-t-elle déclaré au journal "Süddeutsche Zeitung" lors d'une conférence. Les décisions qui allaient être prises font partie des plus difficiles de son mandat. Mais une chose est claire : "Si nous attendons que les lits de soins intensifs soient entièrement occupés, il sera trop tard".

+++

Le 16 novembre 2020 : Merkel : le nombre d’infections se stabilise trop lentement

Berlin (dpa) - La chancelière allemande Angela Merkel (CDU) a justifié la demande du gouvernement fédéral au sujet de nouvelles restrictions drastiques des contacts avec un nombre toujours élevé de nouvelles infections au coronavirus. Angela Merkel a déclaré que les restrictions en vigueur depuis le début du mois de novembre avaient stabilisé la situation. Cependant, cela ne suffirait pas. "Les chiffres se stabilisent quelque peu. Mais trop lentement", a déclaré la chancelière. Angela Merkel veut discuter de nouvelles restrictions avec les premiers ministres des Länder cet après-midi. Le gouvernement fédéral propose entre autres que moins de personnes issues de différents ménages soient autorisées à se rencontrer. Les fêtes privées devraient être complètement supprimées jusqu'à Noël.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Edition Deutschland: download the magazine as an e-paper for free in your Language. The topics range from the EU's response to the Corona pandemic to Germany's EU Council Presidency.

+++

Le 15 novembre 2020  : Merkel prépare les citoyens à des mois difficiles

Berlin (dpa) - La Chancelière allemande Angela Merkel a préparé les Allemands à des mois difficiles en raison de la crise du coronavirus, avant de faire le point sur le confinement partiel lundi. "L'hiver qui nous attend exigera encore beaucoup de nous tous", a déclaré Angela Merkel dans son podcast vidéo.

"Le virus continuera à déterminer nos vies pendant un certain temps encore. Cela signifie également que nous ne pouvons pas nous rencontrer en personne de manière insouciante", a déclaré Angela Merkel. Le porte-parole du gouvernement, Steffen Seibert, a déjà souligné vendredi que le gouvernement ne voyait pas encore de possibilités de relâchement. Les centres de loisirs et les restaurants sont actuellement fermés, les hôtels ne sont pas autorisés à héberger des touristes.

Dimanche, 16 947 nouvelles infections au coronavirus ont été enregistrées en Allemagne en un jour. Le week-end, les chiffres sont toujours un peu plus bas, parce que moins de tests sont effectués et que toutes les autorités sanitaires ne transmettent pas les chiffres à l'Institut Robert Koch. 

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Edition Deutschland: download the magazine as an e-paper for free in your Language. The topics range from the EU's response to the Corona pandemic to Germany's EU Council Presidency.

+++

Le 14 novembre 2020 : Le gouvernement aide les travailleurs indépendants 

Berlin (dpa/ard) - Le gouvernement allemand prévoit une aide supplémentaire pour les travailleurs indépendants dans le cadre de la crise du coronavirus. Selon ce plan, les travailleurs indépendants du secteur culturel, entre autres, devront recevoir une subvention unique pouvant atteindre 5000 euros pour ce mois de décembre et les six premiers mois de 2021. Cela leur rapportera 25 % du chiffre d'affaires comparable à celui de 2019, si leur activité a diminué de plus de la moitié en raison de la pandémie du coronavirus. Le ministère des finances estime le coût total de l'aide à plus de 20 milliards d'euros.

Le 13 novembre 2020 : L'aéroport de Francfort devient une plaque tournante pour les vaccins

Francfort/Main (dpa) - Les préparatifs pour la distribution du vaccin contre le coronavirus à l'aéroport de Francfort battent leur plein. "Nous nous préparons à l'importation et également à l'exportation", déclare le directeur de l'aéroport, Max Philipp Conrady. Le vaccin contre le coronavirus ne serait pas un grand défi en terme de quantité, mais c‘est une cargaison sensible à la température, qui exige beaucoup d'efforts et de soins. Le vaccin de la société Biontech, basée à Mayence, par exemple, doit être stocké en permanence à une température de moins 80 degrés. Les experts en logistique appellent cela "Very deep frozen". La division cargo de Lufthansa a mis en place un groupe de travail pour coordonner les activités avec les transitaires, les fabricants de produits pharmaceutiques, les autres partenaires et les autorités. La compagnie aérienne allemande s'était déjà spécialisée plus tôt dans le marché lucratif pharmaceutique et avait établi le plus grand centre de transbordement pharmaceutique d'Europe à sa plaque tournante.

+++

Le 12 novembre 2020 : La Lufthansa lance un essai de tests rapides pour détecter le coronavirus 

Munich (dpa) - La Lufthansa a commencé l'essai annoncé de tests rapides servant à détecter le coronavirus pour tous les passagers de la ligne aérienne Munich-Hambourg. Tous les passagers devaient être testés avant que le premier avion de la journée ne décolle de l'aéroport de Munich pour Hambourg le jeudi matin à 9h10. Les tests rapides  ne détectent pas le virus Covid-19 en tant que tel, mais les protéines qui lui sont associées. Le mode de fonctionnement est similaire à un test de grossesse ; les résultats devraient être disponibles après 30 à 60 minutes. Cependant, les tests sont moins précis que les tests PCR habituels. La compagnie aérienne, qui a subi de lourdes pertes, espère pouvoir proposer à nouveau davantage de liaisons aériennes, notamment à destination d‘outre-mer.

+++

11.11.2020 : Jens Spahn voit des "signes de changement“

Berlin (dpa) - Le ministre fédéral allemand de la santé, Jens Spahn, voit des signes d'un changement positif au sujet des infections au coronavirus en Allemagne. Dans une interview à la télévision, Jens Spahn a déclaré que la dynamique de l'infection avait "considérablement diminué" au cours des derniers jours. "Elle continue à augmenter, mais moins fortement. C'est déjà encourageant, mais pas encore suffisant". Cependant, il est encore trop tôt pour parler de "revirement de tendance". Selon les dernières données de l'Institut Robert Koch (RKI), mercredi, 18 487 nouvelles infections au coronavirus avaient été signalées dans tout le pays en 24 heures.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Edition Deutschland: download the magazine as an e-paper for free in your Language. The topics range from the EU's response to the Corona pandemic to Germany's EU Council Presidency.

+++

 

Le 10 novembre 2020 : Commission européenne : Le contrat pour le vaccin de Biontech est prêt

Bruxelles (dpa) - La Commission européenne a achevé les négociations concernant un contrat de fourniture du vaccin prometteur des sociétés pharmaceutiques Biontech et Pfizer. "Les négociations avec l'industrie pharmaceutique ont été conclues", ont confirmé les milieux de la Commission à l'agence de presse allemande DPA à Bruxelles mardi. "Le contrat est prêt".

+++

Le 10 novembre 2020 : Le fabricant allemand de vaccins promet une protection de 90 %

Mayence (dpa) - Le fabricant allemand de vaccins Biontech est la première entreprise occidentale à présenter des résultats intermédiaires d'une grande étude. Selon ces résultats, le vaccin assurerait une protection de plus de 90 % contre la maladie du Covid-19, et aucun effet secondaire grave n’aurait été enregistré. Biontech et son partenaire américain Pfizer prévoient de demander l'approbation auprès de la Food and Drug Administration (FDA) américaine à partir de la semaine prochaine.

+++

Le 9 novembre 2020 : Vaccination d'abord pour les personnes âgées, les malades et le personnel clé

Berlin (dpa) - Après l'approbation d'un vaccin contre le coronavirus, les personnes âgées, les personnes avec des pathologies et les employés des hôpitaux et des maisons de retraite devront d'abord être vaccinés contre le virus en Allemagne. De même, les personnes occupant des postes clés dans la société et pour l'ordre public devront t être vaccinées en premier, c'est-à-dire les employés des autorités sanitaires, les policiers, les pompiers, les enseignants et les éducateurs, comme l'a annoncé lundi à Berlin la présidente du conseil d'éthique allemand, Alena Buyx. Cependant, les recommandations en cours ne représentent pas encore une décision, comme l'a expliqué le président de la Commission permanente de vaccination, Thomas Mertens. "Les priorités doivent être fixées par ceux qui occupent des postes à responsabilité en politique". Alena Buyx est convaincue qu'un vaccin sera disponible très bientôt.

+++

Le 8 novembre 2020 : Nouvelles règles de quarantaine pour les revenants 

De nouvelles règles de quarantaine entreront en vigueur ce week-end pour les revenants des zones à risque à l'étranger. Ils ne devront alors s'isoler que pendant 10 au lieu de 14 jours jusqu’à présent. Cependant, ils peuvent également être "libérés" après cinq jours en faisant un test. Jusqu'à l'obtention d'un résultat de test négatif, les revenants devront rester chez eux. En fin de compte, cela devrait représenter environ une semaine, car un test peut prendre 48 heures, voire plus.

+++

Le 7 novembre 2020 : Des patients français transférés en Allemagne

Thionville/Saarbrücken (dpa) - Une fois de plus, des patients atteints de Covid-19 ont été transférés de la région frontalière française du Grand Est vers l'Allemagne. Selon l'hôpital régional de Metz-Thionville, les patients dans un état critique ont été transférés à Sarrebruck et à Völklingen en Sarre avant le week-end. L'hôpital voulait éviter une utilisation complète des services de soins intensifs. Le député français Christophe Arend a écrit sur Twitter qu’au total huit patients avaient été transférés.

+++

Le 6 novembre 2020 : Nouveau record, mais renversement de tendance en vue

Berlin (dpa) - Le nombre de nouvelles infections signalées en un jour a atteint un nouveau record de 21 506, selon l'Institut Robert Koch (RKI). Toutefois, les données du RKI montrent également qu'un renversement de tendance pourrait être imminent. Selon le rapport du RKI de jeudi soir, le chiffre de reproduction (valeur R) en Allemagne était de 0,79 (jour précédent : 0,81). Cela signifie que dix personnes infectées contaminent en moyenne environ huit personnes supplémentaires. Si la valeur est inférieure à 1 pendant une période prolongée, la situation s‘appaisera. La valeur R reflète l'évolution de l'infection environ une semaine et demie auparavant. Afin de se mettre dans une situation contrôlable, le nombre de reproduction doit être clairement inférieur à 1 pendant une période plus longue, à 0,7 ou même moins.

+++

Le 5 novembre 2020 : Retard dans les laboratoires du coronavirus 

Berlin (dpa) - Les laboratoires du coronavirus ont des problèmes avec le grand nombre de tests effectués en Allemagne. Selon l'Institut Robert Koch (RKI), 69 laboratoires ont fait état d'un retard de 98 931 échantillons à traiter au cours de la semaine calendrier jusqu'au 1er novembre. Deux semaines plus tôt, il y avait eu 20 799 échantillons. Selon le RKI, de plus en plus de laboratoires rapportent qu‘ils sont à la limite de leur capacité.  Actuellement, 1,6 million de tests sont effectués chaque semaine. Jeudi, le nombre de nouvelles infections au coronavirus enregistrées a atteint un nouveau record avec 19 990 cas.

+++

Le 4 novembre 2020 : Un plan de sauvetage pour les aéroports ?

Berlin (dpa) - Face à la situation tendue des aéroports dans la crise du coronavirus, le ministre fédéral allemand des transports Andreas Scheuer vise un plan de sauvetage de plusieurs milliards. Andreas Scheuer a déclaré mardi que la somme en question était d'environ un milliard d'euros. Les structures doivent être maintenues. Quelques jours avant un "sommet sur le trafic aérien" qui aura lieu vendredi, Andreas Scheuer a parlé des chiffres dramatiques dans les aéroports. L'association des aéroports ADV voit les aéroports dans une "lutte pour la survie". Sur les sites des aéroports, un quart des plus de 180 000 emplois est menacé.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Edition Deutschland: download the magazine as an e-paper for free in your Language. The topics range from the EU's response to the Corona pandemic to Germany's EU Council Presidency.

+++

Corona

+++

Le 3 novembre 2020 : Merkel espère que "le décembre sera supportable"

Berlin (dpa) - Le premier jour du confinement partiel en raison du coronavirus , la chancelière Angela Merkel a exhorté la population allemande à suivre les nouvelles règles. "La réussite de ce grand effort commun ne dépend pas seulement des règles, mais surtout du respect de ces règles", a déclaré Angela Merkel lundi à Berlin lors de la conférence de presse fédérale. "Il appartient à chacun d'entre nous de faire de ce mois de novembre notre succès commun, un tournant vers la traçabilité de la pandémie". Si l‘on parvient à ralentir la propagation du virus en novembre, "alors nous créerons les conditions d'un mois de décembre supportable, bien sûr toujours selon les règles du coronavirus, mais avec de nouveau plus de liberté".

+++

Le 2 novembre 2020 : Quatre semaines de confinement partiel dès maintenant 

Berlin (dpa) - Depuis lundi, un confinement partiel - initialement limité à quatre semaines - est en vigueur dans toute l'Allemagne. À l'échelle nationale, les restaurateurs, les établissements culturels et de loisirs sont obligés de fermer. Des règles plus strictes s'appliquent également aux rencontres personnelles : Dans la plupart des États fédéraux, seuls deux ménages sont autorisés à se réunir - dans certains cas, cela s'applique même aux réunions privées. Les restrictions de contact visent à éviter que les autorités sanitaires et l'ensemble du système de santé du pays ne soient surchargés, en particulier les unités de soins intensifs. Contrairement au printemps, cette fois-ci, les crèches et les écoles ainsi que les magasins en général resteront ouverts.

+++

Le 1er novembre 2020 : 5000 soldats dans le cadre de la lutte contre le coronavirus 

Freital (dpa) - Les forces armées allemandes ont maintenant environ déployé 5 000 soldats pour soutenir les états et les municipalités dans la pandémie du coronavirus. Au cours des deux dernières semaines, la demande a augmenté rapidement, a déclaré le lieutenant général Martin Schelleis, qui est en charge des opérations de secours. Les forces armées sont donc préparées à d'autres tâches. "Nous avons un contingent de 15 000 soldats en réserve depuis le printemps", a déclaré Martin Schelleis. "Nous sommes prêts à répondre à d'autres demandes", a déclaré le général.

+++

Le 31 octobre 2020 : Bientôt les premiers résultats concernant le vaccin contre le coronavirus seront disponibles 

 Mayence (dpa) - Selon ses propres déclarations, la société pharmaceutique Biontech, basée à Mayence, attend les premiers résultats significatifs des tests d'efficacité en cours concernant le vaccin contre le coronavirus dans les prochains jours. "Cela ne va plus durer longtemps avant que nous ayons le premier "readout", où nous verrons si le vaccin est capable de protéger", a déclaré le PDG de Biontech, Ugur Sahin, dans une interview.

"D'ici la mi-novembre, nous aurons non seulement des données d'activité, mais aussi des données de tolérance", a-t-il déclaré. Si ces données sont positives, le dossier sera soumis à la FDA américaine jusqu’à la mi-novembre. En outre, Biontech est déjà engagée dans un processus continu avec l'Agence européenne des médicaments (EMA). "Cela signifie que chaque fois que nous avons de nouvelles données, nous les soumettons à l'agence afin qu'elles puissent être examinées en temps réel".

Ces autorités pourraient alors décider d'une autorisation de mise sur le marché en urgence sur la base de ces résultats. "Nous avons déjà commencé à fabriquer des vaccins. Il est stocké dans nos installations, il est soumis à un contrôle de qualité et il n'est pas encore approuvé". Cette approbation ne serait accordée qu‘en cas  d’autorisation. "En principe, ces mesures pourraient être prises avant la fin de l‘année."

 +++

Le 30 octobre 2020 :  Les Européens misent sur des tests et avertissements - et de nouveaux confinements

Bruxelles (dpa) - Tester, mettre en garde, vacciner : les États de l'UE veulent coopérer plus étroitement pour briser la deuxième vague du coronavirus. La chancelière allemande Angela Merkel et ses collègues de l'UE en ont convenu lors d'une visioconférence. À court terme, cependant, de plus en plus de pays se sentent obligés de mettre un frein aux contacts quotidiens. "Nous sommes tous dans la même situation", a déclaré le président du Conseil de l'UE, Charles Michel, tardivement dans la soirée de jeudi après la visioconférence des 27 chefs d'État et de gouvernement de l'UE. Au cours de cette réunion de trois heures, les chefs d'État et de gouvernement ont concrètement convenu de faire avancer les stratégies communes de test et de vaccination et d'harmoniser les différentes applications d'alerte au coronavirus pour les téléphones portables.

+++

Le 29 octobre 2020 : Angela Merkel justifie le confinement partiel à cause du coronavirus 

Berlin (dpa) - La chancelière allemande Angela Merkel a défendu le renforcement des mesures en raison du coronavirus devant le Bundestag. "Les mesures que nous prenons maintenant sont appropriées, nécessaires et proportionnées. Si nous (...) attendions plutôt que les unités de soins intensifs soient pleines, il serait alors trop tard". Ces dernières semaines, le nombre de nouvelles infections est "monté en flèche", a-t-elle déclaré. De nombreuses autorités sanitaires ont atteint leur limite. "Nous sommes dans une situation dramatique au début de la saison froide. Elle nous concerne tous. Sans exception". Angela Merkel a appelé les citoyens à faire preuve de plus de prudence et de solidarité dans la crise du coronavirus.

Mercredi, le gouvernement fédéral et les Länder se sont mis d'accord sur de nouvelles restrictions de contact et ont décidé que les restaurants fermeraient à nouveau et que les hôtels ne seraient plus autorisés à accueillir des touristes.

+++

+++

Le 28 octobre 2020 : Les citoyens seront confrontés à des restrictions massives

Berlin (dpa) - Le gouvernement fédéral allemand veut contrôler l'augmentation massive du nombre d'infections au coronavirus par des restrictions de contact drastiques. Dans tout le pays, les centres de loisirs et les restaurants devront être fermés, les spectacles de divertissement interdits, les contacts en public et les fêtes dans des lieux publics et dans les appartements devront être limités. Ce sont les résultats d'une proposition de résolution du gouvernement fédéral pour la visioconférence  de la Chancelière Angela Merkel (CDU) avec les Premiers ministres des Länder ce mercredi. Les mesures devront prendre effet dans toute l'Allemagne à partir du 2 novembre et resteront en vigueur jusqu'à la fin du mois.

+++

Le 27 octobre 2020 : Nuremberg annule le marché de Noël

Nuremberg (dpa) - Le célèbre marché de Noël de Nuremberg est annulé cette année en raison de la pandémie du coronavirus. Cela a été annoncé par la ville de Nuremberg à cause du nombre croissant des infections au coronavirus. Dans d'autres villes comme Düsseldorf, Cologne, Erfurt, Freiburg ou Francfort, de nombreux marchés ont déjà été annulés. Parmi ceux-ci, figure aussi le célèbre marché de Noël berlinois „Weihnachtszauber“ (magie de Noël) au Gendarmenmarkt.

+++

Le 26 octobre 2020 : Steinmeier contre  un „nationalisme vaccinal“

Berlin (dpa) - Le président fédéral allemand Frank-Walter Steinmeier a appelé la communauté internationale à coopérer dans la lutte contre le coronavirus et en particulier au sujet des vaccins. „Si, après la pandémie, nous ne voulons pas vivre dans un monde où le principe du "chaque individu contre les autres, et chacun pour soi" prendra encore plus d‘espace,  nous aurons alors besoin du raisonnement éclairé de nos sociétés et de nos gouvernements", a-t-il déclaré dans un discours vidéo à l’occasion de l'ouverture de la conférence sur la santé "Sommet mondial de la santé". Il a déclaré que la pandémie doit être surmontée dans un esprit de coopération, et non dans un esprit de "nationalisme vaccinal". Le "Sommet mondial de la santé" de plusieurs jours, avec des conférences et des panels de discussion, devait initialement se tenir à Berlin avec environ 2000 participants. En raison de la pandémie, cet événement a également été transformé en une conférence  en ligne. Les participants discutent maintenant entre eux par vidéo.

+++

Le 25 octobre 2020 : La société des hôpitaux pense que les cliniques sont bien équipées

Berlin (dpa) - Selon la société allemande des hôpitaux , les hôpitaux allemands sont préparés à accueillir un nombre croissant de patients atteints de Covid-19. "Les hôpitaux sont très alarmés sans être agités", a déclaré le directeur général de la société allemande des hôpitaux, Georg Baum, au journal "Mannheimer Morgen". Actuellement, il y a plus de 8000 lits de soins intensifs libres. En outre, pas tous les patients qui se présentent à l'hôpital avec une infection au coronavirus ont besoin d'un traitement médical intensif. "Les capacités seront disponibles pendant longtemps avant que cela ne devienne alarmant".

+++

Le 24 octobre 2020 : Les premiers patients des Pays-Bas ont été transférés en Allemagne 

Rotterdam (dpa) - Pour la première fois depuis la deuxième vague de la pandémie du coronavirus,  des patients des Pays-Bas ont été transférés dans des hôpitaux allemands. Ces transferts  ont pour but de réduire la pression sur les unités de soins intensifs aux Pays-Bas. Presque un lit sur deux dans les unités de soins intensifs est déjà occupé par un patient souffrant du Covid-19. Les Pays-Bas sont l'un des pays européens les plus touchés par la deuxième vague de la pandémie. La Rhénanie-du-Nord-Westphalie et la Basse-Saxe avaient proposé de prendre en charge des patients des Pays-Bas.

+++

Le 23 octobre 2020 : Montgomery met en garde contre une marque critique

Berlin (dpa) - Suite à la récente augmentation des nouvelles infections au coronavirus en Allemagne, le président allemand de l'Association médicale mondiale, Frank Ulrich Montgomery, a mis en garde contre un seuil critique. Avec 20 000 nouvelles infections par jour, la situation échappera à tout contrôle. "Il ne serait alors plus possible pour les autorités sanitaires de suivre et d'interrompre les chaînes d'infection", a-t-il déclaré au journal "Rheinische Post" (vendredi). "Nous serons alors menacés par un second confinement, car le virus ne pourra plus être freiné d‘une autre manière." Récemment, plus de 11 000 nouvelles infections au coronavirus ont été détectées pour la première fois en Allemagne en l'espace d'un jour.

+++

Le 22 octobre 2020 : Le ministre de la santé Jens Spahn a contracté le coronavirus 

Berlin (dpa) - En tant que premier membre du gouvernement allemand, le ministre fédéral de la santé Jens Spahn a contracté le coronavirus. Jusqu'à présent, il ne présente que des symptômes bénins et se trouve en quarantaine domestique. Toutefois, le cabinet dans son ensemble ne doit pas être mis en quarantaine. En raison des mesures d'hygiène strictes lors des réunions du cabinet, il est peu probable que d'autres membres du gouvernement aient été contaminés par Jens Spahn, a déclaré le gouvernement fédéral.  La ministre de la famille Franziska Giffey a déjà été testée négativement dans le cadre d’un test rapide. Jens Spahn a exprimé sa gratitude sur Twitter pour les "nombreux messages de bon rétablissement".

Le nombre de nouvelles infections au coronavirus en un jour a dépassé pour la première fois la barre des 10 000 mercredi, avec 11 287 cas.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Edition Deutschland: download the magazine as an e-paper for free in your Language. The topics range from the EU's response to the Corona pandemic to Germany's EU Council Presidency.

+++

Le 21 octobre 2020 : Des soldats pour d’éventuelles missions internationales contre le Covid-19

Bruxelles (dpa) - Des soldats allemands pourraient être envoyés en mission de crise dans d'autres pays de l'OTAN et pays partenaires lors de la deuxième vague de la pandémie du coronavirus. Comme l'a confirmé un porte-parole du ministère de la Défense, le gouvernement allemand a promis à l'OTAN de soutenir son plan d'urgence "Hand Allied". Selon ce plan, du personnel médical, des pionniers et experts des forces militaires seraient mis à disposition pour des missions étrangères servant à contrer les menaces nucléaires, biologiques ou chimiques. Le plan d'urgence devrait être activé, par exemple, s'il existe une menace d'effondrement du système médical dans les pays de l'alliance ou les pays partenaires de l'OTAN en raison de taux d'infection très élevés et que l'État concerné demande de l‘aide.

+++

Le 20 octobre 2020 : Les experts mettent en garde contre le concept d'immunité collective

Heidelberg (dpa) - Le célèbre virologue berlinois Christian Drosten et d'autres collègues s'opposent à une stratégie concernant le coronavirus avec pour objectif l'immunité collective. "Nous constatons avec inquiétude qu'une fois de plus, des voix s'élèvent en faveur d'une stratégie de lutte contre la pandémie en infestant naturellement de grandes parties de la population dans le but de renforcer l'immunité collective", indiquent-ils dans une déclaration de la Société allemande de virologie (GfV). Une infestation non contrôlée entraînerait une augmentation du nombre de décès. "L'étude a également montré que le risque d’une progression grave de la maladie de Covid -19 est accru dans les cas suivants : l‘ obésité, le diabète, le cancer, une insuffisance rénale, des maladies pulmonaires chroniques, des maladies du foie, un AVC, après des transplantations et pendant une grossesse.“ L‘aspiration à une immunité collective serait contraire à l‘éthique, mais aussi très risquée sur le plan médical, social et donc économique.

+++

Le 19 octobre 2020 : La gestion de la crise est bien évaluée

Berlin (dpa) - Selon un sondage, plus de deux tiers des Allemands sont généralement satisfaits de la gestion de la crise du coronavirus par le gouvernement allemand. Dans un sondage réalisé par l'institut de recherche sur l'opinion publique Kantar pour le compte de "Bild am Sonntag", 68 % des personnes interrogées ont jugé la gestion "plutôt bonne". Pour 27 %, elle est "plutôt mauvaise". 4 % ont répondu par "je ne sais pas". Quant à l‘extension de l'obligation de porter des masques dans tous les lieux publics dans les zones à risque où il n'est pas possible de garder une distance constante, 89% des personnes interrogées pensent que c'est une bonne chose, 10% une mauvaise chose et 1% ont répondu "je ne sais pas". La mesure limitant les fêtes privées à dix personnes venant d'un maximum de deux ménages différents, qui s'applique dans les zones à risque, est considérée comme positive par 74 % et fausse par 22 %. 4 % ont répondu "je ne sais pas". 70% étaient favorables au couvre-feu dans les restaurants et une interdiction générale de la vente d'alcool après 23 heures dans les zones à haut risque. 27 % rejettent ces mesures, 3 % répondent "je ne sais pas".

+++

+++

Le 18 octobre 2020 : Le vaccin est déjà en cours de production

La société pharmaceutique Biontech, basée à Mayence, a annoncé une avancée importante. Le vaccin appelé "BNT162b2" fonctionne très bien. Même la production de masse a déjà commencé. Ceci a été rapporté par theeuropean.de. L'entreprise a maintenant fait la demande du processus final d'approbation et serait sur le point de "mettre fin à cette pandémie".

+++

Le 17 octobre 2020 : admission de patients en provenance de l'UE

Berlin (dpa) - Face à la forte augmentation du nombre d'infections au coronavirus, certains États fédéraux allemands ont fait savoir qu'ils étaient prêts à accepter à nouveau des patients de pays voisins de l'UE pour des soins intensifs. Selon un porte-parole du ministère des affaires étrangères allemand, il y a déjà, à sa connaissance, des entretiens préparatoires entre la Rhénanie-du-Nord-Westphalie et les Pays-Bas et entre la Bavière et la République tchèque. Au niveau européen, des progrès ont également été réalisés dans la coordination de ces transferts transfrontaliers de patients en soins intensifs en raison du coronavirus. L'UE met 220 millions d'euros à disposition pour le transport transfrontalier de patients, de matériel et de personnel, a déclaré le porte-parole.

Entre-temps, l'Institut Robert Koch a établi le troisième record allemand consécutif : 7 830 nouvelles infections au coronavirus ont été enregistrées en l’espace de 24 heures.

+++

Le 16 octobre : „Il n'est plus minuit moins 2 mais minuit pile"

Berlin (dpa) - Le chef du département d'immunologie systémique du Centre Helmholtz pour la recherche sur les infections à Braunschweig a mis en garde contre la perte de contrôle des infections. „Il n'est plus minuit moins 2 mais minuit pile", a déclaré Michael Meyer-Hermann. L'Allemagne est au seuil d'une croissance exponentielle, a-t-il déclaré. Michael Meyer-Hermann travaille avec des modèles mathématiques pour prédire le cours de l'épidémie de COVID-19. Il conseille le gouvernement allemande et lui recommande de conserver l'obligation de porter des masques ; les amendes en cas de non-respect sont également très importantes. En même temps, il a mis en garde contre les discussions concernant l‘autorisation de grands événements et le raccourcissement de la période de quarantaine dans la situation actuelle. 

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Edition Deutschland: download the magazine as an e-paper for free in your Language. The topics range from the EU's response to the Corona pandemic to Germany's EU Council Presidency.

+++

Le 15 octobre : Des règles plus strictes pour les foyers de coronavirus 

Berlin (dpa) - Par crainte d'une propagation incontrôlable de la pandémie du coronavirus avec des conséquences imprévisibles pour les citoyens et l'économie, le gouvernement fédéral allemand et les Länder renforcent les mesures de lutte dans les foyers de coronavirus. La chancelière Angela Merkel (CDU) et les premiers ministres des États fédérés allemands se sont mis d'accord mercredi sur des règles uniformes pour les villes et les régions ayant un taux d'infection élevé. Plus précisément, la chancelière et les ministres-présidents se sont mis d'accord sur ce point :

Masques obligatoires : dans les villes et les régions où les infections au coronavirus augmentent rapidement, l‘obligation de porter le masque doit être étendue. Elle doit s'appliquer à partir de 35 nouvelles infections pour 100 000 habitants en sept jours, également dans les endroits où les gens se rapprochent ou restent plus longtemps ensemble.

Fêtes privées : dans les régions où le nombre d‘infections augmente rapidement, les fêtes privées seront à l'avenir généralement limitées à un maximum de dix participants et deux ménages. La limite s'appliquera s'il y a plus de 50 nouvelles infections pour 100 000 habitants en l‘espace de sept jours.

Limitation des contacts : Si les nouvelles infections dépassent 50, à l'avenir, seules dix personnes au maximum seront autorisées à se réunir dans les lieux publics. Si les nouvelles mesures ne mettent pas un terme à l'augmentation des infections, le nombre de contacts sera réduit à cinq personnes ou aux membres de deux ménages au maximum.

Couvre-feu : En outre, en cas de 50 nouvelles infections pour 100 000 habitants en sept jours, un couvre-feu sera imposé à 23 heures pour la restauration. Les bars et les clubs devront être fermés.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Edition Deutschland: download the magazine as an e-paper for free. The topics range from the EU's response to the Corona pandemic to Germany's EU Council Presidency.

+++

Le 14 octobre : Plus de 5000 nouvelles infections au coronavirus enregistrées la première fois depuis avril

Berlin (dpa) - Selon l'Institut Robert Koch (RKI), les autorités sanitaires allemandes ont signalé plus de 5000 nouvelles infections au coronavirus en un jour pour la première fois depuis la mi-avril. Selon le RKI, le nombre total était de 5132. Le nombre s‘élevait encore à 2828 nouvelles infections mercredi. La valeur maximale précédente de 6294 a été atteinte le 28 mars, mais à cette époque, les tests effectués ont été nettement moins nombreux et de nombreuses infections sont passées inaperçues. Le nombre de patients en soins intensifs est passé à environ 620 patients, contre 450 la semaine précédente.

+++

Le 13 octobre : Mise en garde contre l'immunité de groupe au moyen d’infections 

Genève (dpa) - L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde contre le recours à l'immunité de groupe au moyen d‘ infection massive pour combattre la pandémie du coronavirus. "Jamais dans l'histoire de la santé publique, l'immunité de groupe n'a été utilisée comme stratégie contre une épidémie, et encore moins contre une pandémie", a déclaré le chef de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. Une telle approche serait problématique d'un point de vue éthique et scientifique. L'immunité de groupe - le seuil à partir duquel un virus ne peut plus se propager dans une population - doit être obtenue par la vaccination et non par l'infection, comme c'est le cas pour la rougeole et la polio. En attendant, le ministre fédéral de la santé allemand Jens Spahn est optimiste quant à l'obtention d'une immunité de groupe par la vaccination.  "Nous sommes très, très confiants que nous atteindrons volontairement l'objectif d'un taux de vaccination suffisamment élevé".

+++

Le 12 octobre : "Le coronavirus accélère le changement"

Düsseldorf (dpa) - La pandémie du coronavirus est en train de modifier le secteur du commerce de détail allemand comme aucune autre crise de ces dernières décennies. Le commerce sur Internet est en plein essor, par contre de nombreuses zones piétonnes et centres commerciaux sont beaucoup plus vides qu'il y a un an. Alors que les magasins alimentaires et les magasins de bricolage affichent des ventes record, les clients des magasins de mode restent absents. Les chiffres ont évolué comme suit : Au troisième trimestre, les ventes du commerce électronique en Allemagne ont augmenté de 13,3 % par rapport à l'année précédente, pour atteindre 19,3 milliards d'euros. Pour Joachim Stumpf, directeur général de la société de conseil en commerce BBE, il est donc clair que "le coronavirus est un grand accélérateur du changement structurel dans le commerce de détail.

+++

Le 11 octobre : De plus en plus de villes allemandes deviennent des foyers de coronavirus 

Berlin (dpa) - Dans les grandes villes allemandes, le nombre d’infections au coronavirus augmente rapidement, et de plus en plus de zones métropolitaines dépassent désormais le seuil. Au cours du week-end, Cologne et Stuttgart ont signalé que le niveau d'alerte important de 50 nouvelles infections pour 100 000 habitants en l’espace de sept jours avait été dépassé. Berlin, Francfort, Brême et Essen se situent également au-dessus de ce seuil. La police effectue des contrôles massifs afin d‘assurer que les règles de distance et l'obligation de porter des masques soient respectées. Plusieurs premiers ministres des États fédéraux allemands lancent des appels drastiques, en particulier aux jeunes, pour qu'ils respectent les règles afin que la maladie ne se propage pas davantage.

+++

Le 10 octobre : L’armée allemande et le RKI vont envoyer des experts dans des endroits avec beaucoup d‘infections au coronavirus 

Berlin (dpa) - L’armée allemande et l'Institut Robert Koch vont à l'avenir envoyer des experts dans des endroits où il y a beaucoup d‘infections au coronavirus. Selon un accord conclu vendredi par la chancelière Angela Merkel (CDU) avec les maires des grandes villes, cette mesure s'appliquera si plus de 35 nouvelles infections pour 100 000 habitants sont enregistrées en l’espace de sept jours. Lorsque le nombre d'infections s'élèvera à 50 au plus tard, les villes devront introduire des restrictions plus importantes. Les métropoles doivent décharger leurs services d'ordre public de manière à ce qu’ils puissent contrôler les restrictions. Les gouvernements fédéral et des États fédérés devront discuter à court terme de la manière dont la police fédérale et celle des États fédérés pourront également contribuer à contrôler le respect des règles.

+++

Le 9 octobre : "Les grandes villes décident de l’évolution de la pandémie".

Berlin (dpa) - La hausse rapide du nombre d’infections au coronavirus en Allemagne inquiète le gouvernement allemand. Dans la capitale Berlin et dans d'autres villes, l'incidence  de 7 jours a déjà dépassé le niveau critique de 50. C'est pourquoi la chancelière Angela Merkel souhaite rencontrer les maires et les responsables des onze plus grandes villes allemandes ce vendredi lors d'une visioconférence. Parmi ces villes figurent Berlin, Hambourg, Brême, Munich, Francfort-sur-le-Main, Cologne, Düsseldorf, Dortmund, Essen, Leipzig et Stuttgart. Le maire de Hambourg, Peter Tschentscher, avait déjà déclaré mercredi dans le cadre de l‘émission "Morgenmagazin" de la ZDF : "L’évolution de la pandémie est décidée dans les métropoles".

+++

Le 8 octobre : le ministre fédéral allemand de la santé  "s'inquiète" de la situation au sujet du coronavirus 

Berlin (dpa) - Lors d'une conférence de presse commune à Berlin, le ministre fédéral allemand de la santé Jens Spahn et le président de l'Institut Robert Koch (RKI), Lothar Wieler, ont exprimé leur "grande inquiétude" face à la hausse des chiffres du coronavirus en Allemagne. "Nous ne savons pas comment la situation en Allemagne va évoluer dans les prochaines semaines. Il est possible que nous voyions plus de 10.000 nouvelles infections par jour. Il est possible que le virus se propage de manière incontrôlée". L'Allemagne a bien surmonté la crise jusqu'à présent grâce aux mesures de protection. Ce n'est qu'en respectant les règles d'hygiène et de distance qu'une grande partie des infections a pu être évitée.

+++

La ministre fédérale allemande de la recherche : un vaccin sera disponible  à partir du milieu de l’année 2021

Berlin (dpa) - La ministre fédérale allemande de la recherche, Anja Karliczek, maintient son évaluation selon laquelle les vaccins contre le coronavirus pourraient être disponibles pour de nombreuses personnes d'ici le milieu de l'année 2021. "En ce moment, la recherche avance à une vitesse gigantesque", a déclaré jeudi à Berlin la politicienne de la CDU. Actuellement, le ministère de la recherche part du principe qu’une grande partie de la population pourrait être vaccinée d'ici le milieu de l'année prochaine.

++

Le 7 octobre 2020 : Vaccin allemand entre dans le processus d‘admission

Mayence (dpa) - Le  vaccin contre le coronavirus développé par la société Biontech, basée à Mayence, entre dans le processus d’admission. L'Agence européenne des médicaments (EMA) va tester la substance active BNT162b2 dans le cadre d'un processus dit „rolling review", ont annoncé Biontech et la société pharmaceutique Pfizer, qui soutient le développement. Cette procédure implique la soumission et l'évaluation continues des données des essais cliniques. La décision de l'EMA d'entamer le processus est basée sur les données préliminaires encourageantes des essais précliniques et premiers essais cliniques  chez les adultes. Cela fait de Biotech la première entreprise allemande et, avec AstraZeneca, la deuxième entreprise à être admise par l'EMA pour ce processus.

+++

Le 6 octobre 2020 : Le coronavirus apporte de nouveaux risques pour les compagnies d'assurance

Munich (dpa) - Moins d'accidents, mais plus de cyberattaques : Selon Allianz, la pandémie du coronavirus a des effets à long terme sur les compagnies d'assurance. Au cours des six premiers mois de la crise du coronavirus, les dommages en matière de biens et de responsabilité civile ont diminué dans certains secteurs des entreprises, car il y a eu moins d'accidents. C'est ce que rapporte la filiale d'assurance industrielle d'Allianz, AGCS, dans une étude publiée mardi à Munich. D'autre part, les risques de cyberattaques augmentent lorsque de nombreux employés accèdent aux réseaux d'entreprise dans des bureaux à domicile relativement peu sécurisés. Selon une estimation du marché d'assurance britannique Lloyd's, Covid-19 pourrait coûter au secteur 110 milliards de dollars dans le monde entier cette année. AGCS elle-même a jusqu'à présent réservé 450 millions d'euros pour les dommages causés par le coronavirus. La majeure partie de cette somme provient de l'assurance d’annulation pour les films, les productions télévisées et les grands événements, comme l'a expliqué Thomas Sepp, membre du conseil d'administration de l'AGCS.

+++

Le 5 octobre 2020 : Les employés vont-ils avoir droit au télétravail ?

Berlin (dpa) - Selon la volonté du ministre allemand du travail Hubertus Heil, les employés auront à l'avenir un droit légal au télétravail 24 jours par an - à moins qu'il n'y ait des raisons compréhensibles contre cela. La "loi sur le télétravail“ annoncée, stipule qu'un employeur ne peut refuser le désir de télétravail que s'il y a des raisons organisationnelles ou opérationnelles pour le faire, comme l'a indiqué le journal "Bild am Sonntag". Les réactions ont été mitigées : Les représentants des salariés et les Verts pensent que les propositions ne vont pas assez loin, tandis que les employeurs et le partenaire de la coalition SPD au sein du gouvernement fédéral, la CDU chrétienne-démocrate, se sont montrés sceptiques. Hubertus Heil, politicien du SPD, a également justifié son avancée en raison des expériences faites pendant l‘ère du coronavirus. "Le virus nous a appris qu'il est possible de travailler de manière beaucoup plus mobile que nous le pensions."

++

Le 4 octobre 2020 : Un autre vaccin allemand en phase de test

Langen (dpa) - En Allemagne, un vaccin contre le coronavirus basé sur un vaccin contre la variole peut être testé sur l'homme. L'Institut Paul Ehrlich (PEI), qui est responsable des vaccins, a approuvé l'étude. Selon l'PEI, il s'agit d'un vaccin dit vecteur, qui est utilisé pour introduire le matériel génétique dur virus Covid-19 dans l'organisme. Il a été développé par le Centre allemand de recherche sur les infections (DZIF) et IDT Biologika GmbH à Dessau. L'université Ludwig Maximilian de Munich, l'université Philipps de Marbourg et l'hôpitale universitaire de Hambourg-Eppendorf sont également impliqués. Selon l'PEI, quatre vaccins dits à ARN et maintenant deux vaccins à vecteur se trouvent en différentes phases d'études cliniques en Allemagne.

+++

Le 3 octobre 2020 : L'Allemagne fête la réunification dans des conditions liées au coronavirus

L'Allemagne célèbre le 30e anniversaire de la réunification allemande dans des conditions liées au coronavirus. Au début des festivités principales à Potsdam, le président fédéral allemand Frank-Walter Steinmeier, la chancelière fédérale allemande Angela Merkel et le président du Bundestag Wolfgang Schäuble ont participé samedi à un service œcuménique à l'église Saint-Pierre-et-Paul. En raison de la pandémie, seuls 130 invités ont été autorisés à y assister, y compris des délégations des citoyens des Länder. Les célébrations sous la devise "Nous ensemble" ont été accueillies par Dietmar Woidke (SPD), ministre-président du Land Brandebourg en tant que président en exercice du Bundesrat allemand.

+++

Le 2 octobre 2020 : Angela Merkel : les restrictions liées au coronavirus m’ont rappelé la RDA

Berlin (dpa) - La période de restrictions sévères en raison du coronavirus au printemps a rappelé à la chancelière Angela Merkel sa vie en RDA. "Mon enfance et ma jeunesse ont été très présentes à ce moment", a déclaré la politicienne de la CDU dans une interview au réseau „Redaktionsnetzwerk Deutschland (RND)“. En mars, a-t-elle dit, les politiciens ont dû intervenir très fortement dans les libertés civiles des gens. "Que j'aie dû dire aux gens qu‘ils n‘avaient que le droit d'être dans la rue en tant que ménage ou à deux, qu'aucun événement n'était autorisé, que les enfants n'avaient pas le droit de rendre visite à leurs parents dans la maison de retraite - cela représentait de graves restrictions“.

+++

Everything you need to know about the corona crisis in Germany and the measures being taken against the spread of the virus:
www.deutschland.de/en/corona-virus-germany-overview

+++

Edition Deutschland: download the magazine as an e-paper for free. The topics range from the EU's response to the Corona pandemic to Germany's EU Council Presidency.

+++

Le 1 octobre 2020 : Le deuxième candidat allemand spécialisé dans le développement de vaccins en deuxième phase de test

Tübingen (dpa) - La société biopharmaceutique Curevac, basée à Tübingen, a entamé la deuxième phase de test de son vaccin. Le premier participant à l'étude de la phase 2a a été vacciné, selon un communiqué de presse. L'étude est menée au Pérou et au Panama avec 690 participants en bonne santé. Les premières données sont attendues pour le quatrième trimestre. Après cela, la société prévoit de commencer l'étude décisive de la phase III avec jusqu'à 30 000 participants. Curevac a été la deuxième entreprise allemande, après Biontec de Mayence, à recevoir l'approbation pour une étude clinique.

+++

Le 30 septembre 2020 : Le gouvernement fédéral et les États fédérés resserrent les rênes

Berlin (dpa) - Le gouvernement fédéral et les gouvernements des Länder allemands resserrent à nouveau les rênes en raison des chiffres toujours élevés du coronavirus juste avant les vacances d'automne. On doit désormais s’attendre à une amende d'au moins 50 euros si des visiteurs de restaurant communiquent de fausses informations dans les listes de clients. "Communiquer des faux détails personnels n'est pas une infraction banale", a déclaré mardi la chancelière Angela Merkel (CDU) après avoir consulté les premiers ministres des États fédérés. Si le nombre d'infections dans les régions augmente, il y aura des restrictions locales sur le nombre de personnes autorisé à des fêtes privées. Pour l'instant, il n'y aura pas de relâchement supplémentaire concernant les mesures liées au coronavirus. Angela Merkel a déclaré que la hausse du nombre d'infections était une source d'inquiétude. Il faut à tout prix éviter un nouveau confinement, a-t-elle déclaré. Le Premier ministre bavarois Markus Söder (CSU) a également mis en garde contre un confinement général dans tout le pays. "Plus de masques, moins d'alcool et des fêtes plus petites" est la devise générale, a déclaré Markus Söder.

+++

Le 29 septembre 2020 : António Guterres: Plus d'un million de morts en raison du coronavirus : une étape angoissante 

New York (dpa) - Le Secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a qualifié d'étape angoissante" le nombre de plus d'un million de personnes décédées à la suite d'une infection au coronavirus. "C'est un chiffre stupéfiant", a déclaré António Guterres à New York mardi soir, selon le communiqué. "Néanmoins, nous ne devons jamais perdre de vue les vies individuelles : Ils étaient pères, mères, épouses, maris, frères, sœurs, amis et collègues". António Guterres a appelé les gens du monde entier à continuer à respecter les règles de distance et d'hygiène et à porter des masques. "Nous pouvons relever ce défi." Pour ce faire, a-t-il dit, nous avons besoin de dirigeants responsables, de la science et d'une coopération mondiale. Auparavant, des données de l'université Johns Hopkins de Baltimore ont démontré que plus d'un million de personnes sont mortes dans le monde entier depuis le début de la pandémie du coronavirus après avoir été infectées. Plus de 33,2 millions d'infections ont été détectées. Les experts estiment qu'il existe un nombre élevé de cas non signalés.

+++

Le 28 septembre 2020 : Identification d'anticorps hautement efficaces contre les coronavirus

Des chercheurs de l’ hôpital universitaire de la Charité à Berlin et du Centre allemand pour les maladies neurodégénératives (DZNE) ont identifié des anticorps très efficaces contre le coronavirus SARS-CoV-2. Les chercheurs ont d'abord isolé près de 600 anticorps différents du sang de personnes ayant survécu à une maladie du COVID-19 déclenchée par le SRAS-CoV-2. Des tests en laboratoire leur ont permis de limiter ce nombre à quelques spécimens particulièrement efficaces, puis de les reproduire artificiellement à l'aide de cultures cellulaires. Les anticorps dits neutralisants identifiés se lient au virus, comme le démontrent des analyses structurelles, et l'empêchent ainsi de pénétrer dans les cellules et de se multiplier. Ils poursuivent actuellement le développement d'un vaccin passif.

+++

Le 27 septembre 2020 : La crise du coronavirus frappe relativement peu de ménages

Francfort/Main (dpa) - Selon une enquête, la plupart des ménages privés en Allemagne sont épargnés par des pertes financières liées à la crise du coronavirus. "Après que la pandémie du coronavirus avait fait ravage pendant six mois, nous constatons que la situation financière des ménages ne s'est ni détériorée ni redressée de manière significative après le premier choc de mars 2020", a déclaré Andreas Hackethal, de l'Institut Leibniz de Francfort pour l´institut de recherche sur les marchés financiers de Safe. "Mesurée à la réalité de vie des gens, il est donc confirmé que l'Allemagne s´en est bien sortie, jusqu'à présent.

Selon l´enquête menée début septembre, 17 % des 10 800 ménages interrogés sont confrontés à des pertes de revenus, mais la grande majorité de 83 % ne voit pas sa situation se détériorer ou même s'améliorer. Les données pour le "baromètre relatif à la crise des ménages" ont été collectées pour la septième fois.

+++

Le 26 septembre 2020 : 60 millions d'euros d'aide d'urgence pour les étudiants

Berlin (dpa) - Au cours des derniers mois, le gouvernement allemand a versé un total d'environ 60 millions d'euros sous forme d'aide transitoire aux étudiants qui ont connu des difficultés financières en raison de la pandémie du coronavirus. Achim Meyer auf der Heyde, le secrétaire général du syndicat étudiants allemand (DSW), a indiqué ce chiffre, vendredi, à Berlin. Les syndicats étudiants sont chargés de traiter les demandes d'aide d'urgence. Selon le rapport, 135.000 demandes ont été approuvées, jusqu'à présent, 80.000 demandes ont été rejetées. Lors de la crise du coronavirus, le ministère fédéral allemand de l'éducation et de la recherche avait mis à disposition 100 millions d'euros pour l'aide d'urgence - de l'argent qui ne doit pas être remboursé.

Entre-temps, l'Institut Robert Koch (RKI) a annoncé, samedi matin, que le nombre de nouvelles infections au coronavirus en Allemagne avait atteint son plus haut niveau depuis avril. En un jour, les autorités sanitaires allemandes ont signalé 2507 nouvelles infections au coronavirus.

 

Le 25 septembre 2020 : Jens Spahn déconseille les voyages à l'étranger pendant les vacances d'automne et d'hiver

Berlin (dpa) - Le ministre fédéral allemand de la santé, Jens Spahn, a conseillé aux citoyens de ne pas se rendre à l'étranger pendant les vacances d'automne et d'hiver en raison de l'augmentation des infections au coronavirus. "On peut aussi partir en vacances dans son pays", a déclaré le politicien de la CDU, vendredi, dans l´émission "Morgenmagazin" de la chaîne télévision ZDF. Lors de la pandémie du coronavirus, il a été démontré à maintes reprises que des personnes retournant dans leur pays d'origine étaient de plus en plus souvent porteuses du virus. "Je pense que nous devrions en tirer les leçons ensemble pour les vacances d'automne, d'hiver et de Noël", a déclaré Jens Spahn. Cette situation est difficile pour les agences de voyage, mais on ne peut rien y changer pour le moment.

Le 24 septembre 2020 : "La pandémie ne fait que commencer"

Berlin (dpa) - Le virologue berlinois Christian Drosten estime que l'Allemagne n'est pas encore suffisamment préparée pour la période à venir concernant la pandémie du coronavirus. "Nous devons changer certaines choses pour contrôler la situation dans les mois à venir", a-t-il déclaré. "La pandémie ne fait que commencer". Il doit également être clair que l'admission d'un vaccin ne résout pas immédiatement le problème, a déclaré Christian Drosten. La priorité doit d'abord être accordée aux groupes à risque. "En dehors de la concurrence attendue au sujet de la distribution, il n'est pas non plus si facile de remplir autant de doses de vaccins dans des flacons et de vacciner ensuite", a-t-il expliqué. "C'est pourquoi c'est déjà une activité pour toute l'année 2021.“

+++

Le 23 septembre 2020 : Le Conseil d'éthique allemand rejette la preuve de l'immunité

Berlin (dpa) - Dans le débat sur la manière de traiter le coronavirus, le Conseil d'éthique allemand rejette clairement l'introduction d'une preuve officielle d'immunité, pour l´instant. La raison en est "les incertitudes considérables" concernant l'immunité après une infection et la validité des tests d'anticorps, a expliqué le conseil consultatif indépendant. La présidente du Conseil d'éthique, Alena Buyx (voir photo), a évoqué le débat social très controversé sur les certificats d'immunité concernant le coronavirus. Certains imaginent "un genre de carte blanche" qui permettrait une vie normale en période de pandémie - d'autres y voient le signe avant-coureur d'une "société à deux vitesses fondée sur le système immunitaire".

+++

Le 22 septembre 2020 : Des fêtes de Noël dans les stades et sur les places du marché ?

Hanovre (dpa) - En raison des restrictions continues dues à l'épidémie du coronavirus, l'Église protestante d'Allemagne (EKD) se prépare à organiser des messes de Noël dans les stades de football et sur les places du marché. Il y aura également des messes dans les cinémas drive-in, a annoncé l'EKD mardi, à Hanovre. A côté de nombreux volontaires qui vont s´engager, il y aura une coopération avec les pompiers et les services de secours technique afin de pouvoir célébrer en toute sécurité dans les lieux publics.

+++

Le 21 septembre 2020 : Une nouvelle stratégie pour la saison froide

Berlin (dpa) - Le ministre fédéral allemand de la santé, Jens Spahn, a annoncé une nouvelle stratégie de test de dépistage du coronavirus et de nouvelles règles de quarantaine en vue de la saison froide. Par exemple, les tests rapides doivent faire partie de la nouvelle stratégie de test parce qu'ils sont maintenant aussi meilleurs en terme de qualité. Il a également précisé les plans pour la création de cliniques ambulatoires pour détecter la fièvre. "Il est important d'avoir une infrastructure qui garantit que les gens ne s'infectent pas les uns les autres dans la salle d'attente. Cela s´applique bien au coronavirus, mais aussi à la grippe et une éventuelle vague de cette dernière", a déclaré Jens Spahn lundi, à Berlin.

+++

Le 20 septembre 2020 : Jens Spahn : le système de santé n'est pas surchargé

Berlin (dpa) - Selon le ministre fédéral allemand de la santé Jens Spahn, le système de santé allemand n'est pas surchargé actuellement, malgré le nombre croissant d'infections au coronavirus. Avec près de 2 300 nouvelles infections en une journée, le nombre le plus élevé depuis avril a été atteint, a écrit Jens Spahn sur Twitter. "Actuellement, notre système de santé peut bien faire face à la situation, mais la dynamique à travers l'Europe est inquiétante", a-t-il ajouté. Il a une nouvelle fois appelé les citoyens à garder leurs distances, à porter des masques et à respecter les règles d'hygiène.

Les autorités sanitaires allemandes ont enregistré 2 297 nouvelles infections au coronavirus vendredi, a annoncé l'Institut Robert Koch (RKI). Le point culminant des nouvelles infections enregistrées quotidiennement s‘élevait à plus de 6 000 à la fin du mois de mars / début avril. Ce nombre a ensuite eu tendance à baisser, puis à remonter à partir de juillet. Le nombre de nouvelles infections détectées dépend également du nombre de personnes testées.

+++

Le 19 septembre 2020 : La pandémie du coronavirus met fin au carnaval

Düsseldorf/Cologne (dpa) - La procession typique du Lundi du carnaval de Cologne (photo de 2019) n'aura pas lieu en 2021 en raison de la pandémie du coronavirus. Le défilé et le carnaval dans le Land de Rhénanie du Nord-Westphalie seront en grande partie annulés lors de la saison du carnaval de 2020/21. Conformément à la volonté du gouvernement et des grandes associations de carnaval de protéger les gens contre de nouvelles infections, il n'y aura pas de réunions de carnaval classiques, ni de défilés tels qu’on les connaît.

+++

Le 18 septembre 2020 : Prêt pour le lancement : BioNTech reprend une usine de production de vaccins 

Mayence (dpa) - Pour la production d'un éventuel vaccin contre le coronavirus, la société Biontech de Mayence reprend l'usine de production du groupe pharmaceutique suisse Novartis qui se trouve à Marburg. Sous réserve de l'approbation réglementaire, Biontech prévoit de produire jusqu'à 250 millions de vaccins potentiels dans cette usine au cours du premier semestre de 2021. Le contrat a été signé mercredi soir.

+++

Le 17 septembre 2020 : La confiance dans l'État a fortement augmenté

Berlin (dpa) - La confiance du peuple allemand dans les institutions politiques a considérablement augmenté. Le nombre des citoyens qui considère que l'État est capable de remplir ses devoirs a augmenté de 22 pourcent par rapport à l'année dernière, et a atteint 56 %. C'est ce que démontre  la nouvelle enquêté "Service public" menée auprès des citoyens par l'association de la fonction publique dbb. Le président du dbb, Ulrich Silberbach, a attribué ces tendances à l'évaluation majoritairement positive des actions de l'État et de la fonction publique face à la crise du coronavirus.

+++

Le 16 septembre 2020 : La Commission s’attend à plusieurs vaccins

Berlin (dpa) - La Commission permanente de vaccination (Stiko) de l'Institut Robert Koch suppose qu'il y aura plusieurs vaccins différents contre le nouveau coronavirus en Allemagne. "Compte tenu du grand nombre de vaccins potentiels contre le sars-CoV-2, il est probable que plusieurs vaccins seront finalement approuvés en Allemagne", a déclaré la vice-présidente de la Commission, Sabine Wicker, aux journaux de Funke Mediengruppe (ce mercredi). Il se pourrait que des vaccins individuels soient particulièrement convenables pour certains groupes de la population - par exemple, pour les personnes âgées. Le gouvernement allemand s'attend à ce qu'un vaccin contre le coronavirus en Allemagne soit disponible pour une partie de la population dans les premiers mois de l'année prochaine. Mais pour la majeure partie ce ne sera probablement pas avant la moitié de l'année prochaine.

+++

Le 15 septembre 2020 : Le coronavirus pourrait faire baisser le nombre de cambriolages à un niveau historiquement bas

Berlin (dpa) - Le nombre de cambriolages de maisons en Allemagne pourrait chuter à un niveau historiquement bas en raison de la pandémie du coronavirus, selon le secteur des assurances. "L'évolution au cours du premier semestre de cette année donne à penser que nous pourrions être confrontés au plus faible nombre de cambriolages depuis le début de nos statistiques en 1981", a déclaré Jörg Asmussen, le directeur général de l'Association allemande des assurances (GDV).

+++

Le 14 septembre 2020 : La crise du coronavirus accélère l'abandon de l'argent liquide

Munich (dpa) - Selon une étude consommateurs, la crise du coronavirus accélère l'abandon progressif des Européens de l'argent liquide. Dans dix pays européens, seuls 36 % des consommateurs préfèrent en moyenne payer en liquide, selon les experts financiers de PwC Strategy& dans leur enquête publiée lundi. Il y a un an le chiffre s´élevait à 43 %, ce qui était nettement plus élevé. Cependant, il y a encore de très grandes différences au sein de l'Europe : en Allemagne, 56 % des personnes interrogées préfèrent payer en liquide, en Suède, seulement 15 %.

+++

Le 13 septembre 2020 : Protection des patients : impliquer le Bundestag allemand dans la stratégie de vaccination

Berlin (dpa) - Du point de vue des protecteurs des patients, le Bundestag allemand devrait être impliqué dans la détermination de la distribution d'un éventuel vaccin contre le coronavirus. Il est clair qu'un vaccin ne sera pas immédiatement disponible pour tous, a déclaré le président de la Fondation allemande pour la protection des patients, Eugen Brysch, à la Deutsche Presse-Agentur (l'agence de presse allemande). "Il faut donc prioriser et cette décision ne doit pas revenir seuls aux fonctionnaires ou scientifiques". Afin d´être transparent et juste au niveau de la distribution, le Bundestag allemand devrait définir des directives éthiques. "Seuls les membres du Parlement ont la légitimité démocratique ici." Le Parlement devrait veiller à ce que les personnes ayant besoin de soins, leurs proches et le personnel infirmier et médical soient prioritaires.

Le ministre fédéral de la santé allemand Jens Spahn (CDU) avait déjà souligné que la commission de vaccination travaillait sur des propositions où certaines choses étaient déjà prévisibles. "En premier lieu, ceux qui sont professionnellement exposés à un risque - les infirmières / infirmiers et les médecins  - seront vaccinés. Et ensuite, les groupes à risque comme les personnes âgées ou les personnes déjà malades seront vaccinées", a-t-il déclaré à Focus Online (vendredi dernier). Il est optimiste et pense que d´ici quelques mois, il pourrait y en avoir assez pour tout le monde - si un vaccin est disponible. Jens Spahn a affirmé : "Il n'y aura pas de vaccination obligatoire."

+++

Le 12 septembre 2020 : Une culture du débat respectueuse est nécessaire

Hanovre (dpa) - Le ministre fédéral allemand de la santé Jens Spahn (CDU) a appelé à une culture du débat respectueuse dans la crise du coronavirus. Il a également demandé aux opposants de ne pas se retrancher dans leur bulle de WhatsApp ou Facebook. Des discussions controversées sont nécessaires, mais la question est de savoir comment ces débats peuvent être menés, a déclaré Jens Spahn, vendredi, lors d'un forum sur la santé à Hanovre. Selon lui, il est important de trouver un dénominateur commun, de débattre de la question et de prendre soin les uns des autres. Ce ne sont pas les manifestations contre les mesures au sujet du coronavirus à Berlin qui doivent donner le ton du débat. "Dans la pandémie, je souhaiterais aussi que nous, les Allemands, percevions ce que nous avons accompli ensemble", a déclaré Jens Spahn. D´après lui, le fait que l'Allemagne se porte relativement bien par rapport aux pays voisins face à la pandémie est également dû au système de la santé et à l'investissement personnel de ses citoyennes et citoyens. En outre, il a indiqué qu´il fallait parvenir à se sentir fier de ce qui a été réalisé et de rester solidaires les uns envers les autres.

+++

Le 11 septembre 2020 : Des escalators aseptiques

Munich (dpa) - La société „Stadtwerke München“ et la société de transport de Munich (Münchener Verkehrsgesellschaft) sont en train de tester des escalators aseptisés. Six escalators du métro Marienplatz sont actuellement équipés d'un système spécial de désinfection aux UV. Le tout fonctionne ainsi : Dans la zone scellée, les mains courantes sont irradiées de lumière UV. Cela devrait permettre de détruire les micro-organismes en quelques secondes.

+++

+++

Le 10 septembre 2020 : Fin de l'avertissement général aux voyageurs

Berlin (dpa) - L'avertissement général aux voyageurs pour la quasi-totalité des 160 pays hors de l'UE et de l'espace Schengen prendra fin le 30 septembre prochain. Ensuite, il y aura des évaluations adaptées à la situation dans les différents pays, suite à une décision du gouvernement fédéral. Un avertissement aux voyageurs n'est pas une interdiction, mais il est destiné à avoir un effet de dissuasion considérable. Toutefois, l´avertissement a aussi un côté positif pour les consommateurs : Il leur permet d´annuler gratuitement leurs réservations de voyages à forfait.

+++

Le 9 septembre 2020 : Hôtels et restaurants en mode de crise

Berlin (dpa) - Rien qu'entre mars et juin de cette année, le secteur de l'hôtellerie a enregistré une baisse de 17,6 milliards d'euros de son chiffre d'affaires par rapport à l'année dernière, selon l'association des hôtels et restaurants Dehoga, mardi à Berlin. "Nos établissements ont été les premiers à être touchés par les conséquences du coronavirus et nous serons les derniers, dans toutes nos formes d'exploitation, à être autorisés à pleinement reprendre notre activité", a déclaré le président de Dehoga, Guido Zöllick. Il espère toutefois des solutions non bureaucratiques. "Il sera important que les autorités locales continuent à faire preuve de générosité lorsqu'il s'agira d'approuver des espaces extérieurs ou des abris contre le vent, des jardins d’hiver ou des pavillons, ainsi que l'utilisation de radiateurs, afin de prolonger la saison gastronomique en plein air".

+++

Le 8 septembre 2020 : Merkel discute de l'avenir de l'industrie automobile

Berlin (dpa) – La chancelière allemande Angela Merkel (CDU) va s'entretenir ce soir par vidéoconférence avec des représentants de l'industrie automobile au sujet de la situation difficile que rencontre ce secteur clef de l'économie allemande à cause de la crise du coronavirus. Elle abordera également des questions stratégiques essentielles concernant l'avenir de ce secteur, telles que la transition numérique, l'interconnexion et la conduite autonome. La crise du coronavirus frappe cependant durement l'industrie automobile. La demande en véhicules a diminué ces derniers mois. De nombreuses entreprises, en particulier les fournisseurs, sont confrontés à des problèmes majeurs. C'est pour cette raison que des appels à un plus grand soutien vis-à-vis de ce secteur ont été adressés à la chancelière avant la tenue de la téléconférence. L'industrie automobile emploie actuellement plus de 800.000 personnes en Allemagne.

+++