Des génies éternels de la musique

Bach, Beethoven, Schumann : découvrez ici pourquoi on célèbre ces compositeurs – et comment vous pouvez les écouter en numérique.

Ces compositeurs ont créé une musique inoubliable.
Ces compositeurs ont créé une musique inoubliable. Getty Images/iStockphoto

De B comme Bach et Beethoven à S comme Schumann. Nombre de génies de la musique viennent d’Allemagne. Ces compositeurs ont marqué l’évolution de la musique occidentale et sont écoutés dans le monde entier.

Johann Sebastian Bach (1685–1750) : un génie arrive rarement seul

Johann Sebastian Bach a composé à l’époque baroque. Son œuvre comprend 1.126 cantates, préludes, messes et chorals. Il est célèbre pour ses Concertos brandebourgeois, son Clavier bien tempéré, sa Messe en si mineur et d‘innombrables autres chefs d’œuvre instrumentaux.

Saviez-vous que Bach faisait partie d’une dynastie de musiciens ? Son arrière-grand-père jouait de la cornemuse, son grand-père était musicien de cour. Son père était violoniste, organiste, trompettiste à la cour et joueur de tambour. Au moins deux de ses oncles composaient. Trois frères, tous également appelés Johann, devinrent musiciens. Johann Sebastian (son prénom usuel) Bach a eu 20 enfants, Sur ceux qui ont survécu à l’enfance, au moins cinq sont devenus compositeurs.

Ludwig van Beethoven (1770–1827) : le compositeur sourd

Il était un humaniste, un novateur radical en musique et un visionnaire – et est aujourd’hui encore l’un des compositeurs les plus joués au monde : Ludwig van Beethoven. Sa surdité, qui débuta à la fin de ses vingtièmes années, ne l’empêcha pas de composer. Lorsque sa célèbre Neuvième Symphonie a été créée en 1824, Beethoven était sourd depuis dix ans. Le thème de son dernier mouvement a été arrangé pour instruments et est devenu l’hymne européen.

Découvrez ici des faits fascinants sur le composteur allemand.

Robert Schumann (1810–1856) : des sentiments printaniers

Robert Schumann arriva à Leipzig à 18 ans pour faire des études de droit. Il passa à la musique au bout d’un an. Il s’installa dans l’appartement de son professeur de piano Friedrich Wieck qui le forma au métier de pianiste. Il y rencontra Clara Wieck, une enfant prodige de 9 ans qui jouait également du piano. L’amour l’a inspiré : il a épousé Clara en 1840 et fit de l’année de son mariage une véritable « année de lieder ». Il écrivit quelque 150 pièces pour piano, dont le célèbre cycle « Liebesfrühling ».

Commencez ici votre visite virtuelle de la maison de Schumann à Leipzig.

Clara Schumann (1819–1896) : entre l’ombre et les feux de la rampe

Robert et Clara Schumann sont le couple d’artistes le plus connu du romantisme. Or Clara Schumann était bien plus que la femme du compositeur. Elle était une excellente pianiste et une compositrice éminente. De son vivant, Clara était même plus connue que son mari. Nombreux sont les critiques musicaux qui considèrent que le Trio pour piano op. 17, écrit en 1846, représente l’apogée de son œuvre.

Saviez-vous que Clara Schumann a été le visage du billet de 100 deutsche mark de 1989 à 2002 ?

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: