Des hackers au musée

« Prière de ne pas toucher » est obsolète. Les musées laissent pirater leurs trésors par des hackers qui transforment des documents historiques en applis passionnantes.

Coding da Vinci Ost 2018
Coding da Vinci Ost 2018

Veux-tu composer des beats de danse avec des bruits d’animaux, apprendre l’escrime en ligne ou découvrir des circuits de cyclotourisme anciens ? Consulte alors les résultats du hackathon culturel « Coding Da Vinci ».

Coding da Vinci Ost 2018
Thomas Kademann

Qu’est-ce que « Coding Da Vinci » ?

La quatrième édition du hackathon est un point du programme de l’Année européenne du patrimoine culturel 2018 et est organisée par la bibliothèque universitaire de Leipzig, l’Institut des technologies numériques et l’OK Lab de Leipzig. Trente instituts culturels de Saxe, de Saxe-Anhalt et de Thuringe ont ouvert leurs archives aux jeunes passionnés de technique. Lors des ateliers, des programmeurs, des designers et des hackers ont numérisé des dessins, des photos, des textes et des documents sonores et transforment les données en applis, en jeux et en cartes interactives.

Quel est l’objectif de « Coding Da Vinci » ?

Mettre la culture et la technique en réseau. Les fondateurs de « Coding Da Vinci » veulent créer des structures au sein desquelles les instituts culturels et les programmeurs collaborent sur la base de données librement accessibles.

Quelles opportunités offre la numérisation des biens culturels ?

Un nombre croissant d‘instituts culturels en Allemagne numérisent leurs collections pour les proposer au public et intéresser un nombre croissant de personnes au patrimoine culturel. Cela enrichit aussi le savoir qui est ainsi placé dans d’autres contextes.

Quels sont les projets ?

Depuis 2014, 400 participants à « Coding Da Vinci » ont développé 54 programmes culturels numériques. Les applis mobiles sont particulièrement appréciées. Par exemple le « zzZwitscherwecker » de 2014 : une sonnerie de réveil que l’on ne peut arrêter que si l’on connait le nom de l‘oiseau qui chante pour vous réveiller. Les projets du hackathon 2018 : des cartes interactives pour visiter l’est de Berlin ou des cartes de cyclotourisme sur des pistes au trajet ancien. Un jeu en ligne est né de la collection de fruits en cire de la fondation du château de Friedenstein : sur l’exemple du « Guitar Hero », le joueur doit trier le plus rapidement possible les poires et les pommes qui volent vers lui.

Quand pourra-t-on voir les résultats de « Coding da Vinci »

Les équipes travaillent sur leurs projets depuis la mi-avril. Les meilleurs seront distingués le 16 juin lors de la remise des prix à Leipzig.

En savoir plus sur Coding Da Vinci.

© www.deutschland.de