Rétrospective 2019

Deux femmes dirigent l‘Europe, l’Allemagne célèbre des anniversaires et assume des responsabilités.

Le président fédéral Steinmeier célèbre la Loi fondamentale.
Le président fédéral Steinmeier célèbre la Loi fondamentale. picture alliance/dpa

L’anniversaire de la Loi fondamentale

Le 8 mai, la République fédérale d’Allemagne a célébré les 70 ans de la Loi fondamentale. La Loi fondamentale de la République fédérale d’Allemagne  a été adoptée en 1949 par le Conseil parlementaire. Elle ne devait être que provisoire mais 41 ans se sont écoulés jusqu’à la réunification. Le 3 octobre 1990, la Loi fondamentale est devenue la Constitution de toute l‘Allemagne. Le président fédéral Frank-Walter Steinmeier a écrit sur la Loi fondamentale sur le site deutschland.de, décrivant le développement démocratique de la République fédérale qui en a découlé :  « Elle est au cœur d’un patriotisme éclairé, d’un patriotisme démocratique. »

 

Ursula von der Leyen est la nouvelle présidente de la Commission européenne.
Ursula von der Leyen est la nouvelle présidente de la Commission européenne. picture alliance/dpa

Ursula von der Leyen devient présidente de la Commission européenne

Le 16 juin, le Parlement européen a élu l’Allemande Ursula von der Leyen nouvelle présidente de la Commission européenne. Elle a succédé au Luxembourgeois Jean-Claude Juncker le 1er novembre. Née en 1958, cette docteure en médecine est l’une des femmes politiques allemandes les plus expérimentées. En 2003, elle a pris la direction du ministère de la Santé et des Affaires sociales en Basse-Saxe. Au gouvernement fédéral, elle a dirigé trois ministères, tout d’abord celui de la Famille, puis celui du Travail et enfin, depuis 2013, celui de la Défense. Ursula von der Leyen, fille de l’ancien ministre-président du Land de Basse-Saxe, Ernst Albrecht, est entrée très tôt en contact avec la politique. Elle a sept enfants et est une cavalière de concours émérite.

Christine Lagarde dirige la BCE à Francfort.
Christine Lagarde dirige la BCE à Francfort. picture alliance/dpa

Christine Lagarde dirige la Banque centrale européenne

La Française Christine Lagarde est depuis le 1er novembre la présidente de la Banque centrale européenne (BCE) à Francfort-sur-le-Main. Cette juriste a d’abord travaillé comme avocate aux Etats-Unis avant de devenir ministre des Finances en France, puis de prendre la direction du Fonds monétaire international (FMI). Âgée de 63 ans, elle participe régulièrement depuis plus d’une décennie aux réunions des ministres des Finances et des chefs des banques d’émission du G7 et du G20.

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas préside le Conseil de sécurité des Nations unies.
Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas préside le Conseil de sécurité des Nations unies.
picture alliance/dpa

L’Allemagne au Conseil de sécurité de l’ONU

Le 1er janvier, l’Allemagne a entamé un mandat de deux ans au Conseil de sécurité de l’ONU. En avril, la République fédérale a repris, selon le principe de la rotation, la présidence de la France que les deux pays avaient définie comme une double présidence de deux mois.

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas a formulé les objectifs de l’Allemagne dans un discours programmatique : « Au Conseil de sécurité, nous voulons contribuer à trouver des solutions concrètes aux crises et conflits pressants de notre époque. Le Conseil de sécurité sera le lieu central de notre action pour le multilatéralisme et pour un ordre international basé sur des règles. Nous constatons régulièrement qu’il est dans notre intérêt à tous de coopérer, de se concerter à l’échelon international et, ensemble, d’établir des règles communes et de les appliquer. Le mot d’ordre est : « together first ».

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: