Lever de rideau

Qui fera son entrée, qui retiendra l’attention en 2020 ? Nous avons établi une liste. Vous devriez retenir ces noms.

Yolanda Zobel, styliste
Yolanda Zobel, styliste AFP via Getty Images

Yolanda Zobel parce qu'elle a reconnu l'air du temps

Avec des créations futuristes et des formes géométriques, la maison de couture française Courrèges a fait sensation dans les années 1960. Les bottes plates et les mini robes ont fait leur entrée dans les garde-robes de Jackie Kennedy et de Catherine Deneuve. La marque a ensuite quasiment disparu des radars – jusqu’à ce qu’en 2018 la famille Pinault milliardaire française de la mode la relance et engage Yolanda Zobel comme directrice artistique. La styliste allemande a complètement transformé l’entreprise et mise maintenant sur la durabilité dans la mode. Un tissu à base d'algues remplace le célèbre vinyle. Le récent défilé sur les berges du canal Saint-Martin à Paris a eu lieu devant un public installé sur des chaises pliantes en bois. Avec cette approche écologique, la maison de couture est plus que jamais dans l’air du temps.    

Hartmut Dorgerloh parce qu'il veut montrer quelque chose au monde

Des années ont été consacrées à la planification, la construction, la conception et aux débats. L’année 2020 doit être celle de l'inauguration du plus ambitieux projet culturel de l'Allemagne : le Humboldt-Forum de Berlin. Ce « musée mondial » ne concerne rien de moins que la « question de ce qui a toujours et partout affecté les gens ». Hartmut Dorgerloh en a pris la responsabilité. En tant que directeur général de la Fondation des palais et jardins prussiens de Berlin-Brandebourg, il avait prouvé que l’on peut transmettre des contenus ambitieux à un large public. Dans le cadre du Humbolt-Forum, il doit réunir différentes institutions. Selon lui, « c'est un peu comme quand quatre personnes emménagent dans une colocation – sans aucune expérience de la vie en colocation ». On peut être curieux du résultat. 

Generalintendant Hartmut Dorgerloh
Hartmut Dorgerloh, directeur général dpa

Sabine Gabrysch parce qu'elle considère la situation dans son ensemble

C’est en tant que médecin assistante dans une clinique en Suède que cette jeune femme a été pour la première fois face à la « santé publique ».  Au cours d’une deuxième formation en tant qu'épidémiologiste à Londres, elle a élargi sa vision à la « santé mondiale ». Depuis le 1er juin 2019, Sabine Gabrysch se consacre à la « santé planétaire » à l’hôpital de la Charité à Berlin. Il s’agit de l'état de santé de la civilisation humaine et de son environnement. Sabine Gabrysch est la première professeure d’Allemagne pour le changement climatique et la santé. On entendra sans nul doute parler d’elle, car « je ne dois pas me taire quand le danger est imminent » dit-elle.  

Epidemiologin Sabine Gabrysch
Sabine Gabrysch, épidémiologiste Jochen Sand

Jürgen Klopp parce qu'il a pu réaliser un rêve

Lorsque l’entraîneur allemand a pris ses fonctions au Liverpool FC en octobre 2015, le glorieux passé du champion d’Angleterre à 18 reprises remontait à plusieurs années. Les supporters rêvaient certes du titre mais l’équipe jouait sans esprit ni espoir, au milieu du classement. Les équipes concurrentes de Manchester et de Londres étaient en haut du tableau. Mais Jürgen Klopp avait un plan : il voulait transformer les « sceptiques » en « convaincus », comme il l’a exprimé lors de sa prise de fonction. Il a donc muni son équipe d'une offensive inconditionnelle et lui a inculqué de ne jamais renoncer. Le résultat : aujourd'hui, l'équipe est plus proche du championnat qu’elle ne l’a été depuis 30 ans. Mais que va devenir Klopp si Liverpool remporte le titre ? Un « Dieu du football » ?

Fußballtrainer Jürgen Klopp
Jürgen Klopp, entraîneur de football picture alliance

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: