Article 5 : la liberté de la presse

La journaliste Katja Gloger : la liberté de la presse est un droit de l‘homme

Katja Gloger, membre de la direction de « Reporters sans frontières »
Katja Gloger, membre de la direction de « Reporters sans frontières » Hans Juergen Burkard

Le 10 décembre 1948, l’Assemblée générale des Nations unies se réunissait à Paris pour signer un document unique en son genre, la Déclaration universelle des Droits de l’homme. Née des terribles expériences de la Seconde Guerre mondiale, cette déclaration devait être le fondement permettant le développement de sociétés démocratiques.

On peut ainsi lire à l’article 19 : « Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression ». La liberté d’opinion et sa sœur jumelle, la liberté de la presse, sont ainsi le droit inaliénable de tous les êtres humains. Ces libertés sont ancrées dans l’article 5 de la Loi fondamentale allemande.

Chacun a le droit d’exprimer et de diffuser librement son opinion par la parole, par l’écrit et par l’image.

Loi fondamentale de la République fédérale d’Allemagne, article 5

Or ce droit et limité ou refusé dans bien des endroits dans le monde. Ainsi, la carte de la liberté de la presse de « Reporters sans frontières » montre nombre de pays teintés en rouge où la liberté de la presse est menacée. Il est triste de constater que cela est aussi de plus en plus le cas dans des pays  de l’Union européenne.

Quel courage est nécessaire pour surmonter sa peur, sa peur de mourir même, et revendiquer le droit d’informer de manière indépendante dans les dictatures ou dans les Etats autoritaires ! Car il n’y a pas de hasard : lors de l’avènement de système autoritaires, le journalisme critique compte toujours parmi les premières victimes.

La démocratie est impossible sans la liberté d’opinion et de la presse.

Katja Gloger, journaliste et membre de la direction de « Reporters sans frontières »

Une presse libre et indépendante nous éclaire le monde. Les journalistes décrivent et expliquent les événements beaux ou, bien trop souvent, terribles. Ils se lancent en quête de la vérité, et ce chaque jour. Le journalisme doit informer, pas missionner. Les journalistes ne sont pas le « quatrième pouvoir » mais le contrôle des gouvernants fait naturellement partie de leurs tâches les plus nobles. Ils demandent des comptes à ceux qui ont le pouvoir. Permettant de s’orienter, le journalisme fournit des faits et des arguments au débat public.

Une presse libre ne saurait être contrôlée par l’Etat. En Allemagne par exemple, le code du Conseil de la presse donne une bonne base à l’autocontrôle.  Une presse libre n’est pas exempte d’erreurs – elle doit rendre des comptes, être transparente et surtout travailler avec soin. La liberté de la presse exige des journalistes conscients de leur responsabilité, au même titre qu’elle exige des citoyens responsables. La démocratie est impossible sans la liberté d’opinion et de la presse. Nous n‘avons pas le droit de mettre ce droit fondamental en jeu.

Loi fondamentale de la République fédérale d’Allemagne, article 5 : la liberté de la presse

(1) Chacun a le droit d’exprimer et de diffuser librement son opinion par la parole, par l’écrit et par l’image, et de s’informer sans entraves aux sources accessibles au public. La liberté de la presse et la liberté d’informer par la radio, la télévision et le cinéma sont garanties. Il n’y a pas de censure.

(2) Ces droits trouvent leurs limites dans les prescriptions des lois générales, dans les dispositions légales sur la protection de la jeunesse et dans le droit au respect de l’honneur personnel.

(3) L’art et la science, la recherche et l’enseignement sont libres. La liberté de l’enseignement ne dispense pas de la fidélité à la constitution.

Katja Gloger, membre de la direction de « Reporters sans frontières »
Katja Gloger est journaliste et membre de la direction de l’organisation non gouvernementale « Reporters sans frontières ». Elle écrit surtout sur la politique mondiale et a longtemps été correspondante à Moscou et à Washington.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: