Des villes vertes et saines

Quelles solutions aux problèmes environnementaux mondiaux les villes offrent-elles ? Les réponses du responsable de développement durable Sebastian Backhaus.

Sebastian Backhaus se consacre à la durabilité de la ville de Fribourg-en-Brisgau.
Sebastian Backhaus se consacre à la durabilité de la ville de Fribourg. Sebastian Doerken

Monsieur Backhaus, par où doit commencer un concept d’urbanisme durable ?
Un urbanisme vert commence par la structure urbaine et la répartition des constructions et des espaces verts. Il faudrait prévoir par exemple suffisamment d’espaces verts et des terrains libres facilement utilisables, des constructions adaptées au climat et des places. En outre, les urbanistes devraient favoriser les transports publics ainsi que l'aménagement de chemins réservés aux piétons et de pistes cyclables.   

L’utilisation multiple des terrains est une approche qui, récemment, a fait l’objet de nombreux débats. L’accent est mis sur ce que l’on appelle l’« infrastructure grise », c’est-à-dire les rues, les places, les parkings et les bâtiments qui doivent devenir plus verts.

 Nous devons rendre les villes plus vertes dans leur ensemble.

Sebastian Backhaus

Comment les villes peuvent-elles faire face aux défis du changement climatique ?
Dans la planification urbaine, il est important de laisser libres des axes dits de ventilation afin de réagir aux fortes chaleurs croissantes résultant du changement climatique. En outre, nous devons rendre les villes plus vertes dans leur ensemble – transformer davantage de terrains vagues en espaces verts, protéger plus de places et de rues de la chaleur grâce à l’ombre d’arbres et promouvoir le verdissement des façades et des toits. La « structure bleue » joue également un rôle important. Les fleuves à l’air libre dans la ville peuvent contribuer à réduire les effets des fortes chaleurs.

Quel est le rôle joué par les villes dans la protection de la biodiversité ?
Un rôle très important car il existe de nombreux habitats et espèces rares menacés dans les villes ou à leur proximité et, dans le même temps, la croissance démographique se poursuit dans de nombreuses villes. Pour la protection de la biodiversité, les surfaces abritant une grande richesse en espèces doivent être exemptées de constructions.

Quels concepts existe-t-il en Allemagne pour promouvoir la biodiversité dans les villes ?
A Fribourg-en-Brisgau, par exemple, il existe un bilan de la biodiversité. La ville a fait examiner systématiquement l’ensemble de ses zones construites pour ce qui est de la biodiversité urbaine locale. Ce bilan élabore des recommandations de planification pour différents domaines, comme par exemple une amélioration de l'entretien des espaces verts ou bien des mesures de verdissement des bâtiments.

En outre, les municipalités développent des prairies de fleurs sauvages riches en espèces, plantent des buissons indigènes, renoncent aux pesticides et œuvrent ainsi pour une plus grande biodiversité sur les espaces publics.

Pour vous, à quoi ressemble la ville idéale ?
Elle est résiliente, sans obstacle, écologique, sociale, engagée, culturelle, diversifiée, respectueuse de l’environnement, équitable, climatiquement neutre, bigarrée, saine, ouverte, inclusive, créative, numérique, empathique, communicative, sûre, flexible, coopérative, tolérante, familiale, intégrative, pacifique, sportive et innovante. En fait, la liste est illimitée. 

La ville idéale reste pour l'instant probablement une utopie, en particulier au niveau mondial. Mais c’est à nous de nous y employer - avec enthousiasme et, face à tous les blocages qui se présentent, parfois même avec obstination.

 


Sebastian Backhaus est à la tête de l’unité de gestion de la durabilité de la ville de Fribourg-en-Brisgau, l'une des villes d’Europe les plus respectueuses de l'environnement. La ville dans le sud-ouest de l'Allemagne a un programme vert qui remonte déjà aux années 1970. Les réponses aux questions ont été données avec la participation de Markus Liesen (responsable du département de l’urbanisme) et de Harald Schaich (adjoint du responsable et chef du service 2 – protection de la nature) de Fribourg-en-Brisgau.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: