Les cinq villes universitaires les plus abordables

Outre le choix de sa matière, le lieu des études est également important, surtout quand il est question d’argent. Les villes universitaires les plus chères et les plus abordables en Allemagne.

Les étudiants peuvent se loger bon marché à Leipzig
Les étudiants peuvent se loger bon marché à Leipzig franz12/stock.adobe.com

Les étudiants en Allemagne disposent en moyenne de 918 euros par mois, dont ils dépensent 819 euros. Avant même la mobilité et l’alimentation, le coût du logement est de loin le plus grand poste des dépenses avec 323 euros en moyenne. Tel est le résultat de la dernière enquête sociale du Service allemand aux étudiants.

Les loyers varient beaucoup dans les villes universitaires. Se loger est le plus onéreux pour les étudiants à Munich (387 euros de loyer par mois), Cologne, Francfort-sur-le- Main (375 euros chacune ) et Hambourg (373 euros). Les quatre villes les plus abordables se trouvent dans l’est de l’Allemagne, Leipzig et Dresde se partageant la première place.

Les loyers les plus abordables pour les étudiants

Leipzig (264 euros)

Outre un coût de la vie et des loyers abordables, cette ville de foires qu’est Leipzig marque des points avec une belle offre de loisirs, une vie nocturne animée et un milieu culturel et artistique diversifié. Les amateurs de musique classique sont ravis par le Gewandhausorchester, et les amateurs d’art pensent immédiatement à Neo Rauch et la Nouvelle Ecole de Leipzig.

Leipzig : le Nouvel hôtel de ville et le Cityhochhaus
Leipzig : le Nouvel hôtel de ville et le Cityhochhaus dpa

Dresde (264 euros)

Cette ville baroque sur l’Elbe attire chaque année des millions de touristes avec des attractions comme la Frauenkirche, l’Opéra Semper et le palais du Zwinger. Dresde a beaucoup à offrir aux jeunes : aucune autre ville universitaire allemande n’a autant de clubs d’étudiants

Dresde : panorama avec la Frauenkirche
Dresde : panorama avec la Frauenkirche dpa

Iéna (265 euros)

Dans cette ville de 100.000 habitants qu’est Iéna, l’atmosphère est assez familiale. Les facultés de l’Université Friedrich-Schiller sont réparties dans toute la ville mais accessibles à pied. Et si l’on se sent à l’étroit, il suffit de se rendre à Weimar, à 20 kilomètres de là, où a vécu Goethe et où le Bauhaus a œuvré.

Iéna : la place du marché et le JenTower
Iéna : la place du marché et le JenTower dpa

Halle/Saale (268 euros)

Avec son Université Martin-Luther, la ville est en passe de muter de la ville industrielle à la ville de la science. Derrière Berlin-Adlershof, le site de recherche Weinberg Campus est le deuxième parc scientifique et technologique dans l’est de l’Allemagne. Et la place de l’université est probablement l’une des plus belles d’Europe.

Halle : la place de l’université
Halle : la place de l’université netsign/stock.adobe.com

Kaiserslautern (270 euros)

La seule ville universitaire ouest-allemande dans le Top 5 se situe dans le parc naturel de la Forêt palatine. Alors que l’Université technique de Kaiserslautern attire l’attention avec ses recherches sur l’intelligence artificielle, les touristes apprécient la convivialité des fêtes du vin et des pittoresques villages viticoles dans les environs.

Kaiserslautern : la fontaine Kaiserbrunnen
Kaiserslautern : la fontaine Kaiserbrunnen Blickfang/stock.adobe.com

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here to: