Le regain

Elles ne peuvent pas offrir l'éclat  des métropoles mais elles ont de très bonnes idées : trois villes peu connues et leur pouvoir d’attraction

Evénement artistique « Offenbacher Seefestpiele »
Evénement artistique « Offenbacher Seefestpiele » Andreas Arnold/dpa

Il n’y a guère de classements de villes allemandes ne tenant pas compte de Berlin, Munich ou Hambourg. Mais qu'en est-il des villes plus petites ? Elles ne sont pas attractives ? C'est une erreur. La réurbanisation désigne le développement apportant la reprise, à l’écart des métropoles. Trois exemples.

Halle-sur-Saale, l'ingénieuse

Les statistiques avaient presque abandonné Halle. Alors que, à l’époque de la RDA,  la ville détenait des records en matière d’emplois et de prospérité, après la réunification elle a subi la désindustrialisation, le chômage et l’émigration. Cependant, depuis 2010, le nombre d’habitants augmente à nouveau. Pour cela, les étudiants des universités jouent un rôle important. De plus, Halle est devenue un pôle d’attraction pour la recherche : la Société Max Planck y a deux instituts et la Société Fraunhofer en a même trois. En plus d'un centre de la Société Helmholtz, il existe aussi l'Académie nationale des Sciences Leopoldina. A cela s’ajoutent les laboratoires des entreprises et le CHU. L’ancien site industriel est devenu aujourd’hui un centre d'innovations par exemple dans des domaines tels que la nanotechnologie et la technologie solaire.

Offenbach-sur-le-Main, la créative

Il n’y a pas si longtemps, appeler Offenbach la « petite sœur de Francfort » était plutôt prétentieux. Pour de nombreux habitants de Francfort, la ville voisine était plutôt considérée comme une cousine mal-aimée. Pourtant, la ville industrielle s’est réinventée et est devenue le siège de l'économie créative dans la région Rhin-Main avec son University of Art and Design renommée, des loyers et des ateliers abordables et une société aux multiples facettes. Entre-temps, les Francfortois apprécient aussi ce voisinage - ils sont de plus en plus nombreux à s’installer à Offenbach.

Osnabrück, la durable

C’est peut-être en raison de l'obligation qu’elle avait en tant que signataire du Traité de paix de Westphalie qu’Osnabrück attache autant d’importance à la participation de ses habitants. Ceux-ci peuvent apporter leurs idées pour le développement urbain, en se promenant ou en se rendant dans les ateliers citoyens. Le parlement des jeunes et de nombreux autres groupes sont impliqués dans les affaires communales. Des idées exemplaires concernant la protection du climat, telles que des pistes cyclables rapides et un parc de bus électriques font qu'Osnabrück a été élue la ville la plus durable d'Allemagne 2020. Il n’est donc pas étonnant que de nombreuses personnes y voient leur avenir : la ville a récemment enregistré un record d’accroissement de la population.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany?
Subscribe here: