L’espoir malgré la crise du coronavirus

Le coronavirus a provoqué la plus importante crise de l’histoire récente. Peut-on y trouver néanmoins du bon ? Trois développements encourageants.

La nature revit : une cascade dans la Forêt Noire
La nature revit : une cascade dans la Forêt Noire Shutterstock

Le climat en profite

Au premier semestre 2020, environ1,6 milliards de tonnes ou 8,8 % de moins de CO2 ont été émis dans l’atmosphère qu’au premier semestre 2019. C’est ce qu’il ressort d’une étude à laquelle a participé l’Institut de recherches sur l’impact du climat (PIK) à Potsdam. Les plus forts reculs ont été enregistrés par les transports routiers avec 40 %, suivis par le secteur énergétique et industriel avec respectivement 22 % et 17 %. L’Allemagne a émis 53 millions de tonnes ou 14,9 % de moins de CO2 par rapport à la même période en 2019. Pour l’ensemble de l‘année 2020, on estime le recul des émissions de CO2 à 7 % dans le monde entier.

La circulation diminue : une autoroute près de Stuttgart
La circulation diminue : une autoroute près de Stuttgart picture alliance/dpa

Les conditions de travail s’améliorent

Le passage au télétravail a été synonyme de meilleures conditions de travail pour de nombreux salariés en Allemagne, indique une étude de la caisse d’assurance-maladie DAK. Selon cette étude, avant la pandémie, 21 % des salariés se sentaient régulièrement stressés au travail alors qu’ils n’étaient que de 15 % pendant la crise du coronavirus. Parmi ceux qui travaillent aujourd’hui régulièrement chez eux, 56 % s’estiment plus productifs qu’au bureau. Et deux tiers déclarent qu’ils peuvent mieux concilier le travail et la vie familiale.

La numérisation progresse

La pandémie du coronavirus a provoqué une avancée de la numérisation dans les grandes entreprises en Allemagne. Tel est le résultat d’une enquête représentative réalisée par Bitkom Research à la demande du prestataire de services informatiques Tata Consultancy Services (TCS). Trois quarts (75 %) des entreprises ayant 100 salariés ou plus ont augmenté leurs investissements dans des outils, des technologies et des applications numériques en raison des expériences faites pendant la crise du coronavirus. Quatre entreprises sur dix (40 %) indiquent que la crise du coronavirus a accéléré la numérisation de leur modèle d’affaires, c’est-à-dire une modification de leur offre en produits et services. Un quart (25 %) a accru le rythme de la numérisation de leurs process. Pratiquement aucune entreprise (0,2 %) indique que le coronavirus n’a pas eu d‘impact sur la numérisation. 

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: