Défendre ses opinions sur le réseau

Les droits humains ont besoin de personnes qui les défendent. Ces trois hommes et femmes font entendre leur voix dans le cyberespace.

Tarik Tesfu
Tarik Tesfu Kristina Kast

Tarik Tesfu

Le cyber-activiste Tarik Tesfu s’engage contre le racisme, l’homophobie et le sexisme. Ce Berlinois d’adoption s’est fait connaître en 2015 avec sa rubrique vidéo « Tariks Genderkrise » sur YouTube où il questionne avec humour les clichés sur les genres. Tarik Tesfu se déclare féministe, défendant aussi ses thèmes sur Instagram. Pourquoi s’engage-t-il publiquement contre le racisme ? Il déclare au magazine « Monda » : « Pour moi, cela me paraissait déplacé que, dans les talkshows, des hommes blancs s’expriment sur ce qu’est le racisme, se demandant s’il existe vraiment et disant comment moi, en tant que Noir, je devais y réagir. Je préférais le faire moi-même.»

Juna Grossmann

Sur son bog « Irgendwie jüdisch » et sur Twitter, l’auteure et chroniqueuse Juna Grossmann écrit depuis des années sur sa vie d’Allemande juive. Elle parle souvent de l’antisémitisme auquel elle est confrontée au quotidien. Elle a aussi écrit un livre à ce sujet en 2018. Souvent attaquée pour son engagement, elle ne se laisse pas intimidée : « L’écriture est aussi ma manière d’essayer de comprendre les choses. Si je ne continue pas à œuvrer contre l‘antisémitisme et le racisme, quand est-ce que je le ferai ? », a-t-elle déclaré à la chaîne de télévision rbb.

Teresa Bücker

Teresa Bücker prend position sur des sujets concernant les femmes et les sexes depuis plus de dix ans sur le réseau. Elle était jusqu‘en 2019 rédactrice-en-chef du magazine féministe en ligne « Edition F » et a été plusieurs fois distinguée pour son travail. Elle prend aussi la parole sur Instagram et Twitter ainsi que dans les journaux et les talkshows. Theresa Bücker souhaite inciter à réfléchir et aime dialoguer avec les autres pour elle-même apprendre. Comme elle l’a déclaré au Réseau d’enquête Deutschland : « Il ne suffit de porter un t-shirt avec l’inscription ‚I’m a feminist‘. » 

© https://www.deutschland.de/fr

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: