Manifestations et soutien

La protection du climat, une médaille d’or et la canicule : une rétrospective sur de grands moments en 2019.

La canicule estivale a beaucoup exigé des hommes, des animaux et de la nature.
La canicule estivale a beaucoup exigé des hommes, des animaux et de la nature. dpa

Des paris sur la canicule

Une température record en chassait l‘autre : l‘été 2019 n’a cessé de se dépasser avec des maximales toujours en hausse. La commune de Lingen, en Basse-Saxe, a battu tous les records en Allemagne avec 42,6 °C. Or cette météo n’a pas seulement induit des températures idéales pour la piscine. La sécheresse, surtout, a donné du fil à retordre aux arbres. Leur production de résine a baissé, ce qui a permis aux bostryches de se propager. Nombre d’arbres en ont été victimes.

Une révolte pour le climat

La canicule persistante était aussi sensible dans les rues, sous forme de jeunes protestataires : depuis 2018, le mouvement Fridays for Future descend chaque vendredi dans la rue pour demander plus de protection du climat. Les protestations ont atteint un nouvel acmé avec des grèves pour le climat coordonnées à l’international. Des habitants d’environ 150 pays ont participé aux manifestations en mars, mai, septembre et novembre. Il y a eu des manifestations dans quelque 500 villes allemandes.

Fridays for Future a organisé plusieurs manifestations mondiales en 2019.
Fridays for Future a organisé plusieurs manifestations mondiales en 2019. dpa

L’électrique en ville

Fin mai, les trottinettes électriques ont été autorisées dans les rues allemandes. Elles devaient permettre aux banlieusards de faire les derniers kilomètres entre leur train et leur lieu de travail et de réduire la circulation en ville. Mais on a vite déchanté. Les trottinettes étaient partout, bloquant les trottoirs, créant le chaos sur la chaussée, les pistes cyclables et les voies piétonnes. Les villes réfléchissent maintenant à la manière de maîtriser ce raz-de-marée.

Malgré certaines discussions, les trottinettes électriques se sont implantées comme moyen de locomotion urbain.
Malgré certaines discussions, les trottinettes électriques se sont implantées comme moyen de locomotion urbain.
dpa

Le sportif de l’année

Il a sauté, couru et gagné. A 21 ans seulement, Niklas Kaul est devenu le 3 octobre le plus jeune décathlonien dans l’histoire des championnats du monde d’athlétisme. Il est ainsi le deuxième Allemand champion du monde de décathlon après l’athlète est-allemand Torsten Voss, qui a remporté l’or à Rome en 1987. Niklas Kaul a été élu « sportif de l’année » en 2019.

 Niklas Kaul a écrit une page de l’histoire des championnats du monde en 2019 à Doha.
Niklas Kaul a écrit une page de l’histoire des championnats du monde en 2019 à Doha.
dpa

Sportive de l‘année

La « sportive de l’année 2019 » est également un véritable crack. La sauteuse en longueur allemande Malaika Mihambo, âgée de 25 ans, a plusieurs fois dépassé la marque magique des sept mètres dans le saut en longueur féminin en 2019. Elle a couronné ses performances d’une médaille d’or lors des championnats du monde d’athlétisme à Doha, où elle réalisé la meilleure performance mondiale de l’année avec un saut de 7,30 mètres.

 Malaika Mihambo vient au deuxième rang des records allemands dans le saut en longueur féminin. La première place est occupée par la championne du monde Heike Drechsler avec 7,48 mètres.
Malaika Mihambo vient au deuxième rang des records allemands dans le saut en longueur féminin. La première place est occupée par la championne du monde Heike Drechsler avec 7,48 mètres.
dpa

Colère, deuil et consternation

Le 9 octobre, jour de la fête juive du Yom Kippour, un homme lourdement armé a vainement tenté de pénétrer dans une synagogue à Halle. N’étant pas parvenu à y entrer, il abattit une passante et un client dans un snack à kébab. La porte de la synagogue, qui a résisté à l’auteur de cet attentat, sera travaillée par des artistes et exposée. Pour la communauté juive, elle symbolise « le miracle de Halle ». L’attentat a soulevé la consternation dans toute l’Allemagne et provoqué une vague de solidarisation avec les citoyens juifs.

Deux personnes sont décédées lors de l’attentat antisémite à Halle.
Deux personnes sont décédées lors de l’attentat antisémite à Halle. dpa

Une Allemagne sans frontières

Le 9 novembre, l’Allemagne a célébré le trentenaire de la chute du Mur. Vingt-huit ans durant, le Mur a symbolisé la partition allemande et la guerre froide. Ce n’est qu’après des mois de protestations massives et des flots d’Allemands de l’Est fuyant en République fédérale d’Allemagne par les pays d’Europe de l’Est que le régime est-allemand assouplit les dispositions de sortie du territoire, provoquant ainsi la chute du mur de Berlin

Pour l’anniversaire de la chute du Mur, Berlin a organisé une semaine de festival pour faire la fête, se souvenir, discuter et participer à la Porte de Brandebourg.
Pour l’anniversaire de la chute du Mur, Berlin a organisé une semaine de festival pour faire la fête, se souvenir, discuter et participer à la Porte de Brandebourg.
dpa

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany?
Subscribe here: