Les bières préférées de l’Allemagne

Pils ou export ? L’Allemagne est considérée comme le pays de la bonne bière. Nous vous présentons des spécialités régionales.

Beer
dpa

Pils

La pils est de loin la bière préférée en Allemagne. Cette bière dorée à la saveur âpre du houblon compte de nombreux amateurs essentiellement dans le nord, l’ouest et l’est. Son nom vient de la ville tchèque de Pilsen. A la moitié du XIXe siècle, la qualité de la bière y était si mauvaise qu’un groupe de « citoyens autorisés à fabriquer de la bière » décida de construire une brasserie. Josef Groll, originaire de Bavière, en fut le maître brasseur. Il apporta à Pilsen une nouvelle recette à fermentation basse, inventée par son père. La fermentation basse qualifie un brassage où la levure, après la fermentation, tombe au fond du récipient. A l’origine, on utilisait une levure de fermentation haute qui se déposait à la surface. La pils est servie dans un verre appelé en Allemagne « gestielte Tulpe » (tulipe à pied).  

La bière de froment appréciée en été

La bière de froment, appelée également bière blanche, a conquis l’Allemagne, du sud au nord. Elle est considérée comme la plus bavaroise de toutes les bières et a une longue histoire. Au cours des siècles passés, elle était déjà appréciée en Bavière ; il y eut un arrêt brutal lorsque les gouverneurs de Bavière en interdirent la production. La raison donnée était hypocrite : « cela n’aurait été qu’une boisson incitant à boire ». En réalité, il s’agissait d’éviter que le précieux froment soit utilisé pour fabriquer de la bière. Grâce à des dérogations, les princes électeurs de Bavière se constituèrent par la suite de véritables sources de richesse. Aujourd’hui, toutes les brasseries sont autorisées à brasser de la bière de froment. Son goût fruité et sa teneur relativement élevée en gaz font qu’elle est particulièrement appréciée en été. On la boit dans un verre élancé et légèrement galbé ; le remplir est un véritable art.     

Bières régionales: Lager

Dans le sud de l’Allemage, surtout en Bavière, la bière lager ou export  est très répandue et connue sous le nom de « Bayrisch Hell ». Elle contient peu de houblon, a un goût un peu plus doux et est filtrée, ce qui en fait une bière légère.

Kölsch et Alt

La Rhénanie est pourvue de deux spécialités de bière : la Kölsch de Cologne et l’Alt de Düsseldorf. Selon la « Kölsch-Konvention » de 1986, seules 24 brasseries de Cologne et de sa proche banlieue sont autorisées à fabriquer cette bière. L’« Alt » est brassée et bue essentiellement à Düsseldorf. Le nom se réfère à l’ancien brassage traditionnel où l’on utilisait encore de la levure de fermentation haute. Cette bière ambrée, acidulée est gouleyante.

Berliner Weisse

A Berlin, la « Berliner Weisse » redevient populaire. Cette spécialité pétillante, légèrement acide datant du XVIe siècle à laquelle on ajoute du sirop de framboise ou de reine des bois, se boit avec une paille.

Craft Bier

Les amateurs de bière ne doivent pas manquer de goûter les créations des brasseries artisanales allemandes. En Allemagne, un nombre croissant de brasseurs innovants misent sur d’excellentes bières à l’écart du tout-venant. Pour cette bière, on brasse de petites quantités pleines d’originalité, parfois selon des recettes anciennes ou régionales, selon un art traditionnel, et la plupart du temps dans des brasseries indépendantes. Celles-ci représentent plus de 90 % des 1339 brasseries installées en Allemagne.

22e festival international de la bière à Berlin du 3 au 5 août