Des villes ingénieuses

Les mégapoles jouent un rôle clé dans la protection du climat. Le réseau C40 est une aide.

En matière de climat, les grandes villes - comme Tokyo – peuvent être pionnières.
En matière de climat, les grandes villes - comme Tokyo – peuvent être pionnières picture alliance

Lorsqu’il s’agit de la protection du climat, les regards se tournent la plupart du temps vers les pays. Ils négocient au niveau des Nations Unies et fixent des objectifs nationaux en ce qui concerne l’énergie, les transports ou l'industrie. Mais les villes aussi sont déterminantes. La protection du climat y est concrète – et les gens y ressentent tout particulièrement les conséquences du changement climatique. 

Plus de la moitié de la population mondiale vit déjà dans des villes – et la tendance est à la hausse. Elles consomment un quart des besoins mondiaux en énergie et sont responsables de 70 à 80 pour cent des émissions de gaz à effet de serre. Les métropoles, en particulier, souffrent des vagues de chaleur. En outre, plus d'un tiers des mégapoles sont situées dans des régions côtières et sont de ce fait menacées directement par l’élévation du niveau de la mer.

De nombreuses villes ont donc constitué des alliances sur le climat. Le réseau C40 – Cities Climate Leadership Group est le plus connu. Quelques chiffres et faits :

  • 2005, année de la création
  • 96 villes membres et plus de 650 millions d’habitants
  • un quart de la performance économique mondiale
  • 2,4 milliards de tonnes d'émissions de CO2 par an
  • membre allemand du C40 : Berlin ; Heidelberg, une ville pionnière en matière de protection du climat, a un rôle consultatif

L’Objectif du réseau est de réduire sensiblement les émissions et de transformer l'infrastructure urbaine pour la rendre neutre en matière de climat. Les villes elles-mêmes ne peuvent pas supporter les énormes coûts qui en découlent. Afin de les aider à trouver des financements alternatifs, C40 travaille, entre autres, avec la Société allemande pour la coopération internationale (GIZ).

Dans le monde entier, 15 grandes villes reçoivent déjà un soutien de cette manière. Parmi elles, Quezon City aux Philippines, membre C40. L’organisation C40 et la GIZ aident la métropole de trois millions d’habitants à placer des installations photovoltaïques sur les toits de 50 écoles. Ce n’est pas seulement un signal pour le développement d’énergies renouvelables dans tout le pays. Parallèlement, les écoles sont alimentées directement et de manière fiable en électricité et peuvent, en cas de catastrophe, servir également de point de rencontre et d’abri d’urgence.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: