Parlons de l’Internet !

La Conférence de l‘ONU Internet Governance Forum à Berlin porte sur l’état du monde numérique.

L’IGF 2019 à Berlin
L’IGF 2019 à Berlin dpa

Internet est-il bon ? Est-il mauvais ? Il est ce que les hommes en font, comment ils l’utilisent, estiment les Nations unies. C’est pourquoi son ancien Secrétaire général, Kofi Annan, a lancé en 2006 la plateforme de discussion ouverte à tous IGF (Internet Governance Forum). Depuis, des représentantes et des représentants des gouvernements, des organisations internationales, de la société civile et de l’économie se réunissent une fois par an pour discuter d’égal à égal de l’état de l’Internet. Il y va alors d’éthique et de morale dans l’utilisation de l’Internet et entre les utilisateurs, de standards techniques, de règles ou de rentabilité.

L’IGF 2019 se déroule pour la première fois du 25 au 29 novembre à Berlin sous la devise « One World. One Net. One Vision ». Le premier jour, appelé Jour zéro, est laissé au gré des hôtes, hors du programme des Nations unies. L’Allemagne, le pays hôte représenté par le ministère fédéral de l’Economie et de l‘Energie, a organisé pour cette journée, à côté d’autres manifestations, une rencontre internationale de représentants de gouvernements et de l’économie avec la société civile. Elle portera entre autres sur la participation numérique, l’utilisation des données et leur sécurité. La  chancelière Angela Merkel inaugurera la véritable conférence le 26 novembre. On peut consulter sur Internet de grandes parties de cette conférence et des précédentes.

Les jeunes ont aussi une voix et même un espace propre à la conférence : le Youth IGF. On a formulé neuf principes pour l‘Internet en préparation de la conférence : 
 

 

  1. Il ne faut pas discriminer mais, au contraire, promouvoir la diversité.
  2. L’Internet doit être exempt d’émissions.
  3. Les enfants et les adolescents doivent apprendre à l’école à utiliser l’Internet.
  4. La protection des données doit être assurée.
  5. Dans le secteur public, toutes les données doivent être publiées à titre de données publiques.
  6. On doit pouvoir accéder aisément aux services publics et sociaux.
  7. Tous les droits fondamentaux doivent être protégés sur toutes les plateformes.
  8. On veut parvenir à une culture du débat respectueuse.
  9. On doit lutter contre la désinformation et les fausses informations – les gouvernements aussi.

 

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: