Faire avancer la protection du climat

L’impact du changement climatique ne permet pas de souffler — c’est pourquoi des représentants de 35 pays se rencontrent lors du Dialogue de Petersberg sur le climat. Ce à quoi ils veulent parvenir.

Le Dialogue de Petersberg sur le climat : rechercher le consensus
Le Dialogue de Petersberg sur le climat : rechercher le consensus dpa

Comment faire avancer la protection du climat, préciser les objectifs mondiaux et atteindre plus tôt la neutralité climatique ? Ce sont les grandes questions du 10e Dialogue de Petersberg sur le climat, organisé les 13 et 14 mai à Berlin par le ministère allemand de l’Environnement avec le gouvernement du Chili. La rencontre permet de préparer la Conférence mondiale sur le climat (COP 25) qui se déroulera à Santiago de Chile en décembre 2019.

Quel est le sujet le plus important du Dialogue de Petersberg 2019 sur le climat ?

Le prix du CO2. Les participants à la conférence veulent se pencher sur le modèle de la Suisse qui prélève depuis 2008 un impôt CO2 sur les combustibles fossiles et rembourse à ses citoyens une partie des recettes par l’intermédiaire des cotisations aux caisses d’assurance-maladie.

Qui y participe ?

Les ministres de quelque 35 pays ont annoncé leur participation, Ils représentent différentes régions et appartenances aux groupes de négociation des pays industrialisés, des pays émergents et des pays en développement. La co-présidence est assumée par la ministre chilienne de l’Environnement, Carolina Schmidt.

Quelle est la fonction du Dialogue de Petersberg sur le climat ?

C’est une grande étape avant la prochaine conférence de l’ONU sur le climat. Son format a fait ses preuves ces dix dernières années. En 2010, l’Allemagne a organisé le premier dialogue sur le climat sur le mont Petersberg près de Bonn. La chancelière Angela Merkel en avait pris l‘initiative pour relancer les négociations, enlisées lors de la conférence sur le climat à Copenhague.

Quels sont les avantages de ce format ?

Bien que le Dialogue de Petersberg sur le climat ne donne pas lieu à des résolutions contraignantes, son caractère informel offre des avantages. Les représentants des pays peuvent y discuter en groupes plus restreints et trouver des soutiens pour leurs préoccupations. Il s’agit d’affirmer des volontés politiques dans un large consensus. Cela permet d’économiser du temps et le travail de coordination – offrant ainsi une base solide pour les discussions lors de la Conférence mondiale sur le climat en 2019.

Dialogue de Petersberg sur le climat X en streaming (à partir du 13 mai 2019)

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany?
Subscribe here: