L’espoir à l’université

Ces dernières années, nombre d’universités allemandes ont accueilli des étudiants réfugiés. Un aperçu sur ce qui a été réalisé et les objectifs du moment.

L’année de préparation aux études offre de nouvelles perspectives après la fuite
L’année de préparation aux études offre de nouvelles perspectives après la fuite dpa

Nombre d’étudiants se trouvaient parmi les réfugiés arrivés en Allemagne en 2015. Des offres et des programmes diversifiés, qui marquent encore le paysage universitaire allemand, ont été conçus pour leur permettre de poursuivre leur éducation.

Combien de réfugiés étudient en Allemagne ?

On estime qu’au moins 32.000 jeunes réfugiés étudient dans un établissement supérieur allemand et leur nombre pourrait bientôt atteindre les 40.000. Les Syriennes et les Syriens en constituent le plus grand groupe. La Syrie est donc aujourd’hui, avec quelque 13.000 étudiants, le troisième pays d’origine des étudiants étrangers, devançant l’Autriche (environ 11.500) et la Russie (environ 10.500).

Quels soutiens existent pour les étudiants réfugiés ?

Fin 2015, le ministère fédéral de l’Education et de la Recherche (BMBF) et le Service allemand d’Echanges universitaires (DAAD) ont lancé une initiative pour intégrer les étudiants réfugiés. Le BMBF a mis à cet effet quelque 27 millions d’euros à disposition jusqu’en 2021. Le DAAD se penche sur l’aptitude aux études et la préparation aux études ainsi que sur les mesures d’accompagnement des études et la transition vers le marché de l’emploi.

Les offres ont-elles évolué ?

Les programmes « Welcome – Les étudiants s’engagent pour les réfugiés » et « Integra » ont été lancés très tôt. Le programme Welcome a déjà soutenu plus de 160 projets, allant des conseils au mentorat et jusqu’aux tutoriels et aux offres psycho-sociales. En 2016, le programme Integra mettait l’accent sur les cours d’allemand, l’accompagnement spécifique aux études a depuis gagné en importance. Le programme « NRWege Leuchttürme » du Land de Rhénanie-Westphalie met l’accent sur le marché du travail avec le DAAD : les enseignants réfugiés ayant un diplôme étranger reçoivent une formation complémentaire ayant des éléments linguistiques, didactiques, pédagogiques, interculturels et spécialisés.

© https://www.deutschland.de/fr

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: