« Le capital de l’économie d’aujourd’hui »

Pourquoi la diversité est-elle déterminante pour la réussite d’une entreprise ? L’avant-gardiste Aletta von Hardenberg a des arguments convaincants.

Diversité : les équipes hétérogènes réussissent mieux.
Diversité : les équipes hétérogènes réussissent mieux. Rawpixel Ltd.

Aletta von Hardenberg est depuis 2011 la dirigeante de la Charte de la diversité, le plus grand réseau d’entreprises et d’institutions dans le domaine de la diversité. Auparavant directrice à la Deutsche Bank, elle était responsable de la gestion de la diversité en Allemagne.

Aletta Gräfin von Hardenberg
Aletta Gräfin von Hardenberg Andreas Krone

Mme von Hardenberg, la diversité gagne toujours plus en importance en raison de l’évolution démographique. Ce sujet est-il né d’une nécessité ?
Non, le sujet est né de l’idée que les entreprises et les institutions sont meilleures et plus performantes quand elles vivent la diversité comme une culture de l’organisation, évaluent leurs processus et mettent en place des équipes diversifiées. Cela existait longtemps avant le défi démographique actuel. Mais l’évolution démographique fait que l’on accorde plus d’attention à la diversité.

L’Allemagne est aujourd’hui plus diversifiée que jamais.

Aletta von Hardenberg, dirigeante de la Charte de la diversité

Comment mesurer si des équipes hétérogènes trouvent de meilleures solutions ?
Diverses études le démontrent. Par exemple notre étude « Diversity in Deutschland » que nous avons publiée avec la société d’audit EY à l’occasion de notre 10e anniversaire. Mais il suffit de constater que l’Allemagne est aujourd’hui plus diversifiée que jamais – quelle que soit la dimension dans laquelle nous pensons cette diversité : l’origine ethnique, l’identité sexuelle, la religion et la conception du monde, les handicaps visibles ou invisibles, etc. Si vous voulez couvrir ce marché, vous devez penser cette diversité et l’intégrer dans votre stratégie.

Pouvez-vous nous citer un exemple dans l’économie allemande ?
Je pense par exemple aux processus de sélection des candidats. Nombre d’organisations les ont modifiés et débarrassés des stéréotypes. Ainsi, la Deutsche Telekom mise sur un processus de sélection de ses apprentis orienté sur les talents : l’important, ce n’est pas la moyenne des notes mais les talents, les atouts et les intérêts des candidats pour la formation ou les études proposées. Au cours d’un processus de qualification, les jeunes dont les perspectives sont obstruées par des difficultés scolaires ou un manque de maturité nécessaire à l’apprentissage peuvent faire la preuve de leurs talents au cours d’un stage. Quiconque réussit ce processus peut entamer directement une formation à la Deutsche Telekom.

Avec la Charte de la diversité, vous promouvez la diversité depuis 2006. Combien de signatures avez-vous acquises depuis ?
Aujourd’hui, plus de 3.100 entreprises et institutions ont signé la Charte de la diversité et on reçoit continuellement de nouvelles demandes. Nous sommes le plus grand réseau pour la diversité et une plateforme vivante sur ce sujet. Nous considérons la diversité comme le capital de l’économie d’aujourd’hui ainsi que comme une clé de la cohésion sociétale.

Interview Martin Orth

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: