De jeunes pionniers

Le progrès a besoin de la recherche. Par leurs travaux, ces trois hommes et femmes apportent une contribution importante à notre avenir.

Des recherches pour demain : deux jeunes chercheuses dans leur laboratoire
Des recherches pour demain : deux jeunes chercheuses dans leur laboratoire picture alliance / imageBROKER

Chun So

Chun So fait des recherches sur la fécondation et la division cellulaire.
Chun So fait des recherches sur la fécondation et la division cellulaire. privat

Chun So fait des recherches sur un processus complexe dans l’ovule féminin, processus touchant souvent au bonheur des femmes qui pourraient un jour profiter de ses travaux. Chun So a fait ses études à Hongkong et déjà obtenu nombre de prix scientifiques. Lauréat de l’Otto Hahn Award, il crée aujourd’hui un groupe de recherche à l’Institut Max-Planck de chimie biophysique et travaille sur un type particulier de la division cellulaire, la méiose. La méiose de l’ovule divise les chromosomes par deux afin que la deuxième moitié puisse être complétée par les chromosomes du sperme lors de la fécondation. Le chercheur travaille sur le fuseau qui régit la méiose. Lorsqu’il y a des erreurs, l’embryon de l’ovule fécondé peut mourir ou développer des anomalies comme le syndrome de Down. Il espère que ses recherches pourront un jour aider les femmes ayant des problèmes d’infertilité. 

Monika Bosilj

Monika Bosilj utilise l’hydrogène pour produire des biomatériaux.
Monika Bosilj utilise l’hydrogène pour produire des biomatériaux. privat

L‘hydrogène est considéré comme le futur moyen de stocker et de transporter l’énergie. Monika Bosilj est en pointe sur ce sujet avec ses recherches. Cette chimiste a beaucoup fait avancer une branche de la catalyse hétérogène, la réaction d’hydrogénation. Cette réaction est un processus clé dans l’utilisation de l’hydrogène. Cette Slovène, âgée de 30 ans, qui fait des recherches à  l’Institut Fraunhofer pour les systèmes énergétiques solaires (ISE), est parvenue, avec de l’hydrogène et de nouveaux catalyseurs à base carbonée, à créer des substances chimiques de qualité utilisées pour la fabrication de nylon bio et de plastique biodégradable. L’hydrogène est ainsi non seulement un accumulateur d’énergie mais permet aussi la production de matériaux durables. 

Michelangelo Masini

Michelangelo Masini met au point des assistants techniques pour les opérations chirurgicales.
Michelangelo Masini met au point des assistants techniques pour les opérations chirurgicales.
Deutscher Zukunftspreis / Ansgar Pudenz

Les opérations de la colonne vertébrale et du cerveau sont une épreuve pour les patients et un très gros effort physique pour les chirurgiens. Michelangelo Masini, responsable du département recherche et développement dans la société Carl Zeiss Meditec AG, a développé plusieurs innovations qui révolutionnent leur travail. Ainsi, Masini et son équipe ont mis au point un nouveau système de visualisation qui commande les caméras nécessaires, facilitant le travail du chirurgien.  Masini, un Romain qui a fait des études d’électrotechnique à Stuttgart, a élaboré avec ses collègues un concept avec lequel on peut observer sur un écran le champ opératoire, enrichi d’informations importantes. On peut transférer l’image en direct par streaming et même l’enregistrer.

© https://www.deutschland.de/fr

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: